La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe ÉCOBES, 2001 Former la relève du Saguenay-Lac-Saint-Jean : un défi singulier pour chaque communauté Alma, 20 février 2001 Rencontre régionale Le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe ÉCOBES, 2001 Former la relève du Saguenay-Lac-Saint-Jean : un défi singulier pour chaque communauté Alma, 20 février 2001 Rencontre régionale Le."— Transcription de la présentation:

1 Groupe ÉCOBES, 2001 Former la relève du Saguenay-Lac-Saint-Jean : un défi singulier pour chaque communauté Alma, 20 février 2001 Rencontre régionale Le Groupe ÉCOBES présente les principaux résultats du projet Port dattache. Merci à tous nos partenaires :

2 Groupe ÉCOBES, 2001 Première partie : La diplomation des garçons et des filles du secondaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean par municipalité et par MRC : linfluence du milieu de vie Michel Perron directeur du Groupe ÉCOBES Source des données : Déclaration des clientèles scolaires au secondaire, Ministère de lÉducation du Québec

3 Groupe ÉCOBES, 2001 Taux de diplomation après sept ans Définition : Proportion des élèves qui ont obtenu un diplôme détudes secondaires (DES ou DEP) sept ans après leur arrivée en première secondaire. Taux de diplomation après sept ans des élèves nouvellement inscrits en première secondaire durant la période Définition : Proportion de tous les élèves nouvellement inscrits durant la période qui ont obtenu un diplôme détudes secondaires (DES ou DEP) sept ans après leur arrivée en première secondaire ans ans ans1998

4 Groupe ÉCOBES, 2001 Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, élèves ont fait leur entrée au secondaire durant la période Sept ans après leur entrée au secondaire, 73,6 % dentre eux avaient obtenu un diplôme détudes secondaires.

5 Groupe ÉCOBES, 2001 Secteur La Baie/Bas-Saguenay Taux de diplomation par municipalité * Municipalité Tous GarçonsFilles St-Félix-dOtis 71,1 % 75,0 %66,7 % La Baie 69,1 % 61,1 % 78,5 % Anse-St-Jean 63,9 % 50,0 %76, 3 % Ferland et Boilleau 63,2 % 47,8 %86,7 % Rivière-Éternité 58,3 % 52,4 %66,7 % Petit-Saguenay 53,4 % 48,5 %57,5 % SLSJ 73,6 % 67,3 %80,4 % * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période MRC Fjord-du-Saguenay

6 Groupe ÉCOBES, 2001 Municipalité Tous GarçonsFilles Sainte-Rose-du-Nord90,9 %n/dn/d Chicoutimi78,1 %73,0 %83,5 % Laterrière74,6 %69,1 %79,7 % Saint-Fulgence71,5 %62,3 %80,6 % Canton-Tremblay69,6 %67,8 %71,5 % Saint-David-de-Falardeau69,5 %67,2 %72,2 % Saint-Honoré67,6 %57,9 %78,3 % SLSJ 73,6 %67,3 %80,4 % Secteur Chicoutimi Taux de diplomation par municipalité * MRC Fjord-du-Saguenay * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

7 Groupe ÉCOBES, 2001 Secteur Jonquière Taux de diplomation par municipalité * Municipalité Tous GarçonsFilles Saint-Ambroise 78,2 % 73,2 %83,5 % Jonquière 77,6 % 72,3 % 83,6 % Bégin 72,9 % 67,5 %80,0 % Shipshaw 71,4 % 62,4 %83,7 % Saint-Charles-de-Bourget 65,1 % 62,5 %66,7 % Larouche 61,9 % 50,0 %74,2 % Lac Kénogami61,3 %56,1 %67,4 % SLSJ 73,6 % 67,3 %80,4 % MRC Fjord-du-Saguenay * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

8 Groupe ÉCOBES, 2001 MRC Lac-Saint-Jean-Est Municipalité Tous GarçonsFilles Lac-à-la-Croix80,0 %73,1 %86,2 % Métabetchouan75,6 %73,7 %78,3 % Alma74,3 %65,9 %82,7 % Hébertville73,6 %66,2 %82,5 % Saint-Nazaire72,8 %60,3 %83,6 % Saint-Bruno71,6 %66,2 %77,6 % Saint-Gédéon67,8 %57,1 %80,0 % Desbiens65,4 %45,5 %80,0 % Hébertville-Station64,8 %61,3 %69,3 % Taux de diplomation par municipalité * * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

