La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CEMEDD CLIMAT 2 mai 2007 Du Livre Blanc au montage du plan climat de Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CEMEDD CLIMAT 2 mai 2007 Du Livre Blanc au montage du plan climat de Paris."— Transcription de la présentation:

1 CEMEDD CLIMAT 2 mai 2007 Du Livre Blanc au montage du plan climat de Paris

2 UNE ÉLABORATION PARTICIPATIVE Livre Blanc Contributions des Parisiennes et des Parisiens sur le Climat février 2007 Plan Climat de Paris juillet ateliers Forum Internet17 débats publics 4500 visites/mois 247 contributions 12 mairies darrdt 4 Hôtel de Ville personnes 32 réunions 250 personnes Parisiens Entreprises Institutions Administrations

3 BÂTIMENTS La vision A long terme : le bâtiment à énergie positive. Les priorités La qualité de la construction neuve tirée par des réalisations exemplaires. Avec à moyen terme, à Paris, lobjectif de performance énergétique de 50 kWh/m²/an. La réhabilitation progressive du patrimoine ancien. Développer le chauffage urbain pour le chaud et le froid à base de renouvelables. Les moyens un Plan Marshall pour le bâti parisien ancien basé sur des diagnostics, des opérations phares et la formation des professionnels. Des prêts bonifiés pour la réhabilitation. La création dune Agence de lénergie sur Paris qui mette en place, assurant la coordination des Espaces Info Energie

4 BATIMENT – ÉNERGIE : réflexion en cours Développer un plan ambitieux de soutien à la rénovation du bâti ancien de Paris Aides : sept : majoration des aides ANAH (+20-25%) Outils financiers (exonération de taxes, prêts…) : mobilisation des acteurs par groupes de travail (ANAH, FFB, banques, Région, ADEME…) A lancer : groupe de travail pour lever les contraintes architecturales Le parc social : un levier exemplaire Neuf : RT %, voire passif dans certaines ZAC Acquisition réhabilitation : atteindre étiquette B ou D si G initial Rénovation de lexistant : cahier des charges de haute performances développés, actuellement 4000 logements/an, étude pour doubler le potentiel. Favoriser lintroduction des énergies renouvelables Atteindre 20% de fourniture de Paris en 2020 Développement dun pôle énergétique durable sur le site des docks de St-Ouen (VdP, St-Ouen, CPCU, SYCTOM, RTE…) Aider les installations décentralisées (solaires, géothermie, PAC) Créer un guichet unique : Agence Locale de lEnergie dès 2009 ZAC EXEMPLAIRES : Batignolles, Rungis

5 PATRIMOINE MUNICIPAL : réflexions et actions Schéma directeur de regroupement des services administratifs (79 sites vétustes en 2007 regroupées en 6 sites HQE® en 2020) Pérenniser et amplifier les économies dénergie thermique (-15% en 2020) Développer un plan global de la maîtrise de la demande en électricité sur lensemble des équipements (-30% en 2020) Intensifier limplantation des énergies renouvelables dans le parc municipales (10 à 15% de fourniture) Développer un programme de formation continue des professionnels de maintenance Développer un plan de sensibilisation interne aux économies dénergies

6 ADAPTATION DU TERRITOIRE La connaissance Améliorer la compréhension des impacts du changement climatique en zone urbaine Amélioration des prévisions météorologiques urbaines, Quantifier limpact des aménagements (bâti …) sur le climat et inversement. Identifier les vulnérabilités spécifiques à Paris. Information des publics les plus fragiles. La gestion Assurer une veille sanitaire efficace et adaptée Un système dalerte performant avec les préconisations qui laccompagnent. Mettre en place une politique de leau A la fois risque de pluviométrie plus abondante et brutale risque de sécheresse. Risque de crue centennale de la Seine accru. Gestion prudentielle nécessaire. Linvestissement Prendre en charge lattente de confort dété 1 - Isolation par lextérieur, protection contre le soleil, 2 – Rafraîchissement par solution collective, 3 – Climatisation. Structurer une filière.

