La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Finlande - État séduit par L´Union Européenne nucléaire Gerd Söderholm, Journaliste, Helsinki, Finlande Notre Dame des Landes, France, le 9 Juillet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Finlande - État séduit par L´Union Européenne nucléaire Gerd Söderholm, Journaliste, Helsinki, Finlande Notre Dame des Landes, France, le 9 Juillet."— Transcription de la présentation:

1 La Finlande - État séduit par L´Union Européenne nucléaire Gerd Söderholm, Journaliste, Helsinki, Finlande Notre Dame des Landes, France, le 9 Juillet ème Forum Thématique Européen contre les Grands Projets Inutiles Imposés Notre Dame des Landes, France Le Juillet, 2012

2 La Finlande et L´Union Européenne nucléaire déclarent : Le nucléaire est une énergie intérieure !!!

3 Votes par principe au Parlement Finlandais pour ou contre de nouvelles centrales nucléaires En 1993 Le Parlement a rejeté par une nouvelle centrale nucléaire En 2002 Le Parlement a dit oui par 107 voix pour, 92 voix contre à la nouvelle centrale nucléaire qui est devenue l'EPR produit par Areva, c´est à dire Olkiluoto 3 En Juillet 2010 Le Parlement Finlandais a autorisé la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires par les sociétés TVO et E.ON/Fennovoima par 120/121 voix pour, 72/71 voix contre. Les quatre premières centrales nucléaires ont été construit dans les annés sans discussions politiques

4 Home Home / Tervetuloa tutustumaan Hanhikivenniemeen Le Chantier EPR/Olkiluoto 3 (OL3) Onkalo, l´Enfouissement en construction, Olkiluoto à coté de Pori

5 11 aout 2012 : journée d´action pour bloquer Olkiluoto Vous êtes invités à fermer les routes menant à la centrale nucléaire d´Olkiluoto en vue d´une désobéissance civile. L´anné 2012 marquera le troisième blocage annuel. Voir : https://olkiluotoblockade2012.wordpress.com/english/

6 Soyez les bienvenues au Camp Bloc Olkiluoto le 6 – 13 Aout 2012! Le Camp Bloc Olkiluoto à Eurajoki, Finlande de l´Ouest, réunira des anti-nucléaires Finlandais et étrangers. Le camp sera une occasion de discuter des projets de l'industrie nucléaire, des mines d´uranium et de l´enfouissement des déchets. Nous pourrons partager les expériences, compétences et moyens de lutte contre l´industrie nucleare et encourager des énergies réellement durables et décentralisées.

7 EPR/Olkiluoto 3 - Un Chantier Klondike Une main-d´oeuvre intérimaire bon-marché construit l´Europe La sociologue Anna Kontula est venue habiter dans une tente à coté du village que vous verrez à droite. Ce village de baraques est habité par milliers d´ouvriers étrangers de l´Est venus construire l'EPR/Olkiluoto 3 en échange de bas salaires. Ils vivent dans des baraques, isolés, sans droits, non visibles et sans famille. Le chantier d´Olkiluoto n´a pas rempli ce qui était attendu de lui par les ouvriers Finlandais. Une main-d´oevre plus bon-marché a été demandée par TVE. En meme temps ceux-ci font l'objet d´un racisme structurel. Des problèmes de qualité dans la centrale en construction ont été observés en masse. Ils sont souvent laissés perdus dans le béton. Le travail n'amène que des problèmes, même les planifications sont en péril. Le village caché d´Olkiluoto par Anna Kontula

8 L'Autorité Finlandaise de sûreté nucléaire - STUK - promeut décisivement de nouvelles centrales Säteilyturvakeskus (STUK) L'Autorité Finlandaise de sûreté nucléaire publie annuellement depuis 2004 des rapports sur la sûreté nucléaire en Finlande, y compris sur EPR/Olkiluoto 3 sous le titre Regulatory oversight of nuclear safety in Finland, Annual report par Kirsti Tossavainen (ed. 2004) et Erja Kainulainen (ed ).

