La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 10 ème Anniversaire de lInternet Nouakchott, le 22 et 23 Juillet 2008 Internet et Développement Economique Ahmedou Ould HAOUBA Coordinateur ccTLD.mr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 10 ème Anniversaire de lInternet Nouakchott, le 22 et 23 Juillet 2008 Internet et Développement Economique Ahmedou Ould HAOUBA Coordinateur ccTLD.mr."— Transcription de la présentation:

1 1 10 ème Anniversaire de lInternet Nouakchott, le 22 et 23 Juillet 2008 Internet et Développement Economique Ahmedou Ould HAOUBA Coordinateur ccTLD.mr BP 1913 Nouakchott Mauritanie. Nouakchott, le 22 Juillet 2008

2 2 Internet et Développement Economique 1. Internet 2. Internet et Développement Economique 3. Fracture Numérique 4. Conclusion

3 3 Internet « Le réseau mondial de réseaux interconnectés par le protocole IP ». Il interconnecte plus 100 millions dordinateurs. Applications: le courrier électronique, le World Wide Web, la messagerie instantanée, les systèmes de partage de fichiers poste à poste…. Un peu moins de 1.4 milliard dinternautes. Répartition (Asie 450 m, Europe 350 m, Amérique du Nord 320 m, Amérique du Sud/ Caraïbe 100 m, Afrique 30 m, Moyen-Orient 28 m, Australie/ Océanie 28 m). Contenus. Les langues (Anglais 420 m, Chinois 230 m, Espagnol 120 m, Japonais 90 m, Français 65 m, Allemand 62 m, Arabe 60 m, Portugais 59 m, Coréen 34 m, Italien 30 m, reste 200 m). (Anglais 30%, Chinois 16%, Espagnol 8.5%, Japonais 6.5%, Français 5%, Allemand 4.5%, Arabe 4.5%, Portugais 4.5%, Coréen 2.5%, Italien 2.5%, reste 15.5%).

4 4 Internet Pas de développement avec cette tendance à luniformité, il faut la pluralité et la diversité. Dans ce sens le multilinguisme est un concept essentiel dans le cyberespace. LICANN, lUNESCO, UIT, OMPI: > IDN (Noms de Domaine Internationalisés). Noms de domaine sont essentiellement limités aux caractères latins. Evolution: ICANN > monde entier accès aux pages wikis, noms de domaine dans 11 langues (Arabe, persan, chinois, russe, hindi, grec, coréen, yiddish, japonais et le tamoul) > example.test/votrenom. Normes universelles (jeux et polices de caractères, codages des textes, prise en charge par les systèmes dexploitation, outils de DC, aux logiciels de TA, moteurs de recherche). Gouvernance: ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers).

5 5 Développement Economique Les activités économiques, sociales et culturelles soutenues par Internet et les technologies connexes de linformation et de la communication sont nombreuses. Plus un pays développe et utilise les TIC plus il est performant et innovant. Plus un pays utilise et développe les TIC, plus son PIB/ht est élevé. Il existe une fracture horizontale et une fracture verticale. Les pays pauvres peuvent tirer profit de laccès aux TIC sils sont capables de relever des défis scientifiques, éducatifs et technologiques.

6 6 Développement Economique Internet et les TIC sont stratégiques, elles sont entrain de faciliter les communications, la collaboration, linnovation, la créativité et lactivité économique. « ils contribuent à lamélioration du bien-être général ». Internet devient de plus en plus présent dans la vie courante, elle joue un rôle important dans plusieurs domaines liés au développement économique: prestations de services commerciaux, les services administratifs, léducation, la santé, lenvironnement,… OCDE: « Promouvoir léconomie Internet est un moyen daméliorer notre capacité à stimuler les performances économiques et le bien être social, et de renforcer la capacité des sociétés à améliorer la qualité de vie des citoyens dans le monde entier ».

7 7 Développement Economique Commerce Internet permet lexpansion, le regroupement, la mondialisation des marchés ainsi que la personnalisation des biens et services. Internet favorise les relations clients/fournisseurs: meilleur accès à linformation, comparaisons de prix, accroissement de la concurrence, pression à la baisse des prix, modes de paiement.

