La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Voyage géologique en Islande Du 12 au 25 juillet 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Voyage géologique en Islande Du 12 au 25 juillet 2008."— Transcription de la présentation:

1 Voyage géologique en Islande Du 12 au 25 juillet 2008

2 L'Islande est une île de km 2, d'origine volcanique, située juste au Sud du Cercle Polaire et sur la Dorsale Médio-Atlantique. Cette dorsale est la limite entre les plaques américaines et eurasiennes qui s'éloignent l'une de l'autre. Cette séparation en cours cause une remontée de magma qui a créé cette île. Il y a toujours des volcans actifs et des séismes. Le mouvement des deux plaques cause des fissures qui sont comblées par des coulées de lave. Par ailleurs, il y a de grands glaciers dont le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe (hors Groenland), de superficie 8300 km 2. Parfois, il y a des éruptions volcaniques sous les glaciers, ce qui peut causer d'énormes inondations et des glissements de terrain. Ce voyage dans un pays de grand intérêt géologique était organisé par le Centre de Géologie de l'Oisans (http://cgo.asso.free.fr/) qui organise aussi des cours de géologie à l'UIAD (Grenoble) et l'UPT (Voiron).

3 Nos commençons l'exploration par Thingvellir, parc naturel et lieu d'un faille importante qui continue à s'élargir. La partie gauche dérive vers l'Amérique, la partie de droite vers l'Europe. C'est aussi un lieu historique : un des plus vieux parlements du monde y a été fondé dès 930.

4 Kerlingarföll : un bel endroit de dépôts volcaniques (de Rhyolite, une roche proche du granite, colorée par des composés de soufre). Un arc en ciel est aussi très beau, mais il signifie de la pluie que nous avons goûtée toute la journée...

5 Les vapeurs sortent de la terre, se mêlent à la pluie et apportent du soufre qui colore la roche.

6 Pique-nique sous la pluie...

7 L'eau ne tombe pas seulement du ciel, mais aussi en cascades impressionnantes : ici, c'est Gullfoss (la chute dorée)

8 L'eau qui sort de terre, chauffée par l'effet de géothermalisme, permet de se baigner même quand l'air n'est qu'à une petite dizaine de degrés.

9 En plus d'être chaude, l'eau est riche en minéraux qui colorent les roches

10 Un des nombreux cratères volcaniques, à Krafla

11 Dépôt de roches volcaniques, à côté d'une coulée de lave

12 Quelques lichens se sont installés sur certaines roches

13 Coulée de lave récente : il n'y a pas encore de colonisation par des plantes

14 Des fissures actives, des coulées de lave récentes et des volcans en arrière-plan

15 A Hveri-Krafla, des solfatares, émanations de gaz sulfureux qui sortent d'une marmite avec de l'eau bouillante : il vaut mieux éviter d'y mettre ses pieds !

16

17 Même dans cet environnement hostile, on peut faire des rencontres avec des fleurs connues !

18 Les plantes aux grandes feuilles sont des arbres, des saules laineux, à peine aussi hauts que les fleurs.

19 Jökulsórgljúfur : un parc national avec un effluent du Vatnajökull et des résidus de volcans anciens érodés

20 A Jökulsórgljúfur, le reste de la cheminée d'un volcan éteint

21 Structures de refroidissement d'une éruption de lave, et notre aide-cuisinière

22 Dettifoss : il y a beaucoup d'eau en Islande !

23 Un volcan emblématique : Herdubreid. Une éruption sous une calotte glaciaire de 1000 m d'épaisseur l'a fait surgir, lorsque l'Islande était couverte par une couche de glace épaisse.

24 Deux emblèmes d'Islande

25 De la neige, le 18 juillet matin, à Askja.

26 La neige commence à fondre près du cratère

27 Il peut aussi faire très beau en Islande - Reydarfjördur

28 Notre véhicule pour 15 personnes - il permettait de traverser les gués les plus profonds.

29 Mais dans ce paysage immense, notre véhicule est tout petit...

30 Canyon à Hafrahvammar

31 Le Vatnajökull s'avance jusqu'à la plaine côtière

32 A Jökulsarlon, le Vatnajökull envoie des langues de glace dans un lac qui se jette dans l'océan

33

34 Les débris du Vatnajökull partent à la dérive dans l'Atlantique Nord, près d'une plage noire : du sable de lave volcanique

35 Un autre grand glacier : Svinafelljoekull

36

37 Une cascade, Svartifoss, entre des orgues de basalte, à Skaftafell

38 Quelques habitations recouvertes d'herbe, à Nupsstadur

39

40

41 Un paysage haut en couleurs : Landmannalaugar. C'est de nouveau de la Rhyolite, une roche proche du granite, colorée par des composés de soufre

42 Il y a encore des sources chaudes, à Landmannalaugar

43 Et on peut s'y baigner !

44 Des linaigrettes à Landmannalaugar

45 Notre dernier volcan avant de revenir à Reykjavik, à Frostastadavatn


Télécharger ppt "Voyage géologique en Islande Du 12 au 25 juillet 2008."

Présentations similaires


Annonces Google