La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le travail social en perspective Bernard ANTOINE Secrétaire du C.P.A.S. MONTIGNY-LE-TILLEUL Réunion FEWAS – PERUWELZ – 18.11.04.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le travail social en perspective Bernard ANTOINE Secrétaire du C.P.A.S. MONTIGNY-LE-TILLEUL Réunion FEWAS – PERUWELZ – 18.11.04."— Transcription de la présentation:

1 Le travail social en perspective Bernard ANTOINE Secrétaire du C.P.A.S. MONTIGNY-LE-TILLEUL Réunion FEWAS – PERUWELZ –

2 2 « Lavenir, tu nas pas à le prévoir, tu as à le permettre » (Antoine de Saint-Exupéry).

3 3 Contexte de réflexion Le C.P.A.S. passe de laide à laction sociale : nouvelle philosophie du travail social Aide-toi, le C.P.A.S. taidera ! Droit de lusager Participation Activation Usager = outil économique (insertion) Insertion à tout prix, quel prix ?

4 4 contexte politico administratif Europe Etat Fédéral Région Wallonne Communauté française Communautés urbaines Commune Antennes sociales Régies de quartiers EFT Groupes dusagers Nouveaux secteurs dinterventions Formation, insertion Accueil des candidats réfugiés, guidances énergétiques Nouvelles politiques publiques Politique de lemploi, politiques de proximité, accès à la culture Lieux de décentralisation Lieux de décision C.P.A.S.

5 5 Adaptation et transformation des méthodes de travail social Adaptation et transformation des méthodes de travail social SPECIALISATION URGENCE SOCIALE Quelle place pour le travail social général ?

6 6 Assistant social Organe politique Service finances Service social Services Administratifs Secrétaire Services de proximité Services spécifiques Services extérieurs

7 7 Postulats C.P.A.S. = plateforme sociale territoriale e ensemblier social (logique de mutualisation des ressources) f faire durable (pérennisation des outils) m méthodologie du développement local (ex: analyse AFOM – dispositif – financement – évaluation ) dées

8 8 1. Mise en réseaux des travailleurs sociaux ( interne et externe/ nécessaire coordination ) 2. Opportunité du développement social (PPP : Partenariat Public/Privé – Public/Public) 3. Interaction entre les acteurs (élus, travailleurs sociaux, décideurs, bénéficiaires) 4. Redéfinition du travail social de C.P.A.S.: un outil de gouvernance sociale locale

9 9 1. Mise en réseau des travailleurs sociaux : nécessaire coordination IndividuelleCollective Interne Coordination individuelle Coordination de service Externe Coordination sociale Développement social

10 10 Coordination individuelle Coordonner les différentes aides de différents services du CPAS pour 1 personne Coordonner les différentes aides de différents services du CPAS pour 1 personne Généralement spontanée en petite structure et organisée dans les grosses structures Généralement spontanée en petite structure et organisée dans les grosses structures Avantages : Avantages : =/= aides complémentaires sans chevauchement =/= aides complémentaires sans chevauchement Partage et maillage des informations Partage et maillage des informations Echange info = feed back et ajustement du diagnostic Echange info = feed back et ajustement du diagnostic Contrôle social ne pas abuser des différents services Contrôle social ne pas abuser des différents services INTERÊT POUR LE LIEN ENTRE SERVICE GENERAL ET SERVICES SPECIFIQUES

11 11 Coordination sociale Idem que la coordination individuelle mais avec dautres partenaires ou institutions Idem que la coordination individuelle mais avec dautres partenaires ou institutions Différentes conditions indispensables : Différentes conditions indispensables : Autonomie de lAS dans lengagement de son institution délégation du pouvoir de décision Autonomie de lAS dans lengagement de son institution délégation du pouvoir de décision Accord sur le partage du secret professionnel Accord sur le partage du secret professionnel Possibilité de dégagement de temps et investissement pas uniquement pour lintérêt direct de linstitution Possibilité de dégagement de temps et investissement pas uniquement pour lintérêt direct de linstitution Acceptation de dispositifs parfois peu habituels pour linstitution Acceptation de dispositifs parfois peu habituels pour linstitution

12 12 Coordination de service Obligation dun responsable de service Obligation dun responsable de service Utilité importante du responsable de service Utilité importante du responsable de service Structuration et organisation générale des services entre eux (1ère ligne et spécialistes) Structuration et organisation générale des services entre eux (1ère ligne et spécialistes) Rôle dinterface entre lautorité et le terrain social Rôle dinterface entre lautorité et le terrain social

13 13 Il s'agit d'un processus : un ensemble d'éléments actifs et organisés entre eux. logique systémique dans laquelle chaque acteur, chaque aide ou action dépendent des autres. Le changement de lun provoque le changement des autres. Il s'agit d'un processus : un ensemble d'éléments actifs et organisés entre eux. logique systémique dans laquelle chaque acteur, chaque aide ou action dépendent des autres. Le changement de lun provoque le changement des autres. De revitalisation du tissu social : dynamiser l'ensemble des composantes sociales : pas dinterventions ciblées sur quelques groupes fragilisés, mais bien sur lensemble de la population concernée (insertion – réfugiés - dettes – aide médicale – sociale De revitalisation du tissu social : dynamiser l'ensemble des composantes sociales : pas dinterventions ciblées sur quelques groupes fragilisés, mais bien sur lensemble de la population concernée (insertion – réfugiés - dettes – aide médicale – sociale Développement local (1) approche conceptuelle (MONDOLFO)

