La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les 12-25 ans et le cinéma 63 ème Congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français Bordeaux – 30 septembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les 12-25 ans et le cinéma 63 ème Congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français Bordeaux – 30 septembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Les ans et le cinéma 63 ème Congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français Bordeaux – 30 septembre 2008

2 1 Rappel des objectifs et de la méthodologie

3 Méthodologie qualitative 6 « FOCUS GROUPS » : ENTRETIENS QUALITATIFS DE 2H30 AVEC UN GROUPE DE 4 À 5 JEUNES Collégiens, lycéens, étudiants, jeunes actifs Groupes damis à domicile, dans toute la France Précédés dobservation de la chambre : mode de vie, loisirs, présence dordinateur… 8 ENTRETIENS INDIVIDUELS D1H30 PHASE REALISEE EN AVRIL Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

4 Méthodologie quantitative ETUDE REALISEE EN LIGNE. INTERROGATION DUN ÉCHANTILLON DE 1011 JEUNES ÂGÉS DE 12 À 25 ANS représentatif des Français de cette tranche dâge sur quotas de sexe, dâge, de CSP du chef de famille, de région et de taille de commune. PHASE REALISEE EN JUIN Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

5 2 Place du cinéma dans la vie des jeunes

6 Un loisir toujours central… Écouter de la musique Aller au cinéma Sortir avec vos amis le soir Échanger avec vos amis sur Internet Regarder des films à la télévision % de notes de 8 à 10 Pour chacun des loisirs et pratiques suivantes, quelle note de 1 à 10 donneriez-vous ? Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

7 Un loisir toujours central… Scénario de vie MotivationInsights clé Collégiens Le cinéma, premier symbole dautonomie vis-à-vis des parents La convivialité dépasse lintérêt du film « On a grandi et ils nous laissent sortir toutes seules (pour aller au cinéma) » Lycéens Prégnance du groupe damis, volonté de construire du lien « Dans la nouvelle génération si tas pas vu le film, tout le monde en parle … » Etudiants Budget global limitatif Prégnance des autres modes de convivialité Posture plus sélective quant à lintérêt du film « Les premiers rencards cétait au cinéma. Maintenant on na plus la contrainte du lieu vu quon a tous un « chez soi » Jeunes actifs Motivation plus faible : manque de temps pour les loisirs et concurrence des dépenses déquipement. Autres modes de convivialité (restaurants, boîtes, bars, week-end) « Je préfère me faire plaisir en achetant une télé que daller au cinéma » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

8 …mais de nouvelles pratiques culturelles Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

9 Un nouveau rapport au monde… Plus de culture élitaire Vs culture populaire Plus de hiérarchies culturelles : métissage des codes culturels, mixité des goûts (musicaux…) De la société de « diffusion » à la société de conversation - Importance de MSN, Blogs, sites communautaires… dans leur vie Importance des opinions de pairs vs le cinéma - Culture médiatique prend le dessus : ce dont on parle a de la valeur « Cest surtout ce genre de films que je vais voir. Les films dont on entend pas mal parler » Centralité des people, nouvelle société du spectacle La célébrité crée le désir Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

10 …avec lordinateur au centre de leur vie Allumer son ordinateur : le réflexe du réveil ou du retour de lycée => Une génération qui vit au rythme de son ordinateur Lordinateur, un partenaire du quotidien qui procure plusieurs bénéfices : Recherche dinformation/ études/scolaire Lien avec ses pairs en temps réel/communautés (MSN, téléchargements divers : logiciels, musique, films…) Jeux vidéos Expression de soi… blogs, myspace… Surf dévasion, loisirs Vidéos : dailymotion/youtube Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

