La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Mouvement Mondial pour l´Abolition de la Viande Broc (CH), 22 Avril 2011 Thomas Hecquet, Initiative pour les droits des animaux de la région de Stuttgart,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Mouvement Mondial pour l´Abolition de la Viande Broc (CH), 22 Avril 2011 Thomas Hecquet, Initiative pour les droits des animaux de la région de Stuttgart,"— Transcription de la présentation:

1 Le Mouvement Mondial pour l´Abolition de la Viande Broc (CH), 22 Avril 2011 Thomas Hecquet, Initiative pour les droits des animaux de la région de Stuttgart, Allemagne Initiative pour les droits des animaux de la région de Stuttgart, Allemagne 1

2 Le mouvement mondial pour labolition de la viande 2

3 Plan de la présentation 1.Quelques faits 2.Véganisme et abolition de lexploitation animale 3.L'émergence de la revendication d'abolition de la viande 4.Indices d'une discordance entre les opinions et les comportements 5.Les humains, animaux sociaux (des facteurs d'inertie – le poids du statu quo – et quelques pistes pour les limiter) 6.Conclusion : quelques caractéristiques du mouvement pour l'abolition de la viande. 3

4 PARTIE 1 PRODUCTION ET CONSOMMATION ALIMENTAIRE DE PRODUITS ANIMAUX PAR LA POPULATION HUMAINE QUELQUES FAITS 4

5 LA BOUCHERIE PLANÉTAIRE animaux terrestres (mammifères + oiseaux) 5

6 Dans le monde (Source FAO 2007) : Plus de 58 milliards d'animaux abattus En France (Source Agreste, estimation 2008) : 1,111 milliard d'animaux abattus Le nombre d'animaux morts de l'élevage est très supérieur à ce chiffre car beaucoup sont tués ou meurent avant l'âge d'abattage. Pour mémoire, population humaine : –Monde : 6,8 milliards –France : 64 millions COMBIEN DE MAMMIFÈRES ET DOISEAUX D'ÉLEVAGE SONT TUÉS PAR AN POUR LA CONSOMMATION HUMAINE ? 6

7 LA BOUCHERIE PLANÉTAIRE animaux aquatiques (pêche et aquaculture) 7

8 Dans le monde (en 2006, d'après la FAO) Pêche : 92 millions de tonnes Aquaculture : 52 millions de tonnes Pêche + aquaculture : 144 millions de tonnes + les prises rejetées à la mer (« bycatch ») 38 millions de tonnes (estimation WWF) Total annuel : plus de 180 millions de tonnes soit plus dun millier de milliards d'animaux sacrifiés En France (en 2005, d'après la FAO) Pêche : tonnes Aquaculture : tonnes Total annuel : tonnes COMBIEN D'ANIMAUX AQUATIQUES SONT TUÉS PAR AN POUR LA CONSOMMATION HUMAINE ? 8

9 Pêche : de 1950 à 2005 la production annuelle des pêcheries a quintuplé. Production de viande (animaux terrestres) : elle a plus que quintuplé entre 1950 et Aquaculture : moins de 1 million de tonnes en 1950, 52 millions de tonnes en L'aquaculture fournit aujourd'hui 36% du tonnage total d'animaux aquatiques. EVOLUTION DES « QUANTITÉS PRODUITES » EN UN DEMI-SIÈCLE (MONDE) 9

10 Evolution de la consommation totale de viande (hors poisson) dans le monde (millions de tonnes) 10

11 croissance démographique. –1950 : 2,5 milliards d'humains –2000 : 6 milliards –2009 : 6,8 milliards –2050 : 9 milliards Accroissement du revenu. Il y a corrélation entre l'augmentation du revenu dans les pays développés depuis 1950 et l'augmentation de la part des produits animaux dans l'alimentation. Corrélation que l'on retrouve dans les grandes puissances émergentes (Chine, Brésil...) au cours des dernières décennies. Corrélation n'est pas forcément causalité... FACTEURS D'ACCROISSEMENT DE LA DEMANDE 11

