La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contribution à la gestion quantitative des ressources en eau en Poitou-Charentes : utilisation du modèle Jurassique Séminaire bassins RM&C « Gestion quantitative.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contribution à la gestion quantitative des ressources en eau en Poitou-Charentes : utilisation du modèle Jurassique Séminaire bassins RM&C « Gestion quantitative."— Transcription de la présentation:

1 Contribution à la gestion quantitative des ressources en eau en Poitou-Charentes : utilisation du modèle Jurassique Séminaire bassins RM&C « Gestion quantitative des eaux souterraines » Service Géologique Régional Poitou-Charentes

2 > 2 Disposer dun modèle global de la ressource en eau des aquifères jurassiques Calé en transitoire, sur 2000/2007 à un pas de temps mensuel, le modèle permet de : 1 -Reproduire le fonctionnement des aquifères et les relations nappe/rivière, en particulier les fluctuations piézométriques…, Et ainsi mieux comprendre le fonctionnement de ces réservoirs, 2 -Faire des bilans par bassins versants : stockage/déstockage des nappes, échanges avec les rivières, prélèvements, 3 - Réaliser des simulations : - Simulation de baisse des prélèvements agricoles : Restriction de 75 % des Volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007, Restriction de 50 % des Volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007, Restriction de 25 % des Volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007, Suppression des prélèvements agricoles sur , Suppression de lensemble des prélèvements sur Analyse de limpact des projets de retenues de substitutions, - Etude de leffet des changements climatiques à moyen terme. Objectifs du modèle

3 Service Géologique Régional Poitou-Charentes > 3 Bilans et analyses par bassin versant : ex. bassin aval Boutonne

4 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Résultats du calage sur les piézomètres de la zone Bonne restitution par le modèle des niveaux piézométriques mesurés Calage satisfaisant

5 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Chronique 2000/2007 de débits sur la Boutonne Le modèle reproduit dune façon correcte les phénomènes observés : - Chroniques piézométriques - Débits des cours deau

6 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Bilan des échanges nappes/rivières (global sur la zone) et mois par mois sur la période 2000/2007

7 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Bilan global de la zone

8 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Résultats des simulations sur les piézomètres et les débits des cours deau Débit amont : modélisé Simulé sans irrigation Débit aval : modélisé simulé sans irrigation Débits moyens mensuels sur la Boutonne

9 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Résultats des simulations sur les piézomètres et les débits des cours deau

10 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Bilans et analyses par bassin versant Débits de la Boutonne à Moulin de Châtre et à laval calculés par le modèle - septembre

11 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Tests des retenues de substitution sur la Boutonne

12 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Tests des retenues de substitution sur la Boutonne

13 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Tests des retenues de substitution sur la Boutonne Léger impact au cours de la période de remplissage Amélioration des débits des cours deau en période détiage

14 Service Géologique Régional Poitou-Charentes >14 Secteur Marais-Poitevin Objectifs du SDAGE Loire-Bretagne à respecter au plus tard le 1 er janvier 2015 : -Réduction de 30% des moyennes des consommations antérieures sur lensemble de lannée. Un effort particulier devant être porté sur le printemps (1 er avril – 15 juin). -Niveaux à respecter 4 années sur 5 pour les piézomètres de gestion : POEd : Piézométrie dObjectif de début dÉtiage (jusquau 15 juin) POEf : Piézométrie dObjectif de fin dÉtiage (après le 15 juin) PCR : Piézométrie de de Crise

15 Service Géologique Régional Poitou-Charentes >15 Définition « dune année quinquennale sèche » Les niveaux dobjectifs sont établis pour être respectés 4 années sur 5 Généralement, lannée quinquennale sèche est définie par rapport aux débits des cours deau. Problème : débits impactés par des phénomènes anthropiques : prélèvements dans les cours deau ou dans les nappes alimentant les rivières, lâchers de barrages. Ici, la caractérisation climatique des années a été réalisée à partir des données météorologiques doù Caractérisation climatique des années

16 Service Géologique Régional Poitou-Charentes > : année exceptionnellement sèche 2001 : année exceptionnellement humide 2002 : année sèche sur la période de recharge 2003 : année sèche sur la période détiage – année moyenne sur la période de recharge Caractérisation climatique des années

