La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RAPPORT INTRODUCTIF PREAMBULE Les Offices : partenaires de la Décentralisation Jacques Mayoux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RAPPORT INTRODUCTIF PREAMBULE Les Offices : partenaires de la Décentralisation Jacques Mayoux."— Transcription de la présentation:

1

2 RAPPORT INTRODUCTIF

3 PREAMBULE Les Offices : partenaires de la Décentralisation Jacques Mayoux

4 Développement local et aménagement urbain Marianne Leblanc ATELIER

5 Les changements induits par la décentralisation Sur le développement local Nouveaux centres de décision Nouveaux modes de financement Nouvelles approches territoriales Nouveaux partenariats Sur laménagement et la rénovation urbaine Nouvelles formes dintervention Nouveaux modes de financement Nouveaux partenariats

6 Les atouts des Offices Publics de lHabitat, acteurs du développement et de la rénovation urbaine Le savoir-faire de Maîtres dOuvrages La maîtrise de lHabitat Connaissance parfaite des Habitants dun territoire Gestion dun patrimoine / cadre bâti Gestion déléments du paysage urbain Gestion de fragments de vie urbaine interactive Une complémentarité dacteurs Opérateurs à dimension politique Partenariat historique

7 Pour un partenariat fort entre Offices et collectivités dans le cadre de la mise en œuvre de la décentralisation Une vision des territoires en devenir Une participation à la programmation et à la planification intercommunale Des accords dinterventions pluriannuels Des financements de projets en cohérence avec des approches patrimoniales et territoriales Un conventionnement global adapté au marché

8 Réseau, un atout à valoriser Charles Montecatine ATELIER

9 Réseau, un atout à valoriser Le contexte Une stratégie « Réseau » ? Les formes de coopération Les actions structurantes potentielles

10 Diversité et concurrence Pascal Marchand ATELIER

11 Le contexte Une histoire qui saccélère Quelques exemples Création de lassociation foncière logement Rachat de la SNI par la CDC Accord entre les caisses dEpargne et lUESL Concentration des investisseurs immobiliers Hausse considérable des prix La diversité des Offices pose une interrogation majeure quant à notre capacité collective à se situer dans une perspective concurrentielle. Dans ce contexte, les Offices peuvent être amenés à se concurrencer entre eux. Nécessité de faire émerger une stratégie de différenciation

12 Marché et solidarité Quelle pérennité dune réponse de solidarité sociale dans le logement ? Face aux mouvements de concentration En marché concurrentiel Intérêt général et intérêt particuliers doivent être distingués Le croisement de deux approches devient essentiel

13 Qualité et produit La qualité, correspond à la réponse adaptée à la demande du client Pas seulement au niveau du bâti mais en fonction des aspirations des clients Il convient de valoriser la qualité de nos réponses déjà existantes et de fidéliser la clientèle Risque dune réponse indifférenciée face à un environnement en mouvance Nécessité dadapter les produits

14 Diversité et stratégie de concurrence Toute stratégie concurrentielle se développe autour de 3 axes Supériorité Sécurité Cohérence Avons-nous les moyens de notre volonté de diversité ? Prise en compte des dimensions qualitatives du logement Organismes comme Maître dOuvrage mais également comme producteur de service Solutions relevant de la solidarité

15 Lincontournable positionnement concurrentiel Quels moyens ? Sinscrire dans le cadre territorial et le processus de décentralisation Intégrer la dimension de la concurrence Valoriser lapproche solidarisée Quelle stratégie ? 3 champs pour une stratégie collective Reconnaissance de lutilité sociale de Offices par les collectivités Capacité à mobiliser les financements Qualité des produits et pérennité de laction

16 Relations avec les habitants Eric Bouchaud ATELIER

17 Un présupposé dexcellence dans la qualité du service rendu Logement et parties communes Tranquillité Accueil/écoute Rapidité dans les réponses ………….. De lexigence de base à travers la relation contractuelle bailleur/ locataire à …..

18 Nos clients sont sur un marché : quelle liberté de choix dans un contexte de précarisation ? Quelles perspectives peuvent offrir les offices pour un parcours résidentiel sécurisé (diversité de loffre dans le cadre dune politique de lhabitat) ? Permanence et proximité caractérisent lévolution de notre gestion sur les quartiers vers une fonction de créateur de lien social ? … à un service plus large dont lenjeu social et politique repose sur la charge réelle symbolique forte attachée à lhabitat

19 La concertation autour de projets : la réhabilitation, les accords collectifs Limplication dans les décisions dorientation générale : la représentation dans les conseils dadministration La concertation permanente : les conseils de concertation locative (loi SRU) Vers une « coproduction » du cadre de vie et de la gestion au quotidien ? De la relation individuelle à la relation collective : une expérience déjà longue

20 cadre de vie/ cohésion sociale LA RUE LOGEMENT LE QUARTIER LA VILLE IMMEUBLE La résidentialisation La GUP (OM, sécurité, éclairage, stationnement, entretien, etc…) La gestion en réseau avec les acteurs locaux (intégration des nouveaux habitants, détection des familles en difficulté et mise en synergie des moyens, charte du mieux vivre ensemble, projets structurants sur le quartier, etc.…) Relations avec les habitants

21 offices = partenaires des collectivités Espace de négociation de contractualisation * ORU, GPV * CLS politique locale de lhabitat *¨PLH et de la solidarité * etc.. enjeu de la décentralisation Relation privilégiée avec les habitants Relations avec les habitants


Télécharger ppt "RAPPORT INTRODUCTIF PREAMBULE Les Offices : partenaires de la Décentralisation Jacques Mayoux."

Présentations similaires


Annonces Google