9 Les rapports EPR/OL3 de STUK Texte complet sur : n_GB/stuk-b134/_files/ /default/stuk- b134.pdf n_GB/stuk-b134/_files/ /default/stuk- b134.pdf it/ it/ Toute communication entre Teollisuuden Voima Oy TVO, Areva et STUK se passe en Anglais.

10 Olkiluoto 3 (l'EPR) nous a enseigné que le niveau de planification doit être plus haut au stade du permis de construction Conclusion tirée par Janne Nevalainen, Chef des nouvelles centrales chez L'Autorité Finlandais de sûreté nucléaire - STUK dans le journal Alara 1/2012:

11 L´EPR/Olkiluoto 3 - La machine multiproblèmatique Une sélection des problèmes identifiés par STUK, L'Autorité Finlandais de sûreté nucléaire les annés est donnée séparement (15 p.)

12

13 Onkalo, Finlande Nils-Axel Mörner, Professeur, Géologe : (Ny Tid le 24 Janvier 2008, Angela Oker-Blom) L'enfouissement final - une insulte géologique När man 1977 lanserade idén om ett säkert slutförvar för kärnbränsleavfall, rådde en kunskap om berget och dess processer som vi idag måste beteckna som direkt felaktig. Det stabilitetskoncept som gällde för 30 år sedan har rasat. Olkiluotos slutförvar är ett allvarligt misstag Onkalo est le nom du site proposé pour l'enfouissement final des déchets de haute activité à Olkiluoto, en Finlande. On y applique la méthode suédoise KBS-3, qui implique de déposer les déchets sur un lit de roche à environ 500 m. de profondeur, en bouchant le tout avec de la bentonite. Selon Posiva, sceller les tunnels d'accès et les galeries de ventilation garantirait un stockage intact pendant un million d'années. Le gouvernement finlandais a adopté une décision de principe (en 2000 et 2001) autorisant la construction d'un site de stockage final à Olkiluot (près de Rauma, dans le Sud-Ouest de la Finlande). Il va de soi que personne ne peut rien prédire sur une durée d'un million d'années. L'hypothèse d'une stabilité quasi totale de la couche rocheuse Fennoscandienne, élaborée dans les années 1950, a récemment été entièrement rejetée, suite à l'observation de faits implacables. On s'accorde à reconnaître que même cette coucheuse rocheuse est hautement instable. Après une glaciation, le sol se surrélève de manière considérable. Les tremblements de terre sont fréquents et de haute magnitude.

14 Onkalo, Finlande PAS UNE REPONSE Mörner: On vient de découvrir que du méthane explosif était expulsé lorsque le méthane gelé accumulé dans la couche rocheuse se gazéifiait soudainement (dans un rapport de 1:168). Un danger spécifique pour Olkiluoto, où la couche rocheuse est exceptionnellement riche en méthane. La bonne conservation des containers a été mise en question. Le comportement du bouchon de bentonite est peu clair. Dans l'eau salurée, les minerais dilatés ne se comportent pas comme on l'attend. En conclusion, de nombreuses malfaçons sont liées au mode de stockage KBS-3, et la sûreté à long terme ne peut certainement pas être garantie. D'une étrange façon, le gouvernement finlandais a décidé qu'un stockage KBS-3 satisferait en principe les objectifs fixés. Il s'agissait d'autoriser la construction de nouvelles centrales (Olkiluoto 3). Mais cela autorisait aussi l'extraction de l'uranium en Finlande.

