La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Arrivée au village de NDjiko V illage à 9km au sud de Bandjoun (altitude 1500 m) : 15h30, les écoliers retournent chez eux par la piste… « Dans les écoles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Arrivée au village de NDjiko V illage à 9km au sud de Bandjoun (altitude 1500 m) : 15h30, les écoliers retournent chez eux par la piste… « Dans les écoles."— Transcription de la présentation:

1 Arrivée au village de NDjiko V illage à 9km au sud de Bandjoun (altitude 1500 m) : 15h30, les écoliers retournent chez eux par la piste… « Dans les écoles primaires et secondaires, les heures de cours vont du lundi au vendredi de 7:30 à 15:30, avec une pause d'une heure à midi, à l'exception du mercredi où les cours s'arrêtent à 12:30. Dans plusieurs établissements, des cours sont aussi dispensés le samedi matin dans les classes d'examen). »

2 Ecoles et enfants : léducation est une des priorités du gouvernement et la plupart des villages sont pourvues décoles maternelles et primaires. Dans les grands centres urbains, l'alphabétisation est presque universelle alors que certaines régions du Cameroun, notamment la zone septentrionale, souffrent encore d'une sous alphabétisation, ce qui n'empêche pas le pays d'afficher un taux d'alphabétisation d'environ 70/% à 80 %. Cependant, le pays doit faire face à une pénurie d'enseignants, pas souvent très bien formés ou alors démotivés par une rémunération indigente. (Cf. Wikipedia.org)Wikipedia.org) « LEducation pour tous en 2015 » : cet objectif de développement fixé en 2000, piétine cependant 5 ans après. L'analphabétisme n'a été réduit que de 16,6%. Pire, il existe des provinces comme celle de l'Extrême nord qui présente d'énormes retards. Là-bas, pour la même période, la réduction de l'analphabétisme se situe à 2,1% seulement. Pour les responsables de lONU, la pauvreté, le travail des enfants, la discrimination sexuelle, le Vih/Sida, ainsi que les handicaps physiques et mentaux constituent les principaux obstacles pour la réduction de l'analphabétisme. (Cf. Mafongohumanity.org) Mafongohumanity.org)

3 Au soleil dune fin daprès-midi dans les montagnes ! Un Baobab

4 Village de NDjiko : la bibliothèque du baobab (un exemple du réseau créé par lAssociation KALATI :

5 Un mercredi après-midi à la bibliothèque : dessins, recherches, lectures, jeux, photocopies…

6 Cest la fin de la saison des pluies, ce mercredi là il pleut à verse…et le match de football sera annulé, malgré le soutien fervent de léquipe de supporters

7 Sur les routes, vers Banganté, Bandjoun et Bafoussam (chef lieu de la région) Partout en ville des motos taxis Lycéens de Bandjoun LUniversité des Montagnes (Banganté) Créée, en 2000, pour renforcer loffre de formation et réduire lexode des jeunes vers létranger. Chaque année, 1000 étudiants sont formés dans cette université privée et laïque qui propose 3 filières ( santé, dont médecine et pharmacie / Sciences et technologie : informatique, télécom, instrumentation et maintenance biomédicale / Institut des études africaines et des langues.

8 Bangtanté et Batié Evacuation des eaux (Banganté) Artisanat traditionnel à Batié : sièges et canes perlés, tabourets dosier de palmier.

9 Limbé et le Golfe de Guinée Province du Sud-Ouest Limbé est la principale ville de la partie anglophone du Cameroun En face lîle de Bioko, partie insulaire de la Guinée équatoriale avec la capitale Malabo

10 Devant nous : LOcéan atlantique Seme Beach, à quelques kilomètres de Limbé, proche de la frontière nigérienne palétuviersSables volcaniques

11 Et face à locéan, le Mont Cameroun Le char des Dieux Le cratère du volcan du Mont Cameroun La coulée de lave (éruption de lannée 2000), au milieu des plantations de palmiers et dhévéas, a coupé la route reliant Limbé à Idenau.

12 Larbre du voyageur Une rivière deau douce alimentée par une source jouxte la plage ; elle est conditionnée en eaux minérales Des nids suspendus

13 Limbé : pêche et pétrole En ville, vue sur les plates-formes pétrolières En ville, 2 pêcheurs à pied Au sud, le quartier des pêcheurs

14 En parcourant Limbé Partout des terrains de football Signalétique de prévention du sida Partout des échoppes téléphoniques et des mouvements évangéliques privés

15 Limbé Wild Life Center Créé pour sensibiliser les jeunes à la protection de certaines espèces animales particulièrement menacées dans la région Une nursery permet de recueillir et nourrir les petits chimpanzés et gorilles orphelins, victimes du braconnage Affiche pour la sauvegarde de la faune Sauvage du Mont Cameroun

16 Faune africaine mais surtout une grande population de primates Le Drill est lun des primates africains les plus menacés… Mandrill leucophaeusMandrill sphinx

17 BOTANIC GARDEN Créé en 1892 par un horticulteur allemand pour acclimater des plantes (telles que la quinine, lhévéa, le cacao), ce fut aussi un centre de formation en agriculture, horticulture et activités forestières. Cest maintenant un parc touristique mais aussi un centre international pour la recherche sur la biodiversité. Ces plantes sont des pousses de « Dracenea sanguiviana ». Larbre de la paix des cérémonies traditionnelles Iroko, Fromager, Albisia, Bois de fer Ficus, Manguier sauvage, Poivrier…

18 Vers Douala pour le vol retour Des arbres Remarquables à lallée de palmiers «ventilateurs » Le NDolé, plat national

19 Le Cameroun, un "concentré dAfrique" Un pays jeune, mais enraciné dans un passé riche de traditions. Un pays vert et ocre ; un climat souvent éprouvant (chaleur, longue saison des pluies, paludisme). Une mosaïque de provinces, villages, chefferies, ethnies. Chacun travaille, vend, se débrouille, bricole, réutilise : cest léconomie parallèle pour contrer le chômage. Partout précarité, inégalités mais aussi solidarités. Beaucoup dinsécurité et tous se plaignent de la corruption. Mais, un pays plein de ressources… à valoriser !


Télécharger ppt "Arrivée au village de NDjiko V illage à 9km au sud de Bandjoun (altitude 1500 m) : 15h30, les écoliers retournent chez eux par la piste… « Dans les écoles."

Présentations similaires


Annonces Google