12 Industrialisation de l'élevage et de la pêche => abaissement considérable des coûts (et des prix) et augmentation considérable des capacités de production. L'agriculture et la pêche sont soutenues par des aides publiques. Non prise en charge par les entreprises d'élevage ou de pêche des dégradations à l'environnement qu'elles occasionnent (externalités négatives) Et l'externalité négative majeure d'atteinte au bien-être et à la vie des animaux ne compte pour rien... LA DYNAMIQUE DE L'OFFRE 12

13 Responsabilité de la production de viande dans la sous-alimentation dont souffre un milliard d'humains. Dégradation ou destruction de l'habitat dont dépend la vie d'animaux sauvages. Dégâts environnementaux (réchauffement climatique, etc.) Atteintes à la santé animale et humaine (épizooties, zoonoses...) Sujet trop vaste pour être développé ici... DOMMAGES COLLATÉRAUX… 13

14 Sur l'impact de l'élevage Rapport de la FAO, Livestock Long Shadow, 2006, téléchargeable sur Internet Rapport de Jens Holm et Toivo Jokkala, Filière animale et climat : l'influence négative de l'UE, 2008, téléchargeable sur meatclimate.org Fabrice Nicolino, Bidoche, 2009 POUR PLUS DINFORMATIONS 14

15 Sur l'impact de la pêche, Philippe Cury et Yves Miserey, Une mer sans poissons, Calmann-Lévy, 2008 Charles Clover, Surpêche. L'océan en voie d'épuisement, 2008 Joan Dunayer, Poissons. Le carnage, tahin party, 2010 POUR PLUS DINFORMATIONS 15

16 PARTIE 2 VÉGANISME ET ABOLITION DE LEXPLOITATION ANIMALE 16

17 Le nombre danimaux tués chaque année pour lalimentation humaine est de Les animaux aquatiques se comptent eux en tonnes, en loccurrence environ ´t par an, ce qui fait au moins de victimes. Le total atteint ainsi environ dindividus À titre de comparaison, lindustrie de la fourrure tue chaque année 60 millions dindividus (0,013% des victimes de lindustrie alimentaire) et lexpérimentation animale environ 300 millions de victimes par an (0,07% des victimes de lindustrie alimentaire) La plus grande part de lesclavage des animaux : lalimentation (99,8% de lexploitation !) 17

18 1) Analyse de la stratégie utilisée par les mouvement sociaux pour atteindre un changement 2) Analyse de la stratégie utilisée par les activistes animalistes Quelles sont les stratégies utilisées pour abolir lesclavage des animaux ? 18

19 Les mouvement sociaux sont des machines à émettre des revendications Ils expriment une revendication «Abolition de lapartheid ! » ; « Nous demandons le droit de vote pour les femmes ! » : « Le logement doit devenir gratuit ! » Ils doivent rendre cette revendication visible (manifestation, pétitions, lettres, débats télévisés, etc...) Ces revendications créent un débat et la question est mise à lordre du jour et devient publique… Stratégie utilisée par les mouvement sociaux 19

20 Cest toujours une minorité qui commence à émettre une revendication et porte le débat public (qui peut durer des décennies : plus la revendication est discutée, plus cette minorité devient importante (et éventuellement se transforme en majorité) Dès que lunanimité concernant une situation ou une pratique disparaît parce que certaines personnes commencent à réclamer un changement, il devient plus facile pour chacun de questionner cette pratique -> voir étude psychologique de Asch Stratégie utilisée par les mouvement sociaux 20

21 Nous avons vu que lexploitation des animaux pour lalimentation humaine représente environ 99,8% de lensemble de lexploitation animale En ce qui concerne cet enjeu, les activistes animalistes utilisent la stratégie la conversion La stratégie de la conversion consiste à convertir des personnes au végétarisme / véganisme sans créer un débat public ou émettre une demande du type « Fermons les abattoirs ! » La stratégie des militants animalistes 21

