La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville1 4ème conférence Ville / Université La Ville et lUniversité Partenaires pour lécologie urbaine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville1 4ème conférence Ville / Université La Ville et lUniversité Partenaires pour lécologie urbaine."— Transcription de la présentation:

1 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville1 4ème conférence Ville / Université La Ville et lUniversité Partenaires pour lécologie urbaine Laction de la ville en matière décologie urbaine Mardi 10 mai 2011

2 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville2 Rappel du plan de la présentation 1.Politique en matière décologie urbaine et de mise en valeur du paysage 1.1. Le Plan Climat Territorial 1.2. Le Plan vert 2.Politique en matière de prévention des risques (inondations, industriels, carrières) 3.Politique en matière déducation et de sensibilisation à lenvironnement 4. Projets à court et moyen termes

3 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville3 Notre boussole : « faire la ville » au rythme des nanterriens, avec eux… et continuer de développer une ville unie et durable

4 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville4 Le PLU PADD orientation 16 : Préserver les ressources et lenvironnement (PCT, préservation de la biodiversité) PADD orientation 2 : Donner à voir les grands paysages de la Commune Ouvrir la Ville sur la Seine Enrichir et mailler les espaces verts et valoriser les ambiances paysagères des quartiers => projets daménagement Mettre en scène le paysage de Nanterre et ses repères 1.1 Le Plan Climat Territorial : La lutte contre le changement climatique est un des objectifs de la politique menée à Nanterre. Cette volonté sest traduite par la création du Plan Climat en 2007, alors que peu de communes en avaient déjà réalisé. Les objectifs de la commune sont déclinés selon 4 axes : La Ville dans ses domaines de compétences Concerne les performances énergétiques des bâtiments communaux existants, les bâtiments neufs, les installations déclairage, les déplacements (véhicules Ville), la gestion des espaces verts et la commande publique. –La Ville de demain Concerne lobtention de label et certifications pour les opérations daménagements et bailleurs, les constructions résidentielles, le tertiaire ; la réhabilitation de lhabitat particulier; les déplacements. –La Ville incitatrice Concerne les démarches dinformation, daccompagnement aux projets, d éducation auprès de la population ; les démarches auprès des entreprises et administrations publiques, auprès des professionnels. Les actions transversales complémentaires Concerne les dispositions relatives aux instances de pilotage, aux outils dévaluation et de communication Le Plan climat a été conçu pour la période Les objectifs ambitieux de ce document sont aujourdhui remis en question du fait de lévolution de la réglementation (Grenelle). Les investissements effectués dans le cadre de la rénovation énergétique du patrimoine ont véritablement suivi cette politique ambitieuse et aujourdhui une difficulté est de requestionner ces investissements pour atteindre les objectifs fixés par le Grenelle. Le Grenelle met également en perspective les Plan Climat Intercommunaux. Prise en compte du Grenelle, adaptation/anticipation 1. Politique en matière de développement durable et de mise en valeur des paysages

5 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville5 1.1 Le Plan Climat Territorial LE PLAN CLIMAT TERRITORIAL Axe 1: La ville dans ses domaines de compétences Axe 1: La ville dans ses domaines de compétences Le bâtiment existant 25% des émissions de lactivité communale 150 bâtiments chauffés ( m²) 40 bât= 80% de Tonne Carbone Groupe Scolaire et Complexe Sportif 3 axe daméliorations: Exploitation: maintien des températures à 19°C Rénovation : isolation des bâtiment Mise en place dENR Responsabiliser les utilisateurs Le bâtiment neuf Bâtiment basse consommation : IME F.OURY/ ossature bois Bâtiment zéro énergie et bilan global environnemental performant : Groupe scolaire A.SAYAD Objectif 2020 Grenelle atteint Le solaire thermique et photovoltaïque Sur le patrimoine communal, le développement des ENR avec le solaire : des réalisations rapides et économiques viables intégrées en milieu urbain Eau chaude solaire : Théâtre Amandiers et Palais des sports Production délectricité photovoltaïque 300m²: GS Paul Langevin en toiture et GS jules ferry en brise soleil