15 Onkalo - une caverne rayonnante Into Eternity, un film documentaire de Michael Madsen, Danemark Un voyage dans le temps et un portrait des pionniers qui planifient un voyage vers l´éternité et refléchissent comment marquer pour le futur le message d´une fosse mortifère. Vidéo: 1b&do= 1

16 E.ON - FENNOVOIMA HISTORIQUE La firme allemande E.ON veut construire la sixième centrale nucléaire de Finlande. Mai 2007, le conseil de Lovisa rejette l´offre d´achat de terre d'E.ON En Juin 2007, E.ON change de nom pour Fennovoima pour devenir plus national. E.ON possede 34 % de Fennovoima. Le 5 Juin 2008 E.ON/Fennovoimaabandonne le projet d´une centrale nucléaire à Kristinestad suite à une lutte réussie. E.ON/Fennovoima quitte Strömfors/Ruotsinpyhtää le E.ON/Fennovoima organise une compétition entre les localités de Simo et Pyhäjoki. Le 5 Octobre 2011 E.ON/Fennovoima choisit d'implanter sa centrale à Pyhäjoki. Été 2012 : Pro Hanhikivi ry se battent toujours depuis 5 ans. Le combat n´est pas perdu. Les critères pour une centrale ne sont pas remplis.

17 Nous en savons bien assez ! La campagne contre E.ON/Fennovoima a eu du succès à Kristinestad car les politiciens aussi disent non a la centrale nucléaire.

18

19 Parc National de Perämeri Cote de très basses eaux où le sol se soulève par rapport à la mer de 7,5 - 9 mm par an

20 Pyhäjoki où la lutte continuera

21

22 Perämeri Perämeren merialue käsittää Pohjanlahden osan Merenkurkusta pohjoiseen. Perämeren alue eroaa jo huomattavasti Selkämeren alueesta ja etenkin varsinaisesta Itämerestä mm. suolaisuutensa, kasvukauden ja kylmyytensä perusteella. Alueelle perustettiin vuonna 1991 Perämeren kansallispuisto. Perämeri on linnustoltaan arvokas. Kuva: Perämeren kansallispuisto (Metsähallitus 2007)

23

24 Le combat pour Pyhäjoki - E.ON/Fennovoima annonce son intention de bâtir une centrale nucléaire de MW en Finlande. ( ). Pyhäjoki est une des communes proposées, annonce la presse. - Le maire Mauno Peltoketo se dit serein : le plus important est ce qui disent les habitants ici, dit-il. ( ). - Une cyberpétition est ouverte pour protester contre la centrale à Pyhäjoki ( ). Elle est signée par 1100 personnes ( ). - Une autre est ouverte en Suède pour protester contre le projet (septembre 2007). - Les villageois de Parhalahti organisent une soirée civique pour obtenir plus d´information des politiciens locaux. Une grande partie des élus locaux renoncent à venir. La salle se remplit de monde. ( ). - Les actionnaires disent non à E.ON/Fennovoima quand celui-ci leur offre une valorisation de leurs terres et maisonnettes au bord de la mer. ( ). - Le conseil est convoqué par le président ainsi que des hauts fonctionnaires techniques et planificateurs dans une réunion avec E.ON/Fennovoima (Juha Hyvärinen DT, Juha Mikkulainen I et Imo Kallio Ingenieur). ( ). - Les représentants politiques de Pyhäjoki et de E.ON/Fennovoima viennent à une réunion secrete, où arrivent aussi une vingtaine de propriétaires du cap, auxquels on interdit l'accès. ( ).

25 Le combat pour Pyhäjoki - Une campagne est organisée pour un rérérendum avant l'adoption d´une décision sur la procédure pour l'étude d'impact environnementale et l'aménagement du territoire. Selon la loi à Pyhäjoki il faut 5 %, soit 132 votes, pour lancer un référendum. ( ). - La pétition est signée par 546 personnes en une semaine. Les propriétaires annoncent qu'ils ne vendront pas leurs propriétés. Les chasseurs et pêcheurs marquent leurs positions. ( ). - La commission exécutive de la commune décide par 6-1 votes au conseil municipal que le référendum n´aura pas lieu. ( ). Le conseil municipal de Pyhäjoki décide que dans la commune,, il ne sera pas organisé de référendum sur l´énergie nucléaire. L'association Pro Hanhikivi ry est créée avec l'objectif de garder le territoire de Pyhäjoki libre de l´énergie nucléaire. ( ).

