La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AVEC MARIJO AU MYANMAR Birmanie ou Myanmar ? Le mot Myanmar est plus littéraire alors que Bama ou Bamar est plus familier. Cest de ces derniers que.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AVEC MARIJO AU MYANMAR Birmanie ou Myanmar ? Le mot Myanmar est plus littéraire alors que Bama ou Bamar est plus familier. Cest de ces derniers que."— Transcription de la présentation:

1

2 AVEC MARIJO

3 AU MYANMAR

4 Birmanie ou Myanmar ? Le mot Myanmar est plus littéraire alors que Bama ou Bamar est plus familier. Cest de ces derniers que viennent Burma en anglais et Birmanie en français. En fait, le pays a changé plusieurs fois dappellation. En 1974, il est devenu « République socialiste de lUnion de Birmanie » puis en 1988 « Union de Birmanie » et en 1989, « Myanmar ». Plus récemment, le 21 octobre 2010, nouveau changement pour devenir « République de lUnion du Myanmar ». Au même moment, le drapeau utilisé depuis 1974, ci-haut, a été remplacé par celui que lon voit ci- dessous. Le jaune représente la solidarité, le vert la paix, la tranquillité et l'environnement verdoyant du pays, le rouge la valeur et l'esprit de décision. L'étoile évoque « l'existence perpétuelle de l'Union consolidée ».

5 No 6 VIE RURALE

6 Dès que nous avons quitté la capitale pour atterrir dans la région de Pagan, nous avons eu limpression de revenir un siècle en arrière… Et ce fut la même chose dans toutes les campagnes traversées. En dehors des grands axes, dans les villages, on retrouve beaucoup de chemins de terre. Les maisons sont construites en bambou tressé et lagriculture se fait avec un équipement fort rudimentaire. La Birmanie fut, au siècle dernier, le grenier à riz de la planète. Hélas, la production sest effondrée et le Myanmar de nos jours doit même importer pour répondre à ses propres besoins… Pourtant lagriculture occupe encore les trois-quarts de la population. On y trouve de la canne à sucre, du millet, du sésame, du maïs, des haricots, de larachide, du piment, du thé et… de lopium!

7 A moins quils ne soient traversés par une voie à grande circulation, les villages sont dotés de chemins de terre ou de sable…

8 Les maisons, comme les balustrades, sont réalisées avec du bambou. Dans la région de Pagan, elles ne sont pas sur pilotis.

9 Le bambou est, la plupart du temps, harmonieusement tressé. A droite, les récipients pour conserver leau.

10 Une épicerie à New-Pagan avec la tenancière et sa petite fille au visage bien protégé par le maquillage au tanaka, provenant de lécorce dun arbre.

11 Dans le petit village de Kya Su Gyin, les récipients de cuisine envahissent la cour… A gauche, encore les récipients pour leau de consommation

12 Dans le même village, une maison sur pilotis et une pièce familiale à même le sol. Nous verrons davantage de maisons sur pilotis en nous rapprochant de Mandalay mais sans pouvoir nous arrêter pour les photographier...

13 Dans un village un peu plus aisé, en débarquant du ferry qui nous a fait traverser lIrrawaddy, à proximité de Pakkoku.

14 Lun des moyens privilégiés de circulation, avec la moto.

15 Hommes et femmes portent le longgey, jupe longue, large et droite, quils drapent autour de la taille. Celle des hommes est plus sobre, de couleur unie ou avec un motif très fin.

16 Le travail du mil Il est battu pour récupérer les grains puis secoué dans de grands vans pour le dégager des déchets et de la poussière.

17 Le vannage

18 Dans les petits villages, les pompes sont souvent peu nombreuses et lapprovisionnement en eau nécessite un transport difficile.

19 Dans les localités plus importantes, leau est amenée par des tuyaux dans des cuves auprès desquelles on procède à la toilette ou au lavage du linge.

20 Quand un cours deau se trouve à proximité, cest là que lon procède.

21 En bordure de route, le berger et son petit troupeau.

22 Le labourage

23 Cet homme va chercher, à la rivière, leau nécessaire pour arroser ses plantations.

24 Autres plantations : cocotiers et bananiers.

25 Les pomélos sont énormes et délicieux! Pour les déguster, leurs quartiers doivent être débarrassés de la pelure résistante qui les enrobe.

26 A Pagan, champ de haricots.

27 Dici quelques années, un grand pont facilitera la traversée de lIrrawaddy.

28 En attendant, il faut utiliser bateaux et ferrys. Ces constructions se trouvent au point dembarquement!

29 Larrivée dun bateau et le transport de la marchandise par les femmes.

30 Arrivée du ferry

31 Le tablier de planche va sabaisser et le débarquement se fera directement sur le chemin de terre.

32 Après le débarquement, un nouvel embarquement commence immédiatement. Il peut demander beaucoup dhabileté!

33 Pour traverser une plus petite rivière, une modeste embarction.

34 Lécole dun petit village : Thet.

35

36 A la sortie de lécole, une envolée de moineaux comme dans toutes les écoles du monde!

37 Halte avec pompe à essence!

38 Transports en commun…

39 La voie à grande circulation qui traverse Nyamung Oo à proximité de Pagan. Ce village possède un marché très important.

40 Aux abords du marché.

41 Pas de comptoir! Tout se passe directement sur le sol.

42

43 Les enfants sont gardés sur place. Ci- contre, un berceau

44 Là, cest un papa très fier de son rejeton qui sen occupe!

45 En haut à gauche, du poisson séché. Pour les viandes, une petite estrade…

46 Un autre marché pour les produits usuels de la vie courante.

47 Malgré la pauvreté, la technologie commence à faire son entrée!

48 Vannerie utilitaire

49 Au marché, les couturières.

50 Le repos, cela semble être pour les hommes seulement!

51 Réparateur de systèmes électroniques!

52 Transport de la marchandise!

53 Un voyage tel que nous lavons réalisé a quelque chose de frustrant : limpression de ne pouvoir vraiment connaître le pays, sa population, son mode de vie… On visite davantage des sites, des édifices… Je suis bien consciente que je nai pu livrer, dans ce diaporama, que des vues très parcellaires de la ruralité. Je voudrais quand même insister sur la gentillesse du peuple birman qui accueille toujours les étrangers que nous sommes avec le sourire et cherche même à se faire mieux connaître, nous montrer ce quil est, ce quil fait! Ce voyage restera pour moi une somme de merveilleux souvenirs…

54 Musique : Musique du Myanmar – Hsaing Waing Themi Maia Mon to Documentation : Birmanie, guide Nelles et Birmanie (Myanmar), guide Mondeo, Ariane Tours. Photos, conception et réalisation : Marie-Josèphe Farizy-Chaussé Février 2011

55 AU REVOIR

56


Télécharger ppt "AVEC MARIJO AU MYANMAR Birmanie ou Myanmar ? Le mot Myanmar est plus littéraire alors que Bama ou Bamar est plus familier. Cest de ces derniers que."

Présentations similaires


Annonces Google