La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ttttttttttttttttttttttttt LES RACINES DU CONFLIT AU PROCHE-ORIENT Flèches haut et bas pour avancer ou reculer Lobjectif de ce diaporama est de remettre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ttttttttttttttttttttttttt LES RACINES DU CONFLIT AU PROCHE-ORIENT Flèches haut et bas pour avancer ou reculer Lobjectif de ce diaporama est de remettre."— Transcription de la présentation:

1

2 ttttttttttttttttttttttttt LES RACINES DU CONFLIT AU PROCHE-ORIENT Flèches haut et bas pour avancer ou reculer Lobjectif de ce diaporama est de remettre en perspective les racines historiques du conflit en « terre sainte ». Il tente de préciser les sources de lislamisme et du nationalisme arabe au cours du 20 ème siècle. Tout ne peut être traité de façon exhaustive. Nous y rappelons le rôle influent de Hadj Amin al Husseini.

3 ttttttttttttttttttttttttt 1945: les cartes du monde sont re-découpées Des millions de réfugiés ont du quitter leur foyer abandonnant tout. Les allemands de Silésie, des Sudètes, des polonais … ttttttttttttttt

4 ttttttttttttttttttttttttt Silésie Polonais : Des centaines de milliers dexilés dUkraine 2 millions dexilés Sudètes Des centaines de milliers de germanophones expulsés

5 ttttttttttttttttttttttttt Imaginez quon en soit encore là ….60 ans plus tard…

6 ttttttttttttttttttttttttt 60 ans après la guerre, lAllemagne oblige toujours les germanophones des sudètes à rester dans des camps; 70 métiers leur sont interdits.

7 ttttttttttttttttttttttttt …évidemment… ceci reste de la fiction.

8 ttttttttttttttttttttttttt imaginons … « malgré la perte de leurs terres », les peuples européens continuent « avec courage » leurs « justes luttes »

9 ttttttttttttttttttttttttt

10 Imaginez si 60 ans après Politique fiction Les Allemands, refusaient un traité de paix avec la Pologne malgré les propositions dindemnisation. La Pologne occupait 100% de la riche Silésie: plus de 2 millions de personnes déplacées. RFA ttttttttttttttttttttttttt Des « martyrs de Silésie », se font sauter au milieu des civils polonais «en protestation de la colonisation polonaise » et réclament le droit au retour Des milliers de victimes depuis 2 ans.

11 ttttttttttttttttttttttttt 60 ans après la Yougoslavie

12 ttttttttttttttttttttttttt => prenez des actions dans larmement. Il reste des millions de déplacés en Europe…et pas toujours dans de bonnes conditions.

13 ttttttttttttttttttttttttt Quelque part en Orient…

14 ttttttttttttttttttttttttt Saladin grand réunificateur du monde musulman.

15 ttttttttttttttttttttttttt Saladin a réussi à réunifier le monde musulman le temps de son règne pour chasser les croisés de la terre sainte.

16 Un certain Amin Al-Husseini,

17 ttttttttttttttttttttttttt Amin Al Husseini Officier de l Empire Ottoman

18 ttttttttttttttttttttttttt Amin Al Husseini est officier dans larmée ottomane pendant le génocide arménien. Un million et demi de chrétiens Arméniens sont massacrés.

19 ttttttttttttttttttttttttt Organisation de la violence en Palestine Emeutes 1920/1921. Amin Al Husseini entame lœuvre de sa vie : attiser la haine entre Juifs et Musulmans. Il instaure un règne de terreur contre les autorités musulmanes locales, qui le méprisent et laccusent dêtre « un bandit ignorant ».

20 A min Al Husseini en lutte contre ses frères Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet complet des autorités musulmanes de Jérusalem. Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités anglaises dans le but dattiser la haine entre juifs et arabes, selon la tactique habituelle des colonies britanniques diviser pour régner ttttttttttttttttttttttttt ttttttttttttttttttttttttt

21 Amin Al Husseini est nommé Chef du Conseil Suprême Musulman ( ) ttttttttttttttttttttttttt Par les autorités mandataires britanniques

22 Husseini se joint aux Frères Musulmans Les frères musulmans donneront plus tard naissance aux groupes terroristes du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas palestinien. Les frères musulmans prêchent le Wahabisme, qui justifie l´utilisation de méthodes violentes pour « purifier » le monde musulman de ses éléments non islamiques ttttttttttttttttttttttttt

23 …il crée ensuite un conseil musulman international

24 Des groupuscules Nazis simplantent dans le Moyen Orient En Egypte: La jeune Egypte menée par Nasser,membre actif des Frères Musulmans, et futur président Egyptien,le slogan quils adoptent: Un peuple, Un parti,Un Dirigeant sinspire du slogan nazi ( ein Reich, ein Volk, ein Führer ). Le Drapeau de SAADA En Syrie: Le Parti Social Nationaliste mené par Anton Saada, mieux connu comme le führer Syrien.

25 ttttttttttttttttttttttttt La Nuit des longs couteaux LArme de choix : déjà les Attaques Suicides Adolf Hitler décide d'éliminer, avec l'aide des SS, Ernst Röhm et les chefs de la SA ( section dassaut) Emeutes en Palestine Nuit du 29 juin 1934, durant laquelle Amin Al Husseini organise des escadrons suicides contre les autorités locales et applique la méthodologie nazie délimination de tout arabe suspect de ne pas adhérer totalement à la vision des Frères Musulmans. Ses opposants, quils soient musulmans ou chrétiens arabes, leaders intellectuels ou religieux, sont assassinés.

26 ttttttttttttttttttttttttt Parmi les victimes dAl Husseini : -Sheikh Daoud Ansari ( Imam de la mosquée Al Aqsa) -Sheikh Ali Nur el Khattib (mosquée Al Aqsa) -Sheikh Nusbi Abdal Rahim (Conseiller des tribunaux religieux musulmans) -Sheikh Abdul el Badoui (Acre) -Sheikh El Namouri (Hébron) -Nasr El Din Nassr (Maire d´Hébron) ……

27 ttttttttttttttttttttttttt Entre février 1937 et novembre 1938, 11 Mukhtars (chefs de communautés) et leurs familles complètes sont exécutés par les hommes de Amin al Husseini...

28 Husseini, rencontre le banquier dHitler Leur relation durera jusquau milieu des années soixante. François Genoud, agent suisse et financier du troisième Reich (et plus tard de lOpus Dei puis de Carlos) rencontre Husseini pour la première fois. ttttttttttttttttttttttttt

29 Nuit de Cristal SS les SS, dans la nuit du 9 au 10 novembre se lancent dans un gigantesque pogrom dans toute lAllemagne Massacres de juifs en Palestine 600 morts au courts des massacres touchant les communautés juives millénaires dHébron et Jérusalem.

30 ttttttttttttttttttttttttt Les juifs dHébron ayant survécu au massacre organisé par le grand mufti doivent pour la plupart la vie à leurs voisins musulmans.