26 Le combat pour Pyhäjoki- 2008/1 E.ON/Fennovoima fait une offre à Pyhäjoki des terres de la municipalité à Hanhikivi, proposant que E.ON/Fennovoima loue les terres avec une options d´achat. ( ). Pro Hanhikivi ry dépose plainte auprès du médiateur de la justice, demandant une investigation des politicien du conseil dans l´affaire de la centrale nucléaire. Dans la plainte il s´assigeait de savoir comment le financement et planification avaient été préparées alors qu'aucun débat n'avait eu lieu dans la commission technique et d´utilisation des sols. ( ). La commission exécutive de la commune décide de proposer au conseil d´accepter l´offre de location par E.ON/Fennovoima, incluant le futur accord de transaction foncière. ( ). Le conseil accepte. ( ). Pro Hanhikivi ry arrange une réunion où arrivent 70 personne de Pyhäjoki, Raahe, Kalajoki et Merijärvi: Que faire! ( ). Pro Hanhikivi ry fait une demande de correction de la décision par la commission exécutive de la commune de louer à E.ON/Fennovoima des terres de Hanhikivi. L´intérêt des habitants a-t- il éte observé? ( ).

27 Le combat pour Pyhäjoki- 2008/1 E.ON/Fennovoima et le Ministère de l'Emploi et de lÉconomie organisent un meeting public au Monitoimitalo à Pyhäjoki où ils présentent le programme pour une estimation de l'impact environnemental de la centrale nucléaire, le projet lui-même et le planning. Les possibilités pour le public d'exprimer son opinion sur le projet sont limitées. ( ). La commission de l´utilisation des sols propose à la commission exécutive que les terres au bord de la mer du village Parhalahti soient exclues de l'aménagement des sols et que le planning general puisse commencer dans le territoire aux frais et surveillance de E.ON/Fennovoima. La commission exécutive de Pyhäjoki décide de proposer au conseil que les terres au bord de la mer du village Parhalahti seront exclues du planning partiel des sols. Elle décide de proposer au conseil que la municipalité commence selon le desir de E.ON/Fennovoima à élaborer des plannings avec effet juridique pour une centrale nucléaire dans la région Hanhikivi à Parhalahti. ( ). E.ON/Fennovoima fait une offre à Pyhäjoki des terres de la municipalité à Hanhikivi, proposant que E.ON/Fennovoima loue les terres avec une options d´achat. ( ).

28 DES RISQUES POUR LA FINLANDE DE L´ÉLECTRICITÉ POUR L´EXPORTATION PLUS DE DÉCHETS NUCLÉAIRES POUR LES ENFANTS

29 Un peuple silencieux a poussé le 18 Février 2012 au bord de la route numéro 8 à Pyhäjoki, Parhalahti, Finlande pour montrer que E.ON, camouflé sous le nom de Fennovoima, n´est pas bienvenue avec sa centrale nucleaire

30 Un peuple silencieux manifeste 3 semaines à partir du 18 Fevrier 2012 contre le projet de E.ON/Fennovoima Au bord de la route numéro 8 à Pyhäjoki, Parhalahti s'est réuni le 18 Février 2012 un bon attroupement de 70 bonhommes et bonnes femmes de neige, déterminés à rester sur place jour et nuit pendant les trois semaines suivantes pour que le cap de Hanhikivi soit libéré de toute ménace nucléaire. Cette action était organisée par Pro Hanhikivi, qui a construit grâce à des dizaines de volontaires ce tenace groupe de manifestants avec de la neige et des pieux à foin. Ce peuple est une marque silencieuse que E.ON/Fennovoima n´est toujours pas bienvenue à Parhalahti, a constaté la présidente Helena Maijala.

