La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développement durable, le sport s’engage®

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développement durable, le sport s’engage®"— Transcription de la présentation:

1 Développement durable, le sport s’engage®
Mouvement olympique et sportif et développement durable Fédération française d’études et de sports sous-marins « Rendez-vous national des OD » Marseille – 3 novembre 2012

2 Le Comité National Olympique et Sportif Français - CNOSF
Une association loi 1901 à but non lucratif née en 1972 de la fusion du Conseil National des Sports et du Comité Olympique Français. (Code du Sport - Art. L141-1 et suivants). Il est composé de 107 fédérations et groupements sportifs : 96 fédérations : 31 fédérations olympiques, 46 fédérations nationales sportives, 14 fédérations multisports ou affinitaires, 5 fédérations scolaires ou universitaire. 11 membres associés. Il est représenté sur le territoire à travers : 96 Comités Départementaux Olympiques et Sportifs (CDOS), 28 Comités Régionaux Olympiques et Sportifs (CROS), 4 Comités Territoriaux Olympiques et Sportifs (CTOS). Il représente : 16 millions de licenciés sportifs, associations sportives, bénévoles dont dirigeants.

3 Le rôle du CNOSF Développer, protéger et promouvoir les valeurs de l’olympisme, Organiser et diriger la délégation française aux Jeux olympiques et aux compétitions patronnées par le CIO, Désigner les villes françaises candidates à l’organisation des Jeux Olympiques, Représenter l’ensemble du mouvement sportif français, Contribuer à la promotion et au développement du sport français, Entreprendre toute activité d’intérêt commun aux fédérations de nature à encourager le développement du sport.  il mène donc des actions transversales à ses membres

4 Le développement durable en quelques dates
Mouvement olympique et sportif et développement durable

5 Le développement durable
Dès 1971, le Club de Rome publie le rapport Meadows, intitulé Halte à la croissance. Il présente l’incompatibilité entre développement économique et protection de la planète, En 1972 se tient la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement humain, à Stockholm, qui est à l’origine de la notion « d’éco-développement », En 1980, l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) introduit pour la première fois le « Sustainable Development » ou développement soutenable. Mouvement olympique et sportif et développement durable

6 Le développement durable
En 1987, adoption de la définition du développement durable : «  le développement durable satisfait les besoins de la génération actuelle sans compromettre les possibilités des générations futures à satisfaire les leurs. » (Notre avenir à tous - Rapport Brundtland - Rapport de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement - Nations Unies). Mouvement olympique et sportif et développement durable

7 La démarche « développement durable » du Mouvement Olympique
Mouvement olympique et sportif et développement durable

8 La légitimité du CNOSF Les statuts du CNOSF Propager les principes fondamentaux de l’olympisme définis par Pierre de Coubertin et, à ce titre, prendre en compte de manière responsable les problèmes d’environnement et de développement durable (Statuts du CNOSF – Article 2, alinéa 1). Mouvement olympique et sportif et développement durable

9 Et concrètement ? dans sa dimension économique,
S’engager dans le développement durable, c’est replacer l’Être Humain au cœur de la société : dans sa dimension économique, dans sa dimension sociale, dans sa dimension environnementale, dans un esprit de gouvernance partagée. Mouvement olympique et sportif et développement durable

10 L’impulsion du CIO En 1994, le Congrès Olympique du Centenaire a consacré une partie de ses travaux « au sport et à l’environnement ». En 1996, le développement durable est intégré à la Charte Olympique du CIO : « Le CIO veille à ce que les Jeux Olympiques se déroulent dans les conditions qui prennent en compte d’une manière responsable les problèmes d’environnement et encourage le mouvement olympique à se préoccuper de ces problèmes, à traduire cette préoccupation dans toutes ses activités et à sensibiliser toutes les personnes qui lui sont liées à l’importance d’un développement durable ». Mouvement olympique et sportif et développement durable

11 L’impulsion du CIO Juin 1999 à Rio, lors de la 3e Conférence mondiale sur le sport et l’environnement : Adoption de l’« Agenda 21 du mouvement olympique ». Mouvement olympique et sportif et développement durable

12 La démarche du CNOSF Avec l’appui du CIO, le CNOSF est le premier Comité National Olympique à entreprendre la réalisation d’un programme « Agenda 21 en faveur du développement durable », Début 2002, avec le soutien du Conseil d’administration, le Président SÉRANDOUR en décide la réalisation, Une enquête est lancée auprès des fédérations, des CROS, CDOS et CTOS. Ses résultats permettent de concevoir le contenu de notre Agenda 21, « L’Agenda 21 du Sport Français » est remis officiellement à Jean-François LAMOUR, Ministre des sports, le 18 décembre 2003. Mouvement olympique et sportif et développement durable

13 L’Agenda 21 du sport français
Mouvement olympique et sportif et développement durable

14 L’Agenda 21 du sport français
Il est organisé en 4 chapitres, déclinés en 21 objectifs et 74 recommandations : Le développement durable, une nouvelle approche des politiques sportives, La solidarité sportive au service du développement durable, Une gestion et une organisation du sport respectueuses de l’environnement, Une économie sportive au service du développement durable. Il est téléchargeable sur le site internet du CNOSF (www.franceolympique.com) Mouvement olympique et sportif et développement durable

15 La Charte du Sport Français pour le Développement Durable
Mouvement olympique et sportif et développement durable

16 La Charte : 8 engagements
Gouvernance du sport et contribution aux politiques de développement durable, Contribution à l’éducation et la formation au développement durable, Cohésion sociale et solidarité, Santé, Lutte contre les changements climatiques, Protection et valorisation des lieux de pratique, Prise en compte de l’environnement dans la réalisation et l’utilisation des équipements, des manifestations et des matériels, Contribution à une économie durable, à la solidarité sportive et à la paix dans le monde. La Charte du Sport Français pour le Développement Durable a été officiellement adoptée le 2 juillet 2008 et signée par l’ensemble des présidents des fédérations membres du CNOSF lors de l’assemblée générale du 19 mai 2009. Mouvement olympique et sportif et développement durable

17 Agenda 21, Charte… et après ?
Mettre en œuvre : Un engagement en faveur des manifestations sportives durables et éco-responsables, Des actions de sensibilisation et de formation au développement durable dans le sport, Le label « Développement durable, le sport s’engage® », Les prix « Développement durable, le sport s’engage® ». Mouvement olympique et sportif et développement durable

18 Et après ? Plus qu’un enjeu, le développement durable est une responsabilité du mouvement sportif… …car le mouvement sportif est un acteur en matière d’éducation au développement durable, pour ses membres mais également pour la société toute entière… …en partenariat avec l’ensemble des parties prenantes du sport (État, collectivités, partenaires privés). Mouvement olympique et sportif et développement durable Excellence, amitié, respect…

19 FIN Merci de votre attention
Mouvement olympique et sportif et développement durable


Télécharger ppt "Développement durable, le sport s’engage®"

Présentations similaires


Annonces Google