6 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville6 1.1 Le Plan Climat Territorial Les autres domaines Éclairage public : Rendement énergétique, led, diminution niveau déclairement, mise en place cellule photosensible Déplacements : Privilégier les carburants moins émetteurs de GES pour les véhicules municipaux et des prestataires – GNV / véhicule électrique Optimiser les déplacements – PDA, pool vélo Espaces verts : gestion différenciée : vivace, désherbant thermique, réduction de produit phytosanitaire, prairie fleurie… Commande publique : achat de bio pour le cantine, matériaux écologiques, développer les achat responsables

7 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville7 1.1 Le Plan Climat Territorial Axe 2: La ville de demain lurbanisme : Un territoire actif: construction et rénovation Le Plan Local dUrbanisme Des cahier de recommandation le dispositif Nanterre Habitat + Le volet énergie de lOPAH Ru centre ancien Le projet de ZAC des Provinces Françaises : une Approche Environnementale de lUrbanisme innovante avec lADEME Aménageurs, réseaux de chaleur & éco quartiers Avec lEPADESA, lécoquartier Hoche : 600 logements BBC2005, Chaufferie bois –gaz, Avec la SEMNA, lécoquartier Ste Geneviève : bâtiments THPE & BBC,PAC sur eau usée, géothermie/ chaudière gaz

8 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville8 1.1 Le Plan Climat Territorial Axe 3: La ville incitatrice Léducation à lénergie Les scolaires :Ateliers déducation à lenvironnement (depuis 1999) et à lénergie (depuis 2007) auprès des scolaires et des jeunes publics (CL & CV) enjeux du changement climatique et écocitoyenneté (solutions et éco-gestes) Les agents communaux Partenariat avec les entreprises Rapprochement ville-entreprises via des Chartes partenariales mise en place dactions pilotes exemplaires (Bilan Carbone dADP),une réfléxion à engager sur les déchets des entreprises Evènementiels Organisation régulière de conférences/débats à lAgora lEcoZone 2009& 2010 et 2011: un nouvel évènement populaire décologie au quotidien (70 stands + des animations) Du 7 au 15 mai 2011: 5ième assises pour la ville sur le thème de lécologie urbaine

9 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville9 1.Politique en matière de développement durable et de mise en valeur des paysages 1.2. Le Plan Vert de Nanterre : Politique municipale de préservation de la biodiversité et de gestion durable des espaces verts. Des orientations stratégiques : - inscriptions de protections réglementaires dans le P.L.U., - élaboration dun plan dintervention sur les arbres dalignement, Des orientations de gestion : - réalisation dun plan dactions en faveur de larbre en ville, -mise en place de la gestion différenciée des espaces verts. DE NOUVEAUX AXES DORIENTATION… La lutte contre le changement climatique appliquée aux espaces verts, nouvel axe transversal du Plan vert, qui se décline suivant 3 orientations : La lutte contre le changement climatique appliquée aux espaces verts, nouvel axe transversal du Plan vert, qui se décline suivant 3 orientations : 1. Réduction de lémission des gaz à effet de serre 2. La séquestration du gaz carbonique (CO2) 3. Ladaptation des essences végétales à lévolution du climat La maîtrise de la consommation deau dans les espaces verts La maîtrise de la consommation deau dans les espaces verts Vers la préservation de la biodiversité, Vers la préservation de la biodiversité,

10 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville10 Les espaces verts de la commune (publics et privés confondus) sétendent sur 32% de la surface communale soit 388 ha. Les espaces verts publics se composent de : 71 ha despaces verts communaux 37 ha despaces verts départementaux 18 ha despaces verts sur territoire OMHLM 7 ha despaces verts sur territoire ODHLM Gestion des espaces verts Gestion du patrimoine arboré ( arbres) Gestion des aires de jeux et du mobilier urbain dans les bâtiments communaux et les espaces publics (squares et parcs de la ville + domaine de lOMHLM) Gestion des cimetières 39% des sites sont gérés de manière différenciée=>depuis 2007; formation des agents sur 3 ans, objectifs : accroissement du nombre de sites 1. Politique en matière de développement durable et de mise en valeur des paysages