31 Amin Al Husseini rend visite au Consul allemand à Jérusalem : Il rencontre le SS Hauptschanfuerhrer A.Eichmann il reçoit laide financière et militaire de l Allemagne NAZIE.. A.Eichmann responsable de lorganisation de la solution finale à son procès ttttttttttttttttttttttttt

32 Amin Al Husseini rencontre Adolf Hitler. Il va confirmer son rôle de fidèle allié…

33 le Mufti rencontre Mussolini Et depuis Rome, Husseini déclare la Guerre Sainte (une Fatwa lançant le Jihad), contre la Grande-Bretagne. Il prêche la notion de panislamisme et une vision de l´unité musulmane. Mussolini lui promet de lappuyer dans sa lutte ttttttttttttttttttttttttt

34 ttttttttttttttttttttttttt Avec laide du grand mufti Coups détat pro-nazi en Irak Aussitôt la population juive est attaquée : 600 morts. Beaucoup de juifs irakiens fuient en terre sainte. Avec laide de volontaires juifs larmée anglaise reprend le pouvoir après de durs combats. Le grand mufti et le putchiste Rashid Ali Juifs furent tués, des milliers blessés dans le Fahrud, et 586 magasins et hangars vandalisés et pillés

35 ttttttttttttttttttttttttt Amin Al Husseini passera toute la deuxième guerre mondiale à Berlin

36 ttttttttttttttttttttttttt

37 Génocide des Chrétiens Serbes Amin Al Husseini suit personnellement loffensive Nazie en Bosnie. 25 Avril, Amin Al Hussseini rencontre les croates catholiques nazis A.Artukovic et Budak, planifiant le génocide Serbe ttttttttttttttttttttttttt

38 Inspection des troupes par Amin Al Husseini

39 Amin Al Husseini est nommé Premier Ministre du Gouvernement pan-arabe par le régime Nazi. Ses quartiers Généraux restent à Berlin. Premier Ministre du Gouvernement panarabe pro-nazi ttttttttttttttttttttttttt Affiche de propagande arabe mettant en scène canons, avions et drapeaux nazis Mein Kampf en arabe

40 Insigne des musulmans Bosniaques nazis sous Amin Al Husseini Affiche de propagande nazie présentant Amin Al Husseini passant en revue de jeunes musulmans. ttttttttttttttttttttttttt

41 Soldats musulmans lisant de la propagande nazie. Le nom du livre: Islam und Judentum (Islam et Judaisme )

42 ttttttttttttttttttttttttt Soldat bosniaque affichant une image dAmin Al Husseini Amin Al Husseini rencontre Heinrich Himmler maître de la solution finale

43 ttttttttttttttttttttttttt Troupes musulmanes nazies pendant la traditionnelle prière musulmane –1943- Amin Al Husseini dans un meeting nazi à Berlin durant la 2ème guerre mondiale.

44 ttttttttttttttttttttttttt Al Husseini a reçu la décoration « daryen dhonneur » gratification du régime nazi

45 ttttttttttttttttttttttttt photos: Massacre de Kragujevac Sous Amin Al Husseini, la purification Ethnique tuera en Bosnie : Serbes Chrétiens Orthodoxes Juifs Bosniaques Plus de Tziganes

46 Amin Al Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge déchanger des milliers denfants juifs contre des prisonniers de guerre nazis.* *Rapport de S.Wiesenthal daprès Tribunal de Nuremberg Lettre venant du cabinet du mufti destinée aux officiels Hongrois.

47 Amin Al Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge déchanger des milliers denfants juifs contre des prisonniers de guerre nazis.* *Rapport de S.Wiesenthal daprès Tribunal de Nuremberg Référence à un navire qui est effectivement parti de Bulgarie. Mais ce navire a été intercepté par les anglais qui lont renvoyé dans les griffes des nazis … Lettre venant du cabinet du mufti destinée aux officiels Hongrois. Je fus dernièrement mis au courant des efforts ininterrompus prodigués par les Anglais et les Juifs en vue dobtenir pour les Juifs résident dans votre Pays la permission de le quitte pour la Palestine à travers la Bulgarie et la Turquie. Je sus également que ces démarches aboutirent avec succés, puisque

48 Amin Al Husseini intervient personnellement dans la décision des Nazis de refuser la proposition de la Croix rouge déchanger des milliers denfants juifs contre des prisonniers de guerre nazis.* *Rapport de S.Wiesenthal daprès Tribunal de Nuremberg Le représentant Hongrois comprend bien le message : Un an plus tard, les juifs Hongrois ont bien tous été remis aux nazis. Aucun néchange na été effectué.

49 Amin Al Husseini en intervenant personnellement dans la décision des nazis et de leur alliés de refuser toute proposition déchange de la population juive simplique aussi dans la mort de milliers dentre-eux. *Rapport de S.Wiesenthal daprès Tribunal de Nuremberg

50 ttttttttttttttttttttttttt Parachutage de commandos nazis en terre sainte pour létablissement dune base espionnant et travaillant au recrutement de combattants arabes, avec lor nazi. Le groupe était sous le commandement du Colonel Kurt Wieland, Affiche de propagande arabe mettant en scène canons, avions et drapeaux nazis Octobre 44 Suite à un largage imprécis, le commando est fait prisonnier.

51 ttttttttttttttttttttttttt Avec Heinrich Himmler maître de la solution finale Il visite les crématoires du camp dextermination dAuschwitz, et déclare à la fin de la guerre: « jirais le cœur léger dans ma tombe sachant que 5 millions de juifs ont été tués» rapport de Simon Wiesenthal* *Simon Wiesenthal responsable de larrestation de nombreux nazis,son rapport: Grossmufti, Grossagent des Achse, 1947 disponible au Mémorial du Martyr Juif Inconnu (Paris) et au centre Simon Wiesenthal à Vienne (Autriche) fax

