La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

France Second empire III ème RépubliqueV ème République IV ème Rép. Etat français 1850 2000 1900 1950 Allemagne II ème Reich République De Weimar RFA Allemagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "France Second empire III ème RépubliqueV ème République IV ème Rép. Etat français 1850 2000 1900 1950 Allemagne II ème Reich République De Weimar RFA Allemagne."— Transcription de la présentation:

1 France Second empire III ème RépubliqueV ème République IV ème Rép. Etat français Allemagne II ème Reich République De Weimar RFA Allemagne RDA III ème Reich Unification allemande Etats-Unis République des Etats-Unis dAmérique La succession des régimes politiques dans plusieurs états. Régimes autoritaires Régimes totalitaires Démocraties Russie Empire russe URSS Russie Période stalinienne

2 La république des Etats-Unis La république française LURSS de Staline LAllemagne hitlérienne Le second empire allemand La Russie des tsars Régimes autoritaires, dictatures et démocraties depuis 1850 Quelles sont les caractéristiques respectives de ces régimes politiques se succédant et coexistant parfois depuis le milieu du XIX ème siècle ? :

3 I – Les régimes autoritaires depuis 1850 Quelles sont les caractéristiques communes de ces régimes ? 1) Un pouvoir hérité de Dieu donc incontestable : Le souverain est le représentant de dieu sur terre et le garant de la bonne marche de létat selon les préceptes divins. Léglise (orthodoxe en Russie, catholique et protestante en Allemagne) est un des plus fidèle soutien du régime.

4 I – Les régimes autoritaires depuis 1850 Quelles sont les caractéristiques communes de ces régimes ? Nicolas II bénissant des soldats. Parade militaire de Guillaume II et ses fils. 2) Le pouvoir militaire : le souverain est le chef militaire incontesté. Il tire son pouvoir de la force armée et celle-ci est un des piliers du régime. Les officiers sont généralement issus de laristocratie.

5 I – Les régimes autoritaires depuis 1850 Quelles sont les caractéristiques communes de ces régimes ? 3) Le soutien de laristocratie : les nobles, sont les maîtres incontestés dans leur immenses propriétés terriennes. Il ne rendent des comptes quà dieu et au souverain. Ils occupent tous les postes de pouvoir dans larmée, ladministration et léglise. Cest le cas de laristocratie prussienne dans lempire allemand.

6 Quelles sont les caractéristiques communes de ces régimes ? I – Les régimes autoritaires depuis ) La répression des minorités : Les polonais, les arméniens ou les juifs en Russie, les français ou les polonais dans lempire allemand subissent des vexations, des interdictions voir des violences physiques (pogroms en Russie) qui les démarquent et les rabaissent face à la nationalité majoritaire (ou tenante du pouvoir). Les polonais en RussieLa germanisation en Alsace-Lorraine

7 LES GRANDES DATES DU NAZISME. Janvier 1933: Hitler nommé chancelier du Reich après le succès du NSDAP aux élections. Février 1933: incendie du Reichstag (Parlement) attribué aux communistes; interdiction du parti communiste; suspension des libertés individuelles. Mars 1933: pleins pouvoirs votés à Hitler; ouverture du camp de concentration de Dachau. Avril 1933: boycott des boutiques juives; Juifs exclus de la fonction publique; création de la Gestapo. Mai 1933: interdiction des syndicats; premiers autodafés. Juillet 1933: NSDAP proclamé parti unique ; loi sur la stérilisation des personnes atteintes de maladies héréditaires. Février 1934: loi sur l'organisation du «travail national». Juin 1934: «Nuit des longs couteaux», liquidation des SA. Août 1934: cumul des fonctions de Président et de Chancelier du Reich par Hitler, approuvé à 84% par référendum. Septembre 1935: « lois de Nuremberg» contre les Juifs. Mars 1938: annexion de l'Autriche. Octobre 1938: annexion des Sudètes. Novembre 1938: « Nuit de cristal » (destruction de synagogues et de magasins juifs, déportation des Juifs et confiscation de leurs biens). Mars 1939: invasion de la Tchécoslovaquie. Septembre 1939: invasion de la Pologne. Janvier 1942: conférence de Wannsee sur la «Solution finale». Conception raciste

8 II Les régimes totalitaires 1) Un chef auquel est voué un culte : Staline (« le petit père des peuples ») comme Hitler (le führer, le guide) étaient les dirigeants suprêmes célébrés dans tous les actes officiels. « Vive lAllemagne » affiche de propagande des années 30 Staline, le « petit père des peuples »

