La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cours destiné á : ISE 3 ENSAE, Dakar - Sénégal Année académique : 2013-2014 Animateur : Abdou GUEYE Statisticien démographe Intrahealth International,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cours destiné á : ISE 3 ENSAE, Dakar - Sénégal Année académique : 2013-2014 Animateur : Abdou GUEYE Statisticien démographe Intrahealth International,"— Transcription de la présentation:

1 1 Cours destiné á : ISE 3 ENSAE, Dakar - Sénégal Année académique : Animateur : Abdou GUEYE Statisticien démographe Intrahealth International, Sénégal EVOLUTION DE LA POPULATION MONDIALE

2 Plan du cours I. LE PEUPLEMENT DE LA PLANETE : LA CROISSANCE DES EFFECTIFS II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION III. LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE IV. PERSPECTIVES DE POPULATIONS V. EVALUATION DE LA QUALITÉ DES DONNÉES 2

3 I.LE PEUPLEMENT DE LA PLANETE : LA CROISSANCE DES EFFECTIFS accroissement relativement lent avant Accélération entre 1800 et 1900 (révolution industrielle et à lexpansion européenne) Accélération 2,5 milliards en ,8 milliards en milliards en ,5 milliards en milliards en octobre 2011 Aujourdhui: 7,2 milliards et serait de 8,1 milliard en 2025 et 9,6 en 2050 selon les Nations Unis. 3

4 I.LE PEUPLEMENT DE LA PLANETE : LA CROISSANCE DES EFFECTIFS Cette croissance actuelle est surtout le fait des pays en développement, surtout lAfrique( poids démographique :de 8,9% en 1950 à 15,5% en 2013 (1,1 M) et serait de 19,7% en 2025). Asie (60%, 4,3 Milliards en 2013) est le continent dominant sur le plan démographique (CHINE et linde, 61% de lAsie et 37% du monde), LEurope enregistre une baisse relative (15,6% en 1950, 10% en 2013 et 6,4% en 2025). 4

5 II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LA MORTALITE La baisse sans précédant du niveau de la mortalité est lun des faits saillants qui explique la hausse de la population mondiale. (a commencé au 19 ième siècle et sest intensifiée après la seconde guerre mondiale). Car lhygiène de base, leau potable et les soins de santé sont devenus généralement accessibles. La population mondiale est en meilleur santé que par le passé depuis la petite enfance jusquà la vieillesse 5

6 II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LA MORTALITE lespérance de vie à la naissance traduit la carte de mortalité: des divergences très prononcées entre les régions En 2013 (periode ): Dans le monde e0=69. E0=78 dans les régions les plus développées (RD)régions les plus développées E0=67 dans les les régions les moins développées ( sans la chine, e0=66) E0=59 dans les pays les moins développéspays les moins développés E0=69 dans les autres pays en développement E0=55 en Afrique subsaharienne 6

7 II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LA FECONDITE Elle se caractérise par de grandes différences entre les PD et les PVD. LISF entre 1980 et 1985 était un peu inférieur à 2 dans les PD et proche de 4 dans les PVD. Une baisse est envisagée dans les PVD vers Rythmes de décroissance très variés. Exemple : Les pays qui ont fait le plus deffort dans lapplication de la politique des soins de santé primaire apparaissent aussi comme ceux qui ont appliqué avec succès une politique de réduction de la fécondité Afrique ouest ,3 Asie de lEst ,6

8 II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LES MIGRATIONS INTERNATIONALES La migration est le déplacement de la population ; plus exactement, cest le franchissement dune frontière particulière par des personnes cherchant à établir une résidence. Les termes immigration et émigration servent à désigner les déplacements entre pays (migration internationale). Immigré vs étranger (dans un pays A, la france par example) Un étranger est une personne qui réside en (France) et ne possède pas la nationalité (française). un immigré est une personne née étrangère à l'étranger et résidant en France. Les personnes nées françaises à l'étranger et vivant en France ne font donc pas partie de la population immigrée. 8

9 LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LES MIGRATIONS INTERNATIONALES Un étranger n'est pas forcément immigré, il peut être né en France.(les enfants mineurs notamment) Certains immigrés ont pu devenir français, les autres restant étrangers. Les populations étrangère et immigrée ne se confondent pas totalement : un immigré n'est pas nécessairement étranger et réciproquement, certains étrangers sont nés en France (essentiellement des mineurs). La qualité d'immigré est permanente : un individu continue à appartenir à la population immigrée même s'il devient français par acquisition. 9

10 LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LES MIGRATIONS INTERNATIONALES Les migrations internationales sont de plus en plus recommandées comme lune des stratégies pour compenser les effets de la baisse de la fécondité et du vieillissement de la population. Tendances générales et niveaux des migrations En 2013 : 232 millions ( six sur dix résident dans les RD). 3.2 % de la population mondiale, contre 2.9 % en 1990 (154 millions). 11 % de la population totale des pays développés, contre moins de 9 % en Dans le monde en développement: inferieur á 2% ( forte croissance de la population et à des retours plus nombreux ). migration Sud-Nord » légèrement inférieur «migration Sud-Sud». 10

