La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Recyclage des boues un aperçu… Marc Hébert, agronome, M.Sc. Direction des politiques en milieu terrestre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Recyclage des boues un aperçu… Marc Hébert, agronome, M.Sc. Direction des politiques en milieu terrestre."— Transcription de la présentation:

1 Recyclage des boues un aperçu… Marc Hébert, agronome, M.Sc. Direction des politiques en milieu terrestre

2

3 Aspects abordés Origine Origine Modes de gestion Modes de gestion Intérêt agronomique et économique du recyclage Intérêt agronomique et économique du recyclage Encadrement Encadrement Intérêt vs GES Intérêt vs GES Innocuité environnementale Innocuité environnementale

4 Origine des boues

5 Gestion Antique … «Chez les peuples anciens où lagriculture était avancée, on considérait les excréments humains comme un puissant engrais quil fallait recueillir en totalité… «Chez les peuples anciens où lagriculture était avancée, on considérait les excréments humains comme un puissant engrais quil fallait recueillir en totalité… (en Chine) les maisons possédaient des cuvelles ou des citernes bien murées, pour ne rien perdre des matières fécales. (en Chine) les maisons possédaient des cuvelles ou des citernes bien murées, pour ne rien perdre des matières fécales. On considérait comme une grave impolitesse, celui qui, invité à dîner, ne passait pas par les latrines avant son départ.» On considérait comme une grave impolitesse, celui qui, invité à dîner, ne passait pas par les latrines avant son départ.» Auguste Scott, agronome, Université Laval (1968)

6 Lurbanisation sen mêle Exode rural Exode rural Fumier dans la ville Fumier dans la ville Épidémies Épidémies Bol de toilette et égouts sanitaires Bol de toilette et égouts sanitaires Eutrophisation de leau Eutrophisation de leau Épuration des eaux usées Épuration des eaux usées –PAEQ 1978

7 Eaux usées municipales St-Hyacinthe

8 Épuration 101

9 La «boue»

10 Stations mécanisées Grandes villes 70 stations de ce type au Québec Production de boues en continu Chicoutimi

11 Étangs Petites villes/municipalités 550 stations Boues liquides saccumulent au fond des bassins (5-15 ans) Maniwaki Sorel/Tracy

12 Traitement autonome

13 Résidus organiques (milliers de tonnes humides)

14 Gestion des biosolides

15 Enfouissement sanitaire Incinérateur Boues Sol Traitement des eaux Biosolides Destinations possibles

16 Audiences du BAPE (1996) «… Le compostage et lamendement des sols agricoles et forestiers par épandage devraient recevoir une attention particulière…»

17 Rapport du BAPE (1997) « quune préférence soit accordée à la valorisation des boues à des fins agricoles, sylvicoles et horticoles plutôt quà la valorisation thermique, « quune préférence soit accordée à la valorisation des boues à des fins agricoles, sylvicoles et horticoles plutôt quà la valorisation thermique, dans la mesure où ces boues présentent des caractéristiques compatibles avec lusage que peuvent en faire les secteurs concernés; dans la mesure où ces boues présentent des caractéristiques compatibles avec lusage que peuvent en faire les secteurs concernés; la mise en décharge ne devrait être autorisée quen dernier recours ». la mise en décharge ne devrait être autorisée quen dernier recours ».

18 Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles Article Article –« … Éventuellement, aucune boue ne devrait être enfouie sans démonstration quil nest pas économiquement viable de la valoriser ».

19 Position de FNE «Si on ne met pas les boues sur les terres agricoles, il faut les incinérer ou les mettre en décharge. Ces deux solutions sont loin dêtre satisfaisantes. FNE est favorable à lutilisation agricole de boues, dans la mesure où leur bonne qualité est assurée… » octobre 2006 | Pénélope Vincent-Sweet | Chambres dAgriculture, p. 16 Site web de FNE

20 Modes de gestion actuels Données de 2006 Recyc-Québec (2008) Données de 2006 Recyc-Québec (2008)

21 Le recyclage au Québec

22 Exemples de recyclage Gatineau Saguenay Laval Magog St-Jean Chateauguay Victoriaville Beaupré Rouyn MRC H- Gatineau Matane Baie-Comeau Drumondville St-Félicien Dolbeau-Mis. Roberval Sherbrooke St-Hyacinthe