9 II Les régimes totalitaires 2) un parti unique : Le NSDAP (parti nazi) en Allemagne et le PCUS en Union soviétique sont les seuls autorisés et fournissent tous les cadres du pouvoir. Emblème du NSDAP ou Nationalsozialistische Deutsch Arbeiterpartei (Parti national socialiste des travailleurs allemands) Affiche du XVII ème congrès du Parti Communiste dUnion Soviétique. (1934)

10 II Les régimes totalitaires 3) une population sous contrôle : une propagande incessante formate les esprits et les gens sont embrigadés dans des organisations officielles qui les guident dans tous les domaines de leur vie, loisirs compris (ex. des organisations de jeunesse Hitlerjungend et komsomols). Affiche des komsomols dans les années 30 Affiche des Jeunesses Hitlériennes : « Dehors les perturbateurs ! Unité de la jeunesse dans les Jeunesses Hitlériennes »

11 II Les régimes totalitaires 4) une économie totalement au service du régime : en URSS, léconomie est nationalisée et planifiée (plans de cinq ans déterminant tous les objectifs de production). En Allemagne, même privé, lappareil de production est soumis à de strictes directives. Affiche de propagande pour le premier plan quinquennal ( ) qui prévoit une augmentation de la production agricole de 55% : « A la fin du plan quinquennal, il est nécessaire que, pour lessentiel, la collectivisation en Union soviétique soit achevée,…, et que la classe ouvrière de lUnion soviétique mène avec force et détermination la modernisation technique de ses alliés, les travailleurs agricoles ».

12 II Les régimes totalitaires 5) la terreur comme méthode de pouvoir : La police politique (tchéka puis NKVD, ancêtres du KGB, en URSS ; Gestapo en Allemagne) traque toute forme dopposition ou de conduite « déviante ». Des millions de personnes sont envoyées en camps de concentration, de travail ou de rééducation (dépendants du GOULAG en URSS). « Chargés de la garde de nuit des chevaux du kolkhoze, N.A. et B.S. mineurs de 15 et 16 ans, ont été surpris en flagrant délit de vol de trois concombres dans les potagers du kolkhoze. [...] [le tribunal doit] condamner N.A. et B.S. à huit ans de privation de liberté, dans une colonie de travail à régime ordinaire. » Extrait du verdict du tribunal populaire du district de Souzdal en date du 10 octobre 1947, cité par MM. Courtois, Werth, Panne, Paczkowski, Le Livre noir du communisme, Laffont, Actes de terreur Famine de , provoquée par la collectivisation forcée des terres et par les prélèvements de récoltes par l'État « Déplacés » spéciaux : paysans propriétaires, peuples rebelles Détenus dans les camps du goulag (nombre cumulé) Opposants exécutés par la police politique daprès MM. Courtois, Werth, Panne, Paczkowski Le Livre noir du communisme, Laffont, Victimes 6 millions de morts 2,2 millions de déportés morts 7 millions au moins morts environ morts

13 III Les Démocraties 1) Des textes fondateurs : Ils précisent les principes généraux devant guider les citoyens et les gouvernants au cours du temps : Déclaration dindépendance et Déclaration des droits de Constitution de 1787 pour les Etats-Unis. Déclaration des droits de lhomme et du citoyen de 1789 en France. Cest la « ligne de conduite » des nations concernées. La Déclaration des droits de lhomme et du citoyen. France, Signature de la Déclaration dindépendance. Etats- Unis dAmérique, 1776.

14 3 III Les Démocraties 2) Une nation souveraine : Ce sont les citoyens qui décident, par le biais des élections, au suffrage universel, de la manière de conduire le pays. En France et aux Etats-Unis, ils élisent ainsi le président, chef de lexécutif, qui nomme le gouvernement. Ils font de même pour les membres du Parlement (Assemblée nationale + Sénat) et du Congrès (Chambre des représentants + Sénat) qui forment le pouvoir législatif. 3) Des pouvoirs séparés : Dans les deux pays, la constitution précise le rôle de chaque pouvoir : législatif (vote les lois), exécutif (les met en œuvre) et judiciaire (veille à ce quelles soient respectées). Ils ont des influences réciproques mais le fait que tous ces pouvoirs ne soient pas entre les mêmes mains garantit normalement contre les dérives totalitaires. La démocratie américaine La démocratie française 2 3 2

15 III Les Démocraties 4) Une liberté dexpression : les médias (et les individus) bénéficient dune liberté de pensée et de parole assez large permettant à la société dexprimer et dentendre des opinions variées, meilleure garantie dune vision non totalitaire, mais ouvrant la porte à la démagogie et aux thèses des adversaires de la démocratie.

