La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Adoucissement de leau, selon les normes « Haute Qualité Environnementale » Le procédé Ion Scale Buster (ISB) Professeur Mohamed TAHIRI Marrakech le 02/07/2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Adoucissement de leau, selon les normes « Haute Qualité Environnementale » Le procédé Ion Scale Buster (ISB) Professeur Mohamed TAHIRI Marrakech le 02/07/2008."— Transcription de la présentation:

1 Adoucissement de leau, selon les normes « Haute Qualité Environnementale » Le procédé Ion Scale Buster (ISB) Professeur Mohamed TAHIRI Marrakech le 02/07/2008

2 2 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

3 3 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

4 4 Lunique solution écologique et économique de traitement contre le calcaire, la corrosion et le risque de contamination par les légionelles. Détartreur – Antitartre – Anticorrosion – Antibiofilm – Prévention du risque légionelles Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Lauthentique procédé breveté et certifié de traitement galvanique de leau

5 5 Lutte contre lentartrage, la corrosion et les légionelles Sans impact sur la potabilité certifié ACS Installation simple et rapide Sans produit chimique Sans maintenance Assainissement des réseaux existants Optimise et protège les filtrations Allongement de la durée de vie des canalisations et des équipements Durée de vie est denviron 10 ans (Conforme à la Circulaire DGS/VS 4 n° du 31 décembre 1998) Présentation de lIon Scale Buster (ISB)

6 6 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

7 7 1. Protection contre lentartrage Précipitation précoce du calcaire sous forme dAragonite (sels de calcaire non adhérent) (taux de conversion de 99%) grâce à : –Phénomène de la pile galvanique –Cavitation contrôlée (forte pression) cristallisation du calcaire différentielle dissociation des bicarbonates en carbonate –Composition de lappareil: Téflon (matériau diélectrique ) Curage des dépôts existants grâce à : –Tendance de leau conditionnée à dissoudre le calcaire par abaissement des sels calcaire en solution Principe de fonctionnement

8 8 2. Protection contre la corrosion Anodes sacrificielles de zinc (Agit comme un inhibiteur) Passivation de leau Formation dun film de Thilman (Film protecteur ) EquilibreE° à 25°C (Volas) Au Au e - + 1,5 Pt Pt e - + 1,188 Ag Ag + + e - + 0,799 Hg Hg e - + 0,796 Cu Cu e - 0,337 H 2 2H + + 2e - 0 Pb Pb e - - 0,126 Sn Sn e - - 0,136 Mo Mo e - - 0,20 Ni Ni e - - 0,257 Fe Fe e - - 0,440 Cr Cr e - - 0,74 Zn Zn e - - 0,763 Al Al e - - 1,66

9 9 3. Effet de coagulation/floculation Formation dun champs électrostatique par passage de leau sur matériaux diélectriques (PTFE) Déséquilibre des colloïdes par le champs électrostatique –Coagulation des particules en suspension dans leau –Floculation PTFE Mise en évidence au microscope électronique du grossissement des particules avant et après passage dans lISB. (source centre technique du papier)

10 10 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

11 11 Applications 1. Protection des réseaux sanitaires EFG et ECS Protection des réseaux deau froide et des équipement connectés Protection de la production deau chaude, échangeurs, ballon, pompes Prévention de la prolifération du biofilms (risque légionelles) Approvisionnement des résidents et usagers en eau non corrosive et non entartrante C Manchette témoin Ballon tampon Conditionneur ISB Chaudière Échangeur à plaque Manchette témoin F Filtr e Liaison équipotentielle Conditionneur ISB Bouclage ECS

12 12 2. Protection des réseaux primaires et de chauffages Protection des chaudières Protection du réseau de radiateur et échangeur de chaleur Protection contre le risque dentartrage Amélioration/stabilisation des rendements énergétique Chaudières Filtre cyclonique Conditionneur Radiateurs Manchette témoin Echangeurs

13 13 3. Protection des réseaux de clim/ refroidissement Protection des climatisation/tour aéroréfrigérante Protection des circuit de refroidissement et échangeurs de chaleur Protection des chillers Amélioration/stabilisation des rendements énergétique Prévention du risque légionnelle Filtration Conditionneur ISB Tour aéro-réfrigérante

14 14 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

15 15 LISB dans la démarche HQE Le référentiel des caractéristiques HQE, se calque sur 14 cibles de Qualité environnementale organisées entre 4 différents groupe : – Eco-construction – Eco-gestion – Confort – Santé Le choix de la technologie ISB pour le traitement des eaux dans les projets de bâtiment permet de répondre à 6 des 14 cibles de la démarche HQE Eco-gestion : – Cible : « Gestion de lénergie » – Cible : « Gestion de leau » – Cible : « Gestion de lentretien et de la maintenance » Confort : – Cible : « Confort acoustique » Santé : Cible : « Qualité sanitaire de leau »

16 16 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

17 17 Installation du système ISB LIon Scalebuster sinstalle « in situ » dans la canalisation LISB sinstalle aussi bien verticalement quhorizontalement Un câble équipotentiel (câble terre) sera tendu entre lamont et laval de lISB Lors de linstallation du système, le réacteur doit être relié directement à la terre.

18 18 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

19 19 Certifications

20 20 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

21 21 Limitations Conductivité: doit être > à 300 µS/cm pH: la valeur minimale du pH est égale à 5 Dureté: la limite inférieur de dureté de leau = 2.2°F Température de leau: la température maximale = 65°C Vitesse de circulation de leau: ne doit pas descendre en dessous de 1 m/s

22 22 Plan Présentation de lIon Scale Buster (ISB) Principe de fonctionnement Applications LISB dans la démarche HQE Installations Certification Limitations Références

23 23 Références Hôpital dInstruction des armées de Saint- Anne (Toulon – 83) Centre Hospitalier de Draguignan (Draguignan – 83) Usine de pyrotechnie de Tourris (Toulon – 83) Mairie de Hyères (Hyères – 83) Direction des travaux maritime de Toulon (Toulon – 83) Bouygues construction (Paris – 75) Relais et château (Essaouira – Maroc) Siège de la caisse primaire dassurance maladie de Seine et Marne (Seine et Marne – 77) Collège Malrieu (Marseille – 13) …

24 24


Télécharger ppt "Adoucissement de leau, selon les normes « Haute Qualité Environnementale » Le procédé Ion Scale Buster (ISB) Professeur Mohamed TAHIRI Marrakech le 02/07/2008."

Présentations similaires


Annonces Google