23

24 Boues compostées

25 Biosolides granulés

26 Témoignage dagriculteur Guy Tremblay, producteur agricole Guy Tremblay, producteur agricole Ferme céréalière Guy Tremblay et Fils, Saguenay 19 avril 2006 «… Durant les premières années dépandage des boues, le rendement de mes cultures na jamais cessé de croître… «… Durant les premières années dépandage des boues, le rendement de mes cultures na jamais cessé de croître… À plusieurs reprises, au cours des 13 dernières années, jai même obtenu des rendements records sur ces mêmes sols qui ne produisaient pratiquement plus rien avant que je commence à épandre des boues! À plusieurs reprises, au cours des 13 dernières années, jai même obtenu des rendements records sur ces mêmes sols qui ne produisaient pratiquement plus rien avant que je commence à épandre des boues! …je nai jamais subi dimpact ou deffet négatif au niveau de ma santé, de mes sols ou de mes récoltes, bien au contraire…» …je nai jamais subi dimpact ou deffet négatif au niveau de ma santé, de mes sols ou de mes récoltes, bien au contraire…»

27 «On estime que les boues que nous cédons gratuitement ont une valeur de 20 dollars la tonne et ont des effets aussi efficaces que leurs équivalents en engrais chimiques", –Jean Tremblay, maire de Saguenay,

28 Les données pour les fumiers et les lisiers sont tirées de Hébert, 2005 Azote total Moyenne (kg / tonne humide) Étang Mécanisée Azote

29 Approche québécoise Guide 1987

30 Consensus … Utilisateurs UPA UPA FCQGÉD FCQGÉD INSPQ INSPQ Spécialistes/Ministères Générateurs Villes Villes Consultants Consultants

31 Une particularité québécoise … Interdiction dépandage sur fruits et légumes Interdiction dépandage sur fruits et légumes –Sauf produits certifiés BNQ

32 Encadrement Réglementation municipale

33 Poursuite de la R et D

34 PGMR CMQ (2004) 4 stations mécanisées 4 stations mécanisées tonnes boues/an tonnes boues/an –~ résidus verts Objectifs (2008) Objectifs (2008) –Beaupré et Boischatel compostage –Ville de Québec 2/3 incinération 1/3 recyclage –agricole/sylvicole (granules)

35 Gestion des boues et GES

36 Le potentiel de réchauffement global PRG Dioxyde de carbone (CO 2 ) 1 Méthane (CH 4 ) 21 Protoxyde d'azote (N 2 O) 310

37 CH 4 Émissions de GES Enfouissement sanitaire Incinérateur Boues Sol Traitement des eaux Biosolides

38 Avantages L.E.T. : Captage CH 4 L.E.T. : Captage CH 4 –économie de carburants fossilesInconvénients L.E.S. :Sans récupération de CH 4 L.E.S. :Sans récupération de CH 4 –1 t humide de boues 1 t CO 2 -eq L.E.T. Récupération partielle du CH 4 L.E.T. Récupération partielle du CH 4 –Pertes de 35% long terme (Macdonald, ) Émissions de N 2 O? Émissions de N 2 O? 1 Macdonald, R Life Cycle Assessment (LCA) of Biosolids Management Options. The Sheltair Group. Submitted to Greater Vancouver Regional District. GES: Enfouissement

39 Traitement des COV CO 2 Cendres N2ON2O CH 4 Carburant Incinération Enfouissement sanitaire Incinération Boues Sol Traitement des eaux Biosolides

40 Avantages Pas de méthane Pas de méthane Moins de transport Moins de transport –Impact mineur selon ACVInconvénients Émissions de N 2 O Émissions de N 2 O GES: Incinération

41 N 2 O - Incinération N 2 O = f N 2 O = f –Teneur en azote –Température < 900 o C –traitement catalytique des NOx Données japonaises (Suzuki et al. (2003) Données japonaises (Suzuki et al. (2003) –Boues municipales (lits fluidisés) 4 kg NO/tonne sec de boue incinérée 4 kg N 2 O/tonne sec de boue incinérée –Moyenne (1,5 à 6,4) –1200 kg CO 2 –éq/ tonne sec Estimé pour Québec Estimé pour Québec – tonnes boues sec brûlées tonnes éq-CO 2 /an Potentiel : tonnes éq-CO 2 /an –Autres putrescibles? Besoin de donnés démissions Besoin de donnés démissions

42 N2ON2O CO 2 Engrais (N,P) Épandage Traitement des COV CO 2 Cendres N2ON2O CH 4 Carburant Enfouissement sanitaire Incinération Boues Traitement des eaux Biosolides Sol N2ON2O

43 Épandage Avantages Pas de production de CH 4 (sol en aérobie) Pas de production de CH 4 (sol en aérobie) Séquestration de C Séquestration de C –Sol: Long terme pour sols dégradés –Plantes: Long terme en sylviculture Moins dengrais chimique (CO 2 et N 2 O) Moins dengrais chimique (CO 2 et N 2 O) Cuivre: réduction des émissions de N 2 O du sol à long terme ? Cuivre: réduction des émissions de N 2 O du sol à long terme ?Inconvénients Émissions de N 2 O à court terme Émissions de N 2 O à court terme –(+) ou (-) que les engrais chimiques / engrais de ferme? – avec Granules et composts

