La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique 2 octobre 2013

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique 2 octobre 2013"— Transcription de la présentation:

1 Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique 2 octobre Transformation agricole: partenaraiats public-private (PPP)- Moteurs d investissement du secteur privé dans lagriculture au Ghana. Nana Osei-Bonsu, Private Enterprise Federation.

2 TRANSFORMATION AGRICOLE : PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ (PPP) – MOTEURS DINVESTISSEMENT DU SECTEUR PRIVÉ DANS LAGRICULTURE AU GHANA Une présentation de Nana Osei-Bonsu de Private Enterprise Federation, Ghana au Briefing politique de Bruxelles le 2 octobre

3 TRANSFORMATION AGRICOLE: MOTEURS DE CHANGEMENT Lagriculture est un secteur économique clé pour de nombreux pays africains. Elle emploie la majorité de la population rurale et contribue largement aux revenus des ménages, au produit intérieur brut (PIB), aux revenus des échanges étrangers et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le Ghana ny fait pas exception. Au Ghana, le secteur représente environ 25 % du PIB et emploie 55 % (2006) de la population active. 3

4 TRANSFORMATION AGRICOLE: MOTEURS DE CHANGEMENT Conscients du potentiel de réduction de la pauvreté de lagriculture, les gouvernements ghanéens successifs ont adopté ces dix dernières années des stratégies de développement de la croissance axées sur lagriculture. Des progrès ont été obtenus dans le développement du secteur. Cependant, dans un pays avec environ 6,3 millions dhectares de terres arables disponibles pour lagriculture, létat actuel de lagriculture ghanéenne laisse encore grandement à désirer. 4

5 TRANSFORMATION AGRICOLE: MOTEURS DE CHANGEMENT La productivité agricole au Ghana est faible et ne peut répondre aux besoins en nourriture, en fibres et en carburant de sa population à cause de nombreux facteurs, dont : Un système agraire dépendant presque exclusivement de lagriculture pluviale Dépendance des petits propriétaires terriens (2-5 acres par tête) Système manuel Absence du soutien essentiel des agents de vulgarisation 5

6 TRANSFORMATION AGRIC : défis ENTRAVES MAJEURES À LINVESTISSEMENT DU SECTEUR PRIVÉ LOCAL DANS LAGRICULTURE : LACUNES INFRASTRUCTURELLES IRRIGATION ÉLECTRICITÉ INFRASTRUCTURES DENTREPOSAGE ET ENTREPÔTS ROUTES, TRANSPORTS ET ACCÈS AU MARCHÉ FINANCEMENT : FAIBLESSE DES SYSTÈMES FINANCIERS ET DES INSTITUTIONS, INDISPONIBILITÉ ET ACCÈS AU CAPITAL À BAS COÛT ET À LONG TERME LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES RURALES SONT INCAPABLES DACCÉDER AUX RISQUES INHÉRENTS AUX INVESTISSEMENTS AGRICOLES ET SEN DÉTOURNENT DONC. LÀ OÙ IL EST DISPONIBLE, DÉPENDANCE PRESQUE TOTALE AU CRÉDIT À COÛT ÉLEVÉ ET À COURT TERME NIVEAU FAIBLE DE MOBILISATION DU CAPITAL LOCAL : FONDS DE PENSION NÉCESSAIRES POUR CRÉER UNE ACCUMULATION IMPORTANTE DE FONDS POUR LINVESTISSEMENT DANS LE SECTEUR AGRICOLE ABSENCE DASSURANCE AGRICOLE PAS DE SYSTÈME DE RÉCÉPISSÉ DENTREPOSAGE EN PLACE, ETC. 6

7 TRANSFORMATION AGRIC : DÉFIS ABSENCE DE COMPÉTENCES AGRICOLES ESSENTIELLES : PEU DÉCOLES POUR FORMER MÊME LES OPÉRATEURS DE GRUES POUR RETOURNER ET PRÉPARER LA TERRE ABSENCE DE PLATEFORME DINFORMATION POUR LA FOURNITURE DINFORMATIONS ANALYTIQUES PRÉCIEUSES – CLIMAT, CONTENU DU SOL, COURS DEAU ET LITS DE RIVIÈRES, SAUTERELLES, ETC. ABSENCE DE SYSTÈME DE POSSESSION FONCIÈRE NORMALISÉ 7

8 TRANSFORMATION AGRIC --PPP MAIS LA PRINCIPALE CONTRAINTE EST LABSENCE DE POLITIQUES ESSENTIELLES À MÊME DATTIRER LES INVESTISSEURS PRIVÉS DANS LE SECTEUR. PLÉTHORE DE POLITIQUES ET PROJETS. APPLICATION DE NOUVEAUX PPP AFIN DATTIRER DE NOUVEAUX INVESTISSEURS PRIVÉS ; MAIS LES PPP NE SONT PAS UNE PANACÉE FACE À TOUTES CES CONTRAINTES ET CES DÉFIS, MAIS UN MOTEUR PERMETTANT DATTIRER LINVESTISSEMENT PRIVÉ DANS LE SECTEUR AGRICOLE SOUS-SECTEUR PPP-PRIVÉ AFIN DE FOURNIR CE QUE FOURNIT HABITUELLEMENT LÉTAT 8