22 La supposition derrière la stratégie de la conversion est la suivante : « Nous sommes une minorité, nous devons dans un premier temps convertir de nombreuses personnes aux véganisme et seulement à partir de ce moment on pourra créer un débat public. » La stratégie des militants animalistes 22

23 En fait tous les mouvements sociaux ont été le fait dune petite minorité lorsquils ont commencé à émettre leurs revendications, même le mouvement pour labolition de lesclavagisme humain Et la conversion au véganisme est même plus compliquée sil ny a pas de débat public La stratégie des militants animalistes 23

24 Les mouvement sociaux nont jamais utilisé cette stratégie seule. Par exemple: Si le boycott est utilisé, il est utilisé avec une revendication : Martin Luther King appelait au boycott de la compagnie de bus Montgomery et parallèlement exigeait que les discriminations raciales soient abolies. Ghandi appelait au boycott des produits textiles britanniques tout en revendiquant lindépendance de lInde. Ce qui est en outre problématique avec le véganisme est quil nest pas perçu par le public comme un boycott politique mais comme un choix personnel La stratégie utilisée par les militants animalistes : la stratégie de la conversion 24

25 La stratégie de conversion nest pas utilisé dans les mouvements politiques mais dans les mouvement religieux Le succès de cette tactique : combien de milliers dannées allons- nous avoir à attendre avant dabolir la viande avec cette stratégie ? La stratégie utilisée par les militants animalistes : la stratégie de la conversion 25

26 La question du choix personnel La défense du véganisme insinue que cest une question de choix personnel et pas une question de justice. « De la même façon que certaines personnes sont musulmanes, certaines personnes sont vegans, chacun a le droit de faire ce quil veut… » Autres conséquences de la stratégie de conversion 26

27 Question du choix personnel La décision de tuer et manger un autre individu ne relève évidemment pas dun choix personnel mais dune question de justice envers les animaux exploités. Ceci ne sera pas compris si personne ne revendique que le meurtre des animaux pour lalimentation doit être aboli. Autres conséquences de la stratégie de conversion 27

28 Parce que lutilisation du modèle « véganisme » laisse dans la conscience publique une impression : « ils ne mangent pas de produits animaux parce quils sont vegans », très similaire à « ce gars ne mange pas de porc parce quil est musulman ». Autres conséquences de la stratégie de conversion 28

29 Le problème est ramené encore une fois à un choix personnel. Si nous utilisons une revendication politique, cela donne : « Ils boycottent les produits animaux parce qu ils réclament la fermeture des abattoirs / ils veulent que lexploitation des animaux soit abolie / ils veulent que les animaux jouissent du droit de vivre. » Autres conséquences de la stratégie de conversion 29

30 Si nous ne voulons pas que question reste perçue comme une question de choix personnel, quand quelquun nous demande pourquoi nous de consommons pas de produits animaux, au lien de dire « je suis végan » nous devrions dire « je boycotte les produits dorigine animale » ou, mieux encore, « je suis pour labolition de lexploitation animale ! » Autres conséquences de la stratégie de conversion 30

31 3) Le renforcement psychologique du spécisme Le but de la stratégie de conversion est de convaincre les gens de devenir vegans et les moyens sont secondaires ; cest pour cette raison que de nombreux arguments employés nont rien à voir avec loppression des animaux non-humains. Par exemple : les avantages du véganisme pour la santé humaine ou lenvironnement sont évoqués presque systématiquement sur les tracts distribués par les activistes animalistes. La notion de spécisme nest en général même pas évoquée Autres conséquences de la stratégie de conversion 31

32 3) Le renforcement psychologique du spécisme Si nous vivions dans une société dans laquelle on mangeait des enfants, critiquerions-nous cette pratique parce quelle mauvaise pour la santé des cannibales ? Non, nous la critiquerions seulement en rappelant que les enfants ont un intérêt fondamental à rester en vie. Parler de la santé des cannibales diffuse inconsciemment le message que les intérêts des animaux nest pas aussi important. Autres conséquences de la stratégie de conversion 32

