La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SCHEMA de DEVELOPPEMENT des EQUIPEMENTS SPORTIFS du PAYS BEAUNOIS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SCHEMA de DEVELOPPEMENT des EQUIPEMENTS SPORTIFS du PAYS BEAUNOIS."— Transcription de la présentation:

1 SCHEMA de DEVELOPPEMENT des EQUIPEMENTS SPORTIFS du PAYS BEAUNOIS

2 1- Les pratiques sportives, quelles tendances nationales ? 2-Pourquoi un Schéma de développement du Pays ? 3- Etat des lieux des pratiques et des équipements sur le Pays Beaunois. 4- Le Diagnostic pour le Pays Beaunois. 5- La définition dune politique de Pays en faveur du développement du sport.

3 Les pratiques sportives: Tendances Nationales Lévolution des pratiques sportives néchappe pas à des tendances lourdes liées à : –Lévolution de la population et donc la diversification des publics. –le rapport au temps et laccroissement du temps libre, –Les préoccupations liées à la santé, au bien être, –Le phénomène durbanisation, –Lexigence dune plus grande qualité. –le développement durable et le retour à la nature, –la mise en scène et la spectacularisation des pratiques. Lattente sociale vis-à-vis du développement du sport est devenue très importante, et concerne, au-delà des pratiques sportives, les pratiques de loisirs et touristiques. Tous ces éléments influences les collectivités territoriales dans leur programmation des équipements.

4 Pourquoi un Schéma de Développement du sport à léchelle du Pays ? Aujourdhui, on ne peut plus penser léquipement sportif indépendamment du territoire dans lequel il sinscrit : canton, intercommunalité, Pays,… Le Pays est loutil supra-intercommunale de concertation et délaboration dun projet de territoire. Son territoire de référence est suffisamment vaste pour être tout en gardant une préoccupation Son territoire de référence est suffisamment vaste pour être stratégique tout en gardant une préoccupation daction locale par la Maitrise douvrage des collectivités locales Il permet dassocier et de croiser les regards : Des élus locaux, Des responsables socio-économiques et associatifs du territoire Des financeurs potentiels (Etat, Région, Département,…) Il permet denvisager : - des liens intercommunaux et des mutualisations de moyens - la recherche de complémentarité avec dautres politiques de développement (associatif, transport, enfance-jeunesse,…) Il permet de crédibiliser les demandes daides financières auprès des co-financeurs soucieux de cibler leurs aides et déviter le gaspillage des crédits publics ; le projet dinvestissement étant en effet accompagné dune analyse des équipements existants et des projets de développement sur le territoire Le Pays permet de sassocier pour développer ensemble le territoire dans un soucis de cohérence.

5 Les grands principes dun Schéma de développement Un état des lieux de la situation existante; Une expertise collective; Une vision prospective. Les objectifs du Pays Ne pas contraindre mais aider à la réflexion Ne pas contraindre mais aider à la réflexion Permettre lexploitation des informations, lémergence de propositions Permettre lexploitation des informations, lémergence de propositions Donner un cadre commun de référence, Donner un cadre commun de référence, Fonder un dispositif partenarial permanent qui, sur la base dinformations partagées, permettra à tous les acteurs du sport dajuster régulièrement leurs objectifs et les moyens nécessaires à leur mise en œuvre. Fonder un dispositif partenarial permanent qui, sur la base dinformations partagées, permettra à tous les acteurs du sport dajuster régulièrement leurs objectifs et les moyens nécessaires à leur mise en œuvre.Finalité Réaliser un schéma concerté de développement des équipements sportifs à léchelle du Pays en définissant les projets prioritaires déquipement à léchelle du Pays en définissant les projets prioritaires déquipement Sur les micro-bassins de vie (intercommunalités)

6 Etat des lieux du Pays Beaunois

7 La méthode Analyse des travaux dautres Pays ayant expérimenté une telle démarche (Avallonais, Bourgogne Nivernaise) Etat des lieux quantitatif et qualitatif : Etude des équipements et de lexistant à partir de sources de données (DDJS, CDOS, CRB, ANDES, ANDIS, sport.org, sport et territoire, AIRES, SARIES…); Analyse des besoins prévisionnels aux échelles intercommunales : Recueil dinformations auprès des collectivités locales et organisation de réunions déchanges; Échanges des intentions des Communautés de Communes et des Communes. Analyse au regard des priorités de la Charte du Pays Définir des projets dintérêt Pays

8 Nos partenaires : Le Conseil Régional Le Conseil Régional Les Intercommunalités, Les Intercommunalités, les Communes, les Communes, Les Offices des sports, Les Offices des sports, DRDJS, CROS, DRDJS, CROS, les associations, les associations, les Fédérations, … les Fédérations, …

9 Répartition de la population: Chiffres clés : 132 communes 132 communes sur 1360 km² sur 1360 km² habitants(1999), soit 57 h/km habitants(1999), soit 57 h/km 2 7 Cantons, avec 3 Communautés de communes et 2 SIVOM. 7 Cantons, avec 3 Communautés de communes et 2 SIVOM.

