La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEUX MONOGRAPHIES(à synthétiques)FIDJIENNES A.POLEMIQUE SUR LE NOUVEAU DRAPEAU par le Professeur Sixte RONFONAY(Faculté de Suva) Lexistant était tout simple:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEUX MONOGRAPHIES(à synthétiques)FIDJIENNES A.POLEMIQUE SUR LE NOUVEAU DRAPEAU par le Professeur Sixte RONFONAY(Faculté de Suva) Lexistant était tout simple:"— Transcription de la présentation:

1 DEUX MONOGRAPHIES(à synthétiques)FIDJIENNES A.POLEMIQUE SUR LE NOUVEAU DRAPEAU par le Professeur Sixte RONFONAY(Faculté de Suva) Lexistant était tout simple: Un drapeau merdique, un blason et surtout une devise à la con(Je vous demande un peu[traduction]:»Mangez chez Joe, cest moins cher! »), une toponymie avec des noms à coucher dehors. Avec les temps nouveaux devait venir lère de grands changements(fout de tout!).

2 Les fidjiens sont habitués aux fréquents changements de lieux, ils ont donc peu rouscaillé; ils ne «tiquent quau» nouveau nom de la capitale, et plutôt 2 fois quune, doù leur nouvel hymne national:Tico-Tico(clic de droite pour arrêter) Quant à la devise, elle est devenue: KO KAKO LARA FRESHI LEMIEU Cest aussi inepte quavant, mais au moins ça rapporte dimportantes royalties chaque année. Reste le drapeau(dmes c…!): De par son patronyme et sa mégalomanie, Labanana(que les Parques lui titillent le duodénum!)ne conçoit guère que lemblème national ne fasse pas référence(du panier) au symbole phallique, riche en amidon et vitaminé, jai nommé: la banane(anère!)…

3 Même le bouquin de Cohen-Derue le conforte dans ses prétentions. Il a dabord voulu lancer un clin dœil exprimant sa gratitude aux états qui nont pas été avares de subsides pour soutenir son régime(de bananes évidemment!). Mais il fut fort étonné lorsque ces mêmes nations amies ont décliné, poliment certes, lhonneur quon leur faisait: Bush a dit quil avait du lait sur le feu et quil ne pouvait assumer, les canadiens ont assuré que le jus de banane ne saurait égaler_Tabernacle!_ le jus dérable(de lièvre)mais que…la prochaine fois…si le temps est beau…etc…etc… Quant à lUnion Européenne, ils ont dit que le robinet allait se fermer, quils navaient plus un rond, que même leur députés étaient logés avec les enfants de Don qui shoote et que ça serait bien aimable au Président de leur renvoyer leur chèque de 31,50(qui, de toute façon était sans provision).

4 Pour lanecdote(toi de là!), sachez que, imitant Henri IV et sa poule au pot dominicale, le despote a mis son peuple au régime et veut quune banane soit pelée, sucée et dégustée toutes les 2 heures avec une pensée émue et jouissive à son endroit(Oui, parce quà son envers il laurait dans le fignedé!). Un concours pour les meilleurs artistes fidjiens fut ouvert: de nombreuses propositions furent faites, mais cest en finale que furent retenus les deux 1ers prix ex-aequo des frères siamois Jelèch Atouva & Jelèch Atoucrin. On retrouve là des bananes(Ben tiens!), le vert de lespérance, le rouge de la révolution, le jaune …euh!…de la jaunitude (Ségo dixit), et même un pied de nez(?) aux opposants dans lun.

5 Mais cet enfoiré de Labanana(Que le Tout-Puissant lui assèche les sinus!) nest jamais content (mieux!), il a dessiné lui-même de ses noires mains un drapeau qui met en symbiose son nom, sa symbolique, lancien blason mais avec la nouvelle devise(Coca-Cola Corp. menaçait de ne plus verser un kopeck!) et le statut constitutionnel des îles(NDLR: Des républiques comme ça, jen ch.. une tous les matins!). Finalement, on a procédé à un vote démocratique: Inscrit=1 Votant=1 Exprimé=1 « Pour mon drapeau »=1 voix(présidentielle); le pavillon labananéen a été adopté à lunanimité.

6 Autre son de cloche dans le maquis! Les gigazobistes ont proposé des couleurs plus coquines: La sublimation de Tap-Dur en une accorte pin-up, sectionnant avec sa machette quelque symbole phallique. Mais les sérigraphistes se sont récriés en disant que cétait difficile à reproduire et que, de toute façon, ça coûterait la peau du cul. On sest donc rabattu sur léconomique et le conventionnel. Et dabord, la symbolique: la machette (no problemo!), une roue dentée inachevée qui évoque les prothèses dentaires de Gigazoba*, létoile, quant à elle, évoquant la stellarité et lastralitude qui…que… quoi…dont…où…bref! M…! ça faisait joli! *:cf ses éternels problèmes de santé (revoir le 1er diaporama).