11 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville11 2. Politique en matière de prévention des risques Contexte de Nanterre Risques majeurs recensés à Nanterre : les inondations par débordement de la Seine en crue ; les mouvements de terrains, dus à la présence danciennes carrières souterraines ; les accidents industriels inhérents à lactivité de deux dépôts pétroliers classés Seveso ; les accidents liés aux transports de matières dangereuses. Plus de 150 sites en activité, sur lesquels au moins une installation classée pour la protection de lenvironnement est répertoriée. Maîtrise de lurbanisation Toute demande dautorisation durbanisme examinée au regard : –du Plan Local dUrbanisme qui intègre dans son règlement et sa cartographie –des porter à connaissance Planification des secours –Un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) approuvé le 26 décembre 2007 –Accompagnement des écoles pour lélaboration de leur Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) et fourniture de matériel de première urgence Information –Un Document dInformation Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) à disposition du public depuis 1999 et introduit dans le PCS en 2007 –Affichage des consignes de sauvegarde depuis 2000 dans plus de 160 lieux recevant du public –Relai dinformation des acquéreurs et locataires –Participation de la ville au Comité Local dInformation et de Concertation (CLIC) créé en 2005.

12 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville12 3. Politique en matière déducation et de sensibilisation à lenvironnement Enjeux globaux : Les défis écologiques figurent parmi les préoccupations majeures de nos concitoyens. Selon un sondage de linstitut CSA paru en 2008, 84% des personnes interrogées pensent que la protection de la diversité biologique est un « enjeu écologique majeur du XXIème siècle ». 56% dentre eux estiment que ce nest pas aux seuls pouvoirs publics de prendre ses responsabilités, mais à chacun dentre nous dagir ». Linformation, léducation et la sensibilisation du public aux problématiques et enjeux écologiques constituent alors une action prioritaire à mener. Enjeux nationaux De plus, La Loi Grenelle 1 du 3 aout 2009 stipule : « Article 48 : Léducation au développement durable est portée par toutes les disciplines et intégrée au fonctionnement quotidien des établissements scolaires. Elle contribue, à travers ses dimensions éthiques et sociales, à la formation citoyenne. » Enjeux locaux : La ville de Nanterre sest engagée, depuis 1998, dans une démarche déducation lenvironnement à destination du grand public. La ville sest fixé les objectifs suivants : sensibiliser et former aux gestes du tri sélectif, dans le cadre de la mise en place de la collecte séparative, permettre au grand public de mieux comprendre son environnement pour mieux le respecter favoriser une plus grande réussite dans la mise en place des projets municipaux (qualité du tri, respect de lenvironnement et des espaces verts, découverte des aménagements cyclables,…).

13 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville13 12 ans dAteliers dEducation à lEnvironnement -Ateliers science de lenvironnement -Ateliers Nature/Jardin de découvertes -Ateliers Découverte du jardinage Ateliers Tri séléctif -Conférences/débats -Divers 3. Politique en matière déducation et de sensibilisation à lenvironnement

14 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville14 BILAN 2010/11 EDUCATION A LENVIRONNEMENT2007/ / / /2011 Potagers Nombre de potagers dans les centres de loisirs, écoles ou crèches Ateliers déducation à lenvironnemen t dans les écoles Nb de classes Soit 1267 e nfants sensibilisés à lenvironnement en 2010/11

15 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville15 3. Politique en matière déducation et de sensibilisation à lenvironnement Actions grand Public (année 2010 et 2011) - lEcoZone : En 2010 sest déroulée la 2ème édition de léco-festival : « LEcoZone », une semaine dédiée à lécologie au quotidien (du 04 au 08 mai 2010), caractérisée par diverses activités : produits bio dans les cantines, conférences – débats, des animations pour les agents municipaux et dans les écoles, etc. Evénement final :le dimanche 9 mai 2010 dans le parc des Anciennes Mairies et a accueilli des stands danimations, dinformation et de vente sur lensemble des thèmes de lécologie (transport, bio, nature, …). 3 ème EDITION : DIMANCHE 15 mai 2011, parc des Anciennes Mairies (10h à 19h)

16 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville16 linitiative « laissons pousser » Dans le cadre de lannée de la biodiversité, la ville de Nanterre sest portée candidate, en mai 2010, à linitiative « laissons pousser » proposée par lassociation régionale Natureparif. 572 participants Edition reconduite en 2011: Environ 600 participants

17 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville17 3. Politique en matière déducation et de sensibilisation à lenvironnement Assises pour la ville sur le thème de lEcologie Urbaine : Avec les Assises pour la Ville, Nanterre est engagée depuis 1997 dans un processus participatif qui incite les citoyens à devenir de véritables acteurs de la vie locale. Cette démarche sinscrit dans lesprit de ce que nous faisons depuis plusieurs années et qui vise à construire une politique municipale ambitieuse et novatrice ancrée dans léchange actif pour permettre à la ville et ses habitants de se saisir des grandes questions. Du 7 au 15 mai de tiendront donc les cinquièmes Assises pour la ville sur le thème de lécologie urbaine : Ces Assises ont pour but dévaluer, de façon partagée avec les habitants et les acteurs et usagers du territoire, la politique municipale menée jusquà présent et de la réorienter en fonction des besoins émergeant à travers la formalisation dun plan daction.