10 Les équipements sportifs peuvent être répartis en trois niveaux : les équipements de base qui facilitent laccès à une pratique sportive courante les équipements de proximité encourageant une pratique sportive diversifiée et le déroulement de compétitions des équipements structurants dintérêt départemental permettant laccueil de compétitions, de manifestations sportives de haut niveau. Le niveau déquipement sur le Pays Beaunois

11 Nombre dinstallations sportives par commune et population

12 Comparativement, on constate : - Un équilibre sur Seurre, Nuits, Beaune - Un niveau correct déquipement sur Nolay et Bligny - Un déficit déquipement sur Saint Jean de Losne

13 Les équipements les plus nombreux sur le Pays Beaunois Football : 65 terrains Tennis : 52 terrains Plateau multisports : 34 Salle multisports : 22 Boules : 25 terrains Salles polyvalentes : 28 salles Activités de Pleine Nature : 74 lieux

14 LES TERRAINS DE TENNIS

15 LES TERRAINS DE FOOTBALL ET RUGBY

16 Bilan : Une inégalité dans la répartition mais un niveau global satisfaisant La répartition des équipements sportifs n'est pas uniforme : La répartition des équipements sportifs n'est pas uniforme : - On constate une corrélation forte entre la densité déquipements, la densité de licenciés et de population. - Les cantons de Beaune, de Nuits Saint Georges, et de Seurre constituent les pôles principaux de concentration en équipements. - Le canton de Saint Jean de Losne semble sous-équipé. Le Pays est bien doté en grands équipements structurants polyvalents dintérêt intercommunal (Beaune, Bligny, Seurre) qui équilibrent le territoire : Salles multisport, piscines. Les zones rurales manquent déquipements sportifs spécialisés. On identifie des manques ponctuels sur lOuest et lEst du territoire pour répondre à de nouveaux besoins (augmentation de la population ou développement de nouvelles activités) Une grande partie du parc déquipements date des années et nécessite des rénovations ou des restructurations.

17 La pratiques dactivités sportives sur le Pays Beaunois

18 Repartition géographique des LICENCIES CantonPopulation % de la population du Pays Nbre de licenciés % de licenciés du Pays Nbre de club % de club du Pays Beaune N % %17336 % Beaune S % %4610 % Nuits St G % %8417 % Seurre %9847 %5611 % Saint-Jean % %6113 % Bligny/O %3523 %82 % Nolay %7045 %5411 % TOTAL % % %

19 87% des Licenciés se répartissent dans 19 disciplines: Principales disciplines pratiquées : Football Tennis, Gym volontaire Sports en milieu rural

20 Points Forts Les Activités physiques et sportives sont très développées et très variées sur le Pays Beaunois. On compte 482 clubs sportifs rassemblant licenciés, soit 17% de la population du Pays. Bien sur, il y a une sur-représentation : - des 2 cantons de Beaune (56% des licenciés et 46% des clubs) et de Nuits Saint Georges (19% des licenciés) - de certains sports (Football, tennis, Gymnastique volontaire,..)

21 Points Faibles - - Difficultés daccessibilités : Mobilité, notamment en milieu rural Coût des pratiques, Barrière psychologique (pour les filles, les jeunes défavorisés) ou techniques (ex : manque déquipes féminines pour certains sports collectifs) - -Difficultés à mettre en réseau les collectivités, les associations et à mutualiser les moyens pour les équipements, le personnel, les bénévoles… - -Manque de communication sur les activités existantes et aides possibles. - -Difficultés pour les bénévoles à bien gérer et faire perdurer une association - Intéresser, mobiliser le public jeune

22 Priorités du Pays à mettre en œuvre Réfléchir, à léchelle du Pays, à un maillage cohérent des activités qui soit bien organisé Rechercher une plus grande complémentarité des équipements Arriver à une organisation à un niveau intercommunal cours) Développer la mobilité au sein du territoire (Schéma de mobilité en cours)

23 Règlement dintervention pour le financement des équipements sportifs dintérêt Pays

24 Types de projets aidés par le Pays Types de projets aidés par le Pays Création déquipement Extension dun équipement (pour création de nouvelles activités) Réhabilitation dun équipement (si le MO prouve que cest plus intéressant quune création) Equipements Multisports et Omnisport Dimension et usage intercommunale du projet Equipement permettant les pratiques amateurs/ licenciés loisir Exclusion de certains équipements suffisamment présents, relevant de linitiative communale (ex : Terrain de football, terrain de boule, Salle polyvalente…) Données à fournir par le Maître douvrage : La destination dusage de léquipement La fréquentation attendue Limplantation et laccessibilité Limportance et la dimension de léquipement La gestion et le fonctionnement Le rayonnement Le niveau de pratique possible Lencadrement

25 Critères déligibilité obligatoires Le caractère intercommunal : Equipements à vocation intercommunale répondant à des besoins intercommunaux identifiés générés par : - une augmentation de la population et/ou des licenciés sportifs, - une évolution des pratiques sportives (nouveaux besoins ou pratiques). Equipement dont lattraction : - dépasse la commune dimplantation voir le périmètre intercommunal - concerne une part intéressante de licenciés de lintercommunalité Equipements spécialisés à caractère unique à léchelle intercommunale; Lanimation de léquipement : Elaboration concertée du projet (soutenance, animation et développement) avec les acteurs concernés et mobilisés (élus, associations, écoles…) Présence dassociations soutenant le projet et en mesure de développer les usages et danimer le lieu (1 si équipement spécialisé, 1 association avec plusieurs activités ou plusieurs associations si équipement multisports) ; Lengagement de la collectivité : Léquipement devra être ouvert à lannée, aux différents types de publics. Engagement de la collectivité sur la pérennité de lutilisation du bâtiment dans sa vocation initiale. La collectivité devra avoir mesuré les coûts liés au fonctionnement et à lentretien de léquipement

26 Critères optionnels apportant un intérêt supplémentaire aux projets : Equipement accessible aux publics scolaires, extra et périscolaires Intervention sur les secteurs couverts par des contrats partenariaux (ex. : Contrat Temps Libre avec la CAF). Inscription du projet dans une démarche intercommunale tant au plan de linvestissement que du fonctionnement. Equipement renforçant lattractivité du territoire (tourisme, économique,…)


Télécharger ppt "SCHEMA de DEVELOPPEMENT des EQUIPEMENTS SPORTIFS du PAYS BEAUNOIS."

Présentations similaires


Annonces Google