La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 EDUCADEV - La Lettre - Décembre 2001 Le mot du Président On sétait dit rendez-vous dans 10 ans ! … et nous y voilà. En effet en 1991, à la création dEducadev,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 EDUCADEV - La Lettre - Décembre 2001 Le mot du Président On sétait dit rendez-vous dans 10 ans ! … et nous y voilà. En effet en 1991, à la création dEducadev,"— Transcription de la présentation:

1 1 EDUCADEV - La Lettre - Décembre 2001 Le mot du Président On sétait dit rendez-vous dans 10 ans ! … et nous y voilà. En effet en 1991, à la création dEducadev, nous voulions lancer un programme pérenne et durable. Et aujourdhui cela fait effectivement 10 ans que grâce à la générosité de tous nos donateurs et partenaires, nous avons pu soutenir des enfants en Colombie,au Bénin, en Inde et en France ; les aider à retrouver ou à ne pas abandonner le chemin de lécole, à découvrir par le travail sur ordinateur la fierté de réussir à nouveau sur le plan scolaire. La joie de tout ceux que nous avons pu aider, c est aussi pour nous la récompense de la fidélité à notre projet. L action d EDUCADEV s est développée dans la durée, preuve que lintuition initiale était bonne et que nous avons eu la chance d être soutenus tout au long de ces 10 ans. C est cela que nous serions heureux de partager avec vous à loccasion dune grande fête à laquelle nous ne manquerons pas de vous convier dici fin Juin. Cette 10 éme année a aussi été loccasion de faire preuve de grand dynamisme en France en développant 4 nouveaux projets à Paris, Lyon et Grenoble ; cela nous a confortés également dans la conviction que linformatique est bien, pour les enfants handicapés, rejetés par le système scolaire ou hospitalisés, une fabuleuse aide pédagogique, un support affectif épanouissant et un outil privilégié pour les éducateurs. Cest donc forts de ces nouveaux résultats et dune équipe qui sétoffe, que nous souhaitons avec vous continuer cette année à aider tous ces enfants qui nous attendent, et vous retrouver pour fêter ce 10 éme anniversaire,qui sera aussi pour beaucoup le vôtre ! ! Vincent Prolongeau Sommaire Le bilan financier p Le point sur la p.3- 4 Colombie Les Enfants autistesp.5 de Balizy ALEX à La Marquisep.6 Bulletin de soutienp.7

2 2 EDUCADEV compte … sur vous ! La diminution de dons durant la campagne , résultant d'une diminution du nombre de donateurs, a été compensée par les recettes obtenues lors des événements (Cf. page 6) Cette collecte nous a permis d'augmenter notre subvention au profit de la Colombie et de maintenir notre niveau de financement sur la France. Ce dernier pour la deuxième année consécutive représente 50% de nos subventions. Enfin, fidèle à ses principes, EDUCADEV continue à financer son fonctionnement au moyen des cotisations des membres de léquipe, ce qui nous permet de vous garantir que 100% des dons sont consacrés directement aux enfants. Encore merci à tous et à bientôt. Le Bilan Financier Recettes (en FF) Programmes (en FF) Les comptes de lexercice (en FF) Dépenses Recettes Programmes :65000 Colombie35000 Bénin - France30000 Inde - Fonctionnement 3323 Variation de trésorerie25254 Dons :59750 Evènements25020 Cotisations & divers 8807 Total 93577