44 Sylviculture Fertilisation : Augmentation de la biomasse ligneuse Fertilisation : Augmentation de la biomasse ligneuse Séquestration prolongée Séquestration prolongée –Bois doeuvre Production dénergie Production dénergie –Peupliers hybrides –Saule énergétique

45 Inquiétudes persistantes …

46 Tabou(e)! …

47 «Toxique ou écologique?» «… Est-ce qu'on a de quoi s'inquiéter? Même l'Institut national de santé publique du Québec est assez ouvert, ne voit pas de risque (important). «… Est-ce qu'on a de quoi s'inquiéter? Même l'Institut national de santé publique du Québec est assez ouvert, ne voit pas de risque (important). On ne trouve personne du côté scientifique pour dénoncer… un appel à la prudence, oui, mais rien pour aller jusqu'à confirmer le film de M. Desmarais.» On ne trouve personne du côté scientifique pour dénoncer… un appel à la prudence, oui, mais rien pour aller jusqu'à confirmer le film de M. Desmarais.» Anne-Marie Dussault

48 Facteurs explicatifs… –Composante «chimique» Contaminants chimiques –Paradigme «Naturel» vs «chimique» –Composante «naturelle» «excréments humains» –Culture dhygiène moderne –Tabou culturel

49 Contaminants chimiques Les boues ont changé Les boues ont changé

50 Teneur en plomb - Jonquière Séries Taillon et Alma

51

52 Toxicité «On a comparative basis …the toxicity of FR is analogous to that of solid and liquid manures, when we use the barley germination and growth and the Microtox tests. These observations follow those of Banks (cited by Webber 2003) who showed that municipal biosolids are relatively non-toxic for soil organisms. …Other preliminary assays with Eisenia andrei showed no toxicity to earthworms exposed to high concentrations of 12 manure and 4 biosolids not mixed with a soil.» –Chassé et al. (2006) »http://article.pubs.nrc- cnrc.gc.ca/ppv/RPViewDoc?_handler_=HandleInitialGet&journal=jees& volume=5&calyLang=fra&articleFile=s pdfhttp://article.pubs.nrc- cnrc.gc.ca/ppv/RPViewDoc?_handler_=HandleInitialGet&journal=jees& volume=5&calyLang=fra&articleFile=s pdf

53 Le contaminant chimique inconnu… Fonds de garantie allemand Fonds de garantie allemand –Depuis 1990 –Aucune indemnité pour un contaminant inconnu –Aucune indemnité depuis 1999

54 Agents pathogènes …

55

56 En France –Ministère de lAgriculture et de la Pêche «…aucun incident portant atteinte à la santé publique na été enregistré à ce jour… lépandage agricole des boues fait lobjet dune vigilance et dun effort de recherche sans précédent…». –Didier Rat (mai 2006),

57 Épinards californiens ?

58 Ce quen pense un médecin « Lorsque bien encadrée, lutilisation des boues dépuration traitées est somme toute sécuritaire. Le risque existe toutefois dans des conditions déviantes » « Lorsque bien encadrée, lutilisation des boues dépuration traitées est somme toute sécuritaire. Le risque existe toutefois dans des conditions déviantes » –André Labelle, MD, MSSS (1995).

59 Déviances...

60 Odeurs ?

61 «il est possible que certains malaises ressentis par des citoyens américains et ontariens, tels que décrits dans le film, aient été causés par les odeurs de certains biosolides particulièrement malodorants.»

62 O3 O2 O1 Classification dodeurs

63 Le recyclage… conclusions Une aventure humaine et écologique Risques perçus Risques perçus –dangereux Risques réels Risques réels –très faibles – fumiers de ferme –Risque zéro nexiste pas Principaux risques Principaux risques –Ne pas avoir de boues Pollution de leau –Ne pas les recycler GES –Épandages illégaux de b.f.s Défis Défis –Aborder la problématique de façon rationnelle et écologique –Mettre en œuvre les PGMR –Imiter les villes modèles –Prévenir les bannissements municipaux –Leadership des groupes verts

64 FIN …

65 Compétition phosphore ? Répartition du phosphore épandu au Québec

66 Incinérateur de Québec


Télécharger ppt "Recyclage des boues un aperçu… Marc Hébert, agronome, M.Sc. Direction des politiques en milieu terrestre."

Présentations similaires


Annonces Google