La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Voyage géologique en Sultanat d'Oman Du 19 février au 2 mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Voyage géologique en Sultanat d'Oman Du 19 février au 2 mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 Voyage géologique en Sultanat d'Oman Du 19 février au 2 mars 2009

2 Le Sultanat d'Oman se trouve dans le sud-est de la Péninsule Arabique. Des gisements de gaz et de pétrole en font un pays assez riche. Le sultan régnant, Qabus ibn Said, a pacifié le pays en réduisant les querelles entre tribus et en partageant les richesses du pays. Il fait construire des hôpitaux, des écoles des routes et il crée des villages plus confortables à la place des anciens. Nous n'avons pas vu d'Omanais pauvres.

3 Nous sommes arrivés dans la capitale, Mascate (Muscat sur la carte), et avons fait un parcours sur des sites d'intérêt géologique dont Oman est très riche. Ce voyage était organisé par le Centre de Géologie de l'Oisans (http://cgo.asso.free.fr/) qui organise aussi des cours de géologie à l'UIAD (Grenoble) et l'UPT (Voiron)

4 Cette image, croquée lors d'une pause pendant notre parcours, permet de comprendre pourquoi les formations géologiques particulières d'Oman existent. L'étude de cette image n'est pas nécessaire pour prendre plaisir aux photos suivantes ! Il faut savoir que les continents, constitués par des plaques, se déplacent. Une partie de l'Afrique avec la Péninsule Arabique (à gauche) se rapproche de l'Asie (à droite). Il y a 100 millions d'années, un océan séparait l'Arabie et l'Iran (dessin du haut). Le rapprochement des deux plaques a provoqué un retrécissement de l'océan, et une partie de la plaque africaine plonge sous l'Iran. Le plancher océanique asiatique remonte sur la plaque africaine et chamboule les roches présentes. Ce mouvement crée des montagnes de part et d'autre du Golfe Persique, reste de l'ancien océan.

5 Avant de faire de la géologie, nous arrivons à Mascate, mais avec des moyens plus modestes que ces bateaux de croisière.

6 Un autre moyen de navigation, dans le port de Mascate : les boutres traditionnels

7 Les maisons du front de mer de Mascate

8 Fort qui protège l'entrée du port de Mascate

9

10 Entrée du palais

11 Près du palais

12

13 Le quartier Ruwy de Mascate ; cette ville s'étend dans les vallées d'aspect minéral

14 Un cordonnier dans le marché de Mascate

15 Sortie d'école dans le village d'Al Halain

16 C'est une des raisons pour un géologue de venir à Oman. Cette roche se trouve normalement des dizaines de kilomètres sous la surface de la Terre. La limite bien visible sépare la croûte terrestre (en haut) du manteau - c'est un endroit unique (point 5 sur la carte d'Oman, diapo 3) qui permet de voir cette limite appelée MOHO (du géologue Mohorovic)

17 Des fleurs dans ce qui semble un désert - mais l'eau est proche et Oman a de nombreuses rivières, alimentées par les pluies sur les montagnes qui peuvent atteindre 3000m.

18 De belles strates sédimentaires à Al-Awabi

19 Les torrents et rivières ont creusé des gorges profondes, ici le Wadi Bani Awt

20 Le canyon est un lieu de passage vers le village Bilat Sayt

21 Le village Bilat Sayt est blotti à la sortie du canyon

22 Nous quittons le village Bilat Sayt par le col Sharaf Al Alamein (point 7 sur la carte d'Oman, diapo3)

23 Le lendemain, nous parcourons un autre canyon, le Wadi Ghul

24 En haut du Wadi Ghul, l'entrée d'un ancien village, Sap Bani Khamis. Le sultan Qabus leur avait fait construire un village moderne, en haut du plateau, avec accès à l'eau et l'électricité. Pour convaincre les habitants à quitter l'ancien village, il a fait dévier le ruisseau qui l'alimentait en eau. Comme les luttes entre tribus ont cessé, les villageois n'ont plus besoin d'une entrée de village facile à protéger.

25 Vue sur le Wadi Ghul depuis la "place" de l'ancien village Sap Bani Khamis.

26 Mosquée et palais de la ville de Nizwa

27 Vue sur Nizwa depuis une terrasse du palais

28 Visite d'une classe à Nizwa

29 Palmeraie et parois minérales à Birkat Al Moos

30 Un autre village abandonné, suite à la construction d'un village moderne à côté

31 Portail décoré dans ce village abandonné

32 Nous campons dans un désert de sable et de cailloux (point 11 sur la carte d'Oman, diapo 3) : il n'y a pas que des montagnes minérales en Oman !

33

34 Il y a beaucoup d'eau dans les vallées d'Oman - Wadi Bani Khalid (point 12 sur la carte d'Oman, diapo 3)

35 Et on peut s'y baigner (la température de l'eau est TRES agréable !

36

37 Nous avons campé près d'une autre rivière, le Wadi Dayka ou Wadi Khabbah (point 13 sur la carte d'Oman, diapo 3)

38 Un village sur le haut-plateau (à environ 2000 m d'altitude) - il y fait bien plus frais que dans la plaine (point 14 sur la carte d'Oman, diapo 3)

39 Vue sur Sur, avec des boutres dans le port

40 Le marché de poissons à Sur

41 Le marché de légumes à Sur - l'accueil est chaleureux

42

43 Des sédiments déposés en couches alternativement rouges et blanches ont été déformées par l'action de racle de la plaque asiatique chevauchant la plaque africaine : les Ecailles de Hawasina

44

45

46 Un gouffre (une doline, un phénomène d'érosion karstique) avec de l'eau saumâtre, près du bord de mer (point 16 sur la carte d'Oman, diapo 3). C'était la dernière formation géologique visitée, avant notre retour


Télécharger ppt "Voyage géologique en Sultanat d'Oman Du 19 février au 2 mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google