La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cliquez pour ajouter un texte La dette tunisienne et égyptienne, outil de contre-révolution?!

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cliquez pour ajouter un texte La dette tunisienne et égyptienne, outil de contre-révolution?!"— Transcription de la présentation:

1 Cliquez pour ajouter un texte La dette tunisienne et égyptienne, outil de contre-révolution?!

2 Mais doù viennent les dettes égyptiennes et tunisiennes? En Egypte - Début 1970 : USA et pays arabes prêtent pour des équipements militaires suite à la guerre de 6 jours : dette explose (remboursement atteint 35% du budget de létat) : deux évènements: 1. suppression de 20 milliards de $ par lUSA contre soutien à la guerre en Irak 2. Réforme économique et Plan dAjustement Structurel du FMI - Entre 1993 et 2010 : - Emprunt 23 milliards $ - Remboursement 38 milliards $ - Dette extérieure publique en 2010 = 32 milliards $ En Tunisie - 19 e : prêt de loccident pour de larmement, à des taux mirobolants : défaut de paiement => 1881 : la Tunisie devient colonie française jusquen La dette, elle, reste là :augmentation des taux dintérêts => dette insoutenable et révolte du pain : prêt de sauvetage du FMI + austérité. Ben Ali prend le pouvoir en : Premier ALE avec lUE contre ouverture au commerce - Entre 1987 et 2010: Emprunt 15 milliards $, remboursé 29 La dette extérieure est elle passée de 2,2 milliards $ à 9,4 milliards $ Fortune personnelle de Ben Ali = 5 milliards $

3 Vivre avec la dette? Pauvreté impressionnante (25,2% en 2011) Chômage (1/4 pop et 30% des jeunes) Coupes dans les dépenses sociales (8 fois moins que le paiement de la dette) Insécurité alimentaire

4

5 Dette odieuse! Campagne tunisienne et égyptienne Engagement des créanciers occidentaux: Appel des 120 parlementaires pour un moratoire et un audit de la dette tunisienne 3 résolutions : mai 2011 : assemblée paritaire ACP-UE juillet 2011 : Sénat Belge 10 mai 2012 : Parlement Européen MAIS, en réalité…

6 La dette publique extérieure après la révolution? Egypte : 2010 : 32 milliards $ 2013 : 39 milliards $ Remboursement de dette en 2013 : 3,3 milliards $ = 6,6% des revenus de lEtat (>< 5% en 2010) Tunisie 2010 : 9,4 milliards $ 2013 : 17,2 milliards $ => Augmentation de 49% en 3 ans. Remboursement de dette en 2013 : 2,3 milliards $ = 16% des revenus de lEtat

7 Après la révolution… En Egypte: Morsi: FMI propose un prêt de 4,3 milliards de $ avec conditionnalités = suppression des subventions = augmentation de la TVA Les Frères refusent le prêt mais mettent en pratiquent les réformes. Larmée: Novembre 2013: larmée a remboursé 50 millions $ à la BM Prêt de 12 milliards des pays du Golfe, intérêts obscurs 25% du budget pour les remboursements En Tunisie Technocrate de la BM à la tête de la Banque centrale tunisienne : - prêt de 500 millions de la BM en 2011 et prêt de 2 milliards $ du FMI en juin 2013 en 2012 : budget du remboursement = 8 fois budget des affaires sociales, 3 fois de la santé, 6 fois lemploi Septembre 2013 : nouveau projet de budget dévastateur socialement Le partenariat de Deauville Et… Difficultés de rembourser les dettes

8 Dette odieuse à nouveau! Prêts octroyé à un gouvernement sans légitimité démocratique (Tunisie) prêts empoisonnés assortis de conditionnalités qui placent les pays dans l'étau des IFI et qui ne bénéficie pas à l'Etat et à la population intention des créanciers avec pression des agences de notation

9 BEI et BERD Banque Européenne dInvestissement (BEI) depuis = prêteur principal dans la région MENA depuis : 1,7 milliards $ dans la région, Egypte et Tunisie en sont les bénéficiaires majeurs Objectif : soutenir les objectifs de lUE dans la région et hors de lUE via la mise en œuvre des aspects financiers

10 Impacts : Prédominance de linvestissement dans le secteur énergétique (fossile) ou projet orienté exportation Impact environnemental car respect de « condition locale » Priorité aux entreprises européennes pour recevoir les prêts => pour améliorer et assurer le secteur énergétique de lUE Recours aux PPP => Opacité des prêts =>Sape la capacité de létat de redistribuer les richesses => Pouvoir public finance les pertes du privé! BEI = continuateur des politiques néo-libérales, avec désengagement de lEtat et pan entier des sphères économiques laissés au marché libre au détriment de la population

11 Révolution = opportunité pour renforcer les projets dans la région => rôle moteur dans les privatisations de leau, de lénergie et des services urbains via les PPP bien quelle affirme : « suivre avec attention les aspirations exprimées par les populations tunisienne et égyptienne".

12 Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) Créé en 1990 pour accélérer la transition vers des économies ouvertes et de marché des pays de lespace soviétique après lexplosion de lURSS : Jordanie, Tunisie, Egypte et Maroc Priorités : restructurer et renforcer le secteur financier pour supporter le développement du secteur prive financer les entreprises privées, en particulier les PME soutenir lefficacité énergétique et le développement du secteur des énergies renouvelables. faciliter le financement prive pour permettre un accès plus large et la meilleure qualité des services publics urbains via les PPPs. lengagement dans la reforme des grandes banques publiques tunisiennes, via assistance technique pour