La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre : la remise en cause de la Monarchie absolue A. Le modèle anglais du XVIIe s. : la monarchie parlementaire I. De nouveaux modèles politiques Lexécution.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre : la remise en cause de la Monarchie absolue A. Le modèle anglais du XVIIe s. : la monarchie parlementaire I. De nouveaux modèles politiques Lexécution."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre : la remise en cause de la Monarchie absolue A. Le modèle anglais du XVIIe s. : la monarchie parlementaire I. De nouveaux modèles politiques Lexécution de Charles Ier en 1649 Le premier régicide de l'Europe moderne

2 Introduction au XVII siècle anglais : Au XVIIe siècle, la monarchie absolue est contestée en Angleterre : les deux rois Charles Ier et Jacques II qui ont tenté de s'orienter vers une monarchie absolue ont été confrontés tous deux à une révolution. L'Angleterre fait alors l'expérience de nouveaux modèles politiques.

3 Le XVIIe est un siècle de guerre, notamment entre les royaumes d'Angleterre (protestant) et celui de France (catholique). Dans ce contexte, les rois anglais prétendent augmenter les impôts (afin de créer leur armée) sans demander l'avis du Parlement comme le veut pourtant la tradition du royaume: ils sont tentés par le modèle absolutiste. Jacques Ier (Daniel Mytens, 1921)

4 Jacques Ier (Daniel Mytens, 1921) Chez quel souverain européen avez-vous déjà rencontré ces idées ?

5 Charles Ier, roi dAngleterre ( ) ( Tableau de Hendryk Pot, 27 *33 cm, musée du Louvre, Paris ) Charles Ier a la volonté de passer outre le Parlement. Mais le Parlement résiste et lui rappelle la tradition du royaume en 1629 : c'est la Pétition des Droits.

6 Proposition de correction : Proposition de correction : Fiche 1 exercice 1

7 Cette ferme résistance aboutit à la guerre civile* entre 1641 et La guerre civile est remportée par le Parlement grâce à son armée (les « Têtes Rondes ») créée par Olivier Cromwell, un puritain*. *PURITAIN : anglican (=protestant) avec une vie stricte et austère (= sévère, rigoureuse)

8 l GUERRE CIVILE En 1649 le roi Charles Ier est décapité. C'est le premier régicide* de l'Europe Moderne. L'Europe et ses rois apprennent alors que les rois peuvent être renversés. Lexécution de Charles Ier en 1649 ( Tableau de Gonzalès Cocx, 1649, musée dAmiens ) *Régicide : assassinat d'un roi.

9 Olivier Cromwell, maître de l'armée, prend alors le pouvoir et établit un nouveau régime : la république*. Mais cette république loin d'être démocratique est plutôt une tyrannie* puritaine : Olivier Cromwell Olivier Cromwell (Peter Lely) République : État dans lequel la souveraineté appartient au peuple par l'intermédiaire de représentants élus. Attention : cette définition est trompeuse, le régime de Cromwell était loin d'être une république Tyrannie : État dans lequel le pouvoir est exercé par un TYRAN, un souverain despotique, injuste et cruel.

10 Olivier Cromwell (Peter Lely) -Décrire ces représentations de Cromwell. - (à droite) à quoi le compare t-on ? Qu'a-t-on ainsi voulu dénoncer ? Qu'a-t-on ainsi voulu dénoncer ?

11 A la mort d'Olivier Cromwell, la monarchie est restaurée (1660) par le Parlement qui exige du roi la reconnaissance de l'habeas corpus (1679). Mais à nouveau, le roi Jacques II, ignore le Parlement. Une nouvelle révolution éclate : la « GLORIEUSE REVOLUTION » en Jacques II (G. Kneller; 1680's)

12 Fiche 1 exercice 2 Fiche 1 exercice 2 Proposition de correction : Proposition de correction :

13 Guillaume III d'Orange Guillaume III d'Orange (Sir G. Kneller ) Les parlementaires proposent au roi protestant des Provinces-Unies, Guillaume III d'Orange de devenir roi d'Angleterre. En contrepartie de la couronne, le Parlement lui impose en 1689 la Déclaration des droits qui donne naissance à un nouveau type de monarchie, une monarchie tempérée* : la monarchie parlementaire. Monarchie tempérée : monarchie parlementaire Monarchie parlementaire : monarchie dans laquelle le gouvernement est responsable devant un parlement qui peut mettre fin à ses fonctions.

14 Fiche 1 exercice 2 Fiche 1 exercice 2 Pouvoirs du roiPouvoirs du Parlement

15 Fiche 1 exercice 3 Fiche 1 exercice 3 Proposition de correction : Proposition de correction :

16 La perception de cet événement en France : Quel regard porte Voltaire sur ce régime anglais ?

17 Comparez deux systèmes Politiques Remplissez le tableau ci-dessous afin de comparer les systèmes politiques anglais et français à la fin du XVII ème siècle. Angleterre France (revoir le cours sur Louis XIV ) Qui détient le pouvoir de faire la loi ( pouvoir législatif ) ? Qui détient le pouvoir de faire appliquer la loi ( pouvoir exécutif ) ? Qui détient le pouvoir de faire respecter la loi ( pouvoir judiciaire ) ? Y a-t-il des élections ? Qui vote ? Angleterre France (revoir le cours sur Louis XIV ) Cest le parlementCest le roi Ce sont les juges Cest le roi La chambre des communes est élue Les riches votent Il ny a pas délections Cest une monarchie parlementaire Cest une monarchie absolue

18 Chapitre : la remise en cause de la Monarchie absolue B. Le modèle américain de la République I. De nouveaux modèles politiques Ouvrir le diaporama suivant :

19 Diaporama créé par M. Moitel Sources images : - cliophoto - wikipédia (images libres de droits) - manuel Hatier de 4ème(2000) - Merci à V. Zouary (clg Fontenelle) pour avoir mis à disposition une fois de plus sa séquence [dont entre autre le tableau -diapo 17- est issu.]


Télécharger ppt "Chapitre : la remise en cause de la Monarchie absolue A. Le modèle anglais du XVIIe s. : la monarchie parlementaire I. De nouveaux modèles politiques Lexécution."

Présentations similaires


Annonces Google