La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EMPRUNTS ET CALQUES Bianca Del Regno La langue est à la fois un produit social de la faculté du langage et un ensemble de conventions nécessaires, adoptées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EMPRUNTS ET CALQUES Bianca Del Regno La langue est à la fois un produit social de la faculté du langage et un ensemble de conventions nécessaires, adoptées."— Transcription de la présentation:

1 EMPRUNTS ET CALQUES Bianca Del Regno La langue est à la fois un produit social de la faculté du langage et un ensemble de conventions nécessaires, adoptées par le corps social pour permettre lexercice de cette faculté chez les individus (F. de Saussurre).

2 FASE 1 MODULO PONTE Destinatari Insegnanti dei due ordini di scuola Obiettivi: Condividere un momento di riflessione su un percorso didattico comune Condividere una terminologia comune di riferimento Metodo Brainstorming Presentazione ppt preparata dal formatore

3 METODO: STEPS Brainstorming: Gli insegnanti concordano una definizione condivisa di prestito linguistico e calco linguistico Il formatore raccoglie le parole significative su una lavagna e condivide con i corsisti qualche accenno di storia di lingua francese I docenti, successivamente, traducono la definizione condivisa nelle lingue comunitarie presenti nel gruppo.

4 INPUT TEORICO 1 Il formatore presenta le definizioni dei termini Emprunts et calque cercando collegamenti con i risultati del brainstorming dei corsisti

5 Emprunt: definition Intégration dans une langue dun mot étranger (Dict. Hachette) Au cours des siècles, le lexique du français a été très influencé par les diverses langues avec lesquelles il sest trouvé en contact ou travers des guerres et des échanges culturels. Les unités lexicales provenantes dautres langues sont appelées des emprunts.

6 En linguistique, on nomme emprunt lexical Le processus consistant pour une langue, à introduire dans son lexique un terme venu dune autre langue. Lemprunt peut être direct (une langue emprunte directement à une autre langue) ou bien indirect (une langue emprunte à une autre langue via une - ou plusiers- langue vecteur).

7 Certains emprunts proviennent de langlais, mais le français a emprunté à dautres langues comme lallemand dans le domaine militaire, agricole et animalier (guerre, blason, épée, trève, gerbe,chouette) et litalien dans les domaines de lart, de larchitecture et de la cuisine (piano, balcon,croissant,gratin)

8 Beaucoup de ces emprunts ont subi des changements de sens par rapport à la langue dorigine. Les emprunts peuvent être naturalisées: Phonétiquement (balcone est devenu balcon, riding coat est devenu redingote). Morphologiquement (the iog est devenu jogger;avec le suffixe ing on a crée de nouvelles unités lexicales nayant pas le même sens ou nexistant pas en anglais (dancing – lieu où on dance; smoking (costume de soirée)

9 LES EMPRUNTS STRUCTURAUX ET SEMANTIQUES Les emprunts structuraux: Certains termes sont traduit littéralment à partir dune autre langue: Skycraper gratte-ciel Walkman baladeur Les emprunts sémantiques: Certains mots français changent de sens au contact dautres langues et recouvrent un champ sémantique auquel il ne renvoyaient pas à lorigine : Réaliser se rendre compte

10 CALQUE: DEFINITION Traduction dun mot, dune locution dune autre langue, pour désigner une notion, un objet nouveau (Dict. HACHETTE) Les emprunts structuraux et sémantiques sont appelées calques

11 En linguistique, on appelle calque Un type demprunt lexical particulier en ce sens que le terme emprunté a été traduit littéralement dune langue à une autre Exemples de locutions ou mots français calqués sur langlais : Creativity créativité Honeymoon lune de miel

12 INPUT TEORICO 2 Il formatore a titolo indicativo presenta una slide in cui è riportata la realtà del prestito nella lingua francese (le cifre riportate sono citate in un testo di Henriette Walter dal titolo Laventure des mots français venus dailleurs)

13 EMPRUNTES EN CHIFFRE A titre indicatif on peut citer les réalités de lemprunt en Français (chiffres cités par Henriette Walter dans Laventure des mots français venus daillleurs): Sur mots dun dictionnaire de français usuel, 8600 sont dorigine ètrangère (14,3%); Sur mots dun dictionnaire de français usuel, 8600 sont dorigine ètrangère (14,3%); Si lon ne regarde que les mots dun dictionnaire de français courant, le chiffre est ramené à 4200 (12%); Si lon ne regarde que les mots dun dictionnaire de français courant, le chiffre est ramené à 4200 (12%); Les langues dorigine de ces 4200 emprunts sont les suivantes, pour les principales: Les langues dorigine de ces 4200 emprunts sont les suivantes, pour les principales: -Anglais (25%) -Italien (16,8 %) -Francique (13%)