33 Prenons lexemple des abolitionnistes de lesclavage humain au 18 ème siècle Ont-ils essayé de convertir les gens aux « hooganism » (une façon de vivre excluant la consommation de produits de lesclavage humain) ? Non ! Ils ont demandé que lesclavage humain soit aboli et ont imposé par leur activisme politique le débat public sur cette question. Les activistes animalistes devraient faire la même chose. Nous devons nous assurer que notre message est compris comme une volonté de changer notre société. Nous devons arrêter de craindre le public et commencer à exprimer ce que nous voulons vraiment : « Nous demandons labolition de lesclavage des animaux ! » Que faire pour abolir lesclavage des animaux ? 33

34 PARTIE 3 Lémergence de la revendication d'abolition de la viande 34

35 France, à partir daoût 2005 : Une conférence-débat Ouverture d'un blog personnel Création d'une liste de discussion sur Internet Rédaction d'une Résolution pour l'abolition de la viande. La naissance du projet « Abolition de la viande » 35

36 Antoine Comiti présente le sujet « Esclavage humain et esclavage animal » Cette conférence et la discussion qui suit marquent l'origine du projet. Il n'est pas encore vraiment formulé comme étant celui de l'abolition de la viande. Les choses vont se préciser rapidement dans les jours et semaines qui suivent. 10 août 2005 : Une conférence-débat aux Estivales de la question animale 10 août 2005 : Une conférence-débat aux Estivales de la question animale 36

37 Parus en

38 Le temps n'est-il pas venu de demander l'abolition de la viande ? Pourquoi ne pas faire de cette demande – énorme en apparence et pourtant si simple – un objectif fédérateur du mouvement animaliste mondial ? Certes, il faut continuer de décrire, de faire sentir et de dénoncer les souffrances et les privations endurées par les animaux. Il faut continuer de demander l'interdiction des pratiques jugées les plus choquantes [...]. Il faut continuer de promouvoir la réalité et l'importance de leur sensibilité, comme de la nôtre. Continuer de remettre en cause le spécisme. De promouvoir le végétarisme et le végétalisme. Mais cela ne suffit pas. Blog d'Antoine Comiti – Premier billet 38

39 Nous n'osons même pas formuler cette demande tant elle nous paraît chimérique. Surtout, nous redoutons de passer pour des fanatiques qui veulent imposer leurs idées aux autres. Nous avons tort. Tort de prendre le moindre mangeur de viande pour un défenseur des abattoirs. Tort de supposer – sans savoir – que la société ne serait pas encore prête à entendre cette demande et encore moins à en débattre. Blog d'Antoine Comiti 39

40 « abolitiongroup » sur Yahoo : liste ouverte créée en août Elle est le lieu de discussions sur le projet et de coordination pour des activités militantes (création de tracts, affiches, organisation de la Journée Mondiale pour lAbolition de la Viande...) Élaboration collective d'une Résolution pour l'abolition de la viande : cest l'un des supports qui peuvent être utilisés pour diffuser la revendication. Création d'une liste de discussion sur Internet 40

41 « Parce que la production de viande implique de tuer les animaux que l'on mange, parce que nombre d'entre eux souffrent de leurs conditions de vie et de mise à mort, parce que la consommation de viande n'est pas une nécessité, parce que les êtres sensibles ne doivent pas être maltraités ou tués sans nécessité, l'élevage, la pêche et la chasse [des animaux pour la consommation alimentaire] doivent être abolis. » La Résolution 41

42 La phrase finale est « L'élevage, la pêche et la chasse doivent être abolis » Et non pas : « Nous avons le devoir moral de devenir végétariens » Idée qu'il faut passer par un processus social, politique, pour atteindre l'objectif fixé. Point notable 42

43 Évolution par rapport à un schéma qui mise tout sur l'appel au sursaut moral des individus en pensant que A implique nécessairement B : (A) Si on fait comprendre à une personne que telle action est mauvaise => (B) la personne cesse de cautionner cette action On passe ici à une optique où (A) est perçu comme une condition nécessaire mais non suffisante pour obtenir (B). S'adresser au consommateur ne suffit pas 43