7 DIMINUER LA VULNERABILITE DU TERRITOIRE Diminuer la précarité sociale vis-à-vis des aléas climatiques en renforçant les plans existants : Plan canicule, améliorer la veille sanitaire locale Plan de prévention des risques dinondations, Plan grand froid Autoriser ladaptation des gabarits des immeubles afin de favoriser lisolation ou les ENR (modification du PLU à létude) Améliorer la connaissance de la vulnérabilité du territoire (lancement de bourses de recherches en sept. 2007) Assurer le suivi des espèces et leur adaptation aux modifications climatiques Financement de projets de réduction de GES dans les pays du Sud

8 TRANSPORT DES PERSONNES La vision Dans la foulée de la politique actuelle de la ville : réduire la place de la voiture par davantage de transports collectifs et de modes doux. Lorganisation du territoire Un urbanisme qui mixe les fonctions pour réduire les déplacements contraints Exploiter les nouvelles technologies et développer les nouvelles formes dorganisation du travail Les priorités de transport Développer les modes doux Marche à pied, vélo, roller, Partage de la voirie pour une ville apaisée. Privilégier les transports collectifs Etendre le réseau dans la banlieue, Améliorer confort, horaires étendus et et cadencés. Les véhicules Redimensionner le véhicule à la baisse Privilégier lhybride (taxis…), Gros progrès nécessaires, dépendants de la recherche.

9 TRANSPORT DE MARCHANDISES Vision à long terme difficile La Ville a peu de moyens. Propositions organisationnelles Pour l'approche entrante sur Paris, étudier et privilégier le transport rail et fluvial avec la création d'espaces logistiques et d'outils de déchargement associés Propositions techniques pour la distribution en centre ville Gérer de façon dynamique les espaces de livraison (ELP) et les faire respecter Améliorer le taux de remplissage des véhicules Mutualisation entre chargeurs ou destinataires, Groupage de marchandises Solution E-commerce Favoriser les véhicules propres Équiper les anciennes motorisations de filtres à particules (fumées) Promouvoir les véhicules hybrides (gasoil/électricité) avec la création de bornes de rechargement Réduire la dépendance énergétique avec l'utilisation de biocarburants Conditions du succès Avancer vers la performance environnementale en prenant en compte le coût du carbone dans l'analyse économique Éduquer et sensibiliser les consommateurs sur leurs besoins mais aussi sur leurs habitudes de consommation Généraliser le principe de l'étiquetage CO 2

10 TRANSPORTS des personnes et de marchandises Donner la priorité au développement de nouvelles offres de transports alternatives à la voiture : favoriser les mobilités les plus durables, par la création de services à la mobilité supplémentaire (transports collectifs, vélos en libre-service, auto partage, etc.) et la priorité aux véhicules moins polluants Faciliter la mobilité des acteurs prioritaires : services durgence, déplacements professionnels, livraisons, etc., tout en cherchant à en limiter les nuisances, la pollution et limpact sur lenvironnement Intégrer la politique parisienne dans une vision partagée de lagglomération. Chartes des bonnes pratiques du transport de marchandises Modification des motorisations des taxis (réflexions en cours) Les grandes orientations sont dressées dans le Plan de Déplacement de Paris (adopté au conseil de Paris du 12 février 2007)

11 TRANSPORTS de lAdministration : les projets Développer des plans de déplacements interne de ladministration Schéma directeur de regroupement des services administratifs Optimisation des livraisons : plates-formes logistiques, circuit des navettes internes, des collectes… Flotte municipale exemplaire (étiquetage, diminution…) Favoriser la création déquipements (sportifs, culturels) de proximité

12 ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES Une entrée par lanimation et par léconomie plus que par la technologie du fait de la nature du tissu économique parisien. Fonction danimation –Elles nécessitent une implication directe de la Ville ou un partenariat avec les acteurs économiques –1 ère responsabilité : informer, sensibiliser, mobiliser les acteurs économiques, Des méthodes à généraliser Analyse en coût global, Internalisation des coûts, Codes de bonnes pratiques Un pôle dactivités à développer –Faire émerger une expertise Facteur 4 au niveau des acteurs économiques : –Formation professionnelle, –De nouvelles activités économiques créatrices demplois, –Complexe de téléconférences. Développer des outils financiers –Outils financiers innovants et adaptés aux besoins –Paris, acteur économique et financier exemplaire : Investissements de la Ville, achats … Subventions, aides (conditionnalité dattribution), La Ville assure une fonction de groupage pour les certificats déconomies dénergie