9 Groupe ÉCOBES, 2001 MRC Lac-Saint-Jean-Est (suite) Municipalité Tous GarçonsFilles Delisle64,8 %60,0 %69,6 % Labrecque61, 5%55,6 %69,0 % Saint-Henri-de-taillon57,5 %45,8 %75,0 % Sainte-Monique55,9 %37,5 %77,8 % Lamarche54,5 %52,9 %56,3 % Saint-Ludger-de-Milot51,4 %50,0 %52,6 % LAscension44,1 %36,0 %50,8 % SLSJ73,6 %67,3 %80,4 % Taux de diplomation par municipalité * * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

10 Groupe ÉCOBES, 2001 MunicipalitéTousGarçons Filles Roberval80,3 %72,5 %89,4 % St-Félicien/St-Méthode75,6 %69,6 %81,9 % Chambord75,5 %62,2 %88,9 % St-André-du-Lac-St-Jean75,0 %76,9 %73,3 % St-Hedwidge74,7 %67,3 %84,8 % St-Prime74,7 %63,2 %84,1 % Lac Bouchette68,9 %58,3 %78,9 % St-François-de-Sales68,8 %57,1 %77,8 % La Doré61, 6%57,1 %65,8 % Mashteuiash22, 4%23,8 %21,1 % SLSJ73,6 %67,3 %80,4 % MRC Domaine-du-Roy Taux de diplomation par municipalité * * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

11 Groupe ÉCOBES, 2001 MunicipalitéTousGarçons Filles Saint-Augustin78,8 %57,1 %94,7 % Dolbeau-Mistassini76,5 %69,8 %83,4 % Saint-Stanislas74,6 %67,6 %80,5 % Normandin74,5 %66,7 %85,5 % Albanel74,1 %63,0 %87,1 % Péribonka72,3 %66,4 %81,5 % Girardville69,3 %65,9 %72,7 % Saint-Edmond64,1 %57,1 %72,2 % Sainte-Jeanne-D Arc58,1 %51,9 %62,9 % Saint-Thomas-Didyme58,0 %57,1 %59,1 % Notre-Dame-de-Lorette53,6 %64,5 %40,0 % Saint-Eugène53,6 %64,5 %40,0 % SLSJ73,6 %67,3 %80,4 % MRC Maria-Chapdelaine Taux de diplomation par municipalité * * * Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en secondaire 1 durant la période

12 Groupe ÉCOBES, 2001 Taux de diplomation après 7 ans chez les garçons nouvellement inscrits en 1 re secondaire durant la période , Saguenay-Lac-Saint-Jean Sources: Déclaration des clientèles scolaires au secondaire (DCS), ministère de lÉducation du Québec Correspondance entre le code postal et le code géographique (version juin 1997), Institut de la statistique du Québec Base de données topographiques et administratives (BDTA), ministère des Ressources naturelles du Québec Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière, 2000

13 Groupe ÉCOBES, 2001 Sources: Déclaration des clientèles scolaires au secondaire (DCS), ministère de lÉducation du Québec Correspondance entre le code postal et le code géographique (version juin 1997), Institut de la statistique du Québec Base de données topographiques et administratives (BDTA), ministère des Ressources naturelles du Québec Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière, 2000 Taux de diplomation après 7 ans chez les filles nouvellement inscrites en 1 re secondaire durant la période , Saguenay-Lac-Saint-Jean

14 Groupe ÉCOBES, 2001 Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en première secondaire durant la période selon la municipalité régionale de comté

15 Groupe ÉCOBES, 2001 Taux de diplomation après 7 ans chez les élèves nouvellement inscrits en première secondaire durant la période selon le type de municipalités

16 Groupe ÉCOBES, 2001 Sources: Déclaration des clientèles scolaires au secondaire (DCS), ministère de lÉducation du Québec Correspondance entre le code postal et le code géographique (version juin 1997), Institut de la statistique du Québec Base de données topographiques et administratives (BDTA), ministère des Ressources naturelles du Québec Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière, 2000 Taux de diplomation après 7 ans chez les garçons nouvellement inscrits en 1 re secondaire durant la période , Province de Québec