44 PARTIE 4 La discordance entre les opinions et les comportements 44

45 Sondages effectués sur des échantillons représentatifs (France) Sondage 1 : perception des élevages de poules pondeuses en batteries de cages (2000) Sondage 2 : perception de la mise à mort des animaux (2003) Deux sondages 45

46 Sondage 1 (poules pondeuses en cage) Pourcentage des sondés estimant que les propositions suivantes s'appliquent « tout à fait » ou « plutôt » à ce type d'élevage. « C'est une prison inhumaine pour les poules » : 87% « C'est un système incompatible avec des conditions de vie décentes pour les poules » : 83% Sondage 1 (poules pondeuses en cage) 46

47 A l'avenir, seriez-vous favorable à interdire l'élevage de poules pondeuses en cage et à n'autoriser que l'élevage en plein air, sachant que cette mesure entraînerait une augmentation du prix des oeufs ? OUI : 86% Sondage 1 (poules pondeuses en cage) 47

48 A l'époque de ce sondage « poules pondeuses »... Sondage 1 (poules pondeuses en cage) 90% des oeufs vendus en France proviennent de poules élevées en cage. 48

49 « Cela vous dérangerait d'assister à l'abattage des animaux » 65% des sondés se déclarent d'accord avec cette proposition Sondage 2 : Perception de la mise à mort des animaux 49

50 « L'idée qu'on puisse tuer un animal à la chasse vous paraît normale. » Pas d'accord : 52% « L'idée qu'on puisse tuer un animal à la pêche vous paraît normale. » Pas d'accord : 39% « L'idée qu'on puisse acheter une volaille et l'abattre soi-même vous paraît normale. » Pas d'accord 40% « Il est normal que l'homme élève des animaux pour leur viande. » Pas d'accord : 14% (1,2% de végétariens dans cet échantillon) Sondage 2 : Perception de la mise à mort des animaux 50

51 (dans un contexte où on vous amène à penser à une question et à y répondre individuellement) Oui, si on a à l'esprit le modèle dune sorte de Superman de l'éthique et de la rationalité : un agent qui passe de la constitution individuelle de jugements éthiques solidement fondés à leur mise en pratique dans ses décisions et actions. Elle l'est moins si l'on prête attention à quelques enseignements de la psychologie sociale Cette discordance entre des opinions exprimées et des pratiques est-elle surprenante ? 51

52 PARTIE 5 Les humains, animaux sociaux (facteurs d'inertie et importance de la perception d'un changement à l'échelle collective) 52

53 1. Sensibilité à la proportion 2. Sens de l'équité 3. Ancrage et ajustement 4. Tendance à s'aligner sur une opinion unanime 5. L'option par défaut Sources : 53 De nombreux facteurs dinertie…

54 On informe des sujets répartis en 2 groupes séparés (A et B) que des milliers de personnes sont en danger dans un camp de réfugiés au Rwanda. On leur demande dans quelle mesure ils sont prêts à contribuer au financement d'une opération qui permettra de sauver 1500 d'entre elles. Seule différence : - On dit au groupe A qu'il y a 3000 réfugiés dans le camp. - On dit au groupe B qu'il y en a On constate que le groupe A est plus disposé à donner que le groupe B. Sensibilité à la proportion Expérience : Sensibilité à la proportion Expérience : À efficacité égale (maux évités, nombre d'individus épargnés), la disposition à entreprendre une action diminue quand on la perçoit comme ne secourant qu'une faible proportion des individus touchés par une cause de malheur. L'action est perçue comme vaine, « une goutte d'eau dans l'océan ». 54

55 En étant végétarien, on épargne la souffrance et la mort à (disons) 100 animaux par an. Chacun détient un pouvoir considérable, qui peut être exercé individuellement, sans attendre un changement des mœurs ou des lois. Comment joue l'erreur de perspective liée à la sensibilité à la proportion? Sensibilité à la proportion et végétarisme Le choix du végétarisme, perçu comme un acte isolé (une personne parmi une multitude) va être freiné par le sentiment de l'inanité du geste : 100 animaux épargnés par an ce n'est « rien » au regard du gigantesque carnage global. 55

