La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/2006 1 exemple avec la protéine hémoglobine les globules rouges acheminent loxygène depuis les poumons jusquaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/2006 1 exemple avec la protéine hémoglobine les globules rouges acheminent loxygène depuis les poumons jusquaux."— Transcription de la présentation:

1 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ exemple avec la protéine hémoglobine les globules rouges acheminent loxygène depuis les poumons jusquaux tissus qui en ont besoin les globules rouges ne possèdent pas de noyau et donc ont tout le loisir de se remplir dhémoglobine, molécule/protéine responsible du prélèvement et du dépôt de loxygène les globules rouges sont fabriqués dans la moelle osseuse par des cellules En résumé : –globule rouge contient lhémoglobine –qui contient loxygène

2 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ gène lorsque le besoin de produire davantage dhémoglobine se fait sentir, le segment dADN correspondant de la moelle osseuse, le gène de lhémoglobine, souvre en deux (comme lors de la réplication de lADN) mais cette fois un seul des deux brins est copié ou transcrit gène : sorte de programme situé dans lADN => unité dinformation permettant de coder, cest donc une partie, un segment porteur de sens de lADN, destiné à être transcrit en ARN chez les eucaryotes, lADN est généralement sous forme de plusieurs chromosomes linéaireseucaryoteschromosomes

3 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ chromosome les chromosomes portent les gènes un chromosome est constitué dune molécule dADN et de protéines lespèce humaine conte paires dont 22 sont des chromosomes homologues la dernière paire correspond aux 2 chromosomes sexuels X et Y le génome humain est réparti sur ces 24 chromosomes; les gènes ne constituent quune partie du génome la plus grande partie du génome est contenue dans le noyau le cytoplasme contient également une petite partie du génome cytoplasme

4 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ ARNr - ARNt la molécule dARN ainsi produite peut ensuite –soit être traduite en protéine (on lappelle dans ce cas, ARNmessager) –soit être directement fonctionnelle ARN ribosomique ou ARNr ou ARN de transfert ou ARNt

5 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ ARNp-ARNm-ribosome grâce à lenzyme lARN polymérase, ARNp, plutôt quun nouveau brin dADN, cest un brin, dARNmessager ou ARNm qui est créé et qui correspond donc au gène de lhémoglobine lADN peut alors se refermer lARNm est transporté en dehors du noyau vers un ribosome (se trouve dans le cytoplasme, matériel cellulaire contenu par la membrane, excepté le noyau) –molécule ribonucléoprotéique contenant des fragments dARNr, doté de propriétés catalytiques des protéines ribosomiques l'existence de l'ARNm a été demontrée par Jacques Monod et ses collaborateurs, ce qui lui valut le prix Nobel de Médecine en 1965Jacques Monodprix Nobel1965

6 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ ribosome-code génétique ribosome : la « machine » assurant la traduction de la molécule dARNm dans la fabrication des protéines le code génétique assure la correspondance entre la séquence des codons de lARNm et la séquence des acides aminés du polypeptide (protéine de 20 à 100 acides aminés)

7 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ en résumé 1ère étape : transcription du gène contenu dans lADN en ARNm à lintérieur du noyau 2è étape : traduction, grâce à lARNt et au ribosome, de lARNm en une séquence chaînée dacides aminés, constituants liés de la protéine qui se forme, selon la séquence des codons de lARNm

8 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ codons la séquence des bases de lADN est comparable à la séquence des lettres dun texte codons : ce sont les mots du langage génétique –ils ont tous la même longueur –ce sont des triplets de nucléotides A, C, G, T (U pour lARN) –il existe 4³=64 combinaisons possibles de ces 4 lettres en triplets –3 codons signifient la fin de la traduction (codons STOP) : UAA, UAG, UGA –1 codon est toujours le codon start : AUG

9 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ exemple a la séquence CAA-TTC du gène de lhémoglobine (brin de lADN) correspond la séquence GUU-AAG de lARNm ADN ARNm CAA GUU TTC AAG ADN …CAATTC… …GUUAAG… ARNm

10 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ ARNt lARNm est transporté à lextérieur du noyau vers un ribosome les acides aminés sont acheminés sur le sitede fabrication de la protéine par lARNt à une des extrémités de lARNt se trouve une molécule spécifique, ex CAA, qui reconnaît le triplet correspondant de lARNm GUU à lautre extrémité, lARNt remorque lacide aminé approrpié, dans lexemple, la valine

