La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. À peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de lazur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté deux. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, quil est comique et laid ! Lun agace son bec avec un brûle-gueule Lautre mime, en boitant, linfirme qui volait ! Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de larcher ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant lempêchent de marcher. Charles Baudelaire ( ), Les Fleurs du Mal(1857), II, Spleen et Idéal, LAlbatros, 1861.

4 Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. À peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de lazur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté deux. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, quil est comique et laid ! Lun agace son bec avec un brûle-gueule, Lautre mime, en boitant, linfirme qui volait ! Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de larcher ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant lempêchent de marcher. Charles Baudelaire ( ), Les Fleurs du Mal(1857), II, Spleen et Idéal, LAlbatros, 1861.

5 Baudelaire naît à Paris en Il perd son père à l'âge de six ans. Après des études secondaires, Baudelaire mène une vie marginale et de bohème dans le Quartier latin. En 1841, il séjourne à l'île Bourbon (La Réunion) et, en rentrant à Paris en 1842, écrit ses premiers textes. En 1844, sa famille s'indigne de sa vie de débauche. Baudelaire devient alors journaliste, critique d'art et critique littéraire est l'année de publication des Fleurs du Mal. Baudelaire est attaqué en justice pour « immoralité » et plusieurs poèmes sont retirés du recueil. Il est très affecté par cet échec et sombre dans la misère et dans la maladie. Le poids des dettes s'ajoutant aux souffrances morales, Baudelaire est frappé en 1866 d'un malaise qui le rendra paralysé et aphasique. Il meurt en 1867.

6 LAlbatros Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. À peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de lazur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté deux. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, quil est comique et laid ! Lun agace son bec avec un brûle-gueule, Lautre mime, en boitant, linfirme qui volait !brûle-gueule Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de larcher ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant lempêchent de marcher. Charles Baudelaire ( ), Les Fleurs du Mal(1857), II, Spleen et Idéal, LAlbatros, 1861.

7

8 Elément de reprise Moyen utilisé ……………… ………………. ………………..………………. ………………..

9 Eléments de reprise Moyen utilisé Vastes oiseaux des mers Périphrase QuiPronom relatif Indolents compagnons de voyage Périphrase

10 Elément de reprise Moyen utilisé ……………… ………………. ………………..………………. ………………..

11 Eléments de reprise Moyen utilisé LesPronom personnel Ces rois de lazurPériphrase EuxPronom personnel

12 Eléments de reprise Moyen utilisé ……………….. ………………… ………………..………………… …………………. …………………………………….

13 Eléments de reprise Moyen utilisé Ce voyageur ailéPériphrase IlPronom personnel LuiPronom personnel IlPronom personnel LinfirmePériphrase QuiPronom relatif

14 Eléments de reprise Moyen utilisé ……………….. ……………….……………….. ……………….…………………

15 Eléments de reprise Moyen utilisé Prince des nuéesPériphrase Qui hante…Pronom relatif (qui ) se rit…Pronom relatif (sous-entendu) LPronom personnel

16

17

18 Eléments de reprise totale de « lalbatros » Vastes oiseaux des mers Qui Indolents compagnons de voyage Les Ces rois de lazur Eux Ce voyageur ailé Il Lui Il Linfirme Qui Prince des nuées Qui hante… (qui ) se rit… L Vos remarques: ………………………………… ……………………………………. ………………….. Observez le passage du pluriel au singulier dans les reprises et expliquez le sens que cela confère au poème.

19

20 Le sens du poème

21 A retenir!

22


Télécharger ppt "Souvent, pour samuser, les hommes déquipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant."

Présentations similaires


Annonces Google