56 Tout facteur qui fait percevoir le végétarisme comme un avenir social plausible favorise son expansion. Faire entendre sur la place publique la revendication d'abolition de la viande est un des éléments qui jouent dans ce sens. Celui qui cesse de consommer des produits animaux ne se perçoit pas seulement comme l'auteur d'une abstention individuelle dont l'impact se réduit à sa propre demande. Il se perçoit et est perçu comme l'auteur d'un acte démonstratif, de protestation. Il s'agrège à un mouvement de boycott appuyant l'exigence d'une révision du sort fait aux animaux au niveau de la société tout entière. En quoi la visibilité d'un pôle oeuvrant à l'abolition de la viande peut-elle changer la donne ? Le basculement vers le végétarisme a plus de chances de se produire s'il est vécu comme un événement, certes individuel, mais s'inscrivant dans un mouvement grandissant qui finira par atteindre une large proportion du problème d'ensemble. 56

57 => En quoi consisterait une pêche respectueuse du bien-être animal ? Peut-on sérieusement prétendre que les efforts entrepris dans ce sens permettront à moyen terme des captures et asphyxies radieuses? => 3 millions d'animaux abattus à la chaîne chaque jour (France). Chacun le sera sans peur ni douleur dans un avenir prochain ? (Même question pour le transport) Elever, pêcher, transporter et tuer « dans le bien-être » : un schéma dont la généralisation est illusoire Elever, pêcher, transporter et tuer « dans le bien-être » : un schéma dont la généralisation est illusoire 57

58 => Compter sur chaque éleveur pour considérer les animaux comme des êtres placé sous sa protection, est-ce donner la priorité à leur bien- être ? Ces animaux sont aussi les marchandises dont dépend son revenu... => Compter sur la réglementation ? Parvenir à faire adopter une réglementation extrêmement ambitieuse et détaillée, puis mettre en place les dizaines de milliers de contrôles nécessaires pour assurer son application… Est-ce plausible ? => Compter sur la vigilance sans faille de chaque consommateur : sur un effort d'information intensif sur les conditions d'élevage/pêche, un refus systématique d'achat des produits suspects d'être obtenus en faisant souffrir les animaux. Est-ce plausible ? Les animaux sont en position de vulnérabilité absolue. Sur qui ou quoi compter pour assurer une véritable protection à tous, tout en leur conservant le statut d'objets comestibles ? Les animaux sont en position de vulnérabilité absolue. Sur qui ou quoi compter pour assurer une véritable protection à tous, tout en leur conservant le statut d'objets comestibles ? 58

59 En résumé sur ce point... Beaucoup d'aspects liés à la production de viande sont déjà jugés problématiques aujourd'hui. Pourtant, dès que l'on parle de solutions collectives, seule l'amélioration des conditions d'élevage est évoquée. La thèse implicite c'est qu'à force d'améliorations, on se dirige vers une situation acceptable pour les animaux. Or, il est extrêmement improbable que l'on puisse assurer un jour une vie correcte et une mort sans souffrance aux milliards d'animaux sacrifiés pour la consommation alimentaire. La solution réaliste à la souffrance animale liée à nos modes de consommation réside dans l'abolition de l'élevage et de la pêche. => Ce qui doit être organisé au niveau collectif, c'est la régression puis l'extinction des filières de productions animales. 59

60 CONCLUSION Quelques caractéristiques du MAV MAV : Mouvement pour lAbolition de la Viande 60

61 Le but n'est pas de se positionner comme porteurs d'une position « plus radicale » que le reste du mouvement animaliste. Le but n'est pas de « révolutionner », de « rebâtir de fond en comble » les modes d'action ce mouvement. A certains égards, c'est presque le contraire... MAV : ce dont il ne s'agit PAS 61

