La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les cent portes de laccueil Héberger des adultes et des familles sans abri Editions Couleur livres, 2008 Quelques éléments sur les données quantitatives.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les cent portes de laccueil Héberger des adultes et des familles sans abri Editions Couleur livres, 2008 Quelques éléments sur les données quantitatives."— Transcription de la présentation:

1 Les cent portes de laccueil Héberger des adultes et des familles sans abri Editions Couleur livres, 2008 Quelques éléments sur les données quantitatives relatives à la population concernée Séminaire MPHASIS - Bruxelles 8 mai 2009 Bernard De Backer, sociologue APEF asbl

2 Contexte de la publication 40e anniversaire de lAMA (Association des Maisons dAccueil et des Services dAide aux Sans-abri) Demande dune monographie du secteur de lhébergement collectif des personnes sans logement - sans abri (Wallonie + Bruxelles), à lintention des acteurs du secteur et dun public plus large. Aussi étude sur formation continue. Contenu Historique (histoire grande pauvreté + hébergement depuis fin 19e siècle) Structure de lhébergement aujourdhui (types, nombre, répartition…) Populations hébergées (genre, âge, parcours, problématiques…) Travail mis en œuvre dans les centres dhébergement (avant, pendant, après…) Annexes avec législations et données quantitatives plus précises Précisions sur le sous-titre (« … sans abri ») et sur lauteur Demande de léditeur ( « sans abri » se trouve également dans le nom de lAMA…) Cet amalgame est fréquent, y compris chez les professionnels (cf. colloque ARCA) Lauteur nest pas un spécialiste du secteur

3 Collecte de données Dans les temps impartis Etudes existantes et ouvrages (dont livre écrit par le fondateur de lAMA en 1979) Documents internes à lAMA (dont « Amascopies »), législations Interviews exploratoires Statistiques existantes, rapports dactivité et rencontre des travailleurs et des directions (deux séries de 8 focus-group régionaux réunissant chaque fois 80 personnes au total, avec synthèse de la première série soumise à validation par une seconde rencontre) Deux chercheurs pour la collecte de données, un auteur pour la rédaction finale Attention : le sujet du livre est le réseau daccueil-hébergement (doù le titre). Ce nest pas une étude centrée sur les populations hébergées. Les données qualitatives sur les populations ont été collectées auprès des acteurs du secteur Les données quantitatives auprès des administrations régionales ou dans les rapports dactivité (pour le secteur « bicommunautaire » à Bruxelles)

4 Les données quantitatives Ce nétait pas lobjet principal de louvrage Cette partie de la collecte de données fut assez ardue… Trois tutelles (région wallonne, COCOF, COCOM), trois fédérations (AMA, BICO et ARCA) hétérogénéité Données relatives aux structures dhébergement (types, nombre, capacité…) Le moins difficile, mais compliqué tout de même (variabilité des structures et dénominations selon la région, localisation multiples, chevauchements…) Données relatives aux travailleurs (un premier volet du projet les concernait) Déjà nettement plus difficile (sources différentes, contenus différents, etc.) Données relatives aux populations hébergées Le plus difficile (données dispersées, pas homogènes, variables manquantes, peu ou pas fiables, inexistantes dans certains cas…) Nuitées Individus et caractéristiques (impossible de savoir si les personnes ne sont pas comptées deux fois, accueil anonyme des asiles-abris de nuit, etc.)

5 Centres daccueil, types et capacité (situation début 2008) Wallonie 6 abris de nuit, 53 maisons daccueil, 2 maisons de type familial, 10 maisons de vie communautaire : 71 structures places ( nuitées maximum) Bruxelles francophone et bicommunautaire 3 asiles de nuit et accueil durgence, 19 maisons daccueil : 22 structures 941 places ( nuitées maximum) Total 93 structures (84 « maisons », 9 asiles de nuit ou accueil durgence) places ( nuitées maximum)

6 Population hébergée (situation début 2008) Population relativement diverse (genre, âge, origine, problématiques…) Importance du parcours et le fait davoir ou non vécu dans la rue (typologie reprise dans une étude de lULB, 2001) La galère (absence de logement occasionnelle ou pas encore chronicisée) La zone (situation structurelle avec recours aux dispositifs daide) La cloche (situation structurelle avec évitement des dispositifs daide, notamment dhébergement) La distinction entre occasionnels et structurels est souvent mentionnée par les professionnels des centres daccueil Selon ces derniers, les structurels seraient majoritaires (mais il sagit surtout de personnes qui nont pas vécu dans la rue, des sans logement plutôt que des sans-abri) Les données statistiques agréés et dune fiabilité discutable (surtout pour les caractéristiques des personnes) concernent nuitées et personnes.

7 Nuitées (chiffres connus de 2006 et incomplets) Wallonie (62 centres sur 71) (37 % hommes, 31 % femmes, 32 % enfants) Bruxelles (tous les centres, mais pas le genre pour lasile de nuit) (49 % hommes, 28 % femmes, 23 enfants) Total connu (incomplet) (41 % hommes, 30 % femmes, 29 % enfants) Majorité des nuitées sont celles de femmes et denfants (59 %) Un élément dexplication (mais pas le seul) : les « maisons maternelles » qui hébergent femmes et enfants font partie du secteur depuis quelques années (mais elles sont fédérées par lAMA depuis longtemps), alors quelles relevaient autrefois de lONE (Office de la Naissance et de lEnfance) Mais une comparaison avec des données de 1976 (Lopez), comprenant les maisons maternelles, montre que la croissance du nombre de femmes et enfants hébergés est patente.

8 Personnes (chiffres connus de 2006 et incomplets) Wallonie (62 centres sur 71) ( 50 % hommes, 27 % femmes, 23 % enfants) Bruxelles (21 centres sur 22) ( 61 % hommes, 21 % femmes, 13 % enfants, 5 % familles) Total connu (incomplet) (55 % hommes, 24 % femmes, 19 % enfants, 2 % familles) Il nest pas certain quil sagisse toujours de personnes différentes Majorités dhommes en termes de personnes mais pas de nuitées (femmes et enfants font des séjours plus longs) Voir différence entre Bruxelles (majorité dhommes) et Wallonie (nombre dhommes équivaut au nombre de femmes et denfants)

9 Groupes nationaux (chiffres connus de 2006 et incomplets) Wallonie (62 centres sur 71) Belges, 610 UE, hors UE, 282 inconnu Bruxelles (21 centres sur 22) Belges, 605 UE, hors UE, 36 inconnu Total connu (incomplet) Belges, UE, hors UE, 318 inconnu Il nest pas certain quil sagisse toujours de personnes différentes Le total nest pas le même que dans la ventilation par genre Voir différence entre Bruxelles (plus forte proportion de non-belges) et Wallonie Pour plus de détails, voir le livre…


Télécharger ppt "Les cent portes de laccueil Héberger des adultes et des familles sans abri Editions Couleur livres, 2008 Quelques éléments sur les données quantitatives."

Présentations similaires


Annonces Google