La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Distinguer lÉtat européen «moderne» des XVIIe et XVIIIe siècles des États féodaux. 2. Expliquer de quelle façon lÉtat a évolué, du morcellement politique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Distinguer lÉtat européen «moderne» des XVIIe et XVIIIe siècles des États féodaux. 2. Expliquer de quelle façon lÉtat a évolué, du morcellement politique."— Transcription de la présentation:

1 1. Distinguer lÉtat européen «moderne» des XVIIe et XVIIIe siècles des États féodaux. 2. Expliquer de quelle façon lÉtat a évolué, du morcellement politique qui caractérise lépoque féodale jusquà la centralisation des pouvoirs qui sachève à lépoque moderne (XVIIIe siècle). 3. Identifier les systèmes politiques propres aux principales nations européennes de lépoque moderne. 4. Appliquer les principes théoriques de lhistoire politique à lévolution des principales nations européennes de lépoque moderne. 5. Reconnaître les spécificités qui caractérisent la formation des principaux États modernes dEurope. 1. Distinguer lÉtat européen «moderne» des XVIIe et XVIIIe siècles des États féodaux. 2. Expliquer de quelle façon lÉtat a évolué, du morcellement politique qui caractérise lépoque féodale jusquà la centralisation des pouvoirs qui sachève à lépoque moderne (XVIIIe siècle). 3. Identifier les systèmes politiques propres aux principales nations européennes de lépoque moderne. 4. Appliquer les principes théoriques de lhistoire politique à lévolution des principales nations européennes de lépoque moderne. 5. Reconnaître les spécificités qui caractérisent la formation des principaux États modernes dEurope. La formation des États modernes

2 LOccident reprend linitiative (IXe siècle)

3 Guerre de Cent Ans (1337 ap. J.-C. – 1453 ap. J.-C.) Édouard III dAngleterre revendique la Couronne de France et défie Philippe VI de Valois. Lintervention de Jeanne dArc galvanise le nationalisme français. En 1453, lAngleterre cède définitivement la Guyenne à la France.

4

5 Les réformes religieuses La réforme anglicane dHenri VIII (1534) Naissance du protestantisme Guerre de Trente Ans

6 Guerre de Trente Ans (1618 – 1648) Traité de Westphalie (1648) Reconnaissance définitive de la division de la chrétienté en deux entités. Traité de Westphalie (1648) Reconnaissance définitive de la division de la chrétienté en deux entités. Premier conflit «paneuropéen» Origine du conflit: révolte des protestants tchèques en Bohème. Oppose les protestants du Saint Empire, la Suède, le Danemark et la France catholique à lempereur du Saint Empire et aux Habsbourg dAutriche et dEspagne. Naissance dun nouveau principe international: la raison dÉtat. Premier conflit «paneuropéen» Origine du conflit: révolte des protestants tchèques en Bohème. Oppose les protestants du Saint Empire, la Suède, le Danemark et la France catholique à lempereur du Saint Empire et aux Habsbourg dAutriche et dEspagne. Naissance dun nouveau principe international: la raison dÉtat.

7

8 Avec laide de la bourgeoisie, la monarchie va accumuler des pouvoirs supplémentaires, jusquà ce quelle obtienne le monopole des cinq principaux instruments de lÉtat. Larmée La taxation La monnaie La justice La religion Avec laide de la bourgeoisie, la monarchie va accumuler des pouvoirs supplémentaires, jusquà ce quelle obtienne le monopole des cinq principaux instruments de lÉtat. Larmée La taxation La monnaie La justice La religion 1. Centralisation du pouvoir Lutte contre la féodalité Les marchands sinstallent dans les villes pour se protéger et vendre leurs produits. Mouvement communal La commune est une association de marchands liés par un serment. Mouvement communal La commune est une association de marchands liés par un serment. Les communes sopposent aux seigneurs et tolèrent mal les charges seigneuriales auxquels ils doivent se soumettre. Les communes appuient les rois dans leurs initiatives centralisatrices.

9 Les rivalités coloniales et létat de guerre perpétuel dans lequel se trouvent les nations européennes force les rois à se doter dune armée de plus en plus puissante. Le droit dost ne suffit plus! La manipulation des nouvelles armes exige un entraînement rigoureux. Grâce aux emprunts alloués aux rois par la bourgeoisie, la monarchie se dote dun arsenal à la fine pointe de la technologie (arquebuses, canons, etc.). Les rois doivent se doter darmées de métier permanentes. Pays France soldats soldats Angleterre soldats Prusse soldats Grâce à lor de lAmérique, lEspagne est la première à se doter dune armée professionnelle. Elle comptait environ soldats en DE WAELE. LEurope aux XVIIe et XVIIIe siècles, Boréal, er monopole: larmée