14 14 Participation de tous les citoyens la logique de la réappropriation, par les bénéficiaires, de leur situation et de collaboration à sa régularisation. volonté de rendre les bénéficiaires acteurs de leur propre destin donner les moyens aux usagers de définir leur projet de vie. Participation de tous les citoyens la logique de la réappropriation, par les bénéficiaires, de leur situation et de collaboration à sa régularisation. volonté de rendre les bénéficiaires acteurs de leur propre destin donner les moyens aux usagers de définir leur projet de vie. Multiplication d'actions sociales : cest lensemble des actions sociales des uns et des autres, conjuguées et structurées qui permettent le développement. Multiplication d'actions sociales : cest lensemble des actions sociales des uns et des autres, conjuguées et structurées qui permettent le développement. Développement local (2) approche conceptuelle (MONDOLFO)

15 15 Mobilisation de toutes les politiques publiques les appels à projets, la publication de nouvelles législations, voire les projets pilotes, doivent faire lobjet dune analyse dopportunité fouillée, dans les délais, parfois courts, qui sont imposés. Partenariats locaux : le C.P.A.S. fait partie dun maillage institutionnel et associatif duquel il ne peut sexclure. Il doit utiliser les ressources que peuvent lui procurer les partenaires locaux et régionaux, notamment dans une perspective du partage dun capital social (savoir-faire partagé, mutualisation et complémentarité de ressources). Développement local (3) approche conceptuelle (MONDOLFO)

16 16 Développement local (4) Modélisation simple Economie déchelles : faire + ensemble Economie déchelles : faire + ensemble Linteraction des ressources (mutualisation) Linteraction des ressources (mutualisation) Economie dagglomération dont notamment Economie dagglomération dont notamment 1. Concept de district industriel 2. Le concept de milieu 3. Les externalités de réseaux

17 17 Modélisation (1) concept de district input 123 output

18 18 Modélisation (2) concept de milieu INPUT OUTPUT

19 19 Modélisation (3) concept déconomie informationnelle

20 20 Modélisation (4) concept de développement et dinnovation Partenaires Acteurs clésAutorités publiques

21 21 Difficulté liée aux concepts. Problématique de la taille critique du développement : regroupement de petits C.P.A.S., division de gros C.P.A.S. Question de subsidiarité et de pertinence du territoire Nécessaire reterritorialisation de laction sociale Développement local =/= développement communal

22 22 Interaction des acteurs Travailleur social Autorités politiques Autorité hiérarchique Public Influence de lenvironnement sur stratégie de développement Partenaires Acteurs clés

23 23 Pouvoir de décision Service social

24 24 Interaction des acteurs Pouvoir décisionnel contraintes de gestion interne D° autonomie objectifs =/= entre AS, Secrétaire, Conseil Pouvoir décisionnel contraintes de gestion interne D° autonomie objectifs =/= entre AS, Secrétaire, Conseil Mutation culturelle : esprit réceptif à linnovation et au changement de pratique Mutation culturelle : esprit réceptif à linnovation et au changement de pratique Pouvoir subsidiant : C.P.A.S. en concurrence dans les projets avec dautres services pouvoir subsidiant doit être partenaire de laction (logique win-win) Pouvoir subsidiant : C.P.A.S. en concurrence dans les projets avec dautres services pouvoir subsidiant doit être partenaire de laction (logique win-win) Problématiques idéologiques et politiques. Problématiques idéologiques et politiques.

25 25 Travail social & gouvernance locale Redéfinition du travail social de C.P.A.S. en terme de gouvernance locale du social Redéfinition du travail social de C.P.A.S. en terme de gouvernance locale du social Lhypothèse : entre lurgentiste et le spécialiste, le travailleur social devient lui- même un ensemblier qui gère un dispositif dactions et dacteurs sociaux complémentaires dans une perspective de développement social individuel et/ou collectif durable Lhypothèse : entre lurgentiste et le spécialiste, le travailleur social devient lui- même un ensemblier qui gère un dispositif dactions et dacteurs sociaux complémentaires dans une perspective de développement social individuel et/ou collectif durable

26 26 Conditions de mise en réseau Nécessité dune contractualisation basée sur une démarche stratégique (diagnostic - évaluation – actions, …) Nécessité dune contractualisation basée sur une démarche stratégique (diagnostic - évaluation – actions, …) Construction dun cadre favorable au partenariat Construction dun cadre favorable au partenariat Financement Financement Masse critique de lassociation (assez sans trop) Masse critique de lassociation (assez sans trop) Adhésion des acteurs (élus – hiérarchie – collègues – …) Adhésion des acteurs (élus – hiérarchie – collègues – …) Professionnalisation (groupes de projets, chef de projet, conducteur de projet, comité pilotage,…) Professionnalisation (groupes de projets, chef de projet, conducteur de projet, comité pilotage,…)

27 27 Utilité dune mise en réseau (notamment via une fédération) Observatoire social local Espace de partage du savoir et de mutualisation des connaissances Espace politique de référence des travailleurs sociaux (groupe de pression) Outil facilitateur de partenariat Espace de financement pour des projets Pôle dexcellence et de croissance

28 28 Brève conclusion Entre lurgence et la spécialisation, un champ magnifique est ouvert : celui du partage, du partenariat, du développement. Un nouvelle culture sociale, une nouvelle gouvernance sociale, …, une nouvelle réponse à la question sociale ? A VOUS DE LE CONSTRUIRE ET DE RECONSTRUIRE VOTRE PROFESSION, ENSEMBLE

29 29 « Pour bien gérer, il faut partager les sacrifices avec tout le monde, et les bénéfices avec personne. » Georges Wolinski.


Télécharger ppt "Le travail social en perspective Bernard ANTOINE Secrétaire du C.P.A.S. MONTIGNY-LE-TILLEUL Réunion FEWAS – PERUWELZ – 18.11.04."

Présentations similaires


Annonces Google