11 Le monde à portée de clic - Self service vs « prime time » : on regarde à son rythme, à son moment - Pléthore de loffre de contenus : chaînes, youtube… « Je regarde des séries sur mon ordinateur, Lost, Dr House, ce que jai envie » - Habitude du multi-tâche. Font plusieurs choses à la fois avec le web - Immédiateté : recueil et transmission des informations/gratifications « je me lève, je me connecte, je vérifie les résultats du foot » - Culture de laccès à linformation en temps réel vs horaires contraignants… « Je trouve ça plus pratique de regarder les séries sur Internet » Un rapport au temps qui saccélère Désynchronisation des rythmes de vie Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

12 Un nouveau rapport au prix… Accès gratuit La chasse au meilleur prix - Information exhaustive sur le prix : lhabitude de comparer (voyages…) - Modes de consommation où le prix joue un rôle déterminant : des budgets légers et une multitude de tentations (téléphonie mobile, jeux vidéos, mode, marques…) - Sensibilité aux offres prix : nouveaux chasseurs de primes - Habitude dInternet comme moyen de payer moins : ebay… - Recherche de stratégies pour maximiser le plaisir dans son budget Une culture de la gratuité qui se développe - éduquée par la musique, lengouement pour les journaux gratuits… « La musique, je télécharge, plus personne na de lecteur CD, on a tous nos baladeurs MP3, donc cest évident quon télécharge tous » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

13 … avec 35 dargent de poche mensuel On ne me donne pas plus « dargent de poche » Moins de ou plus En moyenne par mois, quelle somme dargent « de poche » vos parents/votre famille vous donnent-ils ? Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

14 Le cinéma en concurrence budgétairement Mes dépenses de musique Mes sorties cinéma Mes sorties dans les bars/restaurants Mon abonnement téléphonique Mon abonnement Internet % Moi-même Plus particulièrement qui paye chacune des choses suivantes ? Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

15 3 Les pratiques cinéma des ans

16 7% de non spectateurs absolus Non Oui Là où vous vivez, avez-vous la possibilité de vous rendre dans une salle de cinéma ? Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

17 Une moitié de spectateurs habitués Au moins une fois par mois 1 à 10 fois Moins souvent ou jamais Plus particulièrement, vous personnellement, au cours des 12 derniers mois, à quelle fréquence êtes-vous allé(e) au cinéma ? Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

18 1/4 des principaux succès sont vus en salles … Pour chacun des films suivants, indiquez si vous lavez vu au cinéma ou non 0 à 2 films 3 à 5 films 6 à 8 films 9 à 11 films 12 films et plus En moyenne 7,8 films vus sur 30 Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

19 Une dynamique de fréquentation positive Et à lavenir pensez-vous aller… Plus souvent au cinéma quaujourdhui Autant au cinéma quaujourdhui Moins souvent au cinéma quaujourdhui Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

20 Des sources dinformations variées Pour vous informer sur les nouveaux films, leur date de sortie et sur lactualité du cinéma, appréciez-vous les différents moyens suivants ? Les bandes annonces diffusées avant les films Le fait que des proches m'informent, me disent quoi aller voir Les sites Internet spécialisés cinéma Les affiches dans la rue ou dans les transports en commun Les critiques que vous pouvez lire sur Internet, dans la presse ou entendre à la radio % Apprécie beaucoup ou assez Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

21 En majorité, une place payée moins de 6 Dune manière générale combien payez-vous votre place de cinéma ? Moins de 6 De 6 à 8 8 ou plus Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

22 4 Les atouts du moment cinéma

23 Un moment fortement valorisé Un moment spectacle Un moment de convivialité Un moment qui sintègre dans une perspective plus large Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

24 Un moment spectacle La sortie du film est un événement « On est pressés daller le voir » Un moment magique « Un film comme 300, qui est vraiment magnifique au niveau de limage, sur un écran de cinéma cest quand même beaucoup mieux. Il y a un côté grandiose de limage et aussi le son qui vient de partout dans la salle » « cest comme au théâtre … » Un moment dévasion et de dépaysement « On est dans un autre monde au cinéma. Si on a des soucis tout ça, si le film nous plaît, on va tellement suivre le film, à un moment on va oublier le problème » Une ambiance unique et sensorielle « Au cinéma, tes entourée de personnes, tas le grand écran, tas lambiance » « Au niveau des yeux, cest autre chose, au niveau des sensations aussi » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