8 8 Développement Economique Administration Internet joue un rôle pivot dans la communication et linteraction entre le secteur public, dune part, et les citoyens et les entreprises, dautre part (informations, différentes déclarations,…) Internet peut améliorer lefficacité dans le traitement des grandes quantités de dossiers, une meilleure coordination. Internet peut contribuer à instaurer une plus grande confiance à ladministration, à réduire les dépenses publiques, faire reculer la corruption et de plus grands gains de productivité.

9 9 Développement Economique Santé Internet peut améliorer la gestion des dossiers de patient, le suivi et la prestation de soins de santé à distance, les diagnostics et les technologies dimagerie.

10 10 Développement Economique Formation et Recherche Amélioration de la qualité et de la quantité du secteur de léducation (plates forme de formation, TP virtuels, bibliothèques virtuelles, simulations,…) « Les TIC facilitent le travail collaboratif et créent des communautés scientifiques stimulantes pour le développement de la recherche; elles permettent la création de simulateurs qui par leur puissance de calcul testent des hypothèses dans les sciences biologiques, spatiales, nucléaires, industrielles,….; elles contribuent à concevoir linfiniment petit avec les nanotechnologies et linfiniment grand avec les la modélisation des galaxies; elles facilitent le stockage du savoir et rendent plus facile son assimilation par des moteurs de recherche et des outils dapprentissage ».

11 11 Fracture Numérique « D'une manière générale, le fossé numérique peut être défini comme une inégalité face aux possibilités d'accéder et de contribuer à l'information, à la connaissance et aux réseaux, ainsi que de bénéficier des capacités majeures de développement offertes par les TIC. »inégalitéinformationTIC « Ces éléments sont quelques-uns des plus visibles du fossé numérique, qui se traduit en réalité par une combinaison de facteurs socio-économiques plus vastes, en particulier l'insuffisance des infrastructures, le coût élevé de l'accès, le manque de création locale de contenus et la capacité inégale de tirer parti, aux niveaux économique et social, d'activités à forte intensité d'information. » La fracture numérique peut exister entre 2 pays. Elle est également qualifiée de fracture horizontale lorsqu'elle est constatée au sein d'un pays (y compris développé) avec des différences en zones urbaines et zones rurales ou encore entre catégories sociales ou entre genres (sexes).

12 12 Fracture Numérique Les USA représentent 4,9% de la population mondiale et plus de 20 % des internautes mondiaux alors que lAfrique avec 12% de la popul mondiale compte 2% des internautes. 50% des internautes vivent dans les pays de lOCDE à revenu élevé qui abritent 14% de la population mondiale. Le milliards dhabitants des pays développés de la planète bénéficient dun accès cinq fois supérieur aux services téléphoniques fixe et mobile, dun accès neuf fois supérieur aux services Internet et ont 13 fois plus de PC que les 80% de la population mondiale vivant dans les pays à faible revenu et à revenu moyen inférieur. En moyenne, le coût des liaisons spécialisées entre les pays africains par lesquelles transite le trafic Internet est 10 fois supérieur au coût de liaisons équivalentes entre une capitale africaine et une ville européenne. Les contenus: un grand pourcentage est en anglais. LAfrique héberge à peine le e du total mondial des pages Web.

13 13 Fracture Numérique LUniversité africaine moyenne dispose dune capacité de bande passante équivalant à une connexion résidentielle à large bande de lEurope, LUniversité africaine débourse plus de 20 fois plus pour la bande passante que les universités dans le reste du monde, Coût moyen de la bande/kbps Afrique de lOuest: 5 $us, Coût moyen de la bande/kbps Afrique du Sud: 3 $us, Coût moyen de la bande/kbps Afrique de lEst: 2.8 $us, Coût moyen de la bande/kbps Afrique Centrale: 2 $us, Coût moyen de la bande/kbps Afrique du Nord: 0.25 $us, Coût moyen bande/kbps Université Américaine: 0.1 $us.

