La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'éthique dans les sciences de la vie: de la théorie au monde réel Cours No. 11.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'éthique dans les sciences de la vie: de la théorie au monde réel Cours No. 11."— Transcription de la présentation:

1 L'éthique dans les sciences de la vie: de la théorie au monde réel Cours No. 11

2 1. Éthique - de la théorie à la pratique Structure: –Éthique normative et éthique descriptive –Diapositives 2-6 –Éthique appliquée –Diapositives 7 – 12 –Les nouveaux codes de bioéthique et les impacts culturels –Diapositives 13 – 14 –L'examen et la révision de notre pratique –Diapositives

3 2. Éthique – différentes approches Éthique descriptive: Qu'est-ce qui me semble ou qui vous semble juste? Éthique normative (prescriptive): Comment dois-je ou devez-vous penser/agir? Éthique appliquée: Comment prenons- nous les connaissances morales et les mettons-nous en pratique?

4 3. Éthique normative L'éthique normative porte sur la nature bonne ou mauvaise d'une action – comment doit-on penser? Deux perspectives d'analyse: –Éthique téléologique – soutient que la moralité d'une action est fonction du résultat de cette action. –Éthique déontologique – soutient que les décisions doivent être prises en fonction des droits et des devoirs – certaines choses sont toujours bonnes ou mauvaises.

5 4. Normes et description Nous ne pouvons pas extraire une norme (ce que nous DEVONS faire) d'une description (ce que nous FAISONS en réalité). Le relativisme culturel déclare que nous devons accepter les différences culturelles comme étant toutes valables. Toutefois, une telle approche ne permet ni la remise en question, ni de trouver une solution à suivre en cas de désaccord.

6 5. Éthique normative – l'approche téléologique Le conséquentialisme - une action est considérée comme bonne ou mauvaise en fonction de son résultat; L'utilitarianisme est une approche téléologique qui promeut la maximisation du bien-être pour le plus grand nombre, par la réduction de la souffrance. Les résultats ont tendance à l'emporter sur les autres considérations.

7 6. Éthique normative – l'approche déontologique Certaines actions sont ''bonnes'' ou ''mauvaises'' quels que soient les résultats C'est notre devoir d'accomplir les bonnes actions lorsque nous les identifions Ce n'est pas toujours identique à l'absolutisme moral Certains déontologues soutiennent qu'une ''mauvaise'' action est acceptable lorsqu'elle produit de bons résultats – d'autres contestent ce point de vue.

8 7. Éthique appliquée Il y a plusieurs domaines d'éthique appliquée: –L'éthique médicale –L'éthique de l'environnement –L'éthique de la recherche –La bioéthique –etc….. Certains de ces domaines peuvent nous être utiles dans les sciences de la vie alors que nous nous dirigeons vers l'adoption de vues communes en matière d'éthique sur le double usage.

9 8. À partir de l'éthique médicale... Nous pouvons considérer des idéaux en rapport avec: L'inviolabilité de la vie humaine Notre pouvoir de mettre fin à la vie Notre pouvoir d'améliorer la vie Notre pouvoir d'intervenir dans les processus de la vie Les relations de pouvoir entre les scientifiques, et celles entre les scientifiques et le public.

10 9. À partir de l'éthique de l'environnement... Nous pouvons considérer les idéaux en rapport avec: La conservation du monde tel que nous le connaissons La protection de la qualité de la vie des êtres humains et des autres organismes La valeur de la vie biologique La valeur intrinsèque de l'environnement

11 10. À partir de l'éthique de la recherche... Nous pouvons avoir des idéaux de responsabilité envers les personnes considérées comme des sujets de la recherche, en respectant leur: –Vie privée, anonymat, et confidentialité, –Autonomie, consentement et droit à l'information –Autodétermination –Aspirations à ne pas être mises en danger –Exigences raisonnables en matière d'avantages –Aspirations quant à la publication raisonnable de notre travail

12 11. À partir de l'éthique appliquée... Nous pouvons avoir des idéaux en rapport avec la manière dont nous considérons l'impact des nouvelles technologies et des connaissances sur le public La manière dont nous pouvons reconnaître les usages et les limites des technologies dans notre vie La manière dont nous pouvons reconnaître le mauvais usage potentiel des biotechnologies...