9 TRANSFORMATION AGRIC --PPP SOUS PPP : LE SECTEUR PRIVÉ FINANCE, DÉVELOPPE ET GÈRE DES PROJETS ET DES INVESTISSEMENTS À PARTIR DES BÉNÉFICES GÉNÉRÉS PAR LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET CONCERNÉ. LE SECTEUR PRIVÉ ASSUME LE RISQUE DE SUCCÈS OU DÉCHEC DU PROJET. DÉFIS DE LA LOI PPP i FINANCEMENT DE LÉCART DE VIABILITÉ ii ABSENCE DE RESSOURCES POUR ÉVALUER LA FAISABILITÉ DES PROPOSITIONS NON SOLLICITÉES POUR QUE LAGRICULTURE DEVIENNE LE MOTEUR DE LINDUSTRIALISATION AU GHANA, LE PPP DOIT CIBLER LES PROJETS DE CHAÎNE DE VALEUR GARANTISSANT AU MOINS UN AJOUT DE VALEUR DE 50 % POUR LA CULTURE LOCALE DE PRODUITS. 9

10 TRANSFORMATION AGRIC – MOTEURS POLITIQUES DES PPP ÉTENDRE LA PORTÉE DE LAGRICULTURE COMMERCIALE (GCAP) AU NIVEAU NATIONAL, ET PROTÉGER LES PAYSANS ET LES PETITS AGRICULTEURS ET GARANTIR LINCLUSION DES FEMMES ET DES JEUNES. LIENS ENTRE PROJETS NOVATEURS EN MATIÈRE DE CHAÎNES DE VALEUR AGRICOLES ET PROGRAMMES EN FAVEUR DES PAUVRES POUR DES PROJETS DE RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ ET DÉMANCIPATION AVEC DES OPPORTUNITÉS DE REVENUS DURABLES POUR LES PLUS VULNÉRABLES. FAIRE FACE AUX PERTES POST-RÉCOLTES ACTUELLES ET FORMER LES AGRICULTEURS À DES MÉTHODES DE RÉCOLTE, DENTREPOSAGE ET DE TRANSFORMATION PLUS PERFORMANTES. 10

11 TRANSFORMATION AGRIC – MOTEURS POLITIQUES AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ EN METTANT À DISPOSITION ET EN UTILISANT LA RECHERCHE DE HAUTE TECHNOLOGIE EN FAVEUR DE SEMENCES À RENDEMENT ÉLEVÉ ; EN RENFORÇANT LUTILISATION DES ENGRAIS (OBJECTIFS DE CONSOMMATION DU CAADP DE 50KG/HA DICI 2015) ; MISE EN ŒUVRE DE TECHNOLOGIES, DE LA MÉCANISATION ET DAUTRES PRATIQUES AGRICOLES AMÉLIORÉES. FAIRE LE LIEN ENTRE LES POLITIQUES ET LES STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT RURAL – INVERSER LA MIGRATION INCITANTS CIBLÉS AVEC DES PLANNINGS ET DES INDICATEURS VÉRIFIABLES POUR PERMETTRE AUX ENTREPRISES DE SIMPLANTER DANS LES ZONES RURALES AFIN DE DÉVELOPPER LE MARCHÉ RURAL. AUTRES INCITANTS : FINANCEMENT À BAS COÛT RÉSERVÉ AUX ZONES RURALES 11

12 TRANSFORMATION AGRIC – MOTEURS POLITIQUES Exemptions et crédits fiscaux pour linvestissement des profits des industries extractives (mines, pétrole et gaz) dans lagriculture pour un financement et une diversification durables. Linvestissement privé dans le secteur est essentiel afin de répondre à la demande alimentaire grandissante dune population croissante. Cependant, les investissements du secteur privé ont des options et des destinations concurrentes et à moins que des politiques adaptées soient mises en place, la masse critique dinvestissement du secteur privé requise pour augmenter la production et assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ne sera pas obtenue. 12

13 TRANSFORMATION AGRIC – MOTEURS POLITIQUES Je suis convaincue et jespère que nos discussions des deux prochains jours tiendront largement compte dun cadre politique propice à linvestissement du secteur privé dans la production, la distribution et la disponibilité de produits agricoles de qualité et abordables sur le continent. 13

14 MERCI 14


Télécharger ppt "Briefing de Bruxelles sur le développement n° 33 Les facteurs de succès pour la transformation agricole en Afrique 2 octobre 2013"

Présentations similaires


Annonces Google