14 14 Fracture Numérique L'indice d'accès numérique (DAI) mesure, dans un pays, la possibilité globale qui est donnée aux particuliers d'avoir accès aux technologies de l'information et de la communication et de les utiliser. Cet indice se compose de huit variables réparties en cinq catégories. Chacune de ces variables est convertie en indicateur dont la valeur se situe entre zéro et un. 1. Nombre d'abonnés au téléphone fixe pour 100 habitants 2. Nombre d'abonnés au téléphone cellulaire mobile pour 100 habitants 3. (Prix de l'accès à l'Internet en pourcentage du revenu national brut par habitant) 4. Alphabétisation des adultes 5. Scolarisation, niveaux primaire, secondaire et supérieur confondus 6. Largeur de bande Internet internationale (en bits) par habitant 7. Nombre d'abonnés au large bande pour 100 habitants 8. Nombre d'utilisateurs de l'Internet pour 100 habitants

15 15 Fracture Numérique, excellent (Afrique: 0 ) Suède0.85 Danemark0.83 Islande0.82 Corée (Rép. de)0.82 Norvège0.79 Pays-Bas0.79 Hong Kong, Chine0.79 Finlande 0.79 Taïwan, Chine0.79 Canada0.78 Etats-Unis0.78 Royaume-Uni0.77 Suisse0.76 Singapour0.75 Japon0.75 Luxembourg0.75 Autriche0.75 Allemagne0.74 Australie0.74 Belgique0.74 Nouvelle-Zélande0.72 Italie0.72 France0.72 Slovénie0.72 Israël0.70

16 16 Fracture Numérique, bon (Afrique: 2 ) Irlande0.69 Chypre0.68 Estonie0.67 Espagne0.67 Malte0.67 République tchèque0.66 Grèce0.66 Portugal0.65 Emirats arabes unis0.64 Macao Chine0.64 Hongrie0.63 Bahamas0.62 Bahrëin0.60 St-Kitts-et-Nevis0.60 Pologne0.59 Rp slovaque0.59 Croatie0.59 Chili0.58 Antigua-et-B0.57 Barbade0.57 Malaisie0.57 Lituanie0.56 Qatar0.55 Brunéi Darussalam0.55 Lettonie0.54 Uruguay0.54 Seychelles0.54 Dominique0.54 Argentine0.53 Trinité-et-Tobago0.53 Bulgarie0.53 Jamaïque0.53 Costa Rica0.52 Sainte-Lucie0.52 Koweït0.51 Grenade0.51 Maurice0.50 Russie0.50 Mexique0.50 Brésil0.50

17 17 Fracture Numérique, moyen (Afrique: 5+4) Bélarus0.49 Liban0.48 Thaïlande0.48 Roumanie0.48 Turquie0.48 L'ex-Rép. yougoslave de Macédoine0.48 Panama0.47 Venezuela0.47 Belize0.47 St. Vincent0.46 Bosnie-Herzégovine0.46 Suriname0.46 Sudafricaine0.45 Colombie0.45 Jordanie0.45 Serbie 0.45 Arabie saoudite0.44 Pérou0.44 Chine 0.43 Fidji0.43 Botswana0.43 Iran(R.I.)0.43 Ukraine0.43 Guyana0.43 Philippines0.43 Oman0.43 Maldives0.43 Libye0.42 Dominicaine Rép.0.42 Tunisie0.41 Equateur0.41 Kazakhstan0.41 Egypte0.40 CapVert0.39 Albanie0.39 Paraguay0.39 Namibie0.39 Guatemala0.38 El Salvador0.38 Palestine0.38 Sri Lanka0.38 Bolivie0.38 Cuba0.38 Samoa0.37 Algérie0.37 Turkménis0.37 Géorgie0.37 Swaziland0.37 Moldova0.37 Mongolie0.35 Indonésie0.34 Gabon0.34 Maroc0.33 Inde0.32 Kirghizist0.32 Ouzbékistan0.31 Viet Nam0.31 Arménie0.30