13 12. Les facteurs communs Tous les domaines de l'éthique appliquée que nous venons de voir ont des points en commun: –Les relations de pouvoir –Les droits des individus (plutôt que les droits ''des populations'') –Les notions de responsabilité de l'une ou plusieurs des parties impliquées –Les tentatives de définition des règles et des lignes directrices pour prévenir tout dommage –Le manque de prédictions claires et fiables en matière de résultats

14 13. Une nouvelle approche de l'éthique appliquée: la bioéthique du double usage –Les relations de pouvoir ENTRE les scientifiques et ceux qui détournent la recherche à des fins hostiles, et ENTRE les scientifiques et le public –Les droits des individus ET des populations –Les notions de responsabilité envers le reste du monde –Les tentatives de définition des règles ou des lignes directrices pour prévenir tout dommage – pour ÉVITER ou MINIMISER les risques du double usage –Le manque de prédictions claires et fiables en matière de résultats – NOUS POUVONS PRÉDIRE CLAIREMENT LES RÉSULTATS DANS CE DOMAINE

15 14. Les impacts culturels et les risques du double usage Toutes les caractéristiques précédentes sont inhérentes à nos développements technologiques et ont des impacts sur: La vie sociale et politique La vie économique Les aspects religieux de la vie Et sur la manière par laquelle nous nous exprimons (langage) – honnêteté ou bien au contraire, improbité

16 15. Agir sur la bioéthique du double usage Nous devons introduire et mettre en pratique ces idéaux à l'endroit et au moment appropriés où ces idéaux peuvent être présentés à tous les scientifiques: Dans les milieux éducatifs Dans les milieux professionnels Dans les milieux d'examen et d'échanges entre pairs Dans les milieux internationaux

17 16. Dans les universités S'adresser à ces problèmes épineux dans les milieux éducatifs, permettrait aux scientifiques du domaine des sciences de la vie d'y être introduits dès le début de leurs études. Possibilité d'en discuter dans un cadre (généralement) moins pesant et mieux protégé. Permettrait aux scientifiques de se positionner dans une éthique philosophique qui leur servira de cadre pour leur travaux futurs.

18 17. Dans le milieu professionnel Reconnaître et prendre les mesures nécessaires pour réduire les risques du double usage des progrès technologiques, tels que: Les changements en matière de pratique de la recherche – l'accès aux données, l'analyse et l'interprétation. Susceptibles de soulever des problèmes pour le scientifique ou pour les groupes de recherche. Susceptibles d'exiger le soutien de groupes externes

19 18. Dans les milieux d'échanges entre pairs La réduction du risque du double usage des développements dans le domaine des sciences de la vie pourrait inclure: Les changements en matière de communication entre pairs Les changements en matière de conduite des conférences – l'accès aux sessions, aux résumés et aux publications internet après les réunions. Les changements en matière de pratique de publication des revues scientifiques, pour la publication des recherches à faible risque et l'interdiction de publier celles à haut risque.

20 19. La révision des pratiques scientifiques Un bon nombre d'activités qui permettent de réduire les risques impliquent des changements dans la pratique qui semblent compromettre la méthodologie scientifique Nous devons travailler ensemble, sur la base d'un accord mutuel, pour fournir, une orientation, un soutien et s'assurer de l'équité dans la pratique des sciences de la vie. Et pour développer une pratique nouvelle et équitable dans laquelle le risque du double usage est une considération normale, intégrée à la méthodologie scientifique.

21 20. De l'individuel à l'international Cela consiste à partir du niveau du scientifique en tant qu'individu pour progresser ensuite ''vers le haut'' par l'intermédiaire des: Groupes de recherche Domaines d'étude Niveaux commerciaux/industriels Niveaux nationaux Niveaux internationaux/globaux

22 Cours 11 Questions-types 1. Selon vous, quelles seraient les transformations spécifiques auxquelles il faudrait s'attendre dans votre domaine de recherche, en tenant compte de la réflexion éthique sur les risques du double usage ? 2. Selon vous, comment partager le travail avec les autres chercheurs ou un public plus large par l'intermédiaire des publications locales et globales, dans des contextes où les valeurs éthiques sont susceptibles d'être différentes ? 3. Selon vous, comment sensibiliser les autres chercheurs et les futurs scientifiques aux risques du double usage ? 4. Selon vous, quel agent doit disposer du pouvoir final de décision quand il s'agit de prendre en compte la dimension morale de la recherche scientifique ? Pensez-vous qu'il s'agisse des scientifiques ou bien des responsables des politiques de sécurité ? Argumentez.

23 References (Slide 9) Marshall, A. (2002) The Unity Of Nature: Wholeness And Disintegration In Ecology And Science. London: Imperial College Press. Singer, P. (1991) Environmental Values, in Ian Marsh (Ed.) Environmental Challenge. The Oxford Book of Travel Stories. Melbourne, Australia: Longman Chesire, (Slide 13) Selgelid, M. (2009) Dual-Use Bioethics, Department of Peace Studies Research Briefing No. 4, 26 June. Available from


Télécharger ppt "L'éthique dans les sciences de la vie: de la théorie au monde réel Cours No. 11."

Présentations similaires


Annonces Google