La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiologie de la jonction neuromusculaire Gilles Dhonneur SAR, CHU H Mondor, 9 4000Créteil.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiologie de la jonction neuromusculaire Gilles Dhonneur SAR, CHU H Mondor, 9 4000Créteil."— Transcription de la présentation:

1 Physiologie de la jonction neuromusculaire Gilles Dhonneur SAR, CHU H Mondor, Créteil

2 Physiologie de la jonction neuromusculaire Gilles Dhonneur SAR, CHU H Mondor, Créteil

3 Jonction neuromusculaire (Doyer 1848) Nerf moteur Bouton terminal ACh Récepteurs post-synaptiques Fibre musculaire Conduction électrique Transmission chimique Na+Ca++ Na+ Ca++

4 Plan Anatomie-fonctionnelleAnatomie-fonctionnelle –Gilles DHONNEUR ElectrophysiologieElectrophysiologie –Étienne ROUX

5 Anatomie fonctionnelle

6 Nerf moteur Divisions successives -Fibre unique (myéline) -4 rameaux nerveux terminaux (Schwann) Unité motrice

7 Bouton terminal Vésicules dACh -Agencement particulier -Zone active (50 nm) -(500 ZA / JNM) Organelles: mitochondrie/rétic endo Récepteurs présynpatiques Canaux calciques Puits /ZA

8 Vésicule dACh ACh Synaptobrevine Synapsine ATP Synaptotagmine Vésicules : 5 à 6 nm -5 à ACh -Théorie quantique:1quanta = 1 vésicule - 1 quanta=1unité de dépolarisation - Transmission Nle : 200 vésicules re larguées -1 à ACh

9 Ca 2+ ARRIMAGE Acetyl CoA + Choline Ca 2+ calmoduline MOBILISATION FUSION -EXOCYTOSE ACh --> Acétate + Choline AChE DÉGRADATIONRECYCLAGESYNTHÈSE STOCKAGE Actine Cycle de lACh Zone active ACh ATP Choline transférase

10 La plaque motrice Dépression en forme de gouttière -Replis membranaires: épaules / ZA Récepteurs post-synpatiques à lACh Canaux sodiques voltages dépendants Appareil sous membranaire riche -Sarcoplasme-Nyx-Mitochondries

11 Récepteur postsynaptique à lACh Concentrés au niveau des crêtes des replis jonctionnels / m 2 -2 à 5 millions dACh R /JNM -Structure glycoproteique

12 Enchassé dans la membrane 1000 AA 5 sous unités accollées 2 sites de fixation de ACh NH2 COOH 4 chaines dAA hélicoïdale 4 domaines M1-M2-M3-M4 M2 adjacente= canal ionique canal ionique= 50 A°

13 Récepteur à lACh =Canal ionique Latence douverture 1 s Durée douverture 1 ms ions (Na et K) en transit / 1 ms Diffusion /gradient de concentration

14 Canal sodique voltage dépendant 5 sous-unités Membrane péri jonctionnelle et musculaire 2 portes Voltage dépendante Temps dépendante

15 600 Angströms Intense activité métabolique Encombrement majeur (Bombardement par ACh) AChE fixés sur un squelette collagénique Lieu de transfert et déchanges de substances Trophiques de la JNM Fente synaptique

16 AChE Enzyme le plus puissant de lorganismeEnzyme le plus puissant de lorganisme Activité AChE permet de moduler lactivité musculaireActivité AChE permet de moduler lactivité musculaire La concentration en AChE varie dun groupe musculaire à lautreLa concentration en AChE varie dun groupe musculaire à lautre Chaque AChE possède 6 sites dhydrolyse de AChChaque AChE possède 6 sites dhydrolyse de ACh 1 JNM: Sommes des sites AChE = AChR1 JNM: Sommes des sites AChE = AChR Hydrolyse environ 50% des AChHydrolyse environ 50% des ACh > disponible pour AChR > disponible pour AChR

17 Appareil Contractile * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * Axone moteur Cellule musculaire Cellule de Schwann * JNM adulte

18 Électrophysiologie Étienne Roux

19 Récepteur à lACh: Canal ionique Na + K + Ca 2+ ACh Ext Int

20 Ouverture du canal ionique mPPM Na + K + Ca 2+ ACh Courrant élémentaire : Ampère ++ - mPPM = 0,1 à 0,2 V molécules dACh= 1 AChR activé

21 Sommation des mPPMs, PPM, PA - 70 mV - 30 mV +40mV +40mV Potentiel de repos de la cellule PA Na+ Ouverture simultanée des canaux sodiques voltages dépendants Seuil du PPM Activation des AChRs Ouverture des canaux ioniques Sommation des mPPM (R activés ) x 0,1 V = 40 mV

22 Effets des curares Effets sur le récepteur post-synaptiqueEffets sur le récepteur post-synaptique –Curares non dépolarisants –Curare dépolarisant Effets pré-synaptiquesEffets pré-synaptiques

23 Bloc non-dépolarisant (scenari : antagoniste compétitif) ACh CND Courrant unitaire Twitch Temps

24 Bloc dépolarisant (scenari: agoniste partiel compétitif) AChPAPA CD

25 Effets présynaptiques des CND Ca++ Fente synaptique Mobilisation Migration ZA FusionExocytose Temps PA Force de contraction Temps Twitch RécepteurNicotiniquePréSynaptique

26 Laffaiblissement de lintensité de la contraction musculaire lors des stimulations répétées ou à haute fréquence témoigne de la persistance de curare au niveau de la JNM Implication : monitorage de la décurarisation


Télécharger ppt "Physiologie de la jonction neuromusculaire Gilles Dhonneur SAR, CHU H Mondor, 9 4000Créteil."

Présentations similaires


Annonces Google