La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

21 novembre 2011 - 1 - Le Club « Objectif CO 2 Auvergne »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "21 novembre 2011 - 1 - Le Club « Objectif CO 2 Auvergne »"— Transcription de la présentation:

1 21 novembre Le Club « Objectif CO 2 Auvergne »

2 21 novembre Rencontre du Club "Objectif CO 2 Auvergne" Salons Chartoire - Aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne Ordre du jour : Évolution de la démarche charte Objectif CO 2 (ADEME) Point d'actualité sur les Certificats d'Economie d'Energie (DREAL) Bilan du suivi des engagements des entreprises signataires (DREAL) Projet de pack d'accompagnement des entreprises dans la charte (AFT) Adéquation configuration du véhicule à la typologie des itinéraires : Conclusion et cocktail

3 21 novembre Les dernières évolutions de la charte « Objectif CO2 : les transporteurs sengagent » Mise à jour des outils « Objectif CO 2 » De quels outils sagit-il ? Les fiches actions Les tableurs « Autoévaluation » et « Engagements Volontaires » Nouvelle charte > nouveau tableur Leurs guides utilisateurs Quelles évolutions ? Pour quand ? mars 2011>Fiches actions TRM >Création des fiches TRV et transport interurbain novembre 2011 >Création de la version « 1.2 » du tableur TRM (base des remontées du réseau national):DR ADEME, DREAL, chargés de missions, entreprises signataires, B.E., STM >Création du tableur TRV (structure similaire TRM)

4 21 novembre Les dernières évolutions de la charte « Objectif CO2 : les transporteurs sengagent » Mise à jour des outils « Objectif CO 2 » juin 2012 >Création dun outil web « V2 » TRM et TRV (remplacement tableurs actuels) >Extension démarche TRM aux VUL (PTAC < 3,5 tonnes) avec SNTL >Extension démarche TRV au transport urbain (l UTP et le GART) 2013 >Extension de la démarche aux chargeurs

5 21 novembre Les nouvelles fiches actions Prise en compte du retour dexpérience Principales améliorations apportées -Création de nouvelles fiches TRM Température dirigée, ajustement du parc à son usage, outils informatiques doptimisation des trajets et des chargements... -Élargissement du champ de certaines fiches : Pneumatiques, mise en place dun programme déco-conduite, amélioration du suivi des consommations… -Organisation en 4 axes conservée -Solutions non recensées dans la 1ère version -Approfondissement des solutions -Hypothèses de gains plus fines. Exemple :

6 21 novembre Les dernières évolutions de la charte « Objectif CO2 : les transporteurs sengagent » Lettre semestrielle dinformation Objectifs : Diffuser des retours dexpériences (interviews) Structurer autour de 4 actions prédéfinies, une par axe Présenter lactualité de la démarche Support : pdf 4 à 6 pages diffusé électroniquement Fréquence : 2 par an (n°1 mars n°2 octobre 2011) Mode de sélection des entreprises En fonction des actions retenues, liste dentreprises identifiées (base : tableurs et OP) Exemple : pour le n°1 Suivi de la consommation (action- phare), Bridage de la vitesse, Stop moteur à larrêt, Modes non routiers pour le n° 2 Eco-conduite (action-phare), Transport frigorifique, Outil informatique doptimisation des trajets, Véhicule électrique.

7 21 novembre Les dernières évolutions de la charte « Objectif CO 2 : les transporteurs sengagent » niveau national entreprises de TRM 292 entreprises signataires (0,6%) véhicules conducteurs litres de carburant Tonnes de CO 2 niveau régional 951 entreprises de TRM 28 entreprises signataires (3%) véhicules conducteurs litres de carburant Tonnes de CO 2

8 21 novembre Les dernières évolutions de la charte « Objectif CO 2 : les transporteurs sengagent » Signature le 20/09/11 des premières chartes de transport routier de voyageurs dont 2 entreprises auvergnates : - KEOLIS Loisirs et Voyages - DELAYE

9 21 novembre Les nouvelles fiches actions

10 21 novembre Les nouvelles fiches actions La fiche de synthèse Axe Thème Solutions Description Domaine de pertinence Gains de CO 2 Retour sur investissement Faisabilité

11 21 novembre Les nouvelles fiches actions La fiche détaillée Axe Thème Contexte et réglementation

12 21 novembre Les nouvelles fiches actions La fiche détaillée Solution Explication Type dusage et de véhicule Gains Pertinence Mise en oeuvre Suivi

13 21 novembre Point dactualité sur les Certificats dEconomie dEnergie (CEE)

14 21 novembre Les acteurs Les obligés : les vendeurs dénergie (électricité, gaz, fioul et carburants) Montant des obligations en kWh cumac (unité des CEE) calculé en fonction des ventes de l obligé Les éligibles : nont pas dobligation mais peuvent valoriser des économies dénergie et obtenir des CEE pour les revendre ensuite sur un « marché » propre à ce dispositif (le registre national des CEE -

15 21 novembre Les possibilités pour les entreprises de transport Ni obligé (sauf exception) ni éligible (en 2 ème période). MAIS : les obligés sont à la recherche de gisements d économies dénergie moins « chers » que sur le marché CEE possibilité pour les entreprises de transport de valoriser leurs actions déconomies dénergie en les « cédant » à des obligés via un accord financier (sur le modèle des grands groupes de distribution qui visent les particuliers).

