La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De la Gaule au Moyen Age. La superficie (surface, terrain): 551, 602 km carrés (212, 918 miles carrés). Souvent appelée lHexagone, la France métropolitaine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De la Gaule au Moyen Age. La superficie (surface, terrain): 551, 602 km carrés (212, 918 miles carrés). Souvent appelée lHexagone, la France métropolitaine."— Transcription de la présentation:

1 De la Gaule au Moyen Age

2 La superficie (surface, terrain): 551, 602 km carrés (212, 918 miles carrés). Souvent appelée lHexagone, la France métropolitaine a approximativement la même superficie que le Texas.

3 Les montagnes principales : les Alpes (qui séparent la France de lAllemagne, de la Suisse, et de lItalie à la frontière EST du pays. A lintérieur de l aFrance, les chaînes principales sont les Vosges etles Jura dans la partie est, et le Massif Central. Dans le sud-ouest de la France, les Pyrénées marquent la frontière entre la France et lEspagne.

4

5 Les fleuves principaux: La Seine, qui traverse Paris, coule dest en ouest et débouche près du Havre, dans la Manche. La Loire, le plus long fleuve de France prend sa source dans le Massif central, traverse le sud du bassin parisien et débouche dans lAtlantique à Nantes.

6

7 40,000 avant Jésus-Christ:La pré-histoire 12,000 av. J.-C.: Les Gaulois (peuple dorigine celtique) sétablissent av. J.-C.: Conquête de la Gaule par Jules César. Début de la colonisation de la Gaule par les Romains. 500 apr. J.-C.: Invasions barbares suite à la chute de Rome. 600 apr. J.-C.: Les Francs sétablissent. Epoque du roi franc Clovis. La Gaule sappelle désormais la France. 768: Charlemagne.

8 Le terme de Gaulois désigne les populations de langue celtique qui résidaient en Gaule, c'est-à-dire approximativement sur les territoires actuels de la France, de la Belgique, de l'Allemagne, de la Suisse et de l'Italie du Nord.

9

10 Malgré la présence en Gaule des Romains, la plus grande partie de la Gaule est restée indépendante jusquà la campagne militaire menée par le proconsul Jules César, de avant J.C. La défaite du chef gaulois Vercingétorix, en 52 av. JC, a marqué la fin de la résistance gauloise et le début de lintégration de la Gaule à lempire romain.

11 Répondez aux questions sous forme de paragraphe. Pourquoi est-ce que les Romains ont envahi la Gaule? Quest ce que Vercingétorix a été obligé de faire? Que représente-t-il?

12 --les villes romaines ont représenté une véritable révolution sociale pour les Gaulois, habitués à une société agricole. --larchitecture imposante des édifices publics construis par les Romains signalait leur supériorité sur les Gaulois.

13

14

15

16 Au Ve siècle, le système romain sest effondré suite aux grandes migrations des peuples barbares: les Wisigoths, les Burgondes et les Francs. Les francs, devenus les plus puissants, ont établi la première dynastie des rois francs, dont Clovis était le IIIe.

17 Né vers 742, Charles, fils de Pépin le Bref, Charles le grand (Charlemagne) a unifié les régions des Francs en une seule France. Charlemagne est couronné empereur à Rome par le pape Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité disparue depuis l'an 476 en Occident.

18 Le Moyen Âge est une période historique occidentale située entre lAntiquité et la Renaissance, ou encore les Temps modernes. Elle sétend sur une durée de près de mille ans de 500 (environ) à 1500 (environ). Pourquoi ces dates? 476: déposition du dernier empereur romain 1453: chute de Constantinople, capitale de lEmpire Romain; fin de la guerre de 100 ans entre la France et lAngleterre.

19 À une époque où la notion de liberté individuelle est à peine concevable et où les connaissances scientifiques sont embryonnaires, ce sont le système social et les conceptions religieuses qui déterminent la manière dont vivent les hommes et les femmes, et leur façon de percevoir le monde qui les entoure.