31 Fin 2010 La conception détaillée de la centrale a continué en Le réacteur ne remplit toujours pas l'ensemble des objectifs de qualité. STUK a donc demandé de continuer à clarifier les plans. Fin 2010, le design des systèmes n'était toujours pas achevé, en particulier pour le système d'information et contrôle et certains équipements liés à la manipulation des combustibles. Les analyses d'échec pour les procédés, systèmes électriques, d'information et de contrôle sont un enjeu important, demandant une action du vendeur et du licencié pour prouver que les bases de la conception sont conformes. » « L'installation de la plateforme et des échafaudages en acier a commencé dans les bâtiments. L'importance pour la sûreté de cette plateforme a augmenté, dans la mesure où les canalisations et de certains équipements importants pour la sûreté reposent dessus. Cela concerne 150 plateformes en acier. STUK a indiqué diverses occurences nécessitant de clarifier et renforcer leur conception et leur plan structurel. Ainsi, certaines plate-formes sur le site attendent toujours un renforcement de leurs plans et structures. » The first control rod drive mechanisms were assembled for functional tests during The functional tests revealed, however, that the control rod drive mechanisms were scratched in the tests and the tests were postponed until The most serious quality problems in the Olkiluoto 3 project related to quality management in the manufacture of the Polar crane and ensuring its conformance, communicating and managing the quality requirements for the emergency diesel generators (EDG) in a long supply chain, and quality management of the manufacturer and manufacturing of the low pressure emergency cooling system (JNG). Several non-conformances were detected in the manufacture of mechanical equipment in In the background of the manufacture quality problems one can find several deficiencies in the flow of information between organisations, familiarity with nuclear industry requirements and their communication, and in follow-up of procedures relating to quality management. As a rule, no effort is made to identify the deficiencies which lie behind technical nonconformance and relate to quality management, operations or safety culture of the organisation involved in the supply. As a result of this, corrective or preventive actions which are necessary in terms of development and conformance are neither defined nor implemented. Design and manufacturing of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators continued in Towards the end of 2010, STUK observed deficiencies in the functioning and control of the supply chain of the plant vendor, the diesel generator supplier and its subcontractors. Based on the inspection observations, it was also reasonable to assume that the requirements concerning the emergency diesel generators had not been appropriately passed on in a long and complicated supply chain. STUKs construction inspections, intended to ensure that the manufacture of components conforms with requirements, still revealed issues preventing the inspections from being carried out as planned. The most serious of these issues concerned the equipments readiness for inspection and open issues related to construction plans. The plant vendor detected significant quality non-conformances in the manufacturers welds of the low pressure emergency cooling system (JNG) and transferred the equipment to another manufacturer for repair. The plant vendor started the repair work without a repair plan approved by STUK. While conducting a daily supervision in the construction site in January, STUK observed that the approved welding instructions were not followed while welding pipes with significant safety implications. The welding work was stopped until the welding contractor clarified the deficiencies with the welding work. Due to the incident, TVO and the plant supplier increased monitoring of the welding work. * STUK observed that procedures differing from the project instructions have been introduced in the Olkiluoto 3 project while inspecting the quality assurance. TVO was required to define the principles and instructions for introducing such procedures and estimating their significance for safety. * The deficiencies in the work of different parties and in product quality have resulted in additional work to assess and solve the problems. This has had an impact on the progress of the project. Several deficiencies had been detected already earlier in the construction plans of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators. Problems with the design and manufacturing of the auxiliary equipment delayed installation work in the diesel buildings. Installation of the emergency diesel generators started, but the plant vendor interrupted the installation as a result of confusions about the design and manufacture. STUK set up an investigation group to untangle the problems with the design, manufacturing and supervision of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators. The investigation groups report will be completed in the spring of In 2010, crack-like surface defects were observed in the bent pipe sections at the bend area in final inspections performed after the pickling treatment of the reactor coolant pipes. The work for establishing the mechanism creating them and eliminating it delayed the delivery of pipes and their installation. It was assessed that the faults had developed in connection with the induction bending process as are sult of deformations in the bent area and linear machined surfaces. The defects were removed by final grind. During 2010, audits were postponed because the project and related work were implemented on a schedule which is slower than anticipated. Structures have had to be disassembled, work plans revised and procedure qualification tests repeated, and structures repaired before reaching an acceptable result. This work will still continue in According to TVO it is not possible to find on the market devices or equipment manufactured in compliance with nuclear standards. Approval of the issue did not make any significant progress in The functional tests revealed, however, that the control rod drive mechanisms were scratched in the tests and the tests were postponed until STUKs construction inspections, intended to ensure that the manufacture of components conforms with requirements, still revealed issues preventing the inspections from being carried out as planned.