11 II. LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LES STRUCTURES PAR AGES évolutions des PD (fécondité, mortalité, émigration) ont pour effet de modeler la structure par âge. variété des situations démographiques implique des divergences relativement prononcées : LEurope et lAmérique du Nord: Cette région se caractérise par un vieillissement commencé de longue date puisque la fécondité y baisse depuis un siècle. trois caractéristiques : Un vieillissement à lintérieur de la population active, Une féminisation de la population âgée en raison de la surmortalité masculine, et Un vieillissement à lintérieur de la population des personnes âgées. Le nombre de vieux très vieux c'est-à-dire les 80 ans et plus sont en forte croissance. (1950 :8.1 millions ; 1985 :24millions et 2025 :47 millions dont 2/3 de femme). 11

12 LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION LES STRUCTURES PAR AGES LAfrique: Rajeunissement de sa structure par âge. La proportion des 0-14 ans est en augmentation ( forte fécondité et baisse de la mortalité infantile et juvénile) LAsie du Sud: Caracteristique un peu similaire à lAfrique: un léger rajeunissement à la base de sa structure par âge LAsie de lEst (prédominance de la Chine) Processus de vieillissement plu spectaculaire (la baisse brutale de la fécondité, baisse très significative de la mortalité. LAmérique latine: vieillissement moins prononcé quen Asie de lEst. 12

13 LES DIFFERENTES CARACTERISTIQUES DE LA POPULATION Conclusion Maitrise de lévolution de la population est actuellement lune des préoccupations dun gouvernement et de nombreuses institutions internationales. Organisation (depuis 1974) tous les 10 ans dune conférence à léchelle mondiale en vue de sensibiliser tous les acteurs sur lavenir de lhumanité. (Bucarest (1974), Mexico (1984), Le Caire (1994) Toutefois, à lissue de ces conférences, les divergences idéologiques, économiques et culturelles ont mis en lumière les difficultés de la définition dune politique consensuelle à léchelle de toute la planète. 13

14 III. LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE en 1945 par le démographe anglais Franck Notestein. Passage dun régime traditionnel où la fécondité et la mortalité sont élevées et séquilibrent à peu près, à un régime où la natalité et la mortalité sont faibles et séquilibrent également. On distingue 4 phases: Etape 1 : les taux de natalité et de mortalité sont tous les deux élevés, et la croissance démographique est quasi nulle. ( De violentes crises de mortalité, au gré des épidémies et des famines, faisaient osciller la durée de vie moyenne entre 20 et 25 ans, en raison notamment dune très forte mortalité infantile. Il fallait, pour équilibrer cette mortalité, une fécondité moyenne élevée, de lordre de 6 enfants par femme ). Etape 2 : le taux de mortalité (en particulier la mortalité infantile) commence à décroître, grâce au développement du pays et à l'amélioration des conditions sanitaires. Dans le même temps, le taux de natalité reste très élevé, ce qui engendre une très forte croissance démographique (typiquement de 3% par an). Avec lessor économique, les premiers progrès de lhygiène et de la médecine, ainsi que la mise en place des grands États modernes, les épidémies et les famines disparaissent progressivement dEurope et dAmérique du Nord. La mortalité, notamment infantile, diminue. Les familles étant toujours aussi nombreuses, les naissances excèdent dorénavant les décès et la population saccroît 14

15 III. LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE Etape 3 : Au fur et à mesure du développement du pays (hausse de l'éducation et du niveau de vie), la fécondité commence à baisser. ( Après une ou plusieurs générations, les adultes prennent conscience que la plupart des enfants échappent désormais à la mort. Les enfants deviennent par ailleurs une charge dès lors quil faut les envoyer à lécole jusquà un âge croissant. Avec la diffusion des idées du siècle des Lumières, qui prônent lindividualisme et la critique des contraintes religieuses, un nouveau comportement se répand à travers lEurope et lAmérique du Nord, la limitation volontaire des naissances. Le nombre denfants par femme diminue. Mais la mortalité poursuivant sa baisse, les naissances restent supérieures aux décès et la population continue de croître) Etape 4 : avec un taux de natalité et de mortalité faibles, la population se stabilise (le taux de croissance n'est jamais nul, mais on estime qu'une augmentation annuelle de 0,4% correspond à une population stable): phase términale de la transition demographique. (exemple) (exemple) 15