20 La société du Moyen Âge est une société fortement hiérarchisée, fondée sur la transmission héréditaire du pouvoir, des titres et de la richesse.

21 Au XIIe siècle, la société est divisée en trois classes ou ordres : les clercs et les hommes dÉglise,

22 les guerriers (seigneurs et chevaliers)

23 …et les « travailleurs », qui sont paysans, artisans, etc.

24 La féodalité est un régime économique et politique : le roi divise ses terres en fiefs quil distribue à ses barons à la condition expresse que ceux-ci les défendent. À leur tour, les barons divisent ces espaces en territoires plus petits, que les serfs (paysans libres) cultivent pour eux. Cest toute une pyramide qui se construit alors, chaque homme détenant sa terre dun autre, plus puissant que lui.

25 Entre eux, les hommes sont liés par le serment de fidélité, prononcé au cours de la cérémonie de lhommage. Il sagit dun contrat liant deux personnes par un serment de protection et de travail (le fort protège le faible, qui travaille pour lui). Le seigneur le plus puissant, le suzerain, reçoit lhommage du seigneur plus faible ou du simple paysan, qui devient son vassal. En échange, il linvestit dun fief.

26 Le vassal doit à son seigneur : le service d'ost - l'assistance militaire ; le service de conseil (siéger à la cour ou au tribunal) ; l'aide aux quatre cas, c'est-à-dire une aide financière spéciale (pour la rançon, l'armement du fils aîné, le mariage de la fille aînée ou le départ pour la croisade). Le seigneur, quant à lui, doit à son vassal : la protection l'entretien (c'est-à-dire qu'il lui fournit de quoi vivre, le plus souvent une terre avec des paysans - un fief).

27

28 1. Décrivez le serment de fidelité? 2. Que doit un seigneur à son vassal? 3. Et un vassal à son seigneur? 4. Quand est-ce quon peut rompre le serment? 5. Définir fief. 6. Définir suzerain.

29 La chevalerie est une caste supérieure de guerriers au code moral très strict, et se donnant pour mission de protéger la veuve et lorphelin.

30 Vers l'âge de quinze ans, ils sont admis au combat et s'initient aux manœuvres des armées. C'est l'adoubement qui fait du jeune écuyer un véritable chevalier. Il s'agit en fait d'un rite de passage : après avoir reçu ses armes, le nouveau chevalier est frappé soit du plat d'une arme sur l'épaule, soit de la main sur la joue – c'est la colée, symbole de sa résistance.

31 Il doit d'abord être preux, c'est-à-dire vaillant. Par le mot « prouesse », on désignait l'ensemble des qualités morales et physiques qui font la vaillance d'un guerrier. Le chevalier doit donc être fort physiquement et psychologiquement.

32 Il doit être courageux. Devant le danger, un chevalier ne recule pas. Il ne craint pas pour sa vie, puisqu'il la dédie à protéger les faibles. Il doit aussi être loyal. En effet, le premier devoir du chevalier est de tenir parole. S'il rompt la foi qu'il a jurée, c'en est fait de sa réputation.

33 La largesse est aussi une valeur du chevalier modèle. Il s'agit du mépris du profit, voire de la prodigalité. Un chevalier ne devait pas s'attacher aux richesses, mais les distribuer autour de lui dans la joie. Enfin, un bon chevalier fait preuve de mesure, c'est-à- dire qu'il sait réprimer les excès de sa colère, de son envie, de sa haine, de sa cupidité, qu'il est capable de rester maître de lui-même dans le feu de l'action.

34 Ainsi, les qualités dun bon chevalier sont : prouesse loyauté largesse mesure courtoisie On peut dire d'un chevalier qui suivait ces règles morales qu'il vivait selon une éthique de lhonneur (règles de comportement et de convenances).


Télécharger ppt "De la Gaule au Moyen Age. La superficie (surface, terrain): 551, 602 km carrés (212, 918 miles carrés). Souvent appelée lHexagone, la France métropolitaine."

Présentations similaires


Annonces Google