14 Chiarito il significato dei due termini il formatore compie un piccolo excursus nella storia della lingua francese per dare significato e senso al percorso. (Tale excursus, molto semplificato sarà proposto anche ai ragazzi inclasse per rendere più accattivante il percorso) IMPUT TEORICO 3

15 La langue a son histoire Le français est une langue romane, issue du latin, comme dautres langues européennes: litalien, lespagnol, le portugais, le roumain I- L'appartenance du français à l'indo-européen: Des populations parlant un même type de langue ont émigré par vagues successives entre 6500 et 5500 av. J.-C. dans toute l'Europe et en Inde, d'où le nom de cette famille de langues qualifiée par la suite d'indo- européenne. Il a fallu attendre le XIX e siècle, et notamment la découverte d'une très ancienne langue d'Inde, le sanskrit, pour constater que des langues apparemment aussi différentes que le latin, l'anglais, l'allemand, le breton, le russe, le persan, ou le français, présentaient de nombreuses ressemblances et remontaient vraisemblablement à une même langue: l'indo-européen.

16 De fortes ressemblances Latin AnglaisAllemandBretonRussePersanFrançais matermothermattermammmatmodarmère fraterbrotherbruderbreurbratbaradarfrère paterfathervatertad(atets)pedarpère sororsisterschwesterc'hoarsiestrakhalarsœur

17 La Langue Française,en grande partie, issue issue du latin parlé De même que le latin, le gaulois fait partie de la famille des langues européennes. Lorsque les Romains ont conquis la Gaule en 52 av. J.-C., le latin parlé des soldats et des fonctionnaires romains s'est rapidement répandu; dès le IVème siècle, la langue gauloise avait presque totalement disparu au profit d'un latin déformé par l'accent gaulois, et imprégné de mots germaniques correspondant aux diverses invasions. Très largement issu du latin parlé, le français compte encore: une centaine de mots gaulois comme: alouette, balai, bouleau, bruyère, caillou, char, chemin, chêne, druide, dune, glaise, lande, ruche, soc, tonneau... près de mille mots germaniques comme: balafre, blafard, blanc, bleu, brun, butin, danser, effrayer, galoper, garder, gâteau, guère, guerre, guetter, hache, maréchal, orgueil, riche, sale, tomber, trop...

18 Lancien français (IX e - XIII e siècle), encore proche du latin Le premier texte en français dont nous ayons connaissance date de 842. Il s'agit des Serments de Strasbourg. La France se divisait alors en deux zones linguistiques: on distinguait, dans le Midi, les dialectes où oui se disait oc, appelés par la suite dialectes de langues d'oc, et dans le Nord, les dialectes où oui se disait oïl, définissant ainsi les langues d'oïl. Les dialectes d'oïl furent prépondérants dans la mesure où Paris devint la capitale des rois: l'ancien français en est issu. De grands textes littéraires ont été écrits en ancien français du XI e au XIII e siècle, textes écrits en vers et souvent chantés comme la Chanson de Roland. Des six terminaisons du latin, ne sont restées en ancien français que celles du sujet et du complément. À la suite des invasions des Vikings en Normandie (X e siècle) et de la constitution de l'empire arabe (du VIII e au XIV e siècle), la langue française s'est enrichie en empruntant des mots qui lui manquaient. Quelques emprunts à la langue normande comme: agrès, crique, hauban, Quelques emprunts à la langue arabe comme: alambic, amiral, chiffre.

19 La renaissance du français (XVIe siècle) Le français a continué à évoluer aux XIII e et XIV e siècles, les déclinaisons disparaissent peu à peu. Au XVI e siècle, l'ordre des mots (sujet, verbe, complément) devint désormais déterminant. L'enseignement s'effectuait toujours en latin, mais les écrivains souhaitaient que le français devienne une grande langue littéraire. Au XVI e comme au XV e siècle, la langue française est marquée par l'adaptation de beaucoup de mots latins (comme académie, agriculture). S'y ajoutent la multiplication des suffixes diminutifs (maigrelet), la construction de mots composés (aigre-doux) et l'emprunt d'environ 2000 mots à l'italien comme: artisan, brave, caporal, carnaval, charlatan, concert, escalier, façade, infanterie, sonnet..

