La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HRSB- après la réorganisation du conseil scolaire Les programmes offerts Les changements aux programmes Les personnes impliquées Lavenir du programme Présentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HRSB- après la réorganisation du conseil scolaire Les programmes offerts Les changements aux programmes Les personnes impliquées Lavenir du programme Présentation."— Transcription de la présentation:

1 HRSB- après la réorganisation du conseil scolaire Les programmes offerts Les changements aux programmes Les personnes impliquées Lavenir du programme Présentation faite par: Erin Brothers et Anita Donaldson

2 Nos questions recherchées Quest-ce que linscription en immersion après la réorganisation du conseil scolaire signifie au sujet du succès du programme? Quels changements en immersion ont eu lieu dans le conseil scolaire après la réorganisation et pourquoi? Quelles personnes étaient impliquées dans ces changements? Quels obstacles est-ce que le conseil scolaire a dû surmonter avec le programme dimmersion après la réorganisation du conseil? Quel est lavenir des programmes dimmersion dans le conseil scolaire?

3 Les programmes offerts Limmersion précoce: Les élèves entrent dans le programme au niveau maternel et ils suivent le programme jusquà la 12e année. Les élèves reçoivent un minimum de 80% dinstruction en français au niveau élémentaire, 70% au niveau intermédiaire et 50% au niveau secondaire.

4 Les programmes offerts Limmersion tardive: Les élèves entrent dans le programme à la 7e année et ils le suivent jusquà la 12e année. Les élèves au niveau intermédiaire reçoivent un minimum de 70% dinstruction en français et au secondaire ils reçoivent un minimum de 50%.

5 Les programmes offerts Le français intégré: Au niveau intermédiaire, les élèves assistent à un cours de français arts langagiers et une autre matière en français (les sciences humaines) Le français intensif Les élèves en 6e année reçoivent 70% dinstruction en français pour 5 mois. Ce programme est seulement offert à deux écoles dans le conseil.

6 Linscription totale pour lannée Les données dans le graphique ci-dessous représentent les trois anciennes divisions du conseil scolaire. Linscription totale des élèves en immersion pour lannée est 8272!!

7 Linscription à chaque niveau des programmes

8 Les inquiétudes avec limmersion après la réorganisation Après la réorganisation du conseil scolaire, en 1996, il y avait plusieurs inquiétudes à discuter par rapport au programme dimmersion. Il y avait deux comités formés pour discuter des inquiétudes avec limmersion et pour proposer des recommandations au programme. Ces deux comités étaient: French Second Language Task Force et French Immersion Review Committee.

9 French Second Language Task Force Le but était de fournir de linformation et des recommendations au conseil scolaire concernant les programmes dimmersion. Le conseil voulait continuer à soutenir le développement des programmes du français langue seconde car il voyait les bénéfices. (En , 60% des élèves en immersion dans la province était dans le conseil scolaire dHalifax.) Le comité a été formé en 2005 et les membres du comité se sont réunis en novembre 2005, décembre 2005, janvier 2006 et février 2006.

10 Les membres du French Second Language Task Force Le comité était formé de plusieurs membres du conseil scolaire (Wade Marshall, Debra Barlow et Lynn McGregor), le directeur du programme (Gordon Young), un membre du CPF (Trudy Comeau), et une représentante du ministère déducation (Anne Baccardax).

11 Leurs questions abordées Quest-ce que le conseil scolaire pourrait faire pour développer et promouvoir les programmes de langue seconde? Le comité a suggéré le développement dun dépliant qui présenterait les programmes de langue seconde dans le conseil. Le dépliant pourrait célébrer les bénéfices de limmersion et pourrait décrire chacun des programmes qui existent présentement dans le conseil scolaire. La recommandation était acceptée et voici les dépliants qui était conçus. nch_Brochure.pdf

12 Questions abordées Quels sont les plus grands défis en développant les programmes de langue seconde? Le plus grand obstacle que le comité a proposé par rapport au développement des programmes de langue seconde est de trouver assez de professeurs qualifiés pour enseigner le français. En réponse à ce problème, le conseil a commencé à offrir un cours de méthodologie en français de 36 heures en espérant quils pourraient développer un plus grand nombre denseignants de français. Il est encore suggéré que le conseil scolaire dHalifax agisse plus rapidement à embaucher les nouveaux enseignants avant quils quittent pour travailler dans les autres régions.