52 ttttttttttttttttttttttttt Au lendemain de la guerre de très nombreux nazis fuient lEurope et font carrière dans le monde arabe … Altern Erich, alias Ali Bella Chef régional SD, Affaires juives en Galicie Années 50, en Égypte, puis instructeur de camps palestiniens Appler Hans, alias Salah Chaffar Information avec GoebbelsÉgypte, ministère de l'information (1956) Bartel Franz, alias el Hussein Adjoint au chef de la Gestapo à Kattowitz (Pologne) Depuis 1959, Section juive du ministère de l'Information au Caire Baurnann, SS Standartenührer Participe à la liquidation du Ghetto de Varsovie Ministère de la Guerre au Caire: instructeur du Front de Libération de la Palestine Bayerlein, col. Fritz Aide de camp de Rommel Égypte Becher HansSection juive Gestapo, VienneAlexandrie (Égypte) : y instruit la police Beissner, Dr WilhelmChef Section VI C 13 RSHAÉgypte Bender Bernhardt, alias Béchir Ben Salah Gestapo, VarsovieConseiller de la police politique au Caire Birgel Werner, alias El Gamin Officier SSVient de RDA au Caire, au ministère de l'Information Boeckler Wilhelm, SS Untersturmführer Recherché en Pologne pour son rôle dans la liquidation du Ghetto de Varsovie En Égypte depuis 1949, travaille au département Israël du Bureau d'informations Boerner Wilhelm, alias Ali Ben Keshir, SS Untersturmführer Gardien du camp de Mauthausen Dépend du ministère de l'Intérieur égyptien, instructeur du Front de Libération de la Palestine Brunner Aloïs alias Georg Fischer, Ali Mohammed SD, responsable des déportations en Autriche, Tchécoslovaquie, Grèce, Chef du camp de Drancy Damas, conseiller des services spéciaux RAU puis syriens. Résident BND Buble Friedrich, alias Ben Amman, SS Obergruppenfùhrer GestapoDir. Département égyptien des relations publiques 1952 conseiller de la police égyptienne Bünsch FranzCollaborateur de Goebbels à la propagande, coauteur, avec Eichmann de Les Habitudes sexuelles des juifs Correspondant du BND au Caire puis en 1958 organisateur des SR d'Arabie saoudite pour le BND Bunzel Erich, SA, Obersturmführer Collaborateur de GoebbelsDépartement Israël, ministère de l'Information au Caire Daemling Joachim, alias Jochen Dressel ou Ibrahim Mustapha Chef de la Gestapo de Düsseldorf Conseiller du système pénitentiaire égyptien, fait partie des services de Radio Le Caire Dirlewanger Oskar, Oberführer Chef du 36e bataillon de Waffen SS (URSS, Pologne) Au Caire depuis 1950 selon certaines sources, selon d'autres, décédé le 7 juin 45 en résidence surveillée en Allemagne. Une exhumation de son cadavre aurait eu lieu en 1960 Eisele Dr HansMédecin chef camp de Buchenwald Décédé au Caire, le 4 mai 1965 Farmbacher Wilhelm, LieutenantGénéral SS Wehrmacht front Est, supervise l'armée Vlassov en France en 1944 Conseiller militaire de Nasser Gleim Leopold alias Lt Col. Al Nashar Chef du SD à VarsovieCadre de la Sécurité d'État égyptienne chargé des détenus politiques sur la mer Rouge Gruber, alias Aradji Recruté par Canaris en 1924; réside en Égypte 1950 : agent d'influence en direction de la Ligue arabe Heiden Ludwig, alias el Hadj journaliste à l'agence antijuive Weltdienst (NSDAP) Converti à l'Islam, traduit Mein Kampf en arabe, résidant en Égypte vers 1950 Heim Heribert, SS Hauptsturmführer Médecin de MauthausenMédecin de la police égyptienne Hithofer FranzCadre de la Gestapo à VienneÉgypte, années 50 Leers, Dr Johannes von, alias Omar Amin Adjoint de Goebbels, chargé de la propagande antisémite Responsable de la propagande anti israélienne au Caire depuis 1955 Luder KarlChef des jeunesses hitlériennes, responsable de crimes antisémites en Pologne Ministère de la Guerre au Caire Mildner Rudolf, SS Standartenführer Chef de la Gestapo à Kattowitz, chef de la police au Danemark Depuis 1963, vit en Égypte, membre de l'organisation Deutscher Rat Moser Aloïs, Gruppenführer SS Recherché en URSS pour crimes contre les juifs Instructeur des mouvements paramilitaires de jeunesse au Caire Münzel OskarGénéral SS de blindésConseiller militaire au Caire, années 50 Nimzek Gerd von, alias Ben Ali En Égypte, années 50 Oltramare Georges, alias Charles Dieudonné Directeur du Pilori en France sous l'Occupation Responsable de l'émetteur La Voix des Arabes au Caire. Décédé en 1960 Peschnik Aehim Dieter, alias el Saïd Réside en Égypte Rademacher Franz, alias Thomé Rossel , dirige la section antijuive aux Affaires étrangères journaliste à Damas Rauff WalterChef du SD en Tunisie Au Moyen Orient (Syrie) jusqu'en Arrêté, puis relâché au Chili, le 4 décembre 1962 Seipel, SS Sturmbannführer, alias Emmad Zuher Gestapo à ParisConverti à l'Islam. Service de sécurité du ministère de l'Intérieur au Caire Sellmann Heinrich, alias Hassan Suleiman Chef de la Gestapo à Ulm au Caire, Services spéciaux égyptiens Thiemann Albert, alias Amman Kader Officier SS en Tchécoslovaquie Weinmann Erich, SS Standartenführer Chef SD, PragueDéclaré mort en En fait, à Alexandrie conseiller de la police Ministère de l'Information au Caire

53 ttttttttttttttttttttttttt Altern Erich, alias Ali Bella Chef régional SD, Affaires juives en Galicie Années 50, en Égypte, puis instructeur de camps palestiniens Appler Hans, alias Salah Chaffar Information avec GoebbelsÉgypte, ministère de l'information (1956) Bartel Franz, alias el Hussein Adjoint au chef de la Gestapo à Kattowitz (Pologne) Depuis 1959, Section juive du ministère de l'Information au Caire Baurnann, SS Standartenührer Participe à la liquidation du Ghetto de Varsovie Ministère de la Guerre au Caire: instructeur du Front de Libération de la Palestine Bayerlein, col. Fritz Aide de camp de Rommel Égypte Becher HansSection juive Gestapo, VienneAlexandrie (Égypte) : y instruit la police Beissner, Dr WilhelmChef Section VI C 13 RSHAÉgypte Bender Bernhardt, alias Béchir Ben Salah Gestapo, VarsovieConseiller de la police politique au Caire Birgel Werner, alias El Gamin Officier SSVient de RDA au Caire, au ministère de l'Information Boeckler Wilhelm, SS Untersturmführer Recherché en Pologne pour son rôle dans la liquidation du Ghetto de Varsovie En Égypte depuis 1949, travaille au département Israël du Bureau d'informations Boerner Wilhelm, alias Ali Ben Keshir, SS Untersturmführer Gardien du camp de Mauthausen Dépend du ministère de l'Intérieur égyptien, instructeur du Front de Libération de la Palestine Brunner Aloïs alias Georg Fischer, Ali Mohammed SD, responsable des déportations en Autriche, Tchécoslovaquie, Grèce, Chef du camp de Drancy Damas, conseiller des services spéciaux RAU puis syriens. Résident BND Buble Friedrich, alias Ben Amman, SS Obergruppenfùhrer GestapoDir. Département égyptien des relations publiques 1952 conseiller de la police égyptienne Bünsch FranzCollaborateur de Goebbels à la propagande, coauteur, avec Eichmann de Les Habitudes sexuelles des juifs Correspondant du BND au Caire puis en 1958 organisateur des SR d'Arabie saoudite pour le BND Bunzel Erich, SA, Obersturmführer Collaborateur de GoebbelsDépartement Israël, ministère de l'Information au Caire Daemling Joachim, alias Jochen Dressel ou Ibrahim Mustapha Chef de la Gestapo de Düsseldorf Conseiller du système pénitentiaire égyptien, fait partie des services de Radio Le Caire Dirlewanger Oskar, Oberführer Chef du 36e bataillon de Waffen SS (URSS, Pologne) Au Caire depuis 1950 selon certaines sources, selon d'autres, décédé le 7 juin 45 en résidence surveillée en Allemagne. Une exhumation de son cadavre aurait eu lieu en 1960 Eisele Dr HansMédecin chef camp de Buchenwald Décédé au Caire, le 4 mai 1965 Farmbacher Wilhelm, LieutenantGénéral SS Wehrmacht front Est, supervise l'armée Vlassov en France en 1944 Conseiller militaire de Nasser Gleim Leopold alias Lt Col. Al Nashar Chef du SD à VarsovieCadre de la Sécurité d'État égyptienne chargé des détenus politiques sur la mer Rouge Gruber, alias Aradji Recruté par Canaris en 1924; réside en Égypte 1950 : agent d'influence en direction de la Ligue arabe Heiden Ludwig, alias el Hadj journaliste à l'agence antijuive Weltdienst (NSDAP) Converti à l'Islam, traduit Mein Kampf en arabe, résidant en Égypte vers 1950 Heim Heribert, SS Hauptsturmführer Médecin de MauthausenMédecin de la police égyptienne Hithofer FranzCadre de la Gestapo à VienneÉgypte, années 50 Leers, Dr Johannes von, alias Omar Amin Adjoint de Goebbels, chargé de la propagande antisémite Responsable de la propagande anti israélienne au Caire depuis 1955 Luder KarlChef des jeunesses hitlériennes, responsable de crimes antisémites en Pologne Ministère de la Guerre au Caire Mildner Rudolf, SS Standartenführer Chef de la Gestapo à Kattowitz, chef de la police au Danemark Depuis 1963, vit en Égypte, membre de l'organisation Deutscher Rat Moser Aloïs, Gruppenführer SS Recherché en URSS pour crimes contre les juifs Instructeur des mouvements paramilitaires de jeunesse au Caire Münzel OskarGénéral SS de blindésConseiller militaire au Caire, années 50 Nimzek Gerd von, alias Ben Ali En Égypte, années 50 Oltramare Georges, alias Charles Dieudonné Directeur du Pilori en France sous l'Occupation Responsable de l'émetteur La Voix des Arabes au Caire. Décédé en 1960 Peschnik Aehim Dieter, alias el Saïd Réside en Égypte Rademacher Franz, alias Thomé Rossel , dirige la section antijuive aux Affaires étrangères journaliste à Damas Rauff WalterChef du SD en Tunisie Au Moyen Orient (Syrie) jusqu'en Arrêté, puis relâché au Chili, le 4 décembre 1962 Seipel, SS Sturmbannführer, alias Emmad Zuher Gestapo à ParisConverti à l'Islam. Service de sécurité du ministère de l'Intérieur au Caire Sellmann Heinrich, alias Hassan Suleiman Chef de la Gestapo à Ulm au Caire, Services spéciaux égyptiens Thiemann Albert, alias Amman Kader Officier SS en Tchécoslovaquie Weinmann Erich, SS Standartenführer Chef SD, PragueDéclaré mort en En fait, à Alexandrie conseiller de la police Le réseau ODESSA. LEgypte, mère patrie des Freres Musulmans, et la Syrie, incorporent des milliers dexperts Nazis dans leurs gouvernements et dans leurs services de propagande. Le Vatican s´implique totalement pour faciliter l´obtention de visas aux officiers Nazis. Amin Al Husseini est chargé de trouver refuge aux anciens nazis, dans les pays arabes. Il est aussi la liaison directe avec François Genoud, le banquier du troisième Reich, qui finance le réseau ODESSA avec largent vole des juifs Européens.