18 18 Fracture Numérique, faible (Tous les pays Africains – 11) Zimbabwe 0.29 Honduras 0.29 Syrie 0.28 Papouasie-N G 0.26 Vanuatu 0.24 Pakistan 0.24 Azerbaïdjan 0.24 Sao Tomé 0.23 Tadjikistan 0.21 Guinée équat 0.20 Kenya 0.19 Nicaragua 0.19 Lesotho0.19 Népal 0.19 Bangladesh 0.18 Yémen 0.18 Togo 0.18 Salomon (Iles) 0.17 Cambodge 0.17 Ouganda 0.17 Zambie 0.17 Myanmar 0.17 Congo 0.17 Cameroun 0.16 Ghana 0.16 Lao (R.d.p.) 0.15 Malawi 0.15 Tanzanie 0.15 Haïti 0.15 Nigéria 0.15 Djibouti0.15 Rwanda 0.15 Madagascar0.15 Mauritanie 0.14 Sénégal 0.14 Gambie0.13 Bhoutan 0.13 Soudan 0.13 Comores 0.13 Côte d'Ivoire 0.13 Erythrée 0.13 Rép. pop. du Congo 0.12 Bénin 0.12 Mozambique 0.12 Angola0.11 Burundi 0.10 Guinée 0.10 Sierra Léone 0.10 Centrafricaine (Rép.) 0.10 Ethiopie0.10 Guinée-Bissau 0.10 Tchad 0.10 Mali 0.09 Burkina Faso 0.08 Niger 0.04

19 19 Fracture Numérique 7 ème Rapport sur les TIC, Forum Economique Mondial, Davos(2008) 127 pays, 68 facteurs: Accès Internet dans les écoles, importance quaccorde le gouvernement à long terme aux TIC, taux de pénétration des TIC et leurs usages, environnement, business, réglementation, coûts,……. Développement et compétitivité.

20 20 Fracture Numérique 7 ème Rapport sur les TIC, Forum Economique Mondial, Davos(2008) 1 Danemark (5.71), 2 Suède (5.66), 3 Singapour (5.63), 4 Finlande (5.59), 5 Suisse (5.58), 6 Pays Bas (5.54), 7 USA (5.54), 8 Islande (5.5), 9 Royaume Uni (5.45), 10 Norvège (5.42), …… 21 France (5.11) Arabe: Emirats arabes unis (29), Qatar (32), Tunisie (35), Bahreïn (45), Jordanie (47), Arabie Saoudite (48), Koweït (52), Oman (53), Egypte (63), Maroc (74), Algérie (88), Mauritanie (97), Libye (105), Syrie (110) Afrique: Tunisie (35, )Afrique du Sud (51), Maurice (54), Egypte (63), Maroc (74), Sénégal (85), Algérie (88), Kenya (92), Namibie (93), Nigéria (94), Mauritanie (97), ……….Tchad (127)

21 21 Fracture Numérique La « fracture numérique » est même devenue lune des préoccupations majeures de la communauté internationale. LUNESCO, lUIT, le Conseil économique et social des Nations unies (Ecosoc), le Sommet du millénium de lONU, le G8 dOkinawa, les forums de Davos et de Porto-Alegre, le Sommet Mondial de la Société de lInformation, lOCDE et le forum sur la gouvernance de lInternet ont souligné le danger de voir une partie du Monde exclue des nouveaux vecteurs de diffusion des savoirs et dacquisition des connaissances

22 22 Conclusion Chance pour les pays en développement. Relever des défis. Le cadre réglementaire favorisant linnovation, linvestissement et la concurrence, confortant la libre circulation de linformation, la liberté dexpression, et protégeant les libertés individuelles des utilisateurs. Renforcer les droits des consommateurs et des utilisateurs dans les transactions en ligne. Renforcer les sécurités des systèmes et des réseaux. Réseaux fiables. Rapides et sûrs. Couverture. Convergence des réseaux, appareils, applications et services numériques. Encouragement du déploiement de IPv6, épuisement en cours des adresses IPv4. Etat, Secteur privé, Société civile. La dimension sociale des accès..

23 23 Conclusion Les ressources humaines. Le gouvernement en ligne. Le commerce électronique. Les applications prioritaires (santé, éducation, télétravail,…). Les questions des contenus (langues,…). Introduction des IDN. La promotion de la créativité et de linnovation. Instauration de la confiance et protection des internautes. Coopération nationale et internationale.

24 24 Je vous remercie


Télécharger ppt "1 10 ème Anniversaire de lInternet Nouakchott, le 22 et 23 Juillet 2008 Internet et Développement Economique Ahmedou Ould HAOUBA Coordinateur ccTLD.mr."

Présentations similaires


Annonces Google