3 3 Le Point sur la Colombie 8 ans après notre premier parrainage en Colombie, Doris Pinzon revient sur le chemin parcouru. Loccasion de valider la démarche et de remercier les donateurs pour leur fidélité … Doris, peut-on parler pour Educadev dune action concrète ou reste-t-on dans une approche qualitative ? Educadev est une action très concrète en Colombie. Pour 90 élèves des lycées de Luis Vargas Tejada et de Marsella, Educadev a été le soutien financier dont les familles avaient besoin pour maintenir leurs enfants en scolarité. Et cette aide sest accomplie dans la durée, année après année, jusquà fêter en 2000 pour ces 90 élèves, ce que lon pourrait appeler les premières promotions de « bacheliers Educadev ». Je peux vous dire que pour ces enfants, qui pour certains continuent de brillantes études à « lUniversidad Nacional », Educadev, cest du concret. Ils en sont dailleurs fiers et reconnaissants. Mais alors, aujourdhui, que fait Educadev en Colombie ? Après ce premier succès, nous avons identifié deux lycées où notre soutien apparaissait nécessaire : Carlos Arango Velez et Suba. Deux nouvelles promotions denfants en sixième ont été choisies pour leur situation familiale difficile mais aussi leur volonté de réussir dans leurs études. Il est important que les enfants comprennent le sens de la démarche dEducadev et que les familles sengagent à mener ces enfants au bac. Pour cela, nous leur faisons signer individuellement une charte de partenariat. Celle-ci engage financièrement Educadev dans la durée, mais aussi les familles et les enfants dans leffort. Le combat est partagé. Souhaitons que ce parcours soit aussi réussi que pour les deux premières promotions dont je vous ai parlé. Pour cela, jai besoin que vous aussi soyez fidèles et constants dans votre soutien financier, mais je suis très confiante en cela… Comment fais tu pour mener de front la gestion de ta famille, avec ta fille de 10 ans, ton travail très prenant et ton engagement bénévole ? Cest une vraie leçon pour nous tous en France. Quel est ton secret ? Il ny a pas de secret. Il y a beaucoup dorganisation et la construction patiente dune équipe autour de moi qui maide en tout. Cette équipe commence par ma famille proche, mais aussi des amis et y compris le boss de laffaire dans laquelle je travaille qui soutient désormais pleinement notre association. Vous devez savoir quici, EDUCADEV a pris beaucoup dampleur. Désormais, cest une équipe dune dizaine de personnes et de nombreuses actions au-delà de ce que nous faisons grâce à vos dons. Nous avons décidé en parallèle aux promotions soutenues par EDUCADEV, de développer sur fonds collectés en Colombie du soutien décole rurales pour des enfants de 4 à 11 ans. Ce soutien développé dans les écoles de Verjon, Zipaquirra et Kennedy, permet de travailler plus en amont encore à un stade ou le combat est celui de lalphabétisation. >> suite >>

4 4 Le Point sur la Colombie (suite) Nous aidons ainsi 120 élèves de plus. Bien entendu, ceci naurait pas été crédible sans lexpérience accumulée depuis des années. Il faut croire que le travail sur place est convaincant, car depuis 1 an nous avons rallié à notre cause une autre association donatrice, lAssociation Mission Enfance de Monaco, qui vient compléter notre dispositif par des dons de vêtements et de jouets... Ainsi, EDUCADEV aide aujourdhui 212 enfants exactement en Colombie et même si cest plutôt engageant au quotidien, je suis en fait très fière du résultat pour moi et pour les donateurs à lorigine de tout cela. Tu sais que désormais, nous aurons une deuxième colombienne dans notre association en la personne de Pilar que tu connaissais à Bogota. Oui, je connais Pilar et je suis très heureuse de son arrivée dans léquipe dEDUCADEV. Je suis sûre quelle apportera beaucoup et renforcera le lien avec le travail accompli ici sur le terrain. Pour moi, cest la démonstration de la volonté dEducadev de développer encore plus son action en Colombie et jen suis très heureuse.. Il faut que vous sachiez que la situation en Colombie sest beaucoup dégradée. La guerre civile avec la guerrilla est violente, et les familles que nous aidons manquent de tout et supportent la pauvreté et le chômage. Mais je ne voudrais pas finir ce témoignage noir sans vous promettre quil existe de nombreux jeunes qui malgrè tout souhaitent sen sortir. Pour eux, EDUCADEV est un don du ciel. Leur message joint en est la meilleure preuve. Merci pour eux et merci à tous les donateurs dEDUCADEV. « Respetados senores, cest notre désir le plus profond de vous transmettre aujourdhui nos remerciements et toute notre reconnaissance pour le travail accompli auprès de nous tous, jeunes colombiens défavorisés. Défavorisés mais souhaitant profondèment réussir dans nos études et accomplir un grand idéal, celui de devenir un jour bachelier et de trouver un travail. En cela, nous avons eu votre soutien entier et permanent durant toutes nos études de la 6 ème à notre bac, grâce à vos dons de livres et cahiers. Votre aide désintéressée est un exemple pour nous dans cette société si dure et à notre tour, une fois trouvé un emploi, nous essaierons daider dautres jeunes en difficulté. Soyez assurés de la reconnaissance de nos familles et de nous tous »