54 ttttttttttttttttttttttttt Objectif : renforcer lunité Panislamique Husseini est nommé Président « in absentia » du quatrième Haut Commandement de la Ligue Arabe pays fondateurs : lEgypte, lIrak, la Jordanie, le Liban, lArabie Saoudite, la Syrie, et le Yémen. « L aryen dhonneur » Amin al Husseini Azzam Pasha, secrétaire de la ligue arabe appellera en 47 au massacre des Juifs. Amin Al Husseini sera Co-fondateur de la Ligue Arabe

55 ttttttttttttttttttttttttt La fondation du monde musulman de laprès deuxième guerre mondiale: Amin Al Husseini à lOrganisation de la Conférence Islamique avec lui les fondateurs du Pakistan, le roi de Libye, le secrétaire général de la ligue arabe, le fondateur des frères musulmans, le premier ministre du Pakistan et des conseillers Séoudiens. Le Caire, 1946…

56 ttttttttttttttttttttttttt Le territoire prévu initialement pour létat juif est amputé de 80%. Mais cela ne suffit pas pour la ligue arabe ….. REFUS daprès livre dIlan Pappe « une terre pour deux peuples »Fayard 2004

57 ttttttttttttttttttttttttt Azzam Pasha (secrétaire général de la ligue arabe) « Ce sera une guerre dextermination, un massacre mémorable dont ont parlera comme les massacres accomplis par les mongols et les croisés » Résolution 181 : partage de la Palestine sous mandat britanique (déjà amputée de 80% de son territoire : création unilatérale en 1946 du royaume de Transjordanie) 5 armées arabes attaquent aussitôt le nouvel état LEgypte refuse lextradition réclamée par la Yougoslavie du grand mufti pour ses génocides le mufti en Egypte.

58 ttttttttttttttttttttttttt …et Husseini toujours fidèle à lui même : initie le « drame palestinien » en lançant des appels à la radio exhortant la population arabe de terre sainte à fuir « le temps de liquider les juifs » Création de létat israélien Je déclare la guerre sainte, mes frères musulmans! Tuez les juifs! Tuez les tous !!!

59 ttttttttttttttttttttttttt Création dun peuple martyr

60 ttttttttttttttttttttttttt En descendant au dessous du niveau de la mer Morte on arrive à une vaste étendue sablonneuse qui précède Jéricho, et où plus de vingt mille réfugiés, entassés sous des tentes, sont abandonnés sur le sable brûlant. Ils sont là depuis plus de deux ans. Sans occupation utile, sans espoir pour l'avenir, ils font la queue trois fois par jour pour la soupe ou pour leurs rations; ils discutent autour des tentes et écoutent les tirades provocantes des vieux mukhtars de village ou des agitateurs professionnels. Déambulant, sans but, entourés de ce paysage inhospitalier, et nourris de la propagande incessante des notables du camp, leur nervosité croît de jour en jour, jusqu'au moment où leur amertume trouve un exutoire dans des violences dangereuses. A Naplouse, parmi les olivaies de Samarie ; autour d'Ammam ; dans les grottes de Bethléem ; dans l'ombre de la mosquée d'Omar à Jérusalem, des centaines de milliers de réfugiés attendent, dans des campements infects et sous des tentes en lambeaux, le jour où, dans le sillage des armées vengeresses de la Ligue arabe, ils retourneront chez eux. C'est ce qu'on leur fait croire dans tous les camps, et partout la tension monte à mesure que les jours passent sans apporter de changement à leur existence sans but. Il y a quelques jours un fonctionnaire de district a été assassiné par des réfugiés surexcités. Pas loin d'ici, dans un autre camp, les magasins d'approvisionnement ont été mis au pillage par une foule furieuse, et il circule de mauvaises rumeurs d'armes cachées dans les camps, de violences et d'agitation croissante. Pour comprendre les origines de ce problème terrifiant il est nécessaire de se reporter à l'époque de la lutte, en On peut poser mille fois la question de savoir pourquoi ces gens ont quitté leurs foyers de Palestine, on obtiendra mille réponses différentes. Certains ne voulaient pas vivre dans un Etat juif; d'autres ont fui la bataille et, une fois celle ci terminée, n'ont jamais trouvé l'occasion de rentrer chez eux. Beaucoup plus nombreux sont ceux qui sont partis parce qu'on leur avait dit que c'était pour quelques jours, quelques semaines au plus, et qu'ils reviendraient avec les armées arabes triomphantes; ils travaillaient comme ouvriers agricoles chez des propriétaires arabes, et n'avaient fait qu'obéir, comme toujours, aux ordres de leurs supérieurs. Pendant ce temps, un certain nombre de choses se sont éclaircies. Menacé chaque jour par la presse arabe d'un « second round » de la guerre, Israël ne tient pas, cela se comprend, à laisser rentrer un grand nombre d'Arabes qui pourraient former une cinquième colonne en puissance dans un Etat dont les Arabes se refusent à reconnaître les frontières. En second lieu, malgré leurs déclarations charitables, les Etats arabes n'ont pas bougé le petit doigt pour permettre aux réfugiés de s'établir chez eux. Journal Le Monde Le problème des réfugiés de Palestine *, par Tibor Mende 1951 ttttttttttttttttttttttttt

61 Yasser Arafat se joint aux Frères Musulmans Natif dEgypte, Yasser Arafat devient un éminent membre des Frères Musulmans. Il travaille aux côtés dAmin Al Husseini. Arafat est chargé de procurer des armes au groupuscule terroriste « Les Lutteurs Saints » qui troublent la paix en Israël et sacharne contre les Juifs.