18 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville18 4. Projets à courts et moyen terme … en matière dénergie - climat : Conformément aux lois Grenelle : La loi Grenelle 2 donne un rôle fondamental aux collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique et rend obligatoire la mise en place de Plans Climat-Energie Territoriaux.(avant 2012) Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) est un projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique. Institué par le Plan Climat National et repris par les lois Grenelle 1 et le projet de loi Grenelle 2, il constitue un cadre dengagement pour le territoire. Le PCET vise deux objectifs : -atténuation / Réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre : il sagit de limiter limpact du territoire sur le climat en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la perspective du facteur 4 (diviser par 4 les émissions dici 2050) ; Pour 2020 : les « 3 X 20 % » de lUnion Européenne -adaptation au changement climatique : il sagit de réduire la vulnérabilité du territoire puisquil est désormais établi que les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités en matière prévention des déchets : programme local de prévention des déchets : un ensemble dactions opérationnelles élaboré suite à un diagnostic du territoire avec les acteurs concernés et en cohérence avec le plan départemental de prévention. Objectif : réduire de 7 % la production dordures ménagères et assimilés par habitant pendant les 5 prochaines années mais les en matière de lutte contre le bruit : le Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) Au terme des diagnostics établis grâce aux cartes stratégiques de bruit, la directive européenne 2002/49/CE et sa transposition en droit français imposent aux autorités compétentes la réalisation de plans de prévention du bruit dans lenvironnement

19 11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville19 en matière de biodiversité : Mise en valeur du paysage et réalisation dune trame verte et bleue Mise en place dactions volontaires ou découlant de la réglementation Le diagnostic écologique complet du territoire 2009 : inventaire des orthoptères ; inventaire des abeilles sauvages (Ville + 6 sites spécifiques) 2009/2010 : inventaire faunistique LPO En cours : diagnostic écologique du territoire : résultats début 2012 La dimension réglementaire « au regard de la biodiversité » –Proposer un schéma général de protection et de valorisation écologique et paysager du territoire communal en élargissant la réflexion aux communes limitrophes en portant un regard approfondi sur les secteurs à projets de ville ; –Ré interpeller les dispositions réglementaires et proposer de nouvelles dispositions en adéquation avec les enjeux écologiques et paysagers du territoire. Ces propositions devraient pouvoir être appropriables par les services en charge dune révision du PLU à intervenir ultérieurement. Amélioration et développement des actions existantes La gestion différenciée des espaces verts Poursuivre la mise en place de la gestion différenciée sur lensemble du territoire (tous les sites en 2013) ; Mettre en place un système dindicateurs de létat de la biodiversité sur la Ville et des outils dévaluation de la gestion des sites en gestion différenciée de la Ville. La communication auprès des habitants et des acteurs du territoire (aménageurs, propriétaires fonciers, collectivités limitrophes) Apporter au grand public des propositions de valorisation pédagogique de la biodiversité présente à Nanterre ; Apporter des propositions aux maitres douvrage pour élaborer des documents soit contractuels auprès des professionnels, soit à annexer au CCTP dans le cadre de projets daménagements, travaux,… La dimension partenariale : - Créer une plateforme déchange avec les associations environnementales locales, qui aurait pour vocation d'accompagner les porteurs de projets dans un esprit dinnovation sociale et d'organiser des actions d'information, de sensibilisation et de mise en réseau … - Les jardins partagés : démarche municipale en appui au développement et à lanimation des jardins


Télécharger ppt "11/03/2011conférence Ville Université-Assises pour la Ville1 4ème conférence Ville / Université La Ville et lUniversité Partenaires pour lécologie urbaine."

Présentations similaires


Annonces Google