32 Fin 2010 In the inspections of electric cabling, it was noted that installation had not been performed fully in compliance with principles approved by STUK to separate safety-classified cables from other cables. There have been many quality nonconformances related to pools which will contain radioactive substances during future operation (...). Structures have had to be disassembled, work plans revised and procedure qualification tests repeated, and structures repaired before reaching an acceptable result. This work will still continue in The first control rod drive mechanisms were assembled for functional tests during The functional tests revealed, however, that the control rod drive mechanisms were scratched in the tests and the tests were postponed until The most serious quality problems in the Olkiluoto 3 project related to quality management in the manufacture of the Polar crane and ensuring its conformance, communicating and managing the quality requirements for the emergency diesel generators (EDG) in a long supply chain, and quality management of the manufacturer and manufacturing of the low pressure emergency cooling system (JNG). Several non-conformances were detected in the manufacture of mechanical equipment in In the background of the manufacture quality problems one can find several deficiencies in the flow of information between organisations, familiarity with nuclear industry requirements and their communication, and in follow-up of procedures relating to quality management. As a rule, no effort is made to identify the deficiencies which lie behind technical nonconformance and relate to quality management, operations or safety culture of the organisation involved in the supply. As a result of this, corrective or preventive actions which are necessary in terms of development and conformance are neither defined nor implemented. Design and manufacturing of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators continued in Towards the end of 2010, STUK observed deficiencies in the functioning and control of the supply chain of the plant vendor, the diesel generator supplier and its subcontractors. Based on the inspection observations, it was also reasonable to assume that the requirements concerning the emergency diesel generators had not been appropriately passed on in a long and complicated supply chain. STUKs construction inspections, intended to ensure that the manufacture of components conforms with requirements, still revealed issues preventing the inspections from being carried out as planned. The most serious of these issues concerned the equipments readiness for inspection and open issues related to construction plans. The plant vendor detected significant quality non-conformances in the manufacturers welds of the low pressure emergency cooling system (JNG) and transferred the equipment to another manufacturer for repair. The plant vendor started the repair work without a repair plan approved by STUK. While conducting a daily supervision in the construction site in January, STUK observed that the approved welding instructions were not followed while welding pipes with significant safety implications. The welding work was stopped until the welding contractor clarified the deficiencies with the welding work. Due to the incident, TVO and the plant supplier increased monitoring of the welding work. * STUK observed that procedures differing from the project instructions have been introduced in the Olkiluoto 3 project while inspecting the quality assurance. TVO was required to define the principles and instructions for introducing such procedures and estimating their significance for safety. * The deficiencies in the work of different parties and in product quality have resulted in additional work to assess and solve the problems. This has had an impact on the progress of the project. Several deficiencies had been detected already earlier in the construction plans of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators. Problems with the design and manufacturing of the auxiliary equipment delayed installation work in the diesel buildings. Installation of the emergency diesel generators started, but the plant vendor interrupted the installation as a result of confusions about the design and manufacture. STUK set up an investigation group to untangle the problems with the design, manufacturing and supervision of the auxiliary equipment of the emergency diesel generators. The investigation groups report will be completed in the spring of In 2010, crack-like surface defects were observed in the bent pipe sections at the bend area in final inspections performed after the pickling treatment of the reactor coolant pipes. The work for establishing the mechanism creating them and eliminating it delayed the delivery of pipes and their installation. It was assessed that the faults had developed in connection with the induction bending process as are sult of deformations in the bent area and linear machined surfaces. The defects were removed by final grind. During 2010, audits were postponed because the project and related work were implemented on a schedule which is slower than anticipated. Structures have had to be disassembled, work plans revised and procedure qualification tests repeated, and structures repaired before reaching an acceptable result. This work will still continue in According to TVO it is not possible to find on the market devices or equipment manufactured in compliance with nuclear standards. Approval of the issue did not make any significant progress in The functional tests revealed, however, that the control rod drive mechanisms were scratched in the tests and the tests were postponed until STUKs construction inspections, intended to ensure that the manufacture of components conforms with requirements, still revealed issues preventing the inspections from being carried out as planned.