5 5 Les enfants autistes de Balizy Près de Paris, à Balizy, dans une classe pour autistes, des enfants progressent grâce à des ordinateurs offerts par Educanet. Sur place, reportage de Hubert Prolongeau, journaliste au Nouvel Observateur et écrivain. Il est face à l'écran et chantonne "Ours blanc, ours blanc". Un stagiaire vient couper le son, un autre s'installe à coté sur un autre poste. Nous sommes à Balizy, en banlieue parisienne, dans une des salles primaires, dévolue à l'éducation d'un groupe d'autistes, enfants qui ont des problèmes à communiquer, à se repérer dans l'espace."Nous ne les avons pas tout le temps. Ils sont huit élèves de treize à seize ans, qui suivent ailleurs une formation en centre", précise Hugues Borel, responsable de la classe. Depuis Septembre 1996, les enfants sont initiés à l'informatique. Un seul ici est à temps plein, les autres sont dans des centres. Dans leur petite salle, ouvrant sur la cour par de larges fenêtres, trois tables et trois ordinateurs multimédias, dont un, ainsi qu'une imprimante, offerts par Educanet. Devant le poste, Vincent écoute et réécoute la musique de fin de son programme. Parfois un son exprime son contentement. Comme beaucoup, il ne parle pas, mais prononce quelques mots quil a appris par lordinateur sans passer par ses éducateurs. Lun des stagiaires intervient pour le faire terminer. Il le fait sans protester. « Les consignes orales ne servent pas trop. Ils se repèrent plutôt à laide des dessins ». Avant de les laisser se mettre au clavier, M. Borel imprime les images des programmes pour familiariser les enfants avec. Cest toute la difficulté de lexercice. Lordinateur est censé les aider à acquérir une plus grande capacité dinitiative. Ils en sont à des niveaux différents. Vincent a un ordinateur à la maison, pas les autres. Christelle atteint un niveau de CM 1 mais dautres sont plus proches dun niveau de maternelle. « Quand il y a trop dinformations sur un logiciel, ils se perdent » déclare Hugues Borel. Tous peinent à apprendre à manipuler la souris, ce qui leur demande des mois defforts. Aucun cependant na échoué jusquà présent. La vigilance des enseignants est complète. « Le piège serait de créer des automatismes au lieu de former des intelligences ». Les progrès sont évidents. Les enfants, grâce à lordinateur ont appris à mieux organiser lespace, à faire la différence entre petit, moyen et grand. Une chose est sûre, quil leur arrive dexprimer avec leur gestes à eux : « ils aiment ça! ». Visitez le site qui présente les actions d EDUCADEV en France : « Aider des enfants en situation de fragilité scolaire (hospitalisés, handicapés ou poursuivant une longue convalescence à domicile), en mettant à leur disposition les nouvelles technologies de l'information et de la communication »

6 6 Clowneries au profit dEDUCADEV Le 20 Juin dernier, sur la péniche La Marquise à Lyon, Alex (nom de scène de notre ami Jean-Luc) nous a régalés dune heure non-stop de folie dans un One Man Show endiablé, "tonique et hilarant" (dixit Lyon Capitale...). En plus de la joie d'avoir réuni ce soir-là de nombreux donateurs et amis d'Educadev, nous avons dégagé grâce aux entrées payantes un bénéfice de 5000 FF. Cette somme est affectée à un des projets de l'année 2001 : le financement de matériel visio-conférence et de logiciels pédagogiques dans la clinique Medico- Universitaire Georges DUMAS, à Grenoble. Lyon applaudit ALEX à La Marquise … … et la fête continue au printemps 2002 … pour les 10 ans d EDUCADEV ! A suivre … Un immense merci à Jean-Luc et ses fans, et à Anthony qui nous a généreusement prêté la Marquise pour l'occasion ! Spécial copinage : pour ceux qui ont raté le 20 juin, Alex se produit à nouveau à la Marquise du 17 au 19 janvier 2002 à 21h... pas pour Educadev, mais c'est "tonique et hilarant" quand même !

7 7 Oui, je souhaite soutenir le travail engagé par EDUCADEV pour l'année scolaire Je vous adresse, par chèque bancaire ou postal libellé à l'ordre d'EDUCADEV, un don* de : 35 (229,6 FF) 70 (459,2 FF) 150 (983,9 FF) Autre:…………… EDUCADEV est une association d'intérêt général déclarée le 3 septembre Aux termes de la Loi n° du 24 Juin 1996, votre don est déductible de votre impôt à hauteur de 50 % dans la limite de 1,75 % du revenu net imposable pour les particuliers et de 0,225 % du chiffre daffaires déductible du bénéfice brut pour les entreprises. Un reçu fiscal vous sera envoyé début 2002 après réception de votre chèque. EDUCADEV c/o Arnaud - 34 Avenue de lAmiral Courbet LYON Bulletin de soutien à EDUCADEV Nom :………………………….. Adresse : …………………….……. ………………………….. ………………………….. Un grand merci, de la part de toute léquipe : Gérard Arnaud Nora Arnaud Annick Ballarin Eric Ballarin Ludovic Bisot Robyn Bisot Philippe Crez Pilar Faure de Fondclair Damienne Prolongeau Vincent Prolongeau Pierre Rispoli


Télécharger ppt "1 EDUCADEV - La Lettre - Décembre 2001 Le mot du Président On sétait dit rendez-vous dans 10 ans ! … et nous y voilà. En effet en 1991, à la création dEducadev,"

Présentations similaires


Annonces Google