62 ttttttttttttttttttttttttt Les Nations unies ont proposé à cet effet une résolution; le même principe a été accepté à la Chambre des communes. Le roi Abdallah a proclamé que la Jordanie était prête à accueillir les réfugiés comme citoyens permanents. L'ouest du royaume comporte quantité de terres cultivables qui demandent des bras, et tous les pays arabes ont une population nettement insuffisante. Et pourtant, s'il est un mot qu'on ne prononce actuellement en Moyen Orient qu'à voix basse et avec terreur, c'est bien celui d'«intégration». Aucun officiel n'ose s'en faire le champion; nul politicien ne la soutiendrait, et, apparemment, nulle grande puissance n'a le courage de la reconnaître pour l'un de ses buts. L'un des jeunes bureaucrates grassement payés que l'UNRWA entretient à Beyrouth un de ces fonctionnaires internationaux dont l'idéalisme s'accroche obstinément à des illusions me racontait qu'il y a quelques mois il avait organisé dans un des camps de réfugiés la culture des légumes autour des tentes. Occuper ces gens tout en ajoutant à leurs maigres rations quelques légumes frais lui avait semblé une excellente idée. Quelques semaines plus tard arrivait du quartier général une sévère réprimande: «Arrêtez immédiatement opération carré de légumes...» «La raison ?», demandai-je, désireux d'obtenir quelques éclaircissements. «Cela sentait l'intégration...» II haussa les épaules. Ce tout petit exemple, qui n'a rien d'exceptionnel, vient à l'appui de la thèse largement répandue selon laquelle les Nations unies dépenseraient de grosses sommes d'argent pour créer un problème des réfugiés plutôt que pour le résoudre. Suite de larticle à la fin du diaporama. Journal Le Monde Le problème des réfugiés de Palestine *, par Tibor Mende 1951 ttttttttttttttttttttttttt

63 Amin Al –Husseini devient président du Congrès Islamique Mondial. « Aucun juif en terre arabe » Les fondamentalistes islamistes réalisent lidéal nazi Judenrein Il déclare Sami al-Joundi, lun des fondateurs du parti Baath régnant sur la Syrie, rappelle : «Nous étions racistes. Nous admirions les nazis. Nous étions immergés dans la littérature nazie et ses livres... Nous fûmes les premiers à penser à faire une traduction de Mein Kampf. Toute personne vivant à Damas, à cette époque, fut témoin de cette inclination arabe pour le nazisme.»

64 ttttttttttttttttttttttttt Juifs des pays arabes : lexil oublié juifs orientaux, dont la présence dans les pays Arabes précède souvent celle de lIslam, sont alors expulsés de leur terre natale et se réfugient pour la plupart en Israël. Irak, Lybie, Yemen, Egypte… ttttttttttttttttttttttttt

65 Pakistan 1% dhindouistes Inde 300 millions de musulmans Israël 20% de musulmans Future Palestine aucun juif et 5% de chrétiens

66 ttttttttttttttttttttttttt Après la Seconde Guerre Mondiale, François Genoud, le banquier Suisse dHitler, rend visite à Amin Al Husseini à Beyrouth à plusieurs reprises. Genoud finance le réseau ODESSA. Il finance le nationalisme Arabe avec largent Nazi. Au Caire et à Tanger, Genoud établi une compagnie dimport export, Arabo-Afrika, qui est une couverture pour la diffusion de propagande anti-juive et anti-Israélienne. Genoud ouvre des comptes en Suisse pour les armées de libération Nord Africaines du Maroc, dAlgérie et de Tunisie. Les liens avec lextrème-gauche se créent alors qui vont aboutir plus tard à des liens avec le tueur Carlos. En partenariat avec la Syrie il ouvre la Banque Commerciale Arabe à Genève. En 1962, il devient directeur de la Banque du Peuple Arabe en Algérie.

67 ttttttttttttttttttttttttt Husseini avec Nasser « Notre objectif de base sera la destruction dIsraël » Déclaration du président égyptien Nasser ancien leader du parti dinspiration nazie « la jeune Egypte ».. 9 jours avant la guerre de 1967:

68 ttttttttttttttttttttttttt Que trouve Israël à Gaza (annexé par Egypte en 1947), en Cisjordanie (annexée par la Jordanie en 1947) ? des camps où sont parqués leurs frères arabes… ttttttttttttttttttttttttt 1967

69 ttttttttttttttttttttttttt Changement à la communication de la ligue arabe : Le 3 février 1969, lors du Congrès national palestinien, Rahman Abdul Rauf el-Qudwa Al Husseini alias Yasser Arafat est nommé président du comité exécutif de lOLP, en remplacement de Ahmed Shukairy appointé par la Ligue arabe. Yasser Arafat revient de formation chez les nouveaux alliés du panarabisme: les pays du bloc de lest. 1969

70 ttttttttttttttttttttttttt une "lutte de libération nationale" d'un peuple "colonisé", les palestiniens, par un état oppresseur, Israël. Le conflit nest plus présenté comme une lutte entre états, dans lequel les pays arabes, en refusant de reconnaître le droit à lindépendance des juifs, avaient le mauvais rôle, Cest à présent : 1969

71 ttttttttttttttttttttttttt il devient aussi symbole des luttes de lextrême gauche Le Palestinien symbole de loppression Le conflit nest plus présenté comme une lutte entre états. Les pays arabes, en refusant de reconnaître le droit à lindépendance des juifs, avaient le mauvais rôle… 1969

72 ttttttttttttttttttttttttt Le 2 avril 1969 Arafat envoie deux représentants du Fatah à Barcelone au premier sommet de l' Internationale néo-nazie pour obtenir des financements, fournitures d'armes et des d'instructeurs militaires. Ceux-ci sont issus des rangs des anciens officiers nazis, comme Eich Altern, alias Ali Bella, ancien dirigeant des Affaires Juives de la Gestapo pour la Galicie*. *La Galicie est une région de Pologne où des centaines de milliers de juifs ont été assassinés par les nazis.

73 ttttttttttttttttttttttttt Le 28 mars 1970 un autre sommet de l'Internationale néo-nazie se tint à Paris, ou lancien Belge JR.Debbaudt met son parti inconditionnellement au service de lOLP.