33

34 Des mines Laajojen ympäristö- ja vesistövahinkojensa vuoksi esillä ollut Talvivaaran kaivos sai Suomen valtioneuvostolta periaatepäätöksen myös uraanin esirikastamiseksi. Talvivaara Sotkamo Oy on ns. monimetallikaivos, jonka päätuotteita ovat nikkeli ja sinkki, mutta malmin erotusprosessissa saadaan myös uraania. Järjestöt paheksuvat, että Talvivaarassa on käsitelty uraania ilman ydinenergialain vaatimia ympäristö- ja toimintalupia ja pitävät valtioneuvoston myönteistä periaatepäätöstä erikoisena, koska Talvivaara ei ole huolehtinut tähänkään mennessä päästöistään asianmukaisesti. - Talvivaaran toiminta tulisi keskeyttää nopeasti, kuten esim. Suomen Luonnonsuojeluliitto on esittänyt. Kainuussa on saatu kärsiä nyt kohtuuttomasti ympäristön saastuttamisesta. Mahdollinen lupa uraanin esirikastamiseksi on sikäli merkittävä, että se tulee toiminaan ennakkotapauksena, Bland sanoo.

35 Stop Talvivaara Översätt analysera!! - Vaikka Talvivaaran uraani on kotimaista ja eettisemmin tuotettua kuin köyhemmissä maissa tuotettu uraani, toiminnan aloittaminen johtaisi vastaavien kaivosten perustamiseen muuallekin Suomeen sekä ympäristön tilan heikkenemiseen ja jopa tuhoon. - Kaivostoiminnassa tulisi siirtyä vain maanalaiseen louhintaan, sillä näin selvitään pienimmin ympäristövaurioin. Kaivostoiminnan negatiiviset ympäristövaikutukset eivät myöskään saa ulottua alapuolisiin vesiin, ympäröiviin metsiin tai vaikeuttaa muuta elinkeinotoimintaa lähiseuduilla, kuten nyt on tapahtunut, Jäntti vaatii. Bland ja Jäntti vaativat, että kaivostoiminta pitäisi pystyä pysäyttämään lainvoimalla, kunnes ympäristönsuojelutoimenpiteet ovat kunnossa sekä peräänkuuluttavat huomattavasti tiukempia lupaehtoja. Uuden louhittavan raaka-aineen sijasta heidän mukaansa tulisi keskittyä jo olemassa olevan materiaalin parempaan hyödyntämiseen ja kierrätykseen.

36 Death of worker, birds klo Sotkamossa Talvivaaran kaivosalueella kuollut työntekijä kuoli rikkivetymyrkytykseen. Poliisi sai perjantaina oikeuslääkärin lausunnon, jossa kuolinsyy vahvistettiin rikkivetymyrkytykseksi. Poliisi tutkii tapausta kuolemantuottamuksena ja työturvallisuusrikoksena. End of April linnun joukkokuolema on mysteeri. Työntekijän kuolema tehtaan lähelle osattiin yhdistää rikkivetyyn, koska kemikaali on keskeinen aine metallien saostuksessa. Linnut sen sijaan löytyivät prosessiliuosaltaasta, joka on noin puolentoista kilometrin päässä metallitehtaasta. Altaan neste on myrkyllistä, haitallista ja hapanta. Neste ei kuitenkaan ole niin hapanta, että sen nauttiminen aiheuttaisi välitöntä syöpymistä, Nissinen sanoo. Elintarviketurvallisuusvirasto Eviran alustavan tutkimuksen mukaan linnut ovat hengittäneet ja nielleet vaarallista ainetta. Kuolinsyyn selvittäminen vie vielä ilmeisesti viikkoja. Kainuun ely-keskus kuitenkin epäili heti Eviran alustavien tulosten perusteella, että altaan pinnalle kertynyt rikkivetypilvi tappoi linnut. Nyt altailla kulkee päivittäin partio hätyyttelemässä sinne eksyviä lintuja.