7 Pour les couleurs, on fit appel au grand romancier, dramaturge, poète Stin Dal. Cet immense auteur fidjien a bien voulu que lon fasse allusion à son immortel chef dœuvre « Le vert & le noir ». Imitant son mortel ennemi, Gigazoba a voulu aussi en personne dessiner le drapeau de son mouvement, mais comme, en plus, il est daltonien (Décidément, ce garçon na pas de pot!) le résultat mit dans lembarras(gastrique) ses partisans qui se battent actuellement sous les deux étendards en attendant mieux. O U ? On en est là de cette guéguerre vexillologistique et bien malin est celui qui, aujourdhui, peut dire quel drapeau lemportera. Quelques pragmatiques ont pensé à une 3ème solution qui consisterait à adopter purement et simplement le logo de Coca-Cola, ça na rien de patriotique mais ça rapporterait un max de flouze et les fidjiens seraient connus (et reconnus) dans le monde entier.

8 B.LES ETUIS PENIENS FIDJIENS par lethnologue français Jean Aimé Trédétas, professeur à la Sorbonne. I. HIER, LA TRADITION: En bois(fibres diverses: canne à sucre, écorce, arbres à glands…), en corne, tissu, cuir, avec ou sans perlouzes, létui pénien représentait un certain particularisme fidjien qui faisait la joie desdits emmanchés et le bonheur des vieilles filles occidentales refoulées. Bref, une phallocratie heureuse et bon enfant(de chichourle!)!

9 Les modèles étaient simples et de bon ton(à lhuile): En haut à gauche, très pratique pour le shopping, « Fanlaphoule ». A droite, tout ce quil faut pour épater les gonzesses, les modèles »Deux bouts les morts! » (a little bit pretentious maybe). Ci dessous, à gauche « Cornegidouilles »(hommage au Dieu Brah-Sinss) et à droite un modèle plus élaboré, (pour chef de village par exemple) »Granfrissongaranti ». Il faut nez en moins reconnaître que la gent féminine nest pas fanatique de ces engins, certains mâles oubliant de les enlever à temps: combien de minettes défon- -cées et danus horribilis avariés dans ces élans héli-coïtaux? Mais bah, cétait lhéritage de nos pères et « y-a-bon » la tradition!

10 Nonobstant encore quelques incommodités mineures(cf ci contre), on peut avouer quil y avait là tout un patrimoine(tibétain) dune richesse inégalée. Le modèle ci dessous est conservé au Musée des Arts & Traditions populaires de Pay-Nice (Halp Marh Ytim). Il sagit de létui pénien du regretté sénateur franco-fidjien des Deux-Chêvres(Chef lieu: Ny- Hort) Coudé du Foresto. La standardisation nexistait pas et dhabiles artisans pouvaient ajuster lengin aux conformités de votre propre complexion. Heureux gens! Heureuse époque! Ces damnés (grands)colons rosbifs allaient tout remettre en cause(toujours tu mintéresses…).

11 II.AUJOURDHUI:FONCTIONALITE-DEMESURE: Des matériaux nouveaux apportent désormais aisance et confort: le métal, le verre, le béton pré-con-train, le skaï, etc, etc… Fabriqués en série, les étuis sont maintenant bon marché et lon peut en changer tous les jours. Malheureusement, en corollaire, une propension à vouloir éjaculer plus haut que son dard a fait que les fidjiens « ne se sentent plus pisser »et quil y a inflation gi- -gantesque des grandes tailles(-moi zen une!).

12 Les modèles en verre surtout ont la cote. Dimportation allemande, »Oktoberfest »(ci dessous) eut un grand succès! La facilité dentretien y est pour beaucoup: un coup de piston…et hop! Modèles »Sucre dorge » Modèles »Crésus »

13 Pour les éjaculateurs précoces(Rappelez-vous le sonnet du bon Félix Arvers: »Ma vie a son secret, mon âme a son mystère…et qui finit par…Quel est donc ce dépôt*et ne comprendra pas. »), on a prévu des écoutilles du plus bel effet. La paranoïa des chefs na plus de limite: en haut à droite Labanana se fait faire un étui doré à lor fin; en bas, Gigazoba se fait livrer par DHL un étui hors normes. Cette surenchère amuse toutefois le bon peuple! *:Oh les puristes! Je fais ce que je veux! Vu?

14 Un cas à part: SARKO -ZIZI: Le Grand Nahbô possède, quant à lui(et bien quil nous casse les cantaloups), une garde-robe bien fournie et toute en « sur-mesure »(voir éventuellement coudre.htm FAIRE UN COPIER-COLLER SI CA MARCHE PAS. coudre.htm Par contre, on se demande à quoi peut bien lui servir létui en bas à gauche????

15 III.DEMAIN ? LE TRIOMPHE DU « DESIGN » ? Il faut bien lavouer, que ce soit en céramique, en inox, en cuivre, ou en carbure de tungstène, lavenir est au « nimporte quoi »!…


Télécharger ppt "DEUX MONOGRAPHIES(à synthétiques)FIDJIENNES A.POLEMIQUE SUR LE NOUVEAU DRAPEAU par le Professeur Sixte RONFONAY(Faculté de Suva) Lexistant était tout simple:"

Présentations similaires


Annonces Google