16 21 novembre Comment faire pour valoriser des actions d économies d énergie ? Des fiches dopérations standardisées ont été construites et diffusées par arrêté pour définir les conditions d éligibilité et les montants récupérables pour les opérations les plus courantes. Actuellement : 14 fiches relatives au transport Démarche possible : examiner les fiches et repérer les actions réalisées ou réalisables par lentreprise, estimer le montant récupérable en kWhcumac, et les montants financiers associés.

17 21 novembre Equipement Unité de transport intermodal (UTI) TRA-EQ-01TRA-EQ-01 Pneus dautobus à basse résistance au roulement TRA-EQ-02TRA-EQ-02 Télématique embarquée pour le suivi de la conduite dun véhicule TRA-EQ-03TRA-EQ-03 Suivi des consommations de carburants grâce à des cartes privatives TRA-EQ-05TRA-EQ-05 Pneus de véhicules légers à basse résistance au roulement TRA-EQ-06TRA-EQ-06 Unité de transport intermodal pour le transport combiné fleuve-route TRA-EQ-07TRA-EQ-07 Wagon dautoroute ferroviaire TRA-EQ-08TRA-EQ-08 Barge fluviale TRA-EQ-09TRA-EQ-09 Automoteur fluvial TRA-EQ-10TRA-EQ-10 Groupes frigorifiques autonomes à haute efficacité énergétique pour camions, semi remorques, remorques et caisses mobiles frigorifiques TRA-EQ-11TRA-EQ-11 Groupes frigorifiques non autonomes à haute efficacité énergétique pour camions, semi remorques, remorques et caisses mobiles frigorifiques TRA-EQ-12TRA-EQ-12 Lubrifiant économiseur dénergie pour des véhicules de transport de personnes ou de marchandises TRA-EQ-13TRA-EQ-13 Services Formation dun chauffeur de transport à la conduite économique TRA-SE-01TRA-SE-01 Covoiturage domicile-travail TRA-SE-03TRA-SE-03

18 21 novembre Bilan du suivi des engagements des entreprises signataires

19 21 novembre Les signatures 2011

20 21 novembre Aujourdhui en Auvergne 24 % du parc Auvergne de tracteurs de moins de 10 ans (5 403 parc 2010) 23 % des conducteurs du transport routier de marchandises (6 183) 10 % (28 / 292) des entreprises signataires, 3 % (1 304 / ) des véhicules, 3 % (1 394 / ) des conducteurs

21 21 novembre

22 21 novembre Les constats Temps de réponse des actions mises en place. Variation de lactivité : transports plus lourds (44T), plus urbains. Communication et formation des conducteurs ( arrivée de nouveaux matériels, boîtes robotisées ). Relâchement dans le suivi des conducteurs. Renouvellement des véhicules Euro 3 -> Euro 5. Arrêt automatique des moteurs au ralenti. Géolocalisation, optimisation des itinéraires. Mise en place dun suivi des consommations. Formation éco-conduite.

23 21 novembre Les conclusions Pour être pleinement efficaces, les actions visant des améliorations technologiques «modernisation de la flotte», «boîtes robotisées» doivent saccompagner de formation des conducteurs sur les spécificités du matériel et de son emploi.

24 21 novembre Le conducteur est le «maillon fort» de la réduction des consommations de carburant. Les conclusions

25 21 novembre Les gains les plus importants sont mesurés dans les entreprises ayant associé les conducteurs à la démarche par: des dispositifs incitatifs, la formation éco-conduite formalisée et accompagnée dun suivi des conducteurs formés, la communication interne. Les conclusions

26 21 novembre Les efforts de communication interne et de suivi des consommation doivent être continus. Relâchement = retour aux mauvaises habitudes et augmentation des consommations.

27 21 novembre Présentation pack daccompagnement des entreprises signataires de la charte

28 21 novembre Analyse des réponses de lenquête «Véhicule»

29 21 novembre entreprises signataires de la charte enquêtées, 12 réponses (43%) dont 11 exploitables 8 entreprises sur national et international et régional 3 entreprises uniquement sur régional

30 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

31 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

32 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

33 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

34 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

35 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours nationaux ou internationaux

36 21 novembre Analyse du type de véhicule dédié aux parcours régionaux

37 21 novembre Transports : laffichage des émissions de CO 2 devient obligatoire. (Décret no du 24 octobre 2011 ) Publics concernés : personnes publiques ou privées organisant ou commercialisant une prestation de transport (notamment entreprises de transport, entreprises de déménagement, taxis, entreprises de mise à disposition de voitures de petite remise, de voitures de tourisme avec chauffeur, de véhicules motorisés à deux ou trois roues, collectivités territoriales qui réalisent des prestations de transport en régie ou leurs groupements, commissionnaires, agents de voyage) ; bénéficiaires dune telle prestation. Objet : information du bénéficiaire dune prestation de transport sur la quantité de dioxyde de carbone émise par le ou les modes de transport utilisés. Entrée en vigueur : linformation est due à compter dune date qui sera fixée par arrêté du ministre chargé des transports, en fonction du mode de transport et de la taille de lentreprise, entre le 1er juillet et le 31 décembre 2013.

