La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LA GARANTIE FINANCIERE : UN INSTRUMENT DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE L EXEMPLE DU FONDS DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS PRIVES EN AFRIQUE DE LOUEST.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LA GARANTIE FINANCIERE : UN INSTRUMENT DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE L EXEMPLE DU FONDS DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS PRIVES EN AFRIQUE DE LOUEST."— Transcription de la présentation:

1

2 1 LA GARANTIE FINANCIERE : UN INSTRUMENT DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE L EXEMPLE DU FONDS DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS PRIVES EN AFRIQUE DE LOUEST (FONDS GARI)

3 2 PLAN INTRODUCTION I – PRINCIPAUX OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE II – GARANTIE FINANCIERE, INSTRUMENT DE PARTAGE ET DE REDUCTION DES RISQUES III – EXPERIENCE DU FONDS GARI CONCLUSION

4 3 I – PRINCIPAUX OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE

5 4 A – OBSTACLES AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES Environnement socio-politique, légal, réglementaire, juridictionnel et juridique peu favorable au développement des affaires Cadre macroéconomique instable et très peu intégré Insuffisance des réformes structurelles et législations peu incitatives Corruption

6 5 B – DIFFICULTES DE FINANCEMENT DES PME / PMI Insuffisance de fonds propres Insuffisance de capacités managériales Incapacité à fournir une documentation comptable fiable et absence de visibilité en terme de perspectives financières Incapacité à élaborer des plans d affaires et à présenter des dossiers de financement crédibles Faiblesse des sûretés offertes Réticence des banques à financer des emplois moyens et longs.

7 6 C - QUELQUES PISTES DE SOLUTION Développement des sociétés de capital risque (exemple : CAURIS INVESTISSEMENT) Recours aux organismes de garantie (exemple : GARI, FAGACE, FSA, etc. ) Développement des outils d appui et dencadrement des promoteurs (exemple : les Cabinets Conseil et dEtude, APDF) Incitation à l épargne longue Développement des marchés financiers et encadrement de ceux ci Formation et sensibilisation des dirigeants des PME - PMI à la culture financière

8 7 II – GARANTIE FINANCIERE, INSTRUMENT DE PARTAGE ET DE REDUCTION DE RISQUES

9 8 A - INSTRUMENT DE PARTAGE ET DE REDUCTION DES RISQUES Protéger le prêteur contre les éléments imprévisibles Améliorer le ratio de solvabilité et la situation financière des Etablissements de crédit Garantir une trésorerie immédiate en cas de sinistre en indemnisant les banques Contribuer à lamélioration de lexpertise des banques en matière de sélection, dévaluation et de suivi de projets dinvestissement.

10 9 B - INSTRUMENT DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE Réduction et sécurisation des risques liés à linvestissement Incitation des Etablissements de crédit à sintéresser aux financements moyens et longs Facilitation de laccès à ces financements aux PME – PMI Effet multiplicateur sur le volume des investissements

11 10 III – EXPERIENCE DU FONDS GARI

12 11 CREATION ET ACTIONNARIAT DU FONDS Création : Décembre 1994 Capital : 12,9 milliards

13 12 ACTIONNARIAT

14 13 MISSION DU GARI : Faciliter, aux entreprises privées de lespace CEDEAO, laccès aux crédits à moyen et long termes pour le financement de leurs investissements.

15 14 OBJECTIF DU GARI Contribuer à la promotion et au développement du secteur privé et du secteur public marchand au sein de la CEDEAO, en apportant des garanties aux établissements de crédit pour le financement des prêts à moyen et long termes et aux entreprises pour la levée de ressources longues sur les marchés financiers.

16 15 SECTEURS DACTIVITES ELIGIBLES – Agriculture – Agro-industrie – Industrie manufacturière – Pêche – Mines – Télécommunications – Tourisme/Hôtellerie – Immobilier – Transport – Education – Santé – Services liés au secteur productif

17 16 OPERATIONS GARANTIES * Création d entreprise * Extension et Modernisation * Amélioration de la productivité * Transfert de propriété * Restructuration * Privatisation

18 17 PRODUITS OFFERTS Garanties des prêts à moyen et long termes et du BFR en CFA ou en toute autre monnaie Garanties dopérations de crédit-bail Garanties de Portefeuille des Banques Contre-garanties Garanties des opérations du secteur public marchand Garanties des opérations de levée de ressources

19 18 LIMITES DINTERVENTION : GARANTIE & CONTRE-GARANTIE DES PRETS Financements éligibles : 50 millions FCFA Quotité maximale garantie : 60% En cas de recours à d autres fonds de garantie : garanties cumulées 75%

20 19 LIMITES DINTERVENTION : GARANTIE DES OPERATIONS DE LEVEE DE RESSOURCES Financements éligibles : 50 millions FCFA Quotité maximale garantie : 60% Garanties cumulées: 100 % Formes : Emprunts obligataires Prêts interbancaires Bons des établissements financiers Billets de trésorerie

21 20 BENEFICIAIRE DE LA GARANTIE L Institution qui accorde le financement ou la société qui procède à la levée des ressources

22 21 COUT DE LA GARANTIE Opérations de Garantie et de Contre-garantie Commission flat : 1,5% du montant garanti payable 40% à la notification et 60% à la mise en place Commission de garantie : 1,5 à 2,5% de lencours garanti payable semestriellement en début de période. Opérations de garantie de portefeuille Commission dengagement : 0,5% du montant de lenveloppe, payable à la signature de la convention de garantie. Commission de garantie: 1,5% payable semestriellement sur lencours du crédit en portefeuille Commission de renouvellement : 0,5% du montant de lenveloppe payable à la signature de la convention de renouvellement.