13 Questions abordées Un autre grand obstacle souligné par le comité était la différence dans la programmation de limmersion avant la réorganisation. Avant la réorganisation du conseil, il ny avait aucun programme dimmersion précoce dans le comté dHalifax. Après la réorganisation, le conseil a décidé dinsérer ces programmes tout en gardant les programmes dimmersion tardive. Cest à dire que dans certaines écoles intermédiaires il y avait trois différents programmes – Anglais, immersion précoce et immersion tardive. Ceci a causé un grand problème car le conseil scolaire navait pas assez de professeurs de français langue seconde pour soutenir la demande.

14 French Immersion Review Committee Ce comité était formé à cause des inquiétudes que les parents avaient en ce qui concernait les programmes dimmersion dans le conseil scolaire. Le comité étudiait les problèmes qui touchaient le mouvement des élèves dimmersion, la fusion des programmes précoces et tardives après la réorganisation et la disponibilité des programmes partout dans le conseil.

15 Les membres du comité Le comité était formé par le ministère de léducation et se composait des membres suivants: Anne Baccardax, Andrée Green et Nancy Mosher (le département déducation) Lorraine Cooke, Darrell Samson (le conseil scolaire) Milton Graves, Gary Robitaille (CPF) Gabrielle Verri (Lhéritage canadien)

16 Les inquiétudes Le mouvement des élèves en immersion Depuis la réorganisation, le conseil scolaire était en charge daccomoder les élèves qui étaient inscrits aux programmes dimmersion mais leur inscription nétait pas nécessairement dans la région où ils habitaient. Par exemple, dans lannée 2000, un nouveau site dimmersion était ouvert à lécole Park West malgré le fait quil y avait assez despace à lécole Fairview Junior high. Les élèves de Fairview ont dû aller à lécole Park West sils voulaient continuer avec limmersion. Ensuite, dans lannée 2002, le conseil a décidé de fermer le site à Park West et tous les élèves ont dû retourner à lécole Fairview Junior high. Les parents ne pensaient pas que cétait juste pour leurs enfants de continuer de changer décoles. Ils ne pensaient pas que le conseil scolaire considérait les mauvais effets imposés sur leurs enfants avec tous les changements. Comme résultat, les parents commençaient davoir de la méfiance envers les programmes dimmersion.

17 Les inquiétudes La fusion des programmes dimmersion précoce et tardive Avant la réorganisation, il y avait seulement une option de programme offerte dans chaque division du conseil. Limmersion précoce était offerte dans la ville dHalifax et la ville de Dartmouth et limmersion tardive était offerte dans le comté dHalifax. Après la réorganisation, le comté a commencé à insérer le programme dimmersion précoce en plus du programme tardive. Les inquiétudes avec la qualité et le maintien des deux programmes dans la même école étaient élevées. Cétait recommandé denseigner les deux programmes séparément dans la même école et de ne pas les fusionner immédiatement.

18 Les inquiétudes La disponibilité des programmes dimmersion pour les élèves à Musquodobit Les élèves aux écoles à Musquodoboit navaient pas accès aux programmes dimmersion avant ou après la réorganisation du conseil. Certains parents dans la région ont demandé un programme dimmersion égal à ceux des autres régions dans la province. Le conseil scolaire voulait analyser lintérêt dans le français pour voir comment promouvoir lapprentissage du français dans les régions rurales comme Musquodoboit. Le conseil a décidé de commencer des autres programmes de français comme le français intégré et le français intensif pour explorer lintérêt qui se développerait dans la langue seconde.

19 Lavenir des programmes dimmersion Après avoir complété la recherche, il nous semble que les programmes dimmersion sont assez stables dans le conseil et linscription représente des données encourageantes. Il faut encore regarder les problèmes qui existent afin de penser aux façons daméliorer les programmes. Par exemple, il faut donner plus de soutien aux élèves pour les encourager à rester dans les programmes dimmersion – surtout après le niveau 7e année et 10e année. Linsertion des enseignants de ressource aiderait les élèves à rester dans les programmes dimmersion et nous croyons que nous allons voir une grande baisse avec le nombre délèves qui quittent après le 7e et 10e années.

20 Lentrevue avec Trudy Comeau (membre de lorganisation CPF) Trudy Comeau est membre du CPF depuis les dernières années. Elle jouait le rôle de présidente du conseil national du CPF et du conseil dHalifax. Quel rôle pensez-vous que les parents et CPF jouent dans le développement et le maintien des programmes de langue seconde? Promouvoir les programmes de langue seconde. Assurer que les programmes de bonne qualité existent dans les conseils scolaires Planifier les autres chances à utiliser la langue dehors de lécole (les camps, activités etc.)