37 Celui qui creuse un trou d´uranium tombera dedans lui-même Helsinki le 12 mars 2012 Femmes pour la paix

38 Talvivaara ne changera pas l´eau des lacs qu'il a gaspillé (14 mars 2012 Kaleva)

39 Talvivaara film sur Talvivaara Mining Company Plc.est un producteur international de minerais, et principalement de nickel et zinc. Son site principal est la mine de nickel de Sotkamo. Le gisement polymétallique de Talvivaara, Kuusilampi and Kolmisoppi, est une des principales source de nickel en Europe, avec 1121 tonnes de minerai, assez pour assurer la production de plusieurs décennies.Kuusilampi and Kolmisoppi, La production à la mine a débuté en octobre 2008 avec l'extraction des premiers sulphides métalliques. La production prévue atteint tonnes et la mine produira également tonnes par ? de zinc, environ de cuivre et 1800 de cobalt.

40 Pétition Une pétition citoyenne a été déposée au Parlement le 12 juin 2012, exigeant un référendum sur les projets nucléaires et les mines d´uranium. Plus de personnes et 11 organisations ont signé la pétition exigant un référendum sur les projet suivants: – Le permis de démarrage d´Olkiluoto 3, EPR en construction par TVO/Aréva – Le permis de construction de nouvelles centrales nucléaires par E.ON/Fennovoima et TVO – L´acceptabilité des nouvelles centrales – Les permis des mines d´uranium – la poursuite du projet d´enfouissement de déchets nucléaires à Onkalo par Posiva. La pétition a été déposée par Hanna Halmeenpää Pro Hanhikivi ry, de Pyhäjoki, Hilkka Lipponen Le Laponais contre l´énérgie de l´uranium ry, Kai Virtanen le Réseau de Laponie de Mer, Jouko Niemi Tecnique pour servir la vie ry, Lea Launokari, Le mouvement Femmes pour la Paix et Anna-Liisa Mattsoff, Le mouvement Toujours pas de nucléaire.

41 YVA- prosessiin ja STUK:iin on syytä suhtautua erittäin kriittisesti. Kaivosfirma tilaa konsultin joka ei ole puolueeton taho, eikä myöskään STUK, joka toimii kaksoisroolissa myös yhtiöiden konsulttina. Kun Talvivaarasta tulvi saastetta ympäristöön, paikallinen ELY-eskus meni mittaamaan vettä, mutta ei maininnut uraanimääriä, koska heillä ei ollut siihen oikeutta, sillä uraaninmittaus on STUK:in monopoli, vaikka silloinkin STUK mittaa ja kommentoi heidän mandaattinsa mukaisesti vain säteilyä eikä uraanin myrkyllisyyttä. STUK:in ex-johtaja Laaksonen on myöntänyt, että STUK menee mittaamaan uraania vain silloin, kun yhtiöt sitä pyytävät. Bild på Talvivaara

42

43

44

45 Le Père Noël en Danger Dessin: Pirkko Lindberg 2012

46 Merci de lutter avec nous!


Télécharger ppt "La Finlande - État séduit par L´Union Européenne nucléaire Gerd Söderholm, Journaliste, Helsinki, Finlande Notre Dame des Landes, France, le 9 Juillet."

Présentations similaires


Annonces Google