74 ttttttttttttttttttttttttt "On recherche! de courageux camarades prêts à se joindre à nous, un groupe d'amis politiquement engagés, pour un voyage au Moyen-Orient comme correspondants de guerre, pour étudier la GUERRE DE LIBERATION des réfugiés palestiniens, afin de reconquérir leur pays. Si vous avez une expérience des tanks, présentez immédiatement vos candidatures. L'argent n'est pas un obstacle. Seuls comptent l'esprit de camaraderie et le courage personnel. Toute information sur l'Organisation de Libération de la Palestine sera fournie sur demande." Le 23 octobre 1970, le National Zeitung, journal nazi publié à Münich, publie l'annonce suivante:

75 ttttttttttttttttttttttttt Extraits du National Zeitung, Détournement de la métaphore du titre du Daily Express en déclaration de guerre Les historiens nomment cette technique le «turnspeach», pour désigner précisément la stratégie rhétorique, devenue progressivement systématique chez les Nazis, qui consistait, comme lors de lattaque de la Tchéchoslovaquie, à prétendre que les Tchéchoslovaques avaient attaqué lAllemagne, avant même que ceux-ci aient pu avoir le temps matériel de diffuser un message concernant lattaque de leur pays par lAllemagne. Exemples du thème de lholocauste des Allemands : « Le génocide des Allemands »

76 ttttttttttttttttttttttttt … holocauste des palestiniens….

77 ttttttttttttttttttttttttt … holocauste des Hongrois allemands….

78 ttttttttttttttttttttttttt … Holocauste des palestiniens….toujours par le journal néo-nazi. A partir de la fin des années 70, on perd la trace des liens néo-nazis/OLP, au profit des liens entre l'extrême gauche, Cuba, et l'OLP mais il va rester certaines habitudes notamment de communication…

79 ttttttttttttttttttttttttt Arafat répond par des attaques terroristes et en initie la mode. Le roi Hussein déclare la guerre aux forces d'Arafat … plus de palestiniens sont massacrés dans les camps. L'assaut final des forces jordaniennes contre les forces d'Arafat fut si féroce que bien des combattants choisirent de se rendre aux Israéliens plutôt que de faire face à leurs frères arabes. Lopinion mondiale resta muette. Arafat s'enfuit en Syrie avec environ 2000 combattants, puis alla au Liban, où ils furent responsables du déclenchement d'une nouvelle et sanglante guerre civile inter-arabe… Septembre Noir Refus dArafat de devenir premier ministre Et pour continuer son combat pour lanéantissement dIsraël… il embrase le Liban. La coalition d'Arafat s'active pour provoquer un coup détat et la chute de Hussein le roi de Jordanie. Le roi fit alors le geste stupéfiant et sans précédent d'offrir de former un gouvernement avec Arafat, un gouvernement dans lequel le leader de l'OLP aurait été Premier Ministre.

80 ttttttttttttttttttttttttt Pour écouter un exemple de média occidental, ne comprenant pas à lépoque, lhorreur: Assassinat de léquipe Olympique Munich 1972, les Jeux olympiques symbole de la fraternité entre les peuples sont la scène de la plus grande tragédie de l'histoire olympique. Onze athlètes, entraîneurs et arbitres israéliens ont été assassinés par des terroristes palestiniens....à 20km de Dachau Édifiant!!

81 ttttttttttttttttttttttttt …mais elle perd la guerre quelle a elle même déclaré. Guerre de Kippour …la ligue arabe veut toujours anéantir Israël, Et fait attaquer Israël par surprise, le jour de KIPPOUR,

82 ttttttttttttttttttttttttt les prix du pétrole et de lessence doublent, avec dénormes répercussions dont nous subissons toujours les conséquences…. lOPEP impose un embargo pétrolier sur tous les pays occidentaux y compris ceux qui refusent de fournir des armes à Israël ! Crise mondiale

83 ttttttttttttttttttttttttt La Communauté Européenne (CE), proclame une Résolution conjointe et décide un embargo unilatéral sur les ventes d'armes à l'État hébreu. 6 novembre 1973

84 ttttttttttttttttttttttttt 15 décembre 1973 le président français convoque un sommet à Copenhague, pour examiner la crise du Moyen-Orient et jeter les bases d'une coopération entre les pays de la Ligue Arabe et ceux de la CE. Un secrétariat permanent de 350 membres, chargé de la Coopération Euro-Arabe, fut créé, son siège étant établi à Paris. Les membres du Secrétariat permanent pour la Coopération Euro-Arabe, effectuèrent de nombreux voyages aux États-Unis pour orienter la politique américaine vers les thèses de l'OLP. Les Arabes réclamaient de l'Europe la reconnaissance de Yasser Arafat et d'un État palestinien, le boycott d'Israël au niveau international et une stratégie de pressions politiques et économiques mondiales pour forcer l'État hébreu à reculer dans les lignes de Des groupes de travail étudièrent les méthodes propres à conditionner l'opinion publique européenne et internationale pour l'amener à soutenir l'OLP.

85 ttttttttttttttttttttttttt Pendant ce temps là, les réfugiés arabes palestiniens sont toujours maintenus dans des camps dans la plupart des pays de la ligue arabe…

86 ttttttttttttttttttttttttt Yasser Arafat, (à gauche du Mufti du Liban) va à lenterrement du génocidaire Amin Al Husseini Lun des plus grands criminel du 20ème siècle meurt. ttttttttttttttttttttttttt

87 Les massacres de lOLP au Liban Le 23 janvier 1976, les feddayins de l'OLP entrent, sur ordre d'Arafat, dans le village chrétien maronite de Damour, et massacrent avec une férocité inouïe

88 ttttttttttttttttttttttttt Arafat rassure les prêtres « aucun mal ne sera fait aux populations »

89 ttttttttttttttttttttttttt

90 Dans ce seul village, 586 villageois hommes, femmes et enfants seront massacrés.

91 ttttttttttttttttttttttttt

92 Dans son discours du 26 août 1980, Béchir Gémayel, après avoir décrit la guerre terroriste de l'OLP au Liban, dénonce le rôle de lEurope «Voilà un petit bilan des agissements de ce peuple pour lequel s'agitent, à longueur d'années, les chancelleries du monde civilisé, Les chrétiens libanais vont alors se venger… et dont les vieilles nations d'Europe se bousculent pour arracher les faveurs.» 26 août 1980,Béchir Gémayel président du Liban (mort assassiné)

93 ttttttttttttttttttttttttt Profitant de la présence de larmée Israélienne, Élie Hobeika Chef des services de renseignements des Forces libanaises, organise les massacres de Sabra et Chatila. Accusé par les palestiniens, Élie Hobeika n'a lui jamais été inquiété. Proche des services syriens, Élie Hobeika a été élu au Parlement libanais, et a été ministre et député.

94 ttttttttttttttttttttttttt Procès à Paris: Élie Hobeika, proche des services syriens, homme politique Libanais responsable des massacres de Sabra et Chatila attaque en diffamation le 21 septembre 2001 un livre le dénonçant. Il sera alors défendu par le président d'honneur de la Ligue des Droits de lHomme (LDH).

95 ttttttttttttttttttttttttt Abu Mazen considéré comme un modéré dans lautorité palestinienne a été poussé dehors par Arafat lorsquil était son premier ministre.

96 ttttttttttttttttttttttttt et pourtant…

97 ttttttttttttttttttttttttt Dans un essai universitaire daté de 1984, le secrétaire général du comité exécutif de lOLP, M. Mahmoud Abbas, dit Abu Mazen, discute des «liens secrets existant entre les nazis et la direction du mouvement sioniste». Deux ans plus tard, une étude réalisée par Abu Mazen, fondée sur cet essai préliminaire présenté au Collège oriental de Moscou, a été publiée en arabe par les éditeurs Dar Ibn Rushd à Amman, en Jordanie.