62 => S'appuyer sur des valeurs déjà présentes dans la population – sur ce qui est dû aux animaux – sur les cas où il est légitime de restreindre la liberté individuelle => Mieux valoriser ce que fait déjà le mouvement animaliste A mesure que l'abolition s'affirmera comme un horizon explicite, bien des actions apparaîtront comme des étapes qui y conduisent. Une réforme ambitieuse pour le monde tel qu'il est 62

63 => Faire en sorte que la question de la viande (de l'usage alimentaire des animaux) simpose dans le débat public/citoyen. => Parvenir à utiliser les leviers politiques pour favoriser le changement : L'accent est mis sur la nécessité d'agir (aussi) au niveau social/politique L'accent est mis sur la nécessité d'agir (aussi) au niveau social/politique 63

64 Soutenir tout changement social/collectif permettant Dans un premier temps de réduire la production globale de viande promouvoir des mesures coercitives ou dissuasives sur la production/consommation de viande promouvoir des mesures incitatives à la consommation dalternatives végétales faciliter la reconversion de « lindustrie animale » à terme dabolir la production de viande et dautres produits animaux expliquer pourquoi cette demande est réaliste expliquer pourquoi consommer de la viande ne doit pas rester une décision personnelle expliquer pourquoi cette demande est bénéfique pour lensemble de la communauté des êtres sensibles Comment œuvrer pour labolition de la viande 64

65 Soutenir tout changement social/collectif permettant dans un premier temps de réduire la consommation globale de viande promouvoir des mesures coercitives ou dissuasives envers la production/consommation de viande – Par exemple: suppression des subventions pour lexploitation animale implémentation de quotas (comme sur la production de betteraves sucrières, la production de lait, etc… en France) augmentation de la TVA sur les produits animaux instauration dimpôts sur les productions « animales » moratoire sur les nouveaux élevages moratoire sur les abattoirs abolir des programmes publics tels que le lait à lécole Comment œuvrer pour labolition de la viande 65

66 Soutenir tout changement social/collectif permettant Dans un premier temps de réduire la consommation globale de viande promouvoir des mesures incitatives à la consommation/production dalternatives végétales subventionner la production de végétaux destinés à la consommation humaine multiplier les programmes publics dinformation sur les bienfaits de lalimentation végétalienne plus de repas végétaliens dans les cantines publiques (par exemple : initiative veggie day, etc.) lutter contre les discriminations envers les végétariens et végétaliens subventionner la recherche sur lagriculture « biovégane » Comment œuvrer pour labolition de la viande 66

67 Soutenir tout changement social/collectif permettant Dans un premier temps de réduire la consommation globale de viande faciliter la reconversion de « lindustrie animale » aider les éleveurs à financer leur reconversion (transformation des installations, financement de formations…) soutenir la restructuration de lindustrie agroalimentaire animale les coûts de cette reconversion doivent être portés par lensemble de la société Comment œuvrer pour labolition de la viande 67

68 participer aux forums existants ou créer des nouveaux forums de discussions sur la revendication de labolition de la viande participer aux Semaines Mondiales dActions pour lAbolition de la Viande (semaines du dernier samedi de Janvier, Mai, Septembre) écrire des textes, publier des articles sinspirer des ressources de et les étofferhttp://m-eat.org agir de façon décentralisée Parler moins de véganisme et à la place formuler lidée de labolition de la viande, sans complexe ! Comment œuvrer pour labolition de la viande 68

69 Merci à Estiva Reus et Anou Sarukhanyan pour les nombreuses diapos ! Merci à Uta P. pour la correction. Merci à vous pour votre attention ! Remerciements 69

70 Contact Tierrechtsinitiative Region Stuttgart Böblinger Straße Stuttgart facebook.com/Tierrechtsinitiative.Region.Stuttgart twitter.com/tirs_online myspace.com/tirs-online youtube.com/user/TiRStuttgart flickr.com/photos/tirs_online 70


Télécharger ppt "Le Mouvement Mondial pour l´Abolition de la Viande Broc (CH), 22 Avril 2011 Thomas Hecquet, Initiative pour les droits des animaux de la région de Stuttgart,"

Présentations similaires


Annonces Google