La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les applications industrielles des alcalins. SOMMAIRE Présentation des alcalins LithiumSodium Laccumulateur au lithium Laccumulateur au lithium Lhorloge.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les applications industrielles des alcalins. SOMMAIRE Présentation des alcalins LithiumSodium Laccumulateur au lithium Laccumulateur au lithium Lhorloge."— Transcription de la présentation:

1 Les applications industrielles des alcalins

2 SOMMAIRE Présentation des alcalins LithiumSodium Laccumulateur au lithium Laccumulateur au lithium Lhorloge atomique Lhorloge atomique Autres applications

3 Les Alcalins Les alcalins sont les éléments chimiques de la première colonne du tableau périodique des éléments : le lithium (Li), le lithium (Li), le sodium (Na), le sodium (Na), le potassium (K), le potassium (K), le rubidium (Rb), le rubidium (Rb), le césium (Cs) le césium (Cs) le francium (Fr) le francium (Fr) Les métaux alcalins sont de couleur argentée, mous et de faible densité. Ils réagissent facilement avec les halogènes pour former des sels ioniques, et avec l'eau pour former des hydroxydes fortement basiques. Ces éléments ont un électron sur leur couche de valence, et donc une énergie de première ionisation assez faible. Ces éléments ont un électron sur leur couche de valence, et donc une énergie de première ionisation assez faible.

4 Lithium Le lithium est le métal ayant la plus faible masse molaire et le plus léger, avec une densité égale à la moitié de celle de l'eau. Le lithium est largement distribué sur la planète, mais on ne le trouve pas sous sa forme métallique à cause de sa grande réactivité. On le trouve principalement comme impureté dans les sels d'autres métaux alcalins. Les sels de lithium, comme Li 2 CO 3 sont utilisés pour les traitements bipolaires (maniaco-dépressifs) Le lithium est aussi utilisé dans la synthèse de composés organiques, de lentilles de télescopes IL est surtout utilisé dans les accumulateurs

5 Laccumulateur au lithium De nos jours, les équipements portables nécessitent des batteries capables de fournir un maximum dénergie et de puissance pour un minimum de volume et de masse. Compte tenu de sa faible masse volumique et de sa capacité à céder facilement un électron le lithium est utilisé dans les accumulateurs destinés aux appareils portables. Le lithium est le plus réducteur des métaux. Il permet datteindre des tensions de lordre de 4,5V contre 1,5V pour les autres systèmes.

6 Décharge Le lithium est relâché par le matériau dintercalation hôte (anode) sous forme ionique Li+. Li+ migre à travers lélectrolyte et vient sintercaler dans le réseau cristallin de la cathode La migration de chaque ion Li+ est exactement compensé par le passage dun électron dans le circuit externe. anode cathode

7 Charge on impose une tension à laccumulateur Li+ migre à travers lélectrolyte et vient sintercaler dans le réseau cristallin du matériau hôte

8 Les accumulateurs au lithium Le principe de fonctionnement dun accumulateur au lithium est le même selon quest utilisée une anode de lithium métallique ou à base de carbone. Dans ce cas on parle de daccumulateur Lithium-ion (Li-ion), car le lithium nest jamais sous forme métallique dans laccumulateur CEA (Commissariat à lÉnergie Atomique)

9 Sodium

10 Lhorloge atomique à jet de césium « La seconde du système international d'unité est la durée de périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133 ». (Bureau International des Poids et Mesures ) niveaux hyperfins La seconde est l'unité qui est réalisée avec la plus grande exactitude. Cela permet de définir le mètre (la vitesse de la lumière étant fixée par définition à m/s), ainsi que le volt. Les meilleures horloges atomiques atteignent aujourd'hui une précision de l'ordre de s, elle dérivent seulement d'une seconde tous les ans ! Les horloges atomiques sont employées dans les technologies de positionnement géographique (GPS). PHOTOS

11 Schéma du horloge atomique à jet de césium

12 Fonctionnement Un système physique permet de créer un jet d'atomes, dans lequel seuls les atomes correspondant à l'état désiré sont gardés. Le jet d'atomes dans l'état A passe dans un oscillateur à quartz et un certain nombre ressortent dans l'état B. Loscillateur à quartz émet une onde de fréquence qui permet la transition énergétique des atomes de l'état A vers l'état B. La sortie du jet atomique est analysée : on compte le nombre d'atomes dans l'état B. Plus la fréquence de l'oscillateur à quartz est proche de, plus le nombre d'atomes B comptés en sortie est grand et donc plus est proche de la fréquence correspondant à la transition énergétique entre les états A et B. La fréquence est de Hz.

13 Autres applications Anti-maniaco-dépressif (sels de lithium) Verres et céramiques à faible expansion thermique Extraction du CO2 de lair dans milieux confines Alliages Transfert de chaleur convection dans les climatisations (lithium) Fluide caloporteur dans certains réacteurs nucléaires (sodium) Capteur de gaz pour tube cathodique et tube électronique pour parfaire le vide (rubidium) Produits pharmaceutiques, cosmétiques, pesticides (sodium)

14 Le Francium C'est l'élément naturel le plus rare : il n'en existerait que quelques dizaines de grammes sur toute la Terre. Cette rareté est due à son existence transitoire, en tant que produit de désintégration de l'actinium. La demi-vie de l'isotope le plus stable 223Fr est de 23 minutes, puis il se transforme lui-même en radon par désintégration bêta ou en astate par rayonnement alpha. Il n'a pas d'utilisation connue.

15 Photos de lhorloge atomique RETOUR

16 Structure hyperfine L'observation à haute résolution des raies lumineuses d'un spectre d'émission ou d'absorption met en évidence la présence d'une superposition de plusieurs composantes au sein d'une même raie. Une raie principale est donnée par le nombre quantique principal n caractérisant les états propres des fonctions d'onde de ses orbitales électroniques. Dans un même niveau quantique principal, la théorie va donner pour un même nombre quantique n une série de sous-niveaux correspondant à des états quantiques dégénérés qui vont être créés par les diverses interactions physique au sein de l'atome (interaction spin-orbite, effets de volume, effets de masse...). Ces sous-niveaux sont en fait la cause de la structure composée de la raie principale observée dans le spectre. On parle alors de structure fine voir hyperfine pour certains atomes dans des conditions particulières de champ magnétique. RETOUR

17 Sources Wikipédia.fr CEA Commissariat à lEnergie Atomique


Télécharger ppt "Les applications industrielles des alcalins. SOMMAIRE Présentation des alcalins LithiumSodium Laccumulateur au lithium Laccumulateur au lithium Lhorloge."

Présentations similaires


Annonces Google