98 ttttttttttttttttttttttttt Abu Mazen : « LHolocauste, moins dun million de morts. Le sionisme a été complice de la solution finale ». REVISIONNISME, NEGATIONISME REVISIONNISME, NEGATIONISME

99 Arafat est le seul soutien de Sadam. Enfant israélien sortant dune distribution, portant la boîte contenant son masque à gaz. ttttttttttttttttttttttttt Sadam Hussein envoie des missiles Scud chimiques contre Israël

100 ttttttttttttttttttttttttt

101 les palestiniens sont toujours maintenus en dépendance des aides. Celles-ci leur garantissent un revenu par habitant comparable à la Russie, supérieur à celui des syriens, égyptiens et à de nombreux pays du monde.

102 ttttttttttttttttttttttttt Mais ce revenu ne profite pas à tous: Lautorité palestinienne a accumulé un trésor de guerre de 2 milliards de dollars placé sur les comptes personnels dArafat (5 ème fortune du monde; classement Forbes). juillet 2000 un traité menace tout cela …..

103 ttttttttttttttttttttttttt ….à camp David la création dun état palestinien est proposé Arafat rejette une proposition de création dun état palestinien Taba 2001 Intifada … Refus -97% des terres occupées restituées. échange de terre pour les 3% restants - Partage de Jérusalem-

104 et les enfants martyrs palestiniens… A nouveau guerre totale la ligue arabe soutient la deuxième intifada ttttttttttttttttttttttttt

105 -le Dr Sana Abu Daka, responsable de la section Psychologie de l´Université Islamique de Gaza déclare dans une interview ( ) « la famille (palestinienne] doit enseigner aux enfants les valeurs des attentats-suicide et leur faire savoir quand perpétrer de tels actes. » ttttttttttttttttttttttttt

106 …toujours fidèle au poste, on retrouve encore le journal pro nazi-allemand National Zeitung Cette fois-ci il nutilise plus le mot holocauste mais génocide… et il ne sera plus le seul 20 ans de propagande orientée vers lextrême-gauche finit par porter ses fruits.

107 ttttttttttttttttttttttttt La technique du "turnspeach" est aujourdhui systématiquement utilisée par la propagande* anti-israélienne, retournant l'histoire juive contre les israéliens eux-mêmes… Une grande partie de la presse, ici le National Zeitung, a repris cette image. …comme dans cette récente caricature du National Zeitung illustrant le conflit en terre sainte par le combat de David contre Goliath lisraélien. allusions à la Shoah par des films tels que « Route 181. Dans « La porte du soleil » les israéliens sont représentés dans des miradors, auto tatouage de palestinien sur le bras …mise en parallèle de personnalités juives avec le génocidaire grand mufti dans des livres de propagande récents, biographie dArafat, livres historiques... Copies des passages incriminés disponibles sur ce cd.

108 ttttttttttttttttttttttttt Abu Mazen leader palestinien jugé modéré avoue dans une interview (Alrai, Jordanie, 20 juin 2002) que les organisations terroristes palestiniennes ont donné de largent à des enfants afin qu´ils jètent des charges explosives sur des soldats israéliens. 40 enfants palestiniens sont devenus manchots suite à cela. Source: association de protection de lenfance « le bouclier ». ttttttttttttttttttttttttt

109 Il y a 30 ans déjà le National Zeitung était prêt à fournir une aide « humanitaire». 30 ans plus tard, il nest plus seul …

110 ttttttttttttttttttttttttt Réfugiés palestiniens un problème particulier En quoi les réfugiés palestiniens différent-ils des 135 millions d'autres réfugiés du XXe siècle? Dans tous les autres cas de figure la pauvreté a diminué avec le temps. ttttttttttttttttttttttttt

111 Quelques réfugiés du monde : allemands des Sudètes, allemands de Silésie, boat people vietnamiens, musulmans de lInde au Pakistan, indous du Pakistan, chypriotes turques ou grecs, juifs des pays arabes, juifs de Russie, serbes de Bosnie, serbes du Kosovo, et des dizaines de millions dautres ttttttttttttttttttttttttt

112 musulmans de Serbie, musulmans de Croatie, chrétiens dAlgérie du Maroc de la Tunisie. et des dizaines de millions dautres encore… ttttttttttttttttttttttttt

113 qu'ils vivent en Corée du Sud, au Vietnam, au Pakistan, en Israël, en Turquie, en Allemagne, ou aux Etats-Unis – ont abandonné le statut de réfugiés. Ce n'est pas le cas des palestiniens. Dans les pays arabes où ils se sont réfugiés, le statut de réfugié se perpétue, d'une génération à l'autre, créant un terrain générateur d'angoisse et de mécontentement. ttttttttttttttttttttttttt

114 70 métiers sont interdits aux Palestiniens maintenus dans des camps au Liban, en Syrie, en Jordanie. Ces pays les ont abandonnés Le refus des pays arabes dintégrer les arabes palestiniens font de ces derniers des réfugiés permanents. ttttttttttttttttttttttttt

115 Certains pays de la ligue arabe soutiennent financièrement et médiatiquement lélimination physique des israéliens au moyen dun terrorisme assassin. ttttttttttttttttttttttttt

116 Le Téléthon Saoudien récolte des millions de dollars pour aider les familles des terroristes suicidaires Palestiniens. Lambassadeur Saoudien en Angleterre publie un poème célébrant le massacre de femmes et denfants juifs par les terroristes palestiniens. ttttttttttttttttttttttttt

117 Le cinéaste Elia Suleiman dans une interview destinée aux médias occidentaux : "Je suis potentiellement très violent, mais, en même temps, je suis opposé à tout passage à l'acte Il est notamment auteur du film diffusé en salle « intervention divine » réalisé avec laide de la France où il manie ce que lon a cru prendre pour un second degré, femme kamikaze, enfants assassinant avec des couteaux… Elia Suleiman, « Illusions nécessaires", Revue d'études palestiniennes, numéro 82, hiver Ô mon père. Repose en paix car ils ne la connaîtront pas. Et ce n'est pas fini.

118 ttttttttttttttttttttttttt lislamiste Ben Laden déclare « on ne peut réduire la cause palestinienne à lislam tout entier, ce nest quun prétexte » Fin du 20 siècle le masque tombe…

119 Arafat appartient toujours aux frères musulmans A la différence de Tariq Ramadan, Yasser Arafat na toujours pas renié son appartenance aux frères musulmans. ttttttttttttttttttttttttt

120 Les écoles palestiniennes conditionnent toujours à la haine raciale les très jeunes enfants. La télévision complète ce travail pour en faire des terroristes kamikazes. Oblitérant lavenir pour une génération de plus Tout cela financé par la CEE et évidemment couvert par le black-out complet des médias européens conformément aux « accords » post En 2004…

121 ttttttttttttttttttttttttt Yasser Arafat. Interview avec le Al Sharq Al Awsat (Journal Arabe quotidien de Londres) reprise dans le quotidien Al Quds le 2 août, 2002: Nous ne sommes pas lAfghanistan. Nous sommes le grand peuple, ont-ils réussi a remplacer notre héros Hajj Amin Al Husseini? »

122 ttttttttttttttttttttttttt suite du discours dArafat… « Il y a eu plusieurs tentatives pour se débarrasser de Hajj Amin, quand ils laccusaient dêtre un nazi, » notre héros Hajj Amin Al Husseini? Division musulmanne Hanzar

123 ttttttttttttttttttttttttt « …mais malgré tout, il habita au Caire et participa à la guerre de 1948 et jétais un de ses soldats. » 2004 « Mein Kampf » distribué à Rafah sous ladministration de Yasser Arafat. (Source «Un Arabe face à Auschwitz», par Jean Mouttapa, Albin Michel) il y a 70 ans « Mein Kampf » Faisant partie de léquipement des soldats égyptiens. Le grand mufti a déclaré après avoir visité Auschwitz en 1944 « jirais le cœur léger dans ma tombe sachant que 5 millions de juifs ont été tués» Lorsque la police palestinienne salua pour la première fois Arafat dans les zones autonomes, elle lui offrit le tribut du salut Nazi, le bras droit tendu et dressé vers le haut.