25 Un moment spectacle Pour vous, aller au cinéma… C'est voir un film dans les conditions pour lesquelles il a été conçu C'est plus convivial que de regarder un DVD à la maison C'est aller voir un vrai spectacle Ça permet de partager un moment avec d'autres spectateurs % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

26 Un moment entre amis Un moment toujours vécu à plusieurs, donc prolongé « Il faut un après pour discuter du film sinon ça na pas de sens de se regrouper » « Partir du cinéma direct après le film ça na aucun intérêt, il faut un petit moment convivial après pour discuter » Un partage démotions « On voit tous la même chose en même temps, on rigole pour les mêmes trucs » Un moment didentification à un groupe (sélection implicite de ses amis) « Quand on va au cinéma, ce nest pas avec nimporte qui » « Au cinéma tu y vas avec tes copines, tes copains » … et parfois un moment dintimité « Quand on me dit cinéma, je pense couples » « Je pense quon a tous des souvenirs une fois dans sa vie dans une salle de cinéma… les premiers rencards cétait au cinéma », « La soirée tranquille, en amoureux » Cest le fait dy aller en groupe qui en fait un moment particulier et lui confère toute sa valeur Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

27 Un moment de convivialité Seul Avec votre conjoint(e), votre petit(e) ami(e) Avec vos amis, en groupe Avec vos parents Le plus souvent, vous allez au cinéma… Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

28 Une sortie à part entière Pour vous, aller au cinéma… C'est une véritable sortie comme aller au restaurant ou dans un bar Ça se limite à aller voir le film sans faire d'autres choses spécifiques avant ou après % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

29 Un moment différent qui intègre ses rituels Un moment de plaisir où la petite confiserie est nécessairement intégrée « Cest la tradition de manger du pop-corn » « Forcément on achète des boissons, le pop-corn et tout ça » Un rituel qui rend la sortie cinéma spécifique et la différencie du reste « Cest super important, cest ce qui fait le film », « Jaime pas les pop-corns mais un cinéma sans pop-corns cest plus un cinéma » Des produits : - quon achète et consomme avant la séance - quon achète avant et consomme pendant la séance - quon achète ailleurs pour le payer moins cher et quon introduit discrètement au cinéma « quand cest prévu on passe à Atac avant » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

30 Le plébiscite des salles Très bonne image globale des salles : confort, taille, technique, son, qualité de limage « Je pense aujourdhui que les salles sont modernes, il y a eu un gros effort en terme de qualité, de taille décran » Valorisation particulière de lespace : des très grandes salles et des salles « en pente » « Quand les salles elles sont plus grandes après cest plus attrayant. Cest mieux les salles où cest en pente que les salles où on est tous à la même hauteur » Importance de la propreté, de la sécurité et de limmersion (cocon) « Cest bien fermé, on est bien dans le noir » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

31 Le plébiscite des salles En ce qui concerne les cinémas et les salles que vous fréquentez, diriez-vous que… Ce sont des lieux sûrs, où je suis en sécurité Je suis bien accueilli La qualité des images et du son est parfaite Les salles sont suffisamment confortables Les salles sont suffisamment propres % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

32 Et finalement, un constat partagé La salle de cinéma reste le meilleur endroit pour regarder un film En ce qui concerne les cinémas et les salles, diriez-vous que… % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