17 Service Géologique Régional Poitou-Charentes > : année exceptionnellement sèche 2001 : année exceptionnellement humide 2002 : année sèche sur la période de recharge 2003 : année sèche sur la période détiage – année moyenne sur la période de recharge Caractérisation climatique des années > : proche dune année quinquennale sèche pour lanalyse sur la POEd 2003 : proche dune année quinquennale sèche pour lanalyse sur la POEf

18 Service Géologique Régional Poitou-Charentes >18 Les différentes simulations CODESCENARIOS SIM7C4-1 Application des objectifs de la 7C4 du SDAGE sur SIM7C4-2 Application des objectifs de la 7C4 du SDAGE sur – réduction des prélèvements du printemps jusqu'au 15 juin de moitié; volumes reportés sur la période estivale. SIMRS1 Tests des projets de retenues SIMRV25 Restriction de 25 % des volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007 SIMRV50 Restriction de 50 % des volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007 SIMRV75 Restriction de 75 % des volumes agricoles prélevés de 2000 à 2007 SIMRV Suppression des prélèvements agricoles sur SIMRP50 Réduction des prélèvements agricoles du printemps jusqu'au 15 juin de 50% et maintien des prélèvements estivaux sur SIMRP30 Réduction des prélèvements agricoles du printemps jusqu'au 15 juin de 30% et maintien des prélèvements estivaux sur SIMRP Suppression des prélèvements agricoles du printemps jusqu'au 15 juin et maintien des prélèvements estivaux sur

19 Service Géologique Régional Poitou-Charentes

20 >20 Secteur Marais-Poitevin Impact sur le débit des cours deau – avec et sans prélèvement

21 Service Géologique Régional Poitou-Charentes >21 Volumes disponibles par zone de gestion pour respecter les objectifs du SDAGE 4 année sur 5 Piézomètre Tous-Vents 00025% 80%10%0Printemps 60%050%70%50%60%50%0Eté Tous-Vents >0,26>2,102,192,392,210,542,20>3,3Printemps 4,53>8,404,613,654,763,594,86>7,11Eté % de restriction des prélèvements permettant de respecter les objectifs au printemps et en été Unité de gestion de la Vendée Application des % sur les volumes réellement prélevés (Mm 3 ) Le volume disponible pour respecter les objectifs inscrits dans le SDAGE serait de 5.8 Mm 3 Secteur Marais-Poitevin Objectifs du SDAGE

22 Service Géologique Régional Poitou-Charentes >22 La réduction de 70 % à 80 % des prélèvements de printemps permettrait de respecter globalement, 4 années sur 5, le POEd (ces objectifs devraient permettre de maintenir lalimentation du Marais à sa périphérie, et par là même de faciliter le respect des objectifs de niveaux dans les canaux au 15 juillet). Entre 50 % et 30 % de baisse de prélèvements seraient nécessaires pour respecter le POEf. Effort plus important pour la nappe du Jurassique supérieur (autour de 50%) que pour la nappe du Dogger. La simulation des remplissages des retenues de substitution en période hivernale (du 1er novembre au 1er mars) montre un impact peu significatif sur les nappes comme sur les rivières, même dans le cas dune recharge hivernale faible. En été, amélioration sensible de la situation. Cest en particulier vrai là où les projets relativement finalisés ont été testés (Curé, Autise). Apporte des éléments de réflexion par rapport à la fixation de certains seuils : exemple St-Georges-du-Bois Synthèse et conclusions Secteur Marais-Poitevin

23 Service Géologique Régional Poitou-Charentes

24

25

26

27 Elévation du niveau de la mer et eaux souterraines Exemple sur le littoral Vendée au nord du Marais-Poitevin

28 Service Géologique Régional Poitou-Charentes Elévation du niveau de la mer et eaux souterraines Exemple sur le littoral Vendée au nord du Marais-Poitevin


Télécharger ppt "Contribution à la gestion quantitative des ressources en eau en Poitou-Charentes : utilisation du modèle Jurassique Séminaire bassins RM&C « Gestion quantitative."

Présentations similaires


Annonces Google