10 Contrairement au droit dost, la mise sur pied dune force militaire permanente et professionnelle nécessite des ressources monétaires importantes. Les revenus de limpôt provenaient surtout des roturiers. Les nobles refusaient de se faire imposer. Néanmoins, les rois sont incapables de prélever lintégralité de limpôt qui leur revient pour trois raisons; Il ny a pas de véritable police; Plus souvent quautrement, la noblesse refuse de coopérer; Ladministration publique manque defficacité; Néanmoins, les rois sont incapables de prélever lintégralité de limpôt qui leur revient pour trois raisons; Il ny a pas de véritable police; Plus souvent quautrement, la noblesse refuse de coopérer; Ladministration publique manque defficacité; Pour accroître leur revenu, les rois font appel à des financiers, qui payaient au gouvernement le droit de lever certaines sommes tout en réalisant un profit. Le développement de larmée va venir accroître lefficacité fiscale de la monarchie. 2 e monopole: la taxation

11 Pour contrôler léconomie de son État et jouir de revenus supplémentaires, le roi sapproprie la prérogative de «battre monnaie». Le «seigneuriage» permet au roi de retirer un profit de lémission dune monnaie en transformant un métal sans valeur en une pièce de valeur diverse. Les «hôtels de la monnaie» se sont multipliés dans les principales villes dEurope. La monnaie devient un outil pour promouvoir la légitimité du roi. 3 e monopole: la monnaie

12 Si la guerre et les activités militaires prenaient de plus en plus de place dans le budget de lÉtat, il nen demeure pas moins que le premier devoir dun souverain était de faire régner la justice sur son territoire. Dans les villes, la sécurité était prise en charge par une milice. Aucune, sinon peu de formation. Ne disposait daucune arme. Manque deffectif. Dans les villes, la sécurité était prise en charge par une milice. Aucune, sinon peu de formation. Ne disposait daucune arme. Manque deffectif. Création dune institut policière et dune police secrète. En France, une police couvrant lensemble du territoire fut crée en Les États européens ne pouvaient compter sur une force policière établie pour arrêter les criminels. Sécurité publiqueLe jugement Dans les villes comme dans les campagnes, lessentiel de la justice est assuré par les seigneurs locaux. Pour réduire linfluence des seigneurs, le roi nomme des juges. Or, ces derniers sont de piètre qualités, influencés par de nombreux préjugés religieux et sociaux. En ce sens, la pratique des ordalies est particulièrement révélatrice. Prolifération des codes de loi: habeas corpus en Angleterre (1679), code du commerce en France (1673). 4 e monopole: la justice

13 5 e monopole: la religion Traité de Westphalie (1648) On reconnait aux «princes» le pouvoir dimposer sa religion à ses sujets. Traité de Westphalie (1648) On reconnait aux «princes» le pouvoir dimposer sa religion à ses sujets. Naissance des Églises «nationales» (anglicanisme, presbytérianisme, gallicanisme). LÉglise au service de la politique: linquisition en Espagne. Le Pape perd de linfluence dans le «monde catholique» En France, on lui reproche son ingérence dans les affaires locales. En Espagne, on lui reproche son manque de fermeté. En Angleterre, on souhaite profiter des terres revenus de lÉglise. Le Pape perd de linfluence dans le «monde catholique» En France, on lui reproche son ingérence dans les affaires locales. En Espagne, on lui reproche son manque de fermeté. En Angleterre, on souhaite profiter des terres revenus de lÉglise.

14 Le jeu des forces sociales Situation de la bourgeoisie Situation de laristocratie Situation de la monarchie 2. Nature du régime politique Les grandes découvertes ont permis à la bourgeoisie de connaître un essor fulgurant. Lintégration des États européens dans «léconomie monde» a provoqué une croissance phénoménale du commerce. Évidemment, la bourgeoisie sest enrichie et a profité de sa situation favorable pour revendiquer plus de pouvoirs. Jouissant de prérogatives garantit par lordre social traditionnel, laristocratie tarde à se renouveler. Peu enclin à pratiquer le commerce, les aristocrates préfèrent la guerre, la chasse et les fêtes luxueuses. La situation de la monarchie dépend directement de celle des bourgeois et de laristocratie.

15 2. Nature du régime politique Monarchie absolue Monarchie parlementaire Despotisme éclairé Bourgeoisie Aristocratie Bourgeoisie Aristocratie

16 Idéal républicain LEurope des Lumières Les treize colonies britanniques (États-Unis). La république Société essentiellement dominé par une bourgeoisie puissante et dynamique, guidée par des valeurs de liberté et de tolérance. La république Société essentiellement dominé par une bourgeoisie puissante et dynamique, guidée par des valeurs de liberté et de tolérance.

17 Les luttes pour lhégémonie…


Télécharger ppt "1. Distinguer lÉtat européen «moderne» des XVIIe et XVIIIe siècles des États féodaux. 2. Expliquer de quelle façon lÉtat a évolué, du morcellement politique."

Présentations similaires


Annonces Google