17 Groupe ÉCOBES, 2001 Sources: Déclaration des clientèles scolaires au secondaire (DCS), ministère de lÉducation du Québec Correspondance entre le code postal et le code géographique (version juin 1997), Institut de la statistique du Québec Base de données topographiques et administratives (BDTA), ministère des Ressources naturelles du Québec Groupe ÉCOBES, Cégep de Jonquière, 2000 Taux de diplomation après 7 ans chez les filles nouvellement inscrites en 1 re secondaire durant la période , Province de Québec

18 Groupe ÉCOBES, 2001 Deuxième partie : Les différences observées chez les élèves du secondaire selon leur milieu de vie Michel Perron directeur du Groupe ÉCOBES Source des données : LEnquête « Aujourdhui, les jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean » réalisée en mai 1997 par le Groupe ÉCOBES

19 Groupe ÉCOBES, 2001 Quatre types de municipalités TypesMunicipalités Chicoutimi/JonquièreChicoutimi et Jonquière Villes de habitants Alma, Dolbeau-Mistassini, et moinsLa Baie, Roberval et St-Félicien PériurbainesDelisle, Larouche, Laterrière, Mashteuiatsh, Métabetchouan, St-Ambroise, St-Bruno, St-Fulgence, St-Gédéon, St-Honoré, St-Nazaire, St-Prime, Shipshaw et Canton-Tremblay Ruralesles 37 autres municipalités

20 Groupe ÉCOBES, 2001 Lenquête, cest jeunes de la région étudiant au secondaire (classes 1 à 5), choisis au hasard qui ont répondu à 134 questions un portrait très précis des jeunes, de leurs habitudes de vie, de leurs problèmes, leurs préoccupations, leur vécu scolaire, leurs relations avec les parents, etc..

21 Groupe ÉCOBES, 2001 Réduction des facteurs associés à la typologie des municipalités Sociodémographie200 Psychosociale et culturelle2244 Économique200 Famille932 École911 Réseau social410 Loisirs500 Événements préoccupants310 Consommation de tabac700 Consommation dalcool500 Consommation de drogues410 Activités délinquantes110 Total73127

22 Groupe ÉCOBES, 2001 Distribution des élèves pour chacune des caractéristiques discriminantes selon les quatre types de municipalités

23 Groupe ÉCOBES, 2001 Distribution des élèves pour chacune des caractéristiques discriminantes selon les quatre types de municipalités (suite)

24 Groupe ÉCOBES, 2001 Distribution des élèves pour chacune des caractéristiques discriminantes selon les quatre types de municipalités (suite)

25 Groupe ÉCOBES, 2001 Taux daccès au collégial et taux daccès à une sanction détudes collégiales selon le niveau durbanisation des municipalités, région Saguenay-Lac-Saint-Jean, période Nous avons eu recours à un rapport de représentativité (RR) pour déterminer si les élèves de 1re secondaire résidant dans un type de municipalité sont sous-représentés ou surreprésentés dans leffectif ayant accédé au collégial (ANISEF, 1982 : 108). Le chiffre 1,00 indique une représentation égale à la proportion des élèves inscrits en 1re secondaire. Un chiffre supérieur à 1,00 indique une surreprésentation et un chiffre inférieur à 1,00 une sous-représentation.

26 Groupe ÉCOBES, 2001 Corrélation entre la scolarité de la population et le taux de diplomation après sept ans des élèves nouvellement inscrits en première secondaire durant la période N.B. :Ces analyses ont été effectuées sur la base des MRC du Québec. Le coefficient de corrélation de rangs de Spearman est le coefficient utilisé. Taux de diplomation des garçons Taux de diplomation des filles Scolarité de la population âgée de 15 ans et plus Moins de 9 ans de scolaritéDiplômés universitaires - 0,460,45 - 0,17 (n.s)0,21

27 Groupe ÉCOBES, 2001 Conclusion Prédominance des stratégies scolaires pour différencier le vécu des adolescents Différences systématiques entre garçons et filles quant à la diplomation au secondaire Inégalités de scolarisation liées à des logiques sociales et territoriales Nécessité dajuster loffre de services scolaires aux réalités locales Le défi à relever : concilier scolarisation des jeunes, enracinement et développement du milieu


Télécharger ppt "Groupe ÉCOBES, 2001 Former la relève du Saguenay-Lac-Saint-Jean : un défi singulier pour chaque communauté Alma, 20 février 2001 Rencontre régionale Le."

Présentations similaires


Annonces Google