38 21 novembre Le Club « Objectif CO 2 Auvergne » Merci de votre attention

39 21 novembre

40 21 novembre Fiches actionSolutions Gain CO 2 Temps retour invest. AXE VEHICULE Modernisation et ajustement du parc à son usage Optimisation de la puissance5 %< 1 an Choix dune boîte de vitesses robotisée 3 %1 à 3 ans Optimisation du pont2,5 %< 1 an

41 21 novembre Solution 1 : Optimisation de la puissance Impact sur la consommation et les émissions de CO 2 Puissance (CV) Consommation moyenne (litres / 100 km) 130 – – – – – ,2 30,5 33,4 34,7 Daprès ce dernier tableau, une diminution de CV permet déconomiser environ 5%-10% (environ 2 l/100 km) de carburant. Si lon suppose que cet écart de consommation reflète à la fois laugmentation de PTAC et laugmentation de puissance dans des conditions identiques de charge, il paraît préférable de retenir la fourchette basse de cette estimation.

42 21 novembre Solution 2 : Choix dune boîte de vitesses robotisée Lintérêt des boîtes de vitesses robotisées est de proposer une gestion automatique de lembrayage et du passage des rapports pour un coût énergétique limité. Toutefois, il est à noter que la boîte de vitesses robotisée ne remplacera pas lanticipation des conducteurs. A titre dexemple, à lapproche dune montée, le conducteur pourra rétrograder plus tôt que la boîte robotisée. Certaines commandes électroniques peuvent cependant également intégrer des paramètres externes au moteur (changement de déclivité par exemple). Les résultats dun test mené par lADEME et un transporteur sur 2 agences pilotes et 11 véhicules sur des périodes allant de 6 à 12 mois sont les suivants : - réduction moyenne de la consommation de 1,2L/100km ; - lissage des consommations entre les conducteurs (lécart type se réduit de 2,5L/100km) ; - conducteurs originellement performants : consommation identique voir légère augmentation ; - conducteurs originellement peu performants : forte diminution des consommations.

43 21 novembre Gabarit véhicule- Usage principal considéré Gain Petit porteur Urbain 3,5 -12 t 4 % Grand porteur régional > 12 t 3,5% Ensemble routier Longue Distance 40 t 3% Le tableau suivant présente les gains associés à cette action : Cette action doit être engagée lors du renouvellement des véhicules, elle nest pas envisageable a posteriori, car elle serait trop coûteuse. Le surcoût associé à léquipement en boîte robotisée lors de lachat du véhicule est variable mais généralement compris entre et euros. Une formation pour accompagner la prise en main des conducteurs est indispensable suite au changement de boîtes car le mode de conduite est réellement modifié.

44 21 novembre Solution 3 : Optimisation du pont Daprès Energeco, lécart maximal de consommation entre la situation la plus favorable et la moins favorable en termes de réglage de pont est denviron 5%. Gabarit véhicule- Usage principal considéré Gain Petit porteur Urbain 3,5 -12 t Grand porteur régional > 12 t 2,5% Ensemble routier Longue Distance 40 t Cette action est pertinente pour tous les types de véhicules considérés ici. Le réglage du pont doit être discuté avec les constructeurs et doit être adapté à la vitesse maximale et au type de trajet de chaque véhicule. Cette solution sera dautant plus pertinente que les véhicules sont spécialisés sur des trajets spécifiques récurrents, ce qui permet doptimiser spécifiquement le véhicule.

45 21 novembre Fiches actionSolutions Gain CO 2 Temps retour invest. AXE VEHICULE Bridage de la vitesse des véhicules Bridage de la vitesse (80 ou 85 km/h) 5 % à 2,5 % < 1 an

46 21 novembre Solution : Bridage de la vitesse Les gains retenus sont les suivants pour les différents types de véhicules et les différents types dusages: ils sont considérés significatifs sur des usages longue distance car la part du trajet réalisée à vitesse maximale est prépondérante. Pour les usages régionaux, la part du trajet réalisée à vitesse maximale est plus faible et donc les gains sont moins importants. Enfin, pour des usages urbains, ces gains peuvent être considérés comme négligeables car la part du trajet réalisée à vitesse maximale est minoritaire. Gabarit véhicule- Usage principal considéré Gains liés à un bridage de 90 à 80 km/h Gains liés à un bridage de 90 à 85 km/h Petit porteur Urbain 3,5 -12 tNégligeable Grand porteur régional > 12 t2,5 %1,2 % Ensemble routier Longue Distance 40 t5 %2,5 %


Télécharger ppt "21 novembre 2011 - 1 - Le Club « Objectif CO 2 Auvergne »"

Présentations similaires


Annonces Google