13 ACTIVITES ECONOMIQUES : réflexions en cours Lancement du « Prix de la Ville Développement Durable Mention Entreprises » avec des critères de réduction de GES – nov Elaboration dune « charte plan climat » Valorisation des bonnes pratiques du Tertiaire Reconnaissances des professionnels 3 niveaux de progression : intention à laction. Développement de pépinières dinnovation autour du CC (isolation, ventilation, chauffage, entretien et réparation…) Soutien du développement de formations continues à destination des professionnels Développer un tourisme durable et responsable

14 ACHATS RESPONSABLES, CONSOMMATION & DÉCHETS Donner les moyens aux parisiens de devenir éco-responsables : Encadrer la publicité Généraliser l« Étiquette Énergie » y compris vers des produits de consommation Créer un environnement incitatif à laction climat avec une exemplarité de la Ville : Ouverture de lieux de contacts (ex : marchés bio, vide-grenier) Création dune Charte avec les commerçants Utilisation de panneaux publicitaires pour relayer linformation Éditer des Guides (guide des bons gestes, guide des adresses des réparateurs, etc.) Améliorer la conception des produits Approche tout au long de leur vie avec éco-conception Faire prendre en charge un maximum de déchets par les producteurs Utiliser la réglementation (effet « carotte » vs « bâton »). Aider ce qui peut éviter lachat et donc le déchet Construire des recycleries Promouvoir la réutilisation, léchange, la réparation, etc. Réfléchir sur les modalités de gestion des déchets en prenant en compte, à niveau égal, tous les paramètres Modalités de collecte et de traitement (tri, recyclage, incinération, compostage) Rejet de CO 2 Question dhygiène et de santé

15 ACHATS, CONSOMMATION ET DÉCHETS : les réflexions PLAN DE PRÉVENTION DE DÉCHETS Réduction en amont de la production des déchets Réduction des emballages Amélioration de lefficacité du recyclage Développement de la collecte sélective Développement de ressourceries Publicité : révision du règlement local en cours Promouvoir léco-connaissance des produits via paris.fr En INTERNE Dématérialisation des procédures administratives -95% de papier utilisé dici 2015 Marché dachats en coût global sur des produits éco-certifiés Accélération de la collecte sélective Favoriser les produits alimentaires de saison et de proximité

16 SENSIBILISATION, ÉDUCATION, FORMATION Créer une émulation au sein de la Ville de Paris : Susciter un sentiment de fierté, Sensibiliser et toucher chaque public. Formation de professionnels pour quils permettent la diffusion de solutions techniques pertinentes. Concours proposés aux établissements scolaires, Concours de film : « Quel temps fait-on demain ? », Création de radio, blog, émissions TV gérées par des jeunes et des étudiants autour de lécologie. Formation continue pour toutes les tranches dâge, Une « journée climat » sur Paris, Soutien aux associations et événements favorisant le débat, Information continue des habitants via un blog et un forum déchanges, Permettre à chacun de connaître son « poids carbone » et celui des produits mis sur le marché, Promouvoir un mode de vie plus simple (voyages, sports, consommation …)

17 EDUCATION – SENSIBILISATION : les actions envisagées Créer un plan de communication sur 5 ans avec de grands évènements Développer un outil ludique à destination des Parisiens dévaluation des GES Développer un programme environnemental (eau, climat…) à destination des périscolaire, évaluer la possibilité de lintroduire à lécole Créer des bourses de recherches « Ville et climat » Limiter limpact GES (voire compenser) des grands événements municipaux


Télécharger ppt "CEMEDD CLIMAT 2 mai 2007 Du Livre Blanc au montage du plan climat de Paris."

Présentations similaires


Annonces Google