La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier Cluster WASH Strategie 2014/15 04/09/2013 Groupe Pivot ADDA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier Cluster WASH Strategie 2014/15 04/09/2013 Groupe Pivot ADDA."— Transcription de la présentation:

1 Atelier Cluster WASH Strategie 2014/15 04/09/2013 Groupe Pivot ADDA

2 CADRE INSTITUTIONNEL ET POLITIQUE -Ministère Energie et Eau : DNH -MEA : DNACPN - Ministère de la Sante : DNS/DHPS - Cadre Stratégie pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté; - OMD - Politique Nationale de Protection de lEnvironnement - PN-GIRE - Plan National dAccès a lEau Potable - PROgramme Sectoriel Eau et Assainissement LES REFORMES: - Décentralisation des compétences - Responsabilisation des collectivités locales - Concertation et participation des bénéficiaires au financement - Gestion durable des infrastructures impliquant paiement du service - Harmonisation des lois et règlement Contexte institutionnel et situation avant crise

3 Introduction Couverture eau assainissement Avec la crise détérioration de la situation dans certaines régions les plus touchées : Kidal, Tombouctou, Gao, Mopti Dans les autres régions, dautres types de vulnérabilité: Crise nutritionnelle et alimentaire/ Epidémie de cholera/Inondation La diarrhée est responsable d1 cas de décès sur 5 pour les enfants de < 5 ans - Taux de mortalité des moins de 5 ans (2010) : 178 pour 1000 naissances Contexte institutionnel et situation avant crise

4 Introduction Cadre Stratégique Opérationnel - priorites Mobilisation des partenaires au Nord et dans la région de Mopti : prévention du choléra - besoins suite au conflit et la crise nutritionnelle – Stratégie dintervention dans le sud - Assistance ciblée aux plus vulnérables : déplacées et familles d'accueil, victimes inondation/ prévention cholera / malnutrition aigue A travers : eau potable, dassainissement et dhygiène/ les standards nationaux Prévention cholera dans les zones à risque / une stratégie dalerte précoce et de réponse rapide aux épidémies (choléra et paludisme). Package minimum WASH aux ménages (avec cas de malnutri sévère) et CSCOM Mobilisation de financements : Besoins estimés à 64 millions de dollars (USD). En date du 31 Aout 2013, 26.5% mobilisés.

5 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Réponse actuelle des acteurs du cluster WASH

6 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Nombre de points d'eau construits et réhabilités Total 161

7 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Nombre de kits d'hygiène distribués TOTAL 66,814

8 Groupe Pivot ADDA Introduction

9 Groupe Pivot ADDA Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Nombre de Personnes Ayant Reçu Accès à de lEau Potable Chlorée et Améliorée TOTAL 1,052,400

10 Groupe Pivot ADDA

11 Groupe Pivot ADDA Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Nombre de Relais et Agents de Santé Formés

12 Groupe Pivot ADDA Réponse Actuelle des Acteurs du Cluster WASH Présence du Partenaires WASH dans les CSCOMS / CREFS

13 Bilan de la Réponse WASH IN NUT Groupe Pivot ADDA

14 14 Schema causal de la Malnutrition

15 15 Définition de la stratégie WASH in Nut Phasage des activités dans la mise en œuvre Phase 1 : Paquet minimum « EHA » fonctionnel en complément des activités nutrition – A domicile : mère/enfant MAS => Distribution de kits hygiène ; – Au centre de prise en charge de la malnutrition (URENAS, URENI) : Approvisionnement en eau potable ; Assurer lassainissement amélioré ; Application de mesures dhygiène dans la structure. Phase 2 : Identifier provenance village des enfants MAS et améliorer laccès en eau, assainissement et hygiène dans les communautés

16 Carte de presence des acteurs Forces Preuves évidentes sur limportance du volet EHA dans un programme nutrition Pour partenaire WASH/NUT : Quand données nutrition au niveau village => critères de ciblage supplémentaires pour prioriser interventions WASH Encourage le depistage volontaire des enfants Faiblesses Remontée des données de distribution fastidieuse Absence de mesure dimpact Absence de données sur le suivi de lutilisation des kits Pérennité fragile du paquet EHA dans les CSCOMS – très peu de discussion sur le recouvrement des couts avec lASACO Effet pervers du kit ? Si non couplée avec des activités Nutrition, absence de données sur la provenance permettant la phase 2 Opportunités Plusieurs partenaires de mise en œuvre donc expériences variées devant permettre la capitalisation Contribution importante pour lamelioration de la qualité et efficacité de la prise en charge Nutrition Menaces Investissement important pour un impact non clair Risque important de ne pas assurer les fonds Uniquement basée et dépendante des partenaires ONG – Risque de réduction si réduction du nombre de partenaires

17 17 Revue de la stratégie WASH in Nut Volet 1 - Prise en charge : – Distribution de kits hygiène (composition revue) pour lutter contre les maladies diarrhéiques et optimiser les conditions de traitement ; – Au niveau centre de prise en charge de la malnutrition (URENAS, URENI) : Réhabilitation/construction dinfrastructures Deau potable ; Dassainissement amélioré ; Dhygiène + gestion des dechets. Volet 2 – Prévention de la malnutrition : Base sur les donnees nutrition provenance village des enfants MAS et améliorer laccès en eau, assainissement et hygiène dans les communautés