16 III. LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE 16

17 III. LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE 17

18 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Introduction Connaître les effectifs futurs de la population mondiale ou des différents pays ou régions est dune importance capitale pour des besoins de planification. Pour obtenir les calculs révélant lévolution future de la population, les différents services de statistiques des pays ou des institutions internationales sont amenés à faire des projections. Celles-ci sont réalisées sur la base des hypothèses formulées sur le cours futur de la fécondité, de la mortalité, et de la migration. Au-delà de ses objectifs pour des besoins de planification, les projections démographiques sont très importantes en matière de formulation des politiques dans la mesure où elles sont nécessaires pour illustrer lampleur future des problèmes de croissance rapide de la population afin daider les pouvoirs publics à adopter des mesures visant à infléchir les tendances. 18

19 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Prévoir : se représenter à lavance ce qui doit arriver ; prévoir le temps. Cest juger que le ou les évènements en question se produiront probablement La prévision est lappréciation assortie dun degré de confiance de lévolution dune grandeur dun horizon donné. Prédire : cest annoncer le ou les évènements comme devant se produire avec certitude. Une Perspective : cest la vision dun événement futur ou dune suite dévènements que lon présente comme possible, mais sans faire de jugement sur la probabilité de réalisation de ce possible. 19

20 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Projeter : jeter, lancer avec force en lair au loin Une Projection consiste proprement à « jeter en avant »; cest lénoncé des conséquences à venir découlant de lévolution passée : Cest une vision du présent dans lequel se condense le passé. Une vision du présent prolongé dans le futur. La projection est le prolongement dans le futur dune évolution passée selon certaines hypothèses dextrapolation ou dune flexion des tendances 20

21 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Projection démographique: un ensemble de résultats de calculs illustrant lévolution future dune population suivant différentes hypothèses qui ne sont pas nécessairement vraisemblables. Ces calculs décrivent lévolution future de la taille dune population, de sa structure et son interaction avec des dynamiques telles que la fécondité, la mortalité et la migration. La projection se base sur des hypothèses concernant lévolution future de ces dynamiques démographiques. 21

22 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Perspectives démographiques : lorsquon fait choix dhypothèses plus ou moins vraisemblables, à la suite de lanalyse dune situation concrète. La perspective est une présentation de changements de comportements considérés comme possibles. Ce sont des projections à longs termes. Dans ce cas on devra examiner comment le comportement observé dans létude de la situation présente est susceptible de varier dans lavenir. Prévisions démographiques : ce sont des perspectives fondées sur des hypothèses qui apparaissent comme probables. Il sagira ici à affecter à chacun des changements présentés comme possibles une probabilité de réalisation. Cest une présentation de changements. 22

23 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Estimation de la population : On y calcule leffectif et la structure de la population à une date donnée, passée, présente ou future, par des procédés divers dont certains sont ceux des perspectives. Estimations démographiques englobent les estimations de la population et les estimations de caractéristiques diverses de celle-ci telles que la fécondité, la mortalité, la migration. Estimation intercensitaire : cest lestimation de la population à une date comprise entre deux recensements 23

24 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION Quelques concepts Projection de composante des cohortes. Une projection faite en soumettant toutes les cohortes, sur une base annuelle ou de cinq ans, aux hypothèses de mortalité et de migration et en appliquant les hypothèses de fécondité aux femmes en âge de procréer. Perspectives dérivées : sont celles qui sont calculées à partir des perspectives par sexe et par âge, considérés comme perspectives principales : on peut en imaginer un grand nombre : fréquentation scolaire, population active, par secteur, ménages, active, mariages, îlots ou blocs villes etc… Létendue, Horizon : cest la période couverte par les perspectives, prévisions ou projection 24

25 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION PRINCIPES GENERAUX DES PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Létendue, Horizon des projections : Dépend à la fois de lobjet des perspectives et des risques derreurs quelles comportent. Dans les perspectives à caractère prévisionnel des services de planification (par exemple planifier le nombre décoles maternels dans les 5 ans à venir), la période à couvrir est assez brève : 5, 10, 15 ans. On peut, cependant, aller plus loin si les prévisions ne portent que sur des personnes déjà nées et si les migrations ny interviennent pas. Lélaboration des projections démographiques sur des périodes allant de 1 à 2 décennies doit être considérée comme prioritaire. Les perspectives de population sont généralement calculées à intervalles de 5 ans de calendrier pour des groupes dâges de cinq ans. 25

26 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION PRINCIPES GENERAUX DES PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Le point de départ Est très souvent, la date du dernier recensement ou la dernière évaluation au 1 er janvier le plus proche ou même une enquête récente. Analyse de la situation Avant délaborer une perspective ou projection de population, même sommaire, il faut procéder à une analyse de la situation démographique du pays ou des pays considérées. Il faut avant tout rassembler les données de base nécessaires (population par sexe et âge, mortalité, fécondité, migrations etc..) et sassurer de leur qualité. En effet, si celles-ci sont déficientes, une méthode de calcul, quelle que soit, même très sophistiquée, ne pourra donner que des médiocres résultats. 26