33 5 Les freins à la fréquentation

34 La problématique du rythme de vie - Pour les adolescents : entraînements sportifs, lycée, transports compliqués… - Pour les jeunes actifs qui sinvestissent beaucoup dans leur travail « Le soir généralement, je ne suis pas en grande forme pour aller au ciné et puis jai souvent du boulot à faire à côté » - difficile à caser dans un emploi du temps quand on commence à travailler « la raison numéro un, cest le manque de temps parce que la semaine cest impossible » - difficile à organiser alors quon y va rarement seul « Même quand il y a un film que je veux aller voir, il ne reste quune semaine à laffiche. A Lyon ya un seul cinéma où ils passent encore des films un peu plus longtemps ». Une sortie, qui prend du temps Temps passé dans les transports, stress, fatigue… Le sentiment que les films ne restent pas assez longtemps en salle Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

35 La problématique du rythme de vie Au sujet des films et des séances, pensez-vous que… Les séances sont adaptées à votre rythme de vie Trop de films sortent en même temps et on n'a pas le temps de tous aller les voir Les films ne restent pas assez longtemps en salle pour avoir le temps d'aller les voir % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

36 La problématique du téléchargement Une pratique jugée facile et généralisée, entrée dans les mœurs, à laquelle on est venu par la musique « Connaissez-vous quelquun qui ne télécharge pas ? Non » « Il ny a plus de lecteurs de CD, on a tous nos baladeurs MP3 donc cest évident quon est tous en train de télécharger » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

37 La problématique du téléchargement Les étudiants et jeunes actifs réduisent leur consommation - ils ont moins de temps à y consacrer « Je télécharge plus trop, jai pas le temps » « Je trouve ça long et cest pas toujours le bon film, ou une bonne qualité donc ça ménerve un peu alors jai un peu laissé tomber » - ils font preuve de plus de discernement, denvie de qualité « Ce qui est nouveauté je vais pas les prendre en téléchargement parce quil y aura pas une bonne qualité » - ils prennent conscience du risque « Au lycée je téléchargeais pratiquement tous les films du cinéma. Mais jai arrêté petit à petit. Cest comme la cigarette. Ce nest pas ma conscience, mais cest si je me fais choper » Le téléchargement connaît un pic en fin de collège et aux années lycée, il est au cœur du « style de vie » : on télécharge « tout ce qui passe » « Les jeux vidéos, Dailymotion, les téléchargements, les PSP, les plus jeunes, leurs intérêts se centrent dessus. Jai un petit frère, sa vie cest lordinateur » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

38 La problématique du téléchargement Concernant le téléchargement/le visionnage de films que lon se procure de manière gratuite sur Internet, êtes-vous daccord avec chacune des phrases suivantes Cest illégal Cest peu dangereux si on le fait peu C'est quelque chose que je fais et que les autres font de manière fréquente Cest sans risque cest sans danger % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

39 La problématique du téléchargement : motivations La gratuité vs un prix perçu élevé « On peut en voir tant quon veut sans débourser un centime » Dimension ludique - Le plaisir daccumuler des films de toutes sortes - Effet contagion, émulation entre copains Sortir de la contrainte horaire : praticité/liberté - des horaires imposés par le marché : programmation des séries - dates de sorties des films -> Ex : téléchargement des saisons entières Voir les films avant les autres Compenser la frustration liée à la consommation, à la tentation des marques « Jaccède à un réservoir de contenus gratuits » Réduire le risque avant lachat dun DVD ou une sortie cinéma « On peut voir si le film nous plaît. Ca évite dacheter le film et dêtre déçu, cest le gros avantage » P2P Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

40 La problématique du téléchargement : bénéfices Je suis malin : jai gratuitement des contenus que les autres/adultes paient. Différenciation générationnelle Valorisation sociale & psychologique Se différencier de monsieur tout le monde « Yen a beaucoup qui téléchargent pour avoir les films avant tout le monde, les avoir vus avant tout le monde » Sentiment dexclusivité : je vois ce que les autres ne peuvent pas voir Profusion : dimension magique de lEden Numérique - Séries US, accessibilité, élargissement de loffre - Sentiment de participer à une culture globale et internationale P2P Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