20 Le français du XVIIème et du XVIIIème siècles: une langue qui se fixe À la fin du XVI e siècle, la langue française perd de son unité, et dès le début du XVII e siècle, Malherbe, poète de la cour, cherche à discipliner la langue littéraire en faisant par exemple la chasse aux mots anciens, aux mots inventés, familiers, provinciaux ou techniques. En 1635, Richelieu fonde lAcademie française et, en 1664, paraît la première édition du Dictionnaire de lAcademie qui devait fixer le sens des mots, un sens souvent plus fort qu'aujourd'hui: un déplaisir est une profonde douleur et un ennui, un chagrin violent. Au XVIII e siècle, la langue reste classique et s'affirme. Quelques mots sont empruntés à l'anglais: meeting, budget...

21 FRANÇAIS ESPAGNOL adjutant PORTUGAIS acajou ALLEMAND sabre NEERLANDAIS bière ARABE algèbre ITALIEN carnaval ANGLAIS parking JAPONAIS Kimono

22 Le français actuel: une langue mutiple Après la Rèvolution francaise au début du XIX e siècle, la langue s'est enrichie de nouvelles idées et donc de nouveaux mots; les écrivains romantiques ont élargi leur vocabulaire avec des mots issus des pays orientaux et ont utilisé divers registres de langue. Au XX siècle, et notamment à la finçaise du siècle, les progrès de la technologie ont fait se développer les vocabulaires techniques, parfois repris dans la langue d'origine, souvent l'anglais: bulldozer. Le développement des médias, notamment de la radio et de la télévision, ont mis en contact les multiples variantes du français, du verlan (ripou, rebeu, meuf, keuf) aux vocabulaires issus des progrès techniques: cédérom, internaute, zapper etc. De nouvelles constructions de mots se développent, comme les mots-valises: informatique où se mélangent information et automatique langue française

23 Bibliografia/sitografia Dictionnaire Hachette Encyclopédique La France de Toujours –Nelly Mauchamp-Clé International Laventure des mots français venus daillleurs - Henriette Walter Laventure des mots français venus daillleurs - Henriette Walter Fr.wikipedia.org/wiki/Emprunt-lexical Fr.wikipedia.org/wiki/Emprunt-lexical Dictionnaire.sensagent.com/Emprunt%lexical/f r-fr Dictionnaire.sensagent.com/Emprunt%lexical/f r-fr html html

24 ATTIVAZIONE I corsisti (in gruppi plurilingue) discutono circa le modalità di insegnamento/presentazione dei prestiti linguistici.

25 ACTIVITÉS Target:Troisième Classe du Collège Objectifs: Reconnaître les emprunts italiennes, les plus communes, dans la langue française. Identifier des champs sémantiques

26 ACTIVITÉ 2: DISCUSSION Brainstorming e discussione sui: Campi semantici (se ci sono più parole che si riferiscono allo stesso campo semantico); Acquisizione del lessico Lessico e periodo storico Bagaglio lessicale acquisito attraverso lo studio in classe e autonomo (le parole citate sono state acquisite durante lo studio della lingua francese, di altre discipline o lette in riviste, libri.. internet) Tali attività possono essere effettuate anche in lingua italiana per i prestiti della lingua francese alla lingua italiana

27 ACTIVITÉ 3 Il docente legge o fa ascoltare da cassetta le seguenti notizie sui prestiti della lingua italiana alla lingua francese mostrando anche delle foto che si riferiscono alle epoche che prenderà in esame

28 Ce que le français doit à litalien Au cours de son histoire, chaque langue pour emprunte des mots aux autres langues. Ces mots, les emprunts, sont ensuite transformés par les locuteurs. Au bout de quelques années, personne ne reconnaît plus le mot emprunté comme un mot etranger. Le français a emprunté à litalien de nombreux mots. À quelle époque en particulier? Écoute attentivement

29 Contact avec…….. litalien Au XXI siècle il a emprunté le lexique de la musique et de la court.(des princess italiennes entrent dans la famille royale française et emportent leur lexique de la vie mondane) Au XVII siècle il a emprunté le lexique militaire (les guerres dItalie datent lr XVIII siècle) Au XX siècle les immigrés italiensont importé des mots liés à la cuisine

