La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thermique et Architecture Bac 2. Point de départ : la consommation d'énergie La consommation actuelle est un phénomène "récent"...

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thermique et Architecture Bac 2. Point de départ : la consommation d'énergie La consommation actuelle est un phénomène "récent"..."— Transcription de la présentation:

1 Thermique et Architecture Bac 2

2 Point de départ : la consommation d'énergie La consommation actuelle est un phénomène "récent"...

3

4 Constat : Eté…

5 Hiver…

6 Cest la durée de lensoleillement qui varie sur la journée. été hiver La température de la Terre est en équilibre permanent…

7 Les nuits étoilées sont particulièrement froides… Pourquoi ?

8 Sans atmosphère Le jour … La nuit … Sans atmosphère, la T° moyenne de la Terre serait de -130°C … Sans atmosphère, …

9 Le jour … La nuit … Grâce à latmosphère, la T° moyenne de la Terre est de + 14°C … Avec latmosphère, …

10 Ajoutons dans latmosphère le CO 2 produit…

11 Le jour … La nuit … Le CO2 freine la perte de chaleur, la température de la Terre augmente … Rien ne change, le rayonnement solaire nest pas arrêté par le CO 2 …

12 <- Evolution du taux de CO2 Evolution mondiale de la T° ->

13 Et en Belgique ? Evolution Températures Uccle - Source IRM

14 <- Evolution future du taux de CO2 ?... plusieurs scénarios... Evolution future de la T° ? ->

15 Lors de la période glaciaire, il y a à peine ans, la température moyenne de la Terre était seulement 4° inférieure à celle d'aujourd'hui !...

16 Larchitecte est sans nul doute un acteur de lenvironnement !

17 Chap. 1- Le confort thermique

18 1- Le confort thermique

19

20

21 Lien entre T° des parois et isolation ?

22

23

24

25 Chap 2- Le climat 2.1 – Le soleil

26

27 2- Le climat Le rayonnement solaire :

28

29 Rayonnement solaire été 640 kwh/m² soit 65 % Rayonnement solaire hiver 350 kwh/m² soit 35 % Rayonnement direct Rayonnement diffus Kwh/m ² JFMAMJJASOND Kwh/m ² %2,02 4,04 7,07 10,10 14,14 15,15 13,13 12,12 10,10 7,07 3,03 2,02

30 Le rayonnement solaire selon lorientation :

31

32

33

34 2.2 – La température

35

36

37 2.3 – Lhumidité

38

39 Quand il pleut, lair est sec !

40 2.4 – Le vent

41

42

43

44

45

46

47 Chap 3- Architecture Climatique

48 3.1 – Capter

49

50 Apports solaires utiles pendant la saison de chauffage d'un logement en fonction de la proximité du bâtiment vis-à-vis. Base 100% pour un bâtiment sur 2 niveaux sans vis-à-vis

51

52 Logement collectif avec plusieurs zones thermiques (zones tampon au nord (1), zone centrale avec cuisine (2) et séjour (3), zone tampon sud avec véranda (4), zone chambres (5).

53 Coupe d'un logement favorisant une bonne pénétration solaire

54

55 ?

56 Chap 3- Architecture Climatique 3.2 – Stocker

57

58 Matériaux et peinturesRS Aluminium brillant Aluminium oxydé Acier galvanisé neuf Bétons Brique rouge enduit de chaux neuf peinture à l'huile blanche gris clair gris fondé vert clair vert foncé noir ordinaire 0,05 0,15 0,65 0,80 à 0,90 0,55 0,12 0,20 0,40 0,70 0,40 0,70 0,85

59

60

61

62 Matériaux à changement de phase ?

63

64

65

66

67 Caractéristiques thermiques des isolants considérés. Isolantλ [W/m.K]Densité [kg/m³] Chaleur spécifique [J/kg.K] Laine bois (WW)0, Laine minérale (MW) 0,