41 La problématique du téléchargement : bénéfices Concernant le téléchargement/le visionnage de films que lon se procure de manière gratuite sur Internet, êtes-vous daccord avec chacune des phrases suivantes Ça permet de voir ce qu'on veut quand on veut C'est bien pour suivre les séries C'est bien pour découvrir de nouveaux films Ça permet de pré-visionner avant d'aller voir un film au cinéma % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

42 La problématique du téléchargement : limites Concernant le téléchargement/le visionnage de films que lon se procure de manière gratuite sur Internet, êtes-vous daccord avec chacune des phrases suivantes C'est souvent décevant en termes de qualité Ca prend du temps Ca ne permet pas de voir les films dans de bonnes conditions C'est souvent complexe techniquement % Oui tout à fait ou plutôt Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

43 Au bilan, télécharger ne remplace pas la salle… Tout à fait daccord Total daccord 88% Ça ne peut pas remplacer le fait daller au cinéma Concernant le téléchargement/le visionnage de films que lon se procure de manière gratuite sur Internet, êtes-vous daccord avec chacune des phrases suivantes Plutôt daccord Plutôt pas daccord Pas du tout daccord Total pas daccord 12% Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

44 …mais contribue à dévaloriser le film… Le film est potentiellement dévalorisé par la gratuité Cette logique est renforcée par la profusion de films : - sur les chaînes TV : thématiques…. « Mais cest le principe de toute façon, cest le cinéma à la carte » - sur les chaînes classiques et Canal Plus « Le dimanche soir sur TF1 ils passent des films de cinéma qui sont sortis lannée davant, des trucs comme ça. Cest pareil, les gens qui ont Canal Plus ils doivent aller moins au cinéma » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

45 …en offrant une prime aux plus gros - Films dont on parle : films événements - Films qui font lobjet dune importante promotion - Films dont le risque perçu est faible - Films quon est sûr daimer : dont on connaît les acteurs ou le réalisateur - Dont les budgets sont importants : grosses productions, spectacle… « Dans ces cas là, je vais aller au cinéma pour les films à gros budget, cest meilleur sur un grand écran » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

46 La perception dun prix élevé… Le prix semble cher vs la valeur perçue dune séance de cinéma, dans un contexte de culture de la gratuité « Cest cher pour ce que cest » « Vu le prix dune place de cinéma, on ne peut pas se permettre dy aller très souvent » « Si cétait tout le temps 3,50 la place, jirai tout le temps au cinéma » Il est élevé vs. les revenus encore faibles - Pour létudiant/lycéen… « Je travaille le samedi après-midi dans un magasin de chaussures, mais une demi journée par semaine ça fait pas beaucoup sur le plan financier » - Pour le jeune actif qui ne bénéficie plus de réductions « Pour un moment qui va durer 2 ou 3 h, je trouve que ça vaut pas ce prix là » Une sortie au cinéma signifie se priver sur un autre poste de dépense « Si je vais au cinéma, cest sur mon budget, je fais quelque chose en moins » La perception dun tarif qui a augmenté ces dernières années « Avant, cétait moins cher » « Nos parents y allaient plus souvent car cétait moins cher » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

47 La perception dun prix élevé… Finalement, diriez-vous que le cinéma est un loisir… Très bon marché Plutôt bon marché Ni cher, ni bon marché Plutôt cher Très cher Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

48 …dans un contexte de sortie globale La sortie cinéma sinscrit toujours dans un moment plus long qui intègre dautres frais… Restaurant Parking Verres Casino Boîte… « Parce que cest vrai que 10 la place… après faut payer le parking, faut que tachète la bouffe ten a pour 10 en plus. Soirée cinéma ça te revient à peu près à 30/40, ça dépend si tes deux. Après, si tu te fais un resto ça devient vite cher la soirée, déjà sils pouvaient faire le parking gratuit ce serait mieux. Si tu télécharges… cest gratuit, tu manges chez toi. » « Quand on a été au cinéma en début de soirée, après cest sûr ça va être limité pour la suite … ça limite le budget. Ça va pas être une boite, ça va être un bar… ou chez des potes » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