124 ttttttttttttttttttttttttt Yasser Arafat leader modéré palestinien prix nobel de la paix. Son vrai nom : Rahman Abdul Rauf el-Qudwa al-Husseini « Je finirai peut-être en martyr, mais, c'est sûr, l'un ou l'autre de nos garçons ou de nos filles brandira le drapeau de la Palestine sur les murs de Jérusalem, sur les minarets de Jérusalem […] Nous marchons par Jérusalem, des martyrs par millions. » - propos rapportés dans Courrier international, en avril 2002

125 ttttttttttttttttttttttttt 2004, le turnspeach fonctionne à plein, et les vieilles idéologies quon croyait disparues aussi…

126 ttttttttttttttttttttttttt "We are waging this cruel war with the brothers of the monkeys and pigs, the Jews and the sons of Zion The Jews will fight you and you will subjugate them. Until the Jew will stand behind the tree and rock. And the tree and rock will say: oh Muslim, oh servant of Allah, there is a Jew behind me, come and kill him." « Nous menons cette guerre cruelle contre les frères de singes et de porcs… il y a un juif derrière moi viens et tue le. » 12 septembre 2004 Télévision de lAutorité Palestinienne financée par la C.E.E 10 septembre 2004 « Le prophète a dit : la résurrection naura pas lieu tant que les musulmans ne combattent pas et tuent les juifs. » juste au commencement de lévacuation de Gaza par les israéliens… Pour voir la télé palestinienne :

127 ttttttttttttttttttttttttt L'établissement des réfugiés la priverait de son sujet de plainte le plus important. En second lieu, une paix entre la Jordanie et Israël serait des plus embarrassantes, du point de vue de la Ligue arabe, en levant l'embargo sur Israël... Telle est, me semble-t il, l'impasse à laquelle nous nous trouvons acculés...» Loin de Westminster, à quelques kilomètres d'ici, un Arabe, personnage de l'un des camps, me disait la même chose en d'autres termes : «Si j'avais eu les millions que l'ONU distribue ici, il y a longtemps que le problème serait résolu. Ce pays est immense, il ne manque pas de terres... si seulement les pachas voulaient permettre aux réfugiés de s'y installer...», et il fit un geste large de ses deux bras : «Regardez ce qu'ils font de l'autre côté... Le problème qui se pose à eux est encore plus vaste, et ils arrivent à le résoudre... » et il désignait du doigt, par delà les collines, la frontière israélienne. Il nous fallait rester là, car des camions bringuebalaient sur la route, chargés de caisses portant l'inscription ONU, et des enfants s'alignaient pour la distribution quotidienne de lait. La psalmodie du Coran se tut brusquement: c'était l'heure du repas Où est l'explication ? Qui est responsable de cette curieuse impasse ? Richard Crossrrian, député travailliste, qui se trouvait ici il y a quelques jours, a essayé de donner une réponse à ces questions au cours du débat du 15 mars à la Chambre des communes. «Tant que nous compterons sur l'ONU pour faire quelque chose de sérieux pour l'établissement des réfugiés, nous ne ferons que nous leurrer, car l'ONU est une organisation politique, a t il déclaré. II y a la Ligue arabe et toute la politique de la Ligue arabe... ! La Ligue arabe a besoin du problème des réfugiés pour maintenir la cohésion contre Israël... Le Monde Le problème des réfugiés de Palestine *, Tibor Mende Journal Le Monde Le problème des réfugiés de Palestine *, Tibor Mende publié en

128 ttttttttttttttttttttttttt ESPOIR Malgré un massacre ciblé de civils, femmes et enfants, 70% des israéliens soutiennent toujours la création dun état palestinien, Les arabes israéliens sont les seuls à avoir le droit de vote. Le vice président de la Knesset est un député arabe musulman communiste rejetant ouvertement le drapeau israélien. Il ny a quasiment pas darabes musulmans israéliens désireux dêtre intégrés au futur état palestinien. Leau et lélectricité sont fournies par Israël en Judée Samarie, Sharon la bête noire des médias évacue les implantations juives de Gaza. Cest uniquement en Israël quont lieu des rencontres entre enfants palestiniens et israéliens dans des camps de vacances organisées par des associations juives. Les seules rencontres entre enfants juifs et palestiniens à létranger ont été organisées par des associations juives.

129 ttttttttttttttttttttttttt ESPOIR France: 26 juillet 2004 sur les ondes dune radio de la communauté juive. « Deux soldates israéliennes vivent une idylle amoureuse à un check- point avec deux jeunes palestiniens qui passaient par là tous les jours. »

130 ttttttttttttttttttttttttt Sources: Arafat lirréductible Amnon Kapielouk édition Fayard 2004 (où il est écrit quArafat habitait chez le grand mufti) Un Arabe face à Auschwitz Jean Mouttapa édition Albin Michel (implique même le mufti dans la décision de la solution finale, déplore la distribution de Mein Kampf sous lautorité palestinienne) Une terre pour deux peuples Ilan Pappe Fayard 2004, Handchar Division (histoire de la division SS musulmane du mufti), Jihad und Judenhass Matthias KÜNTZEL édition çà ira 2003, Der Mufti und die Deutschen, Le problème des réfugiés de Palestine *, Tibor Mende Le Monde 1951, Courrier international, avril 2002, Al Quds (où Arafat se réclame toujours du mufti), Les manuels scolaires palestiniens, Nouvel historien Israélien Benny Morris, Propos recueillis par Alexis Lacroix Le Figaro [29 juin 2002]

131 ttttttttttttttttttttttttt Livres disponibles au Mémorial du Martyr Juif Inconnu (Paris): (dans lesquels le rôle génocidaire du mufti durant son service dans le régime nazi est mis en évidence) -Grossmufti Grossagent des Achse, Simon Wiesenthal, Ried–Verlag, 1947, Wien -The mufti and the fuehrer, Joseph B.Schechtman, Thomas Yoseloff, 1965, New York -Mufti of Jerusalem the story of Haj Amin El Husseini, Maurice Pearlman, Victor Gollancz ltd, 1947, London -Leffort de guerre Arabe, Edmond Paris -Le Vatican contre la France, librairie Fischabcher,1957 Sur ce cd, des copies dune partie de ces livres et en intégralité pour le livre de S Wiesenthal. Pour y accéder ouvrir le cd avec le navigateur et allez dans les répertoires portant le nom des titres des livres.


Télécharger ppt "ttttttttttttttttttttttttt LES RACINES DU CONFLIT AU PROCHE-ORIENT Flèches haut et bas pour avancer ou reculer Lobjectif de ce diaporama est de remettre."

Présentations similaires


Annonces Google