23 22 COUT DE LA GARANTIE suite…. Opérations de levées de ressources Frais détude de dossier: 0,05% du montant de la garantie payable à lintroduction Commission flat : 0,5% à 1% du montant garanti, payable en une seule tranche à la remise de lacte de garantie; Commission de garantie : 1% à 2 % par an, sur les encours successifs garantis (principal + intérêts), payable à la remise de la lettre de paiement à première demande.

24 23 DUREE DUREE DE LA FACILITE : 2 ans durée 15 ans DUREE DE LA GARANTIE : 2 ans durée 10 ans

25 24 MONNAIE D OPERATION Monnaie de la garantie CFA ou autre = Monnaie du financement Remboursement dans la monnaie du financement

26 25 INDEMNISATION * 85% payable immédiatement sans recours Le règlement de la perte finale supportée par le GARI intervenant 1 an maximum après * Pour les opérations de levée de ressources : indemnisation immédiate et intégrale

27 26 MODE DE SAISINE DU GARI Par linstitution qui accorde le financement (pour les opérations de crédit) Par l institution qui émet les titres ou l arrangeur (dans le cas des opérations de levée de ressources) Par linstitution qui accorde la garantie (pour la contre garantie)

28 27 DOCUMENTATION POUR LA SAISINE Pour les opérations de crédit - Lettre de demande de garantie - Etude de faisabilité ou business plan du projet - Note danalyse du risque préparée par lEtablissement prêteur ou le Garant Pour les opérations de levée de ressources - Lettre de demande de garantie - Note dinformation et toute documentation permettant une bonne appréciation du risque

29 28 DOCUMENTATION POUR LA SAISINE Pour les opérations de garantie de portefeuille - Évaluation préalable de la banque - Lettre de demande de garantie - Trois derniers états financiers de la banque requérante. -Dernier rapport dinspection de la Commission Bancaire ou de lautorité de tutelle/réglementation.

30 29 GARANTIES REQUISES - Cadre OHADA - Sûretés réelles (hypothèques : terrains et constructions; nantissement : fonds de commerce, matériels, actions) - Comptes séquestres - Délégation dassurance - Cautionnements et avals

31 30 DECISION D OCTROI DE LA GARANTIE DU GARI Conseil dAdministration : Montant > millions de F CFA Comité de Garantie : Montant millions de F CFA Délai de réaction : 1,5 mois environ

32 31 LE FONDS GARI EN QUELQUES CHIFFRES (AU 31/12/2010) Fonds propres : 26 milliards FCFA soit 40 millions deuros Capacité d intervention : 100 milliards FCFA Potentiel dengag. nouveaux : 61 milliards FCFA Nombre de demandes reçues : 346 Nombre de garanties approuvées : 235 Ressources nettes : 20 milliards de FCFA

33 32 Volume des garanties approuvées : 121 milliards FCFA Volume des investissements : milliards FCFA Volume de financement correspondant aux garanties accordées : 354 milliards FCFA LE FONDS GARI EN QUELQUES CHIFFRES (AU 31/12/2010) Suite

34 33 REPARTITION DES APPROBATIONS DE GARANTIE PAR PAYS EN 2010 REPARTITION DES APPROBATIONS DE GARANTIE PAR PAYS EN 2010 (Valeur)

35 34 REPARTITION DES ENGAGEMENTS REELS PAR PAYS (au 31/12/10) ENCOURS DES ENGAGEMENTS REELS PAR PAYS AU 31/12/2010

36 35 POURQUOI RECOURIR AU FONDS GARI ?

37 36 Actionnariat de qualité, gage de rigueur Capacité financière solide et rassurante Mécanisme de partage des risques et des responsabilités permettant de donner une chance de survie aux entreprises financées en cas de difficultés Contribution à lamélioration de lexpertise des banques en matière de sélection, dévaluation et de suivi des projets dinvestissement

38 37 CONCLUSION Spécificité du GARI : garantie de perte finale et non garantie de défaut de paiement Avantages du mécanisme : partage des risques et des responsabilités Etablissements de crédit, Dirigeants d entreprises, Organisations patronales, Structures de promotion des investissements : développez le.

39 38 Pour assurer un financement adéquat de l investissement privé Pour sécuriser les risques y afférents REFLEXE GARI

40 39 Gari S.A. FONDS DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS PRIVES EN AFRIQUE DE L OUEST Immeuble BOAD 68, Avenue de la Libération BP Lomé - TOGO Tél. : (228) / Fax : (228) Site web :

41 40 NOUS VOUS REMERCIONS


Télécharger ppt "1 LA GARANTIE FINANCIERE : UN INSTRUMENT DE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE L EXEMPLE DU FONDS DE GARANTIE DES INVESTISSEMENTS PRIVES EN AFRIQUE DE LOUEST."

Présentations similaires


Annonces Google