18 18 Composition du kit WASH in NUT A ladmission: – Jerrican 10L – (1) – Savons morceaux (12) – Tablettes daquatab 10 comprimes de 33mg (9) A la decharge: – Savons morceaux (12) – Tablettes daquatab 10 comprimes de 33mg (9)

19 Bilan de la Réponse Choléra 2013 Groupe Pivot ADDA

20 Groupe Pivot ADDA Introduction Contexte Régional Le 6 mai 2013, 1ers cas de choléra au Niger principalement dans des villages et des camps de déplacés près de la frontière avec le Mali (Ayorou et Tillabery). La source de contamination serait le fleuve

21 Groupe Pivot ADDA Au 31/08/2013, ce sont 432 cas de choléra qui ont touché le Niger dont 10 décès. Au xx/08/2013, ce sont xx cas de choléra qui ont touché le Niger dont xx décès. Epidémiologie NIGER

22 Groupe Pivot ADDA Introduction Contexte Malien Une stratégie opérationnelle en deux axes: Intervention EHA durables en dehors des périodes épidémiques dans les zones prioritaires Interventions spécifiques aux zones cibles Synergie avec coup de poing en épidémie Réponse dès la confirmation dès les premiers cas basée sur une préparation en amont = faible délai de réponse = action optimale et précoce dans les zones affectées

23 Epidémie de choléra Mali 2013 Le 9 mai: 1ers cas déclarés au Mali Ils sont déclarés dans les villages de Fafa dans le cercle dAnsongo De nouveaux cas sont ensuite déclarés à Kamoga, Ansongo ville et Lellehoye. 23

24

25 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Apportée Une réponse médicale dans les centres de santé avec lappui de la DRS et de MSF Espagne Organisation de taskforce cholera (hebdomadaire) par la DNS-DHPS Coordination des acteurs présents sur la zone afin de préciser les axes dintervention par acteur et répartir les zones prioritaires dintervention pour optimiser la réponse apportée

26 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Apportée Logistique - acheminement et coordination – UNICEF : 11/05 => Envoi de 3 camions de 20T : – 1 kit de PEC cholera (400 cas) – 230 modules hygiene soit 2300 familles – futs de HTH, – depliants prevention cholera, – Cartons de PUR – pulverisateurs, – Bouteilles de gresyl Transport des echantillons pour confirmation bacteriologique

27 Groupe Pivot ADDA Introduction Réponse Apportée Accès à une Eau Chlorée – Solidarités International via son partenaire SEAD: ménages soient personnes le long du fleuve sur la commune de Bourra dans 8 villages et 3 fractions (PUR pour 3 mois) – IRC: Traitement de 319 point dEau au HTH fournissant de leau potable 10,900 ménages soient 67,580 personnes via distribution de 180 cartons PUR/AQUATAB, 22 pulvérisateurs, 384 litres de grésil dans les CSCOMs. – ACF: Réparation de 13 forages dans la ville de Gao fournissant de leau potable a 5,200 personnes Distribution de 6,614 cartons de PUR au ménages Distribution de 13,790 plaquettes dAQUATAB dans 9 CSCOMs

28 Groupe Pivot ADDA Introduction La Réponse Apportée Distribution de kits dhygiène – Solidarités International via son partenaire SEAD: 2,166 ménages soient 8,927 personnes le long du fleuve sur la commune de Bourra dans 8 villages et 3 fractions (savons, seaux, Jerrycans) – IRC: 10,900 ménages soient 67,580 personnes bénéficient de kits dhygiène (jerricans, savons, seaux) – ACF: 6,614 ménages soient 52,912 personnes bénéficient de kits dhygiène

29 Groupe Pivot ADDA La Réponse Apportée Promotion de lhygiène – Solidarités International via son partenaire SEAD: personnes sensibilisées au cours de 35 séances. Diffusion de spots radio sur 3 radios de Gao (22/05 au 04/06/2013) – IRC: 69,580 personnes dont 5,543 enfants sensibilisées 124 spots et programmes radio diffuses atteignant 60,000 personnes. – ACF: 7,772 personnes sensibilisées

30 Groupe Pivot ADDA La Réponse Apportée Au Total – 121,391 personnes ont eu un accès temporaire à une chlorée et sensibilisées aux bonnes pratiques dhygiène à mettre en œuvre lors dune épidémie de choléra – 19,680 ménages soient 129,465 personnes ont bénéficié dun kit dhygiène

31 Une coordination effective entre les différents acteurs qui a porté ses fruits Attention aux différents niveaux de coordination qui auraient pu compliquer la mise en place de la réponse Importance dun partage en temps reel des donnees epidemiologiques Un stock de contingence mobilisable très rapidement auprès dUNICEF pour déployer et mettre en place dans un court délais une réponse durgence Importance de bien réaliser des tests des produits distribués pour sassurer de leur efficacité avant toute distribution A ce jour, les retours sont peu nombreux sur la réponse apportée et sur la composition des kits donnés. Il serait nécessaire de faire des PDM après chaque intervention. Conclusion

32 Une approche concertée sinscrivant dans le cadre de la stratégie opérationnelle du cluster EHA Nécessité de réfléchir au développement de la stratégie bouclier au Mali et au Niger pour éviter de voir réapparaitre une nouvelle épidémie. Conclusion

33 Groupe Pivot ADDA MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Atelier Cluster WASH Strategie 2014/15 04/09/2013 Groupe Pivot ADDA."

Présentations similaires


Annonces Google