27 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION PRINCIPES GENERAUX DES PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Il est ensuite nécessaire deffectuer une analyse très poussée de la situation présente et passée pour essayer de déterminer les tendances et lévolution future. Dans ce cadre il faut sinformer de tout ce qui peut influencer lévolution future de la population, situation économique, politique, sanitaire et sociale, attachement aux idées traditionnelles ou modification progressive des mentalités et des mœurs. Il faut, par exemple tenir compte des mesures récentes prises dans le domaine de la santé publique, si lon pense quelles doivent modifier les tendances de la mortalité ; tenir compte, aussi des résultats denquêtes sur la planification familiale lorsquils montrent que la pratique de celle-ci commence à se répandre dans la masse. Les hypothèses vont être traduites à laide dindices (espérance de vie, taux de fécondité générale…..) Ce choix nest pas neutre car la nature des indicateurs retenus influera sur les résultats. Cette analyse doit ainsi être faite avec le maximum dobjectivité en évitant autant les idées reçues que ses propres opinions non fondées. 27

28 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION PRINCIPES GENERAUX DES PROJECTIONS DEMOGRAPHIQUES Choix des hypothèses Il est assez rare aujourdhui de trouver une projection correspondant à un jeu unique dhypothèses dévolution. On présente en général au moins deux ou trois variantes relatives à des évolutions différentes des caractéristiques démographiques. Quels que soient les motifs de leur choix, les hypothèses sont très souvent formulées en termes généraux. On suppose par exemple, que létat sanitaire va continuer à saméliorer comme il la fait depuis la fin de la colonisation, guerre ou encore que le comportement procréateur va demeurer stable. Les hypothèses sur les migrations internationales sont les plus difficiles à choisir (raison politiques, et manques de statistiques). Parfois quand les données sont disponibles on est amené à faire deux perspectives, lune avec migration et lautre sans migration. 28

29 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION ETAPES POUR FAIRE UNE PROJECTION DEMOGRAPHIQUE Choisir la zone géographique (La première étape) Généralement, les projections démographiques sont réalisées au niveau national. Mais des projections peuvent également être faites pour dautres zones géographiques telles que les zones urbaines, les capitales, les provinces, les districts… Déterminer la période de projection. Les projections démographiques débutent une année de base et se poursuivent sur un certain nombre dannées dans lavenir. Lannée de base est souvent choisie en fonction de la disponibilité des données. Le nombre dannées couvertes par la projection est déterminé par son utilisation de la projection. Les activités de planification se concentrent généralement sur des projections à court terme (cinq ans) alors que les projections utilisées pour le dialogue en matière de politiques utilisent souvent un horizon plus lointain (10-30 ans). 29

30 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION ETAPES POUR FAIRE UNE PROJECTION DEMOGRAPHIQUE Collecter des données. Données de lannée de base pour la population par âge et par sexe, lISF et lespérance de vie à la naissance. Note: La qualité des projections démographiques dépendant de celle des données sur lesquelles elles sont basées, il est indispensable de sassurer que des données adéquates et fiables sont collectées et préparées avant de commencer la projection. Formuler des hypothèses. Les projections démographiques nécessitent des hypothèses sur les niveaux futurs de lindice synthétique de fécondité (ISF), de lespérance de vie à la naissance et des migrations internationales. Des hypothèses concernant les tables types de fécondité et de mortalité les plus appropriées sont également nécessaires. Ces hypothèses devraient être examinées avec précaution et basées sur des directives de sélection raisonnables. 30

31 IV. PERSPECTIVE DE POPULATION ETAPES POUR FAIRE UNE PROJECTION DEMOGRAPHIQUE Saisir les données. Une fois les données de lannée de base collectées et les décisions prises sur les hypothèses de projection, DemProj peut être utilisé pour saisir les données et faire une projection démographique. Examiner les projections. Une fois la projection réalisée, il est important de lexaminer soigneusement, notamment les différents indicateurs démographiques produits ainsi que la distribution par âge et par sexe de la population projetée. Lexamen attentif de ces indicateurs permet de vérifier que les données de base et les hypothèses ont été comprises et saisies correctement dans le modèle informatique. Cet examen attentif permet également de sassurer que les conséquences des hypothèses sont entièrement comprises. Réaliser dautres projections. Un grand nombre dapplications nécessitent la réalisation dautres projections démographiques. Une fois la projection de base réalisée, le modèle peut être utilisé pour faire rapidement dautres projections en modifiant une ou plusieurs des hypothèses de la projection.. 31


Télécharger ppt "1 Cours destiné á : ISE 3 ENSAE, Dakar - Sénégal Année académique : 2013-2014 Animateur : Abdou GUEYE Statisticien démographe Intrahealth International,"

Présentations similaires


Annonces Google