49 Une politique tarifaire méconnue… Plus particulièrement, connaissez-vous les différentes offres tarifaires/de réduction suivantes ? Étudiants Moins de 18 ans Séance du matin Billets CE Cartes 5 places, cartes de fidélité/abonnement Jour à tarif unique Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

50 …et jugée peu attractive Les tarifs étudiants ne sont pas valables le week- end, alors que cest le moment où lon aimerait le plus y aller « Le week-end, il ny a pas de tarif étudiant et cest là que jai le temps dy aller » Les cartes dabonnement illimité paraissent chères et donnent le sentiment dun fil à la patte « Jai vraiment été tentée mais 18/mois… mais cest surtout quen fait, une fois quon la prise, cest 18/mois pendant un an. Si encore on pouvait juste dire « je la prends pour un mois, juste ce mois ci… » Des tarifs qui manquent de flexibilité « Le truc qui me dérange cest quon paie le même prix, quon soit dans une grande salle que dans une petite salle. Il faudrait faire un prix dégressif en fonction de la salle » « Quand on paie le même prix pour le même film, on peut se retrouver dans une salle super ou une salle pourrie » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

51 6 Les attentes des jeunes

52 Animations, concerts, DJs « A la patinoire, ce qui est bien cest quil y a un DJ sur la glace. Cest aussi là-bas que jentends des musiques que jaime bien. Et ya des matchs de hockey, cest bien pour se retrouver, rigoler » Idem Lafayette VO : concerts, signatures, avant premières… Un lieu de proximité : - chronique de lexploitant du cinéma sur Radio Locale Scénariser le lieu : - Gestion des files dattente Une salle qui soit un lieu de vie plus que de passage Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

53 Une salle qui soit un lieu de vie plus que de passage Iriez-vous plus souvent au cinéma si votre cinéma vous proposait… Plus d'évènements (avant premières, rencontres avec des professionnels) Plus de distributeurs de tickets en plus des guichets % Oui certainement ou probablement Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

54 Des actions de promotion plus ciblées Une Fête du Cinéma optimisée Sortir de loffre tarifaire simple pour proposer du contenu : soirées à thèmes/événements Revaloriser les genres du cinéma Etaler dans le temps Meilleure Communication Des complexes repensés comme des lieux dédiés à la passion du cinéma : Designer, Objets récupérés des tournages Des actions de fidélisation Newsletter du cinéma (liens sur les bandes annonces…) Carte de fidélité : pour 9 films, le 10 ème offert Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

55 ...et développer des offres couplées Une offre déjà existante « ya déjà ça au McDo, pour 10,30 on a un menu et une place » « Derrière le ticket de cinéma, des fois ya des bons de réduction » « Au Flunch, cest le menu cinéma » Qui peut être améliorée « Mais faudrait élargir pas quau McDo en fait » « Il faudrait des trucs pour les gens qui font attention à leur ligne » OFFRES CITÉES RESTAURANTS « Nous, généralement on mange ensemble après le cinéma, entre potes, corner pasta.. Subway… » « Un coupon cinéma Starbucks » « McDo ça touche à peu près tout le monde, Quick aussi » MAGASINS « Quil y ait des réductions sur la FNAC » SERVICES « Ca serait intéressant des réductions sur les taxis » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

56 Repenser les actions de promotion Des tickets donnant lieu à des réductions sur une autre séance dans la semaine qui suit Un programme de fidélité comme les SMiles Des tickets donnant lieu à des réductions sur un restaurant, bar ou une autre sortie Des sorties donnant lieu à des réductions sur des places de cinéma Des tickets donnant lieu à des réductions sur le DVD, le téléchargement du film que l'on va voir Des tickets donnant lieu à des réductions sur les boissons, bonbons, glaces, etc. Iriez-vous plus souvent au cinéma si votre cinéma vous proposait… % Oui certainement ou probablement Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

