La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DETENDEUR N2 & N3 Introduction 1)Rappel 2)Fonctionnement premier étage 3)Fonctionnement deuxième étage 4)Fonctionnement des deux étages 5)Amélioration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DETENDEUR N2 & N3 Introduction 1)Rappel 2)Fonctionnement premier étage 3)Fonctionnement deuxième étage 4)Fonctionnement des deux étages 5)Amélioration."— Transcription de la présentation:

1 DETENDEUR N2 & N3 Introduction 1)Rappel 2)Fonctionnement premier étage 3)Fonctionnement deuxième étage 4)Fonctionnement des deux étages 5)Amélioration de leffort inspiratoire 6)Fixation 7)Risque de panne 8)Choisir son détendeur 9)Entretien Conclusion S Challemel E3 N° 13952

2 1) Rappel P absolue = P atmosphérique + P relative P relative (bar) = Profondeur (m) / 10

3 2) Fonctionnement premier étage Non compensé à piston: la moyenne pression (MP = 8 à 10 bars) dépend de la haute pression (HP) Débit limité par le diamètre douverture de la HP (surface S) qui est dimensionné par la surface dappui de la MP ( S) pour pouvoir équilibrer les forces Mécanismes simples et robustes

4 2) Fonctionnement premier étage Compensé à piston: la moyenne pression (MP = 8 à 10 bars) ne dépend plus de la haute pression permet de stabiliser la MP quelque soit la valeur de la HP et ainsi doptimiser le second étage et donc daméliorer ses performances autorise des débits plus importants en augmentant le diamètre douverture de la HP qui nintervient plus dans le bilan des forces. Cest un élément de sécurité en cas: dessoufflement, dassistance, de panne dair. Débit premier étage en l/min MK2Piston standard2600 MK25Piston compensé10000 Débit deuxième étage en l/min R190Standard1400 S600Compensé1850

5 Compensé à membrane: mêmes avantages que le piston compensé mécanisme isolé de leau: meilleure tenue au froid par construction, mieux protégé des particules en suspension dans leau 2) Fonctionnement premier étage

6 Non compensé: 3) Fonctionnement deuxième étage

7 Compensé: Sensibilité ne dépend plus de la moyenne pression (MP) Moins dusure du joint du clapet et du siège Autorise des débits plus importants en augmentant le diamètre douverture de la MP qui nintervient plus dans le bilan des forces. Cest un élément de sécurité pour prévenir lessoufflement (détendeur plus souple) ou en cas dessoufflement. Limite les pertes de charge (perte de pression liée au frottement, turbulence de lair qui circule du premier étage au deuxième étage) dans le tuyau MP liée à laugmentation de la profondeur (air plus lourd): le détendeur est moins sensible à la profondeur car il ne dépend plus de la MP, leffort inspiratoire est améliorée 3) Fonctionnement deuxième étage

8 4) Fonctionnement des deux étages (cas non compensé) Expiration

9 5) Amélioration de leffort inspiratoire Effet venturi: Lair qui séchappe à lextrémité de la buse entraîne avec lui par frottement les molécules dair environnantes provoquant ainsi une dépression en arrière de la buse qui aspire la membrane Rq: leffet venturi appliqué au premier étage est appelé par les fabricants le système «Air Turbo » pour Aqualung, le « DFC » pour Mares, le « HFP » pour Scubapro,…!

10 5) Amélioration de leffort inspiratoire Sur compensation (premier étage): La sur compensation ne signifie pas la même chose suivant les fabricants: Pour Scubapro, elle correspond à une augmentation de la MP dans le but de compenser la diminution de la pression dans la bouteille (fonction inverse de la HP). Pour Aqualung, elle correspond à une augmentation de la MP dans le but de compenser les pertes de pressions dans le tuyau MP lié à laugmentation du poids de lair (augmentation de la viscosité) du fait de la profondeur (plus intéressant que le premier cas) Attention: Le deuxième étage de ces détendeurs sur compensés doivent être compensés pour éviter le risque de débit continu (lié à laugmentation de la MP)

11 6) Fixation DIN: moins de risque dexplosion du joint à la mise sous pression du détendeur, moins de risque de fuite Étrier: DIN:

12 7) Risque de panne Au premier étage: Joint torique de la robinetterie défectueux: Fuite dair (changer le joint) Joints toriques défectueux: bulles sortent de la chambre humide (voir un spécialiste). Attention au sable MP HP Joint du caplet défectueux: mise en débit continu du 2eme étage qq instants après louverture de la HP (voir un spécialiste). Conséquence identique pour le givrage (localisé à lendroit où lair se détend).

13 HP 7) Risque de panne Joint du caplet ou siège défectueux: mise en débit continu du 2eme étage dès louverture de la HP (voir un spécialiste). Conséquence identique pour le givrage (au niveau de la détente de lair). Attention au sable. Au deuxième étage: MP Entrée deau à linspiration: Membrane dinspiration ou dexpiration mal positionnée ou déchirée, membrane dexpiration encrassée (la repositionner, la remplacer, la nettoyer, voir un spécialiste). Attention au sable. Embout buccal percé ou fendu (le remplacer) Fissure du boîtier (voir un spécialiste)

14 8) Choisir son détendeur Caractéristiques N2N3>= N4 Premier étage non compensé * Deuxième étage non compensé Premier étage compensé *** Deuxième étage compensé *** Venturi *** Optimisé au niveau du travail respiratoire *** Sur compensation (en fonction de la profondeur) ** *: Conseillé **: Fortement conseillé

15 9) Entretien Mettre le bouchon du premier étage pour rincer et le retirer pour sécher Rincer à leau douce après une utilisation en eau de mer ou chlorée Rincer à leau douce Ne pas appuyer sur le bouton de surpression pendant le rinçage Rincer à leau douce Faire attention au sable Vérifier le fonctionnement du 2eme détendeur Révision annuelle par un spécialiste


Télécharger ppt "DETENDEUR N2 & N3 Introduction 1)Rappel 2)Fonctionnement premier étage 3)Fonctionnement deuxième étage 4)Fonctionnement des deux étages 5)Amélioration."

Présentations similaires


Annonces Google