La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Daniel Borcard Saint-Roch de lAchigan Colloque CCD/DTC Boisbriand 17 novembre 2012 Techniques pour le système solaire: un pot (pas trop) pourri.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Daniel Borcard Saint-Roch de lAchigan Colloque CCD/DTC Boisbriand 17 novembre 2012 Techniques pour le système solaire: un pot (pas trop) pourri."— Transcription de la présentation:

1 Daniel Borcard Saint-Roch de lAchigan Colloque CCD/DTC Boisbriand 17 novembre 2012 Techniques pour le système solaire: un pot (pas trop) pourri

2 Partie 1: résolution et échantillonnage: une feuille de calcul Excel Quelques rappels Non résoluAllongéRésolu La résolution

3 Exemple: deux étoiles, séparation 1 seconde d'arc Non résoluAllongéRésolu 60 mm de diamètre: rés = 120 / 60 = 2.0 secondes d'arc 90 mm de diamètre: rés = 120 / 90 = 1.33 seconde d'arc 120 mm de diamètre: rés = 120 / 120 = 1.0 seconde d'arc Résolution R = 120 / diamètre en mm

4 La résolution photographique (pour un appareil numérique) dépend en plus de la taille des pixels Le télescope une image Le télescope projette une image La caméra numérique échantillonne cette image Rappel 2: l'échantillonnage Quelques rappels

5 Rappel 2: l'échantillonnage Lune Échantillonnage fin Petits pixels et/ou longue focale Échantillonnage grossier Gros pixels et/ou courte focale

6 La dimension d'un pixel et la focale du télescope déterminent l'échantillonnage L'échantillonnage se mesure en secondes d'arc par pixel Rappel 2: l'échantillonnage Quelques rappels E = 206 × taille du pixel (µm) / focale (mm)

7 Rappel 3: la résolution photo ***** ATTENTION ***** L'échantillonnage n'est pas la même chose que la résolution !!! Pour distinguer deux points sur une image, il faut que ces deux points tombent sur deux pixels différents.

8 Rappel 3: la résolution photo Donc, Donc, la résolution photographique r.photo est deux fois plus faible que l'échantillonnage E (le chiffre est deux fois plus grand): R.photo = E × 2 Par exemple: échantillonnage d'1 sec. d'arc par pixel => résolution de 2 sec. d'arc par pixel.

9 Donc, en résumé: R = 120 / D E = 206 × pix / F D = diamètre du télescope en mm F = focale du télescope en mm pix = taille d'un pixel en microns Résolution du télescope: Échantillonnage: R.photo = E × 2 Résolution photographique: Ex.: Celestron 9.25 F/10 R = 120 / 235 = 0,51" Ex.: C DMK21 E = 206 × 5,6 / 2350 = = 0,49"/pixel R.photo = 0,49 × 2 = 0,98"

10 => on doit calculer l'échantillonnage à obtenir Ei But à atteindre: un échantillonnage égal à la moitié de la résolution maximale du télescope Les équations montrées plus haut peuvent être combinées et simplifiées. Posons: R = 120 / D E = 206 × pix / FR.photo = E × 2 Échantillonnage à obtenir: Ei = R / 2 = 120 / 2D = 60 / D

11 En combinant les équations, on obtient: R = 120 / D E = 206 × pix / FR.photo = E × 2 Ei = R / 2 = 120 / 2D = 60 / D On peut isoler le rapport F/D:

12 Cette formule magique:... nous dit que le rapport d'ouverture F/D idéal pour obtenir la haute résolution dépend uniquement de la taille des pixels de la caméra, et nullement du diamètre de l'instrument!!!! F/D idéal = environ 3,5 x pix

13 Pour vous faciliter la tâche: Feuille de calcul Excel

14 Partie 2: les caméras DBK de Imaging Source

15 Catégories de caméras: DMK - monochromes, pas de filtre DFK - couleur, filtre bloquant les infra-rouges DBK - couleur, pas de filtre anti-IR

16 Problème: tous les pixels sont sensibles aux infra-rouges (IR): les bleus, les verts et les rouges. Le signal brut de ces caméras est donc: - rouge + IR - vert + IR - bleu + IR Il n'est pas possible de retirer le signal IR après-coup.

17 DBK - couleur, pas de filtre anti-IR - rouge + IR - vert + IR - bleu + IR Voici ce que donne une image prise sans aucun filtre supplémentaire:

18

19 DBK - couleur, pas de filtre anti-IR Donc, pas moyen d'équilibrer les couleurs sans filtrer l'image à l'entrée. Voici le résultat: Il faut munir la caméra d'un filtre anti- infra-rouge ("IR-block").

20 L'intérêt de la DBK est cependant aussi de pouvoir faire de l'imagerie infra-rouge. L'infra-rouge a l'avantage d'être moins sensible à la turbulence. Munissons la caméra d'un filtre passe- infra-rouge (IR Pro Planet 742).

21 On peut aussi combiner une image RGB et une image IR (en guise de luminance) pour avoir les couleurs et la netteté ensemble: 28 février 2012

22 Enfin, lorsque le seeing est exceptionnellement bon, on peut utiliser la caméra avec son filtre IR-block pour obtenir directement des images couleur: Celestron 9.25, PowerMate 2.5x, DBK21, IR-block; 7 novembre h21 TU

23 Partie 3: quelques façons de représenter le soleil

24 Monochrome 29 juillet TEC140 – DMK3111 mars 2012 – Lunt 60 – B.2x – DMK31 Photosphère: "surface" du soleil Chromosphère: "atmosphère" du soleil

25 Partie 3: quelques façons de représenter le soleil Colorisé - positif 29 juillet TEC140 – DMK3111 mars 2012 – Lunt 60 – B.2x – DMK31

26 Partie 3: quelques façons de représenter le soleil Inversion simple (négatif) 11 mars 2012 – Lunt 60 – B.2x – DMK31

27 Partie 3: quelques façons de représenter le soleil Inversion suivie d'un filtrage passe-haut 43 pixels 11 mars 2012 – Lunt 60 – B.2x – DMK31

28 Partie 3: quelques façons de représenter le soleil Inversion suivie d'une colorisation 11 mars 2012 – Lunt 60 – DMK31

29 Disque inversé et colorisé, protubérances en tons de gris 3 septembre 2012 – Lunt 60 – DMK31

30 Merci!


Télécharger ppt "Daniel Borcard Saint-Roch de lAchigan Colloque CCD/DTC Boisbriand 17 novembre 2012 Techniques pour le système solaire: un pot (pas trop) pourri."

Présentations similaires


Annonces Google