57 Une expérience collective valorisée Par des offres Tarifs de groupes… Par des animations Conférences/débats avec les jeunes (après ou hors projection) En faisant des salles un lieu déchange et de lien Penser laprès/avant séance, le moment dans sa globalité Jeux, Starbucks… « Il faudrait que le Starbucks soit dans le cinéma » « A la place de là où on nous vend les pop corns et tout, ben yaurait aussi un Starbucks » « On serait prêtes à payer un peu plus cher notre billet de cinéma pour avoir un Frappucino après » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

58 Une expérience collective valorisée Iriez-vous plus souvent au cinéma si votre cinéma vous proposait… L'organisation de soirées cinéma " marathon " Des séances/salles spéciales pour les jeunes % Oui certainement ou probablement Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

59 Dialoguer via des médias ancrés dans leur culture SINVITER DANS LEUR UNIVERS - pour communiquer des offres promotionnelles - pour communiquer des informations - Le mail « Si cest un cinéma qui menvoie un mail pour me dire « voilà en ce moment ce quil y a » avec la critique et tout, ça mintéresserait » - Utiliser MSN (au-delà des exploitations actuelles) « les émoticons de MSN cest les smiley des MSN, on paye un euro on a 30 emoticon liés au cinéma » - Partenariats avec les skyblogs : Organiser un Jeu Concours dans les skyblogs « Le gagnant qui pourra participer à la skyroulette sur Skyrock est le numéro X, à la fin du film il va à la caisse et voilà » EXEMPLES Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

60 Développer une Fête du Cinéma spécifique… Créer un événement adapté à leurs goûts qui dépasse loffre prix « On ferait un sondage sur un pourcentage dados avec les films quils aiment et la semaine daprès ils passent les films » Avec un contenu perçu comme plus qualitatif et ciblé « Avec que des films dados, pas Shrek, mais Scary movie, action, humour » « Si cest uniquement des films ciblés aussi, ça peut redonner goût au cinéma aux gens qui ny vont pas souvent » Organiser des soirées ou semaines à thèmes La sélection, condition de la réussite « Moi ce que je trouve plus intéressant cest sils faisaient des sélections de films par genre. Pour faire découvrir » Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

61 Des tarifs moins élevés pour aller voir un film au bout d'un certain temps Des tarifs spécifiques aux heures creuses Des tarifs différents en fonction de la salle où l'on voit le film Des tarifs réduits pour les groupes à partir de 5 personnes % Oui certainement ou probablement Iriez-vous plus souvent au cinéma si votre cinéma vous proposait… …et des modalités tarifaires spécifiques Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.

62 6 En résumé

63 EN RESUME > LA SALLE DE CINÉMA RESTE LE MEILLEUR LIEU POUR VOIR UN FILM > LA SORTIE CINÉMA EST UNE EXPÉRIENCE COLLECTIVE QUI A CONSERVÉ TOUTE SA MAGIE ET QUE LE TÉLÉCHARGEMENT NE PEUT REMPLACER > CELUI-CI EST UNE RÉALITÉ, MAIS PAS UNE FATALITÉ > IL FAUT CEPENDANT ENGAGER UNE RÉFLEXION ET DES ACTIONS DE COMMUNICATION VISANT A MODIFIER LA PERCEPTION DU PRIX > LES JEUNES ATTENDENT DES ACTIONS QUI SADRESSENT À EUX ET QUI LEUR SOIENT SPECIFIQUES Ce document est la propriété exclusive de la FNCF. Reproduction partielle ou totale interdite.


Télécharger ppt "Les 12-25 ans et le cinéma 63 ème Congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français Bordeaux – 30 septembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google