21 Lentrevue Vous étiez membre du comité (French Second Language Task Force). Quelles étaient les plus grandes inquiétudes discutées dans ce comité? En 1996, CPF sinquiétait beaucoup des programmes dimmersion et il y avait plusieurs rencontres avec le conseil scolaire. En 1997, CPF nentendait rien au sujet de linscription des élèves en immersion précoce et il ny avait aucune réunion ou session dinformation planifiée pour les parents. CPF avait peur que le conseil scolaire voulait éliminer limmersion précoce. Plusieurs disputes avec le conseil scolaire pour retenir les programmes et pour convaincre le conseil scolaire à soutenir les programmes dimmersion autant que les autres conseils scolaires dans la province.

22 Lentrevue Le comité voulait insérer les programmes dimmersion tardive dans lancienne division de la ville dHalifax. CPF croyait quil fallait avoir 2 points dentrée en immersion quand cétait possible. Le plus grand nombre de programmes offerts déciderait quun plus grand nombre délèves termineraient lécole secondaire avec un programme dimmersion. Un autre problème discuté était le mouvement des élèves en immersion. Le mouvement a créé des sentiments dinstabilité et cétait difficile pour les élèves et leur famille. Les comités on fait plusieurs recommandations afin de créer des limites qui décideraient où les élèves dimmersion iraient. Malgré toutes les recommandations, il ny a jamais eu de limites établies. La fermeture de lécole Beaufort était un sujet controverse. Lécole était une école dimmersion française et elle était remplie jusquà sa capacité. Lécole était fermée car il y avait trop despace dans les autres école à remplir. Les élèves de lécole Beaufort étaient transportés aux autres écoles en ville.

23 Lentrevue Avant lamalgamation, lancien comté dHalifax offrait seulement les programmes dimmersion tardive. Pourquoi? Les raisons historiques expliquent pourquoi il y avait seulement les programmes dimmersion tardive. Il y avait plus de distance entre les écoles, ce qui créait plus de difficultés à trouver assez de professeurs pour un programme dimmersion précoce.

24 Lentrevue Après lamalgamation, lancien comté dHalifax a décidé à insérer les programmes dimmersion précoce. Pourquoi? Comment a-t-on décidé dans quelles écoles les placer? Limmersion précoce était commencée à cause de la demande des parents et du CPF. Il y avait beaucoup du soutien donné du département déducation en offrant les fonds pour aider à commencer ce programme. La demande et lespace disponible a décidé quelles écoles allaient avoir limmersion précoce. Hammonds Plains- une nouvelle école avec beaucoup de soutien pour les programmes de langue seconde. Eastern Passage- une grande présence militaire avec beaucoup de familles bilingues.

25 Lentrevue Il y a beaucoup de discussion par rapport à la question davoir deux programmes dimmersion disponible (précoce et tardive). Pensez-vous que les deux programmes devraient être offerts dans le conseil scolaire? Les parents et CPF ne supporterait jamais seulement un programme dimmersion dans le conseil scolaire. Les élèves doivent avoir la chance à développer une langue seconde à cause de nombreux opportunités qui leur seront offerts. Le plus grand nombre délèves que possible doivent terminer lécole secondaire avec le programme dimmersion. Récemment, une suggestion était faite au conseil dHalifax davoir seulement un point dentrée au niveau de la 4e année. CPF nest pas daccord avec ce point dentrée- il ny a pas de curriculum développé pour ce changement. Le directeur des programmes sintéresse davoir seulement un point dentrée à cause de la question logistique et il veut voir léquité à travers le conseil.

26 Lentrevue Quest-ce que vous voyez dans lavenir des programmes dimmersion dans le conseil? Pensez-vous quon verra seulement un point dentrée pour limmersion? Il faut avoir plus de soutien du conseil scolaire. Le curriculum est très fort en Nouvelle-Écosse et on a une politique de français langue seconde qui est favorable. Le Programme B.I. qui existe maintenant peut avoir des effets. Il faut promouvoir le fait quil est possible que les élèves terminent lécole secondaire avec un certificat dimmersion et un certificat B.I. On ne verra jamais seulement un point dentrée en immersion dans le conseil scolaire. Les parents et CPF ne le supporteraient jamais. Les parents ne veulent jamais retourner au temps quand ils ont dû attendre en ligne toute la nuit pour assurer que leur enfant soit dans le programme dimmersion.

27 bibliographie French Second Language Task Force: ports/ /March/fsl-taskforce.pdf ports/ /March/fsl-taskforce.pdf French Immersion review committee report: IReview.pdf IReview.pdf


Télécharger ppt "HRSB- après la réorganisation du conseil scolaire Les programmes offerts Les changements aux programmes Les personnes impliquées Lavenir du programme Présentation."

Présentations similaires


Annonces Google