30 Obsèrve 1. Observe les photos (sil y ena). Puis, en taidant de lenregistrement, replace chaque mot emprunté de la liste suivante à son époque a.Ambassade b.Arpège c.Attaque d.Balcon e.Bastion f.Brigade g.Canon h.Cavalier i.Colonel j.Concerto k.Cortège l.Express m.Courtisan

31 Obsèrve n. Donzelle o. Escorte p.Fantassin q.Mozzarella r. Opéra s. Page t. Pizza u. Soldat w. Spaghetti x. ténor

32 Exercices 2 et 3 2. Retrouve pour chaque mot français de la liste ci-dessus son origine italienne 3. Explique pour chaque des trois périodes les raisons historiques des emprunts (6 phrases) -Au XVI siècle….. -Au XVIII siècle …….. -Au XX siècle……….

33 Activité 4 4. Et la langue italienne, qua-t-elle emprunté au français. Travaillez avec votre professeur ditalienne. Voici pour aider deux domaines priviligiés: la mode et la cuisine.Établissez deux listes dau moins huit mots. Y a-t-il eu des trasformations par rapport aux mots dorigine? Relevez -les

34 Ces mots provenant du latin ou empruntés à Ces mots provenantdes langues étrangères ont donné naissance à d'autres mots et créé des familles. Chaque langue a ses procédés propres de composition; pour le français, c'est la dérivation. « Là où l'allemand dit Apfelbaum = arbre à pommes, le français dira pomm-ier » Le vocabulaire français s'est enrichi en ajoutant, soit avant, soit après un mot déjà existent, un préfixe ou un suffixe: il a créé des mots nouveaux exprimant des idées nouvelles. Le mot qui sert à former d'autres mots porte le nom de primitif; le mot nouveau qui est fait d'un mot primitif et d'un suffixe est un dérivé; le mot nouveau qui est fait d'un primitif et d'un préfixe est un composé. Ainsi arme est un primitif, armée est un dérivé et alarme un composé. De nombreux mots abstraits mots désignant des idées ont été créés par dérivation; voici les réflexions que fait sur ce point Arsène Darmesteter ( ; est un philologue et orientaliste français);un préfixe ou un suffixemots abstraitsArsène Darmesteter

35 À y bien réflechir…. ……. rien d'étrange comme la dérivation. Prendre dans un ou plusieurs mots une même terminaison commune, en faire le représentant d'une idée abstraite, l'ajouter à toute une série de mots simples pour leur faire rendre cette même idée; créer ainsi de vrais mots qui ne vivent qu'à la suite des mots simples et qui cependant sont les porteurs d'idées générales: voilà l'étonnant résultat auquel aboutissent les langues quand elles créent des suffixes. » Ainsi le suffixe age a commencé à former des collectifs: courage (l'ensemble des sentiments du cœur), feuillage (l'ensemble des feuilles), plumage, etc.; sous cette forme, age est une sorte de nom collectif; bientôt, il exprime le résultat collectif de l'action: lavage, tout ce qui est lavé; enfin, il devient synonyme de l'action de faire; blanchissage, repassage, nettoyage, action de blanchir, de repasser, de nettoyer

36 Le mot primitif devient le chef de la famille autour duquel se groupent les mots dérivés, composés et ceux qui sont en même temps composés et dérivés. Voici un tableau de la famille de « arme » Radical: arm Dérivés:À la fois dérivés et composés: armer, armée, armement, armure, armurier, armet, armoire, armoiries, armateur, armature désarmer, désarmement, alarme, alarmer, alarmant, alarmiste, armistice Récemment a été créé le verbe alunir, formé comme atterrir: même préfixe, même suffixe. Mais l Academie française condamne ce mot et conseille de dire « atterrir sur la lune », « terre » dons « atterrir » ayant le sens de « sol ».

37 Momento di riflessione comune I corsisti (in gruppi plurilingue) discutono le modalità di insegnamento/presentazione dei suffissi e prefissi più comuni Raccolte gli esiti della discussione il formatore propone alcune attività sui prefissi e suffissi da proporre in classe

38 Activité 1 Target: Prémière et deuxième classe du Licée Objectifs:


Télécharger ppt "EMPRUNTS ET CALQUES Bianca Del Regno La langue est à la fois un produit social de la faculté du langage et un ensemble de conventions nécessaires, adoptées."

Présentations similaires


Annonces Google