La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE LE.C.S. 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE LE.C.S. 2006."— Transcription de la présentation:

1 1 J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE LE.C.S. 2006

2 2 Généralités Traçage par ruban chauffant Recyclage par pompe incorporée - circuit de bouclage classique Circuit de bouclage classique Recyclage et bouclage assurés par une seule pompe Recyclage assuré par pompe incorporée et bouclage classique Débit de bouclage Calorifugeage des conduites dECS Étude hydraulique de la boucle Équilibrage de la boucle Recyclage et bouclage assurés par une seule pompe Remarques sur la pompe de bouclage Réchauffeur de boucle

3 3 Généralités Quand de leau chaude sanitaire stagne dans les tuyauteries, elle se refroidit. Ceci nécessite de puiser une quantité deau froide plus ou moins importante après ouverture du robinet avant dobtenir de nouveau de leau chaude. Différentes raisons peuvent être à lorigine de ce désordre : un défaut disolation de la conduite deau chaude sanitaire, un surdimensionnement de la conduite deau chaude sanitaire par rapport au débit des points de puisage, une distance élevée entre les points de puisages et le stockage. Désordres

4 4 Généralités Solutions A ces désordres peuvent être apportés plusieurs solutions : une isolation accrue des conduites deau chaude sanitaire, un traçage des tuyauteries par ruban électrique chauffant placé entre la canalisation et le calorifuge, un bouclage hydraulique avec pompe de bouclage assurant la circulation continue de leau chaude sanitaire et le maintien de la température de consigne. Remarque: Les différents remèdes peuvent être conjugués.

5 5 Calorifugeage des conduites dECS Un calorifugeage des conduites dECS correctement effectué avec un matériau approprié (à ne pas confondre avec les isolants anti-condensation) limite considérablement les fuites thermiques. Alimentation eau de ville calorifugeage

6 6 Traçage par ruban chauffant Alimentation eau de ville Le traçage par ruban chauffant doit permettre un maintien de température de lECS aux environ de 50 °C. Certains modèles de cordons chauffants peuvent être régulés de telle façon que la température de lECS soit relevée temporairement à 65°C afin de détruire les légionnelles. traçage

7 7 Recyclage par pompe incorporée - circuit de bouclage classique Pour laccumulation ou la semi-accumulation, une pompe de recyclage incorporée au préparateur garanti les conditions dhomogénéité dune température stable lors dun soutirage maximal. Une pompe de bouclage assure dans la boucle de retour le maintien de la température de puisage. Alimentation eau de ville

8 8 Circuit de bouclage classique On assure le recyclage en utilisant la pompe de bouclage. Un bipasse limite le débit de bouclage à ce qui est nécessaire à lentretien Alimentation eau de ville

9 9 Pertes thermiques dans les tuyauteries On peut déterminer ces pertes avec une précision suffisante en utilisant les ordres de grandeur suivants : ( pour un écart de température de 40 K entre leau et lambiance ) TYPE DE MATERIAUX PERTES THERMIQUES W/ml Cuivre nu Acier nu Tube calorifugé 20 W/ml 2 x Ø intérieur 10 W/ml Pour un écart différent de 40 K, on applique une règle de trois. Exemple: 10 ml de tube acier nu de 33/42 ECS = 55 °C AMB = 20 °C 10. ( 2.33 ). ( 55 – 20 ) 40 Valeur des pertes = = 577,5 W

10 10 Débit de bouclage Débit destiné à compenser les pertes thermiques totales de la distribution. Q bouclage ( m 3 /h) = p (kW) (K). 1,163 où (p) est la valeur des pertes et la chute de température admise entre le départ et le point de puisage le plus éloigné (de lordre de 5 K). Ce débit savère généralement si faible quil ny a aucun inconvénient dans la pratique à laugmenter. Souvent on ne trouve pas de pompes adaptées à de si petits débits. Débit par tronçon : Le débit dans un tronçon sert à compenser les pertes thermiques du tronçon lui-même ainsi que de tous les tronçons situés en aval. Le débit total de bouclage doit être réparti à chaque dérivation du circuit au prorata des pertes thermiques observées en aval du point de dérivation. Ceci implique un équilibrage du bouclage qui sera réalisé au moyen des vannes de réglages placées sur les retours de chaque boucle.

11 11 Recyclage et bouclage assurés par une seule pompe Régulation primaire Pompe de bouclage Alimentation eau de ville Équilibrage des colonnes

12 12 Recyclage assuré par pompe incorporée et bouclage classique Régulation primaire Pompes de bouclage Alimentation eau de ville Équilibrage des colonnes

13 13 Recyclage et bouclage assurés par une seule pompe Régulation primaire Pompe de bouclage Alimentation eau de ville Équilibrage des colonnes

14 14 Étude hydraulique de la boucle Dimensionnement des conduites : Les conduites de distribution et de bouclage sont dimensionnées de la même manière que les conduites de chauffage, en respectant les mêmes vitesses limites. Hauteur manométrique de la pompe de bouclage : Cest la somme des pertes de charges sur le circuit le plus défavorisé calculé pour le débit de bouclage et non pour le débit de puisage. Hors puisage, les pertes de charges dans les conduites de distribution sont très faibles (quelques mmCE/ml). Dans les conduites de bouclage, les pertes de charges sont comparables à celles des circuits de chauffage (de 10 à 20 mmCE/ml).

15 15 Équilibrage de la boucle Le principe de léquilibrage des boucles de distribution dECS est tout à fait comparable à celui des conduites de chauffage. Les organes de réglage sont disposés sur le retour de la boucle de manière à ne pas perturber les puisages. Le déséquilibre hydraulique se manifeste en labsence de puisage par limpossibilité de maintenir la température aux points de puisage les plus éloignés. Pour y remédier, il faut limiter les débits dans les branches les plus favorisées. Le surdimensionnement de la pompe de bouclage favorise léquilibrage des différentes boucles en augmentant lautorité des vannes de réglages.

16 16 Remarques sur la pompe de bouclage De même que les organes déquilibrage, la pompe de bouclage est située sur le retour afin de ne pas avoir à supporter les débits de puisage qui sont bien supérieurs aux débits de bouclage. Pendant les puisages, les pertes de charges dans les tronçons de distribution augmentent considérablement risquant ainsi dinverser le débit de la pompe de bouclage. Afin déviter ce phénomène, un clapet anti-retour est installé en série sur la pompe. Remarque importante : La présence du clapet anti-retour peut engendrer un débit nul sur la pompe de bouclage aux heures de pointes. Ceci ne gêne en rien le fonctionnement du système.

17 17 Réchauffeur de boucle Leau de retour de boucle est réintroduite soit en amont soit en aval du système de chauffe. Ceci tend à abaisser la température de distribution. Afin de compenser cette chute de température, il peut être placé un traceur chauffant sur la boucle de retour. traceur


Télécharger ppt "1 J-M R. D-BTP LE RECYCLAGE ET LE BOUCLAGE DE LE.C.S. 2006."

Présentations similaires


Annonces Google