68 Simulation de la température à l'intérieur d'une chambre sous toiture, isolée avec 18 cm d'isolant.

69

70

71 Matériaux et peinturesRS RIR Aluminium brillant Aluminium oxydé Acier galvanisé neuf Bétons Brique rouge enduit de chaux neuf peinture à l'huile blanche gris clair gris fondé vert clair vert foncé noir ordinaire 0,05 0,15 0,65 0,80 à 0,90 0,55 0,12 0,20 0,40 0,70 0,40 0,70 0,85 0,05 0,12 0,20 0,90 0,93 0,90

72

73

74 Chap 3- Architecture Climatique 3.3 – Distribuer

75 1° 2° 3° 4°

76

77 Chap 3- Architecture Climatique 3.4 – Conserver

78 4.1 – Isoler

79 1° - Assurer létanchéité des parois

80 2° - Préchauffer lair neuf avec lair extrait

81 4.2 – Récupérer la chaleur de lair de ventilation (+ puits canadien ?)

82 4.3 – Zoner les locaux (encore dactualité ?)

83 Température déquilibre du grenier ?

84 4.4 – Favoriser la compacité (?)

85

86

87

88 Chap 3- Architecture Climatique 3.5 – Protéger

89 AvantAprès garder la structure de la pyramide (peu de modification de poids) et une ouverture en partie supérieure, remplacer une partie du vitrage par un isolant recouvert à l'intérieur d'un multiplex et à l'extérieur d'un recouvrement de zinc, remplacer les vitrages restant par des vitrages isolants et filtrant solaire (vitrage sky-lite), des screens doivent encore être placés à l'extérieur sur chacune des faces. Les résultats semblent concluants : peu de perte de luminosité (à vérifier en période hivernale) surchauffe inexistante. Cette solution aura coûté Euros…

90 Protection fixe ou architecturale Site :

91

92

93

94

95 Cas particulier : les light-shelves

96 Les vitrages clairs ? Sélectifs ? Absorbants ? Ou réfléchissants ?

97 Protection mobile

98

99

100

101

102 FS : Facteur Solaire Protections extérieures :. volet en bois5%. store de toile légèrement transparent12%. store vénitiens à lames minces28% Protections intérieures :. stores vénitiens à lames minces59%. rideaux 55 … 65 %

103

104 Si automatisation, toutes les logiques de régulation sont possibles pour décider de l'ouverture ou non d'un store.

105 La végétation extérieure

106 Chap 3- Architecture Climatique 3.6 – Dissiper

107 Leffet du vent ?

108 Idéalement, le rapport optimal entre la hauteur des bâtiments H et la largeur des rues W ne devrait pas dépasser le ratio : H/W = 0,65.

109 Leffet du tirage thermique L

110 Application à un immeuble de logements :

111

112 Applications 1 - La véranda ?

113

114

115

116

117

118

119 Applications 2- Bâtiment Pleiade à LLN

120

121 Bâtiment Pleiade à LLN

122

123

124

125

126

127

128

129 Applications 3 - Latrium

130 Dabord un lieu de convivialité ! Ensuite un outil de climatisation passive… Mais un gouffre énergétique sil est conditionné !

131 En tout cas un comportement thermique complexe…

132 ?

133

134 Objectif thermique ? Objectif puits de lumière ?

135 Forme et orientation

136 Gestion de la ventilation en hiver et de la surchauffe en été

137

138

139 Postdammerplatz à Berlin

140

141 Chauffage ?

142 Refroidissement ? Bouches à déplacement

143 Fonctionnement d'une bouche à déplacement: l'air frais "coule" sur le sol et refroidit les sources de chaleur localement.

144 Applications 4-Maisons passives 1° Heusden

145

146

147

148

149

150

151

152 Consommation : 300 m³ de gaz/an (<> 3000 classique) 1000 kWh d'électricité/an (<> 3500) kWh des panneaux PV = 400 kWh/an

153 Maisons passives 2° Drongen

154

155

156

157

158

159

160

161

162

163

164

165

166 Maisons passives 3° Gand – centre

167

168

169

170

171


Télécharger ppt "Thermique et Architecture Bac 2. Point de départ : la consommation d'énergie La consommation actuelle est un phénomène "récent"..."

Présentations similaires


Annonces Google