16

17 TOUTE PROPAGANDE DOIT ETRE POPULAIRE. A qui la propagande doit-elle s'adresser ? À l'intelligentsia scientifique ou à la masse la moins cultivée ? Elle ne doit s'adresser qu'à la masse !... Car toute propagande doit être populaire, elle doit ajuster son niveau intellectuel en fonction de la capacité d'absorption des plus bornés de ceux qu'elle veut toucher. Aussi, plus grande sera la masse des gens à atteindre, plus bas devra être son niveau intellectuel... Une fois bien comprise la nécessité d'orienter vers les masses l'art de la propagande, on arrive à la doctrine suivante : il est erroné de vouloir donner à la propagande la portée d'un enseignement scientifique par exemple. Les masses ont une capacité d'absorption très limitée, elles comprennent peu et oublient beaucoup. Il résulte de tout cela qu'une propagande efficace devra se limiter à un très petit nombre de points et les exploiter sous forme de slogans jusqu'à ce que tout le monde, jusqu'au dernier, réussisse à voir derrière le mot ce qu'on veut lui faire comprendre. A. Hitler, Mem Kamff, 1925.

18 L'EMBRIGADEMENT DE LA POPULATION. Cette jeunesse, mais elle n'apprend rien d'autre qu'à penser allemand, à agir allemand [...]. Ces garçons entrent à dix ans dans notre organisation, et souvent y respirent pour la première fois un air frais. Après huit années aux Jeunesses hitlériennes, nous les prenons tout de suite dans le Parti, dans le Front du Travail, etc. Puis la Wehrmacht les prend en mains pour un nouveau traitement et quand ils reviennent, nous les reprenons tout de suite pour qu'ils n'aient pas de rechute, dans les SA, les SS et ainsi de suite, et ils ne seront plus jamais libres de leur vie entière. A. Hitler, Discours, 1938.

19 LA CONCEPTION DU MONDE. Le péché contre le sang et la race est le péché originel de ce monde et marque la fin d'une humanité qui s'y adonne. [...] Au contraire, la conception raciste fait place à la valeur des diverses races primitives de l'humanité. [...] Elle ne croit nullement à leur égalité, mais reconnaît au contraire et leur diversité, et leur valeur plus ou moins élevée. Cette connaissance lui confère l'obligation, suivant la volonté éternelle qui domine ce monde, de favoriser la victoire du meilleur et du plus fort, d'exiger la subordination des mauvais et des faibles. A. Hitler, Mein Kampf, 1925.

20 La démocratie américaine Citoyens Cour Suprême (à vie) 9 juges vérifient la constitutionnalité des lois Congrès Chambre des Représentants (2 ans) Sénat (6 ans) Suffrage universel direct Président (4 ans) Grands électeurs Suffrage universel indirect Cabinet 10 secrétaires nomme Le président peut mettre son veto sur les lois votées par le Congrès Pouvoir judiciaire Pouvoir exécutif Pouvoir législatif Procédure dimpeachment controle

21 Citoyens Cour Suprême (à vie) 9 juges vérifient la constitutionnalité des lois Congrès Chambre des Représentants (2 ans) Sénat (6 ans) Suffrage universel direct Président (4 ans) Grands électeurs Suffrage universel indirect Cabinet 10 secrétaires nomme La démocratie américaine

22 La démocratie française sous la V éme République Citoyens Président de la République (5 ans) Collectivités territoriales Conseils municipaux, généraux, régionaux Suffrage universel direct Suffrage universel indirect (par les présidents des collectivités territoriales et les députés : grands électeurs) Parlement Assemblée nationale (5 ans) Sénat (9 ans) Conseil constitutionnel (9 ans) Vérifie la constitutionnalité des lois nomme Gouvernement Premier ministre, ministres nomme Administration Préfets de région, préfets

23 La démocratie française sous la V éme République Citoyens Gouvernement Premier ministre, ministres Administration Préfets de région, préfets Collectivités territoriales Conseils municipaux, généraux, régionaux Président de la République (5 ans) Suffrage universel direct Suffrage universel indirect (par les présidents des collectivités territoriales et les députés : grands électeurs) nomme Parlement Assemblée nationale (5 ans) Sénat (9 ans) Le Président peut dissoudre lAssemblée nationale Pouvoir législatif Pouvoir exécutif nommeLAssemblée nationale peut censurer le gouvernement Conseil constitutionnel (9 ans) Vérifie la constitutionnalité des lois controle


Télécharger ppt "France Second empire III ème RépubliqueV ème République IV ème Rép. Etat français 1850 2000 1900 1950 Allemagne II ème Reich République De Weimar RFA Allemagne."

Présentations similaires


Annonces Google