11 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 1ère étape –une sous-unité du ribosome accompagnée de lARNt qui porte lacide aminé méthionine (dont lanti-codon est UAC), se fixe sur lextrémité de lARNm –le ribosome et sa sous-unité glisse jusquà ce qu ils parviennent au codon AUG, codant pour la methionine; ce codon est le codon START –---> ARNt1 UAC ….AUG…. ARNm methionine

12 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 2ème étape –une deuxième sous-unité du ribosome accompagnée dun ARNt qui porte un autre acide aminé, ex valine, se fixe sur lextrémité de lARNm –le ribosome et sa sous-unité glisse jusquà ce qu ils parviennent au codon suivant de lARNm, par exemple, GUU, codant pour la la valine –---> ARNt1 ARNt2 UAC CAA ….AUG--GUU…. ARNm methionine valine

13 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 2ème étape –le ribosome se déplace de codons en codons sur lARNm et associe chaque codon à un ARNt lui correspondant qui apporte le bon acide aminé au bon endroit –ce nouvel acide aminé est relié au peptide (protéine) en cours de formation (aux acides aminés précédents déjà liés) et délongation grâce à une liason peptidique créé par une enzyme –les ARNt se libèrent au fur et à mesure –la chaîne dacide aminés sallonge suivant un ordre donné par la suite des codons de lARNm

14 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 2ème étape –une troisième sous-unité du ribosome accompagnée dun ARNt qui porte un autre acide aminé, ex valine, se fixe sur lextrémité de lARNm –le ribosome et sa sous-unité glissent jusquà ce qu ils parviennent au codon suivant de lARNm, par exemple, AAG, codant pour la lysine –---> ARNt2 ARNt3 CAA UUC -----AUG----GUU---AAG ARNm methionine valinelysine ARNt1 UAC

15 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 2ème étape –---> ARNt3 UUC ….AUG----GUU---AAG ARNm methionine valinelysine ARNt1 UAC ARNt2 CAA

16 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ traduction 3ème étape –quand le ribosome parvient au niveau dun codon STOP UGA ou UAG ou UAA, lARNm est libéré, de même que la méthionine et le peptide (protéine) créé est libéré ….AUG----GUU---AAG---UGA ARNm methionine start valinelysine ARNt1 UAC ARNt3 UUC ARNt2 CAA ARNtstop ACU stop

17 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ en résumé le gène est caratérisé par sa séquence de nucléotides le polypeptide (protéine) par sa séquence dacides aminés

18 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/

19 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ code génétique en résumé –lADN est transcrit en ARNm –lARNm est interprété par les ribosomes qui assemblent les acides aminés présents sur les ARNt. La suite des codons de lARNm est traduit en une suite dacides aminés portés par les ARNt –le code génétique désigne le système de correspondance mise en jeu lors de la transformation de linformation génétique des gènes en protéines –ce système de codage sest avéré être utilisé par limmense majorité des êtres vivants

20 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ code génétique 64 codons 3 codons STOP 1 codon START 61 codons significatifs –Le codon START (AUG) est aussi un codon significatif, puisquil code la méthionine

21 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ code génétique Codons UUCUUAUUGUUCUUAUUG UCCUCAUCGUCCUCAUCG UACUAAUAGUACUAAUAG UGCUGAUGGUGCUGAUGG CCC CCA CCG CGC CGA CGG AUC AUA AUG AAC AAA AAG AGC AGA AGG GUC GUA GUG GCC GCA GCG GAC GAA GAG GGC GGA GGG Codons UUCUUAUUGUUCUUAUUG UCCUCAUCGUCCUCAUCG UACUAAUAGUACUAAUAG UGCUGAUGGUGCUGAUGG CCC CCA CCG CGC CGA CGG AUC AUA AUG AAC AAA AAG AGC AGA AGG GUC GUA GUG GCC GCA GCG GAC GAA GAG GGC GGA GGG Codons UCCUCAUCGUCCUCAUCG UGCUGAUGGUGCUGAUGG AAC AAA AAG AGC AGA AGG GUC GUA GUG GCC GCA GCG GAC GAA GAG GGC GGA GGG Pour lire ce tableau, il faut savoir que la première colonne indique la première lettre du codon, la première rangée indique la seconde et la dernière colonne indique la dernière lettre du codon. Les colonnes colorées en jaune très clair indiquent la totalité du codon. À côté se trouve chaque fois l'acide aminé correspondant. Un ARN m et un gène se terminent toujours par un « codon non-sens » aussi appelé « codon-stop », il existe 3 codons-stop (UAG, UAA et UGA). Ceux-ci tiennent le rôle du point en bout de phraseARNstop LE CODE GÉNÉTIQUE : AAA Lys AAC Asn AAG Lys AAU Asn ACA Thr ACC Thr ACG Thr ACU Thr AGA Arg AGC Ser AGG Arg AGU Ser AUA Ile AUC Ile AUG Met AUU Ile CAA Gln CAC His CAG Gln CAU His CCA Pro CCC Pro CCG Pro CCU Pro CGA Arg CGC Arg CGG Arg CGU Arg CUA Leu CUC Leu CUG Leu CUU Leu GAA Glu GAC Asp GAG Glu GAU Asp GCA Ala GCC Ala GCG Ala GCU Ala GGA Gly GGC Gly GGG Gly GGU Gly GUA Val GUC Val GUG Val GUU Val UAA stop UAC Tyr UAG stop UAU Tyr UCA Ser UCC Ser UCG Ser UCU Ser UGA stop UGC Cys UGG Trp UGU Cys UUA Leu UUC Phe UUG Leu UUU Phe LES CODONS STOP : UAA : OCRE | UAG : AMBRE | UGA : OPALE Codon START : AUG

22 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/

23 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/

24 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ code génétique 20 types : acide aminé 2x1 codons = 2 9x2 codons = 18 1x3 codons = 3 5x4 codons = 20 3x6 codons = type : STOP 1 type : START types

25 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ code génétique 20 types : acide aminé 2x1 codons = 2 9x2 codons = 18 1x3 codons = 3 5x4 codons = 20 3x6 codons = type STOP 3 codons 1 type START types 7 groupes 5 groupes 1 groupe significatifs STOP START 3 catégories significatifs non-significatifs 2 ensembles 64 codons

26 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ arithmétique de OOOOOO à IIIIII => de 0 à 63 => 64 valeurs –OOOOOO = O; IIIIII = = 63 OI1OO1 = = 25; IIIOII = =59 de OOOOOO à IIIIII => de 0 à 21 => 22 valeurs –OOOOOO = O; IIIIII = = 21 OIIOOI = = 10; IIIOII = = 18 de OOOOOO à IIIIII => de 0 à 6 => 7 valeurs –OOOOOO = O; IIIIII = = 6 OI1OO1 = 1+1+1= 3; IIIOII = = 5 de OOOOOO à IIIIII => de 0 à 1=> 3 valeurs –OOOOOO = O; IIIIII = 1 OI1OO1 = autre; IIIOII = autre de OOOOOO à IIIIII => 0 et 1=> 2 valeurs –OOOOOO = O; IIIIII = 1

27 GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/ synthèse génétiquearithmétiqueconscience Noosphère64 codons64 nombresordinale étagée la position ou valeur ordinale est utilisée comme argument/niveau/exposant dune Base et cest le tout qui affecte la valeur ordinale => ordre étagé Biosphère niveau supérieur 22 types : 20 acides aminés + 2 signes de ponctuation START et STOP 22 nombres : 20 nombres premiers + 2 méta-nombres 9 et 27 ordinale plate on ne fait pas la différence entre les niveaux; la position, ou valeur ordinale, de lélément est utilisée comme valeur directe affectant la valeur cardinale => notion dordre mais pas de notion de niveua/détagement => ordre « plat » Biosphère niveau inférieur 7 groupes : 5 (acides aminés) + 1 STOP + 1 START 7 nombres : de 0 à 6cardinale on ne fait pas la différence entre les positions des éléments de lensemble => pas de notion de suite/séquencement/dordre Cosmosphère3 catégories : significatifs START STOP 3 valeurs : 0 1 autre ternaire on ne fait pas de différence entre les éléments et lensemble de ces éléments => pas de notion de force Protosphère2 ensembles : significatifs non-significatifs 2 valeurs : 0 1 binaire on fait la différence entre rien et qque chose mais il ny a pas détat intermédiaire, pas de passage possible=> pas de de notion de temps


Télécharger ppt "GroupeBéna Alain Bruyère Paris 12-13/05/2006 1 exemple avec la protéine hémoglobine les globules rouges acheminent loxygène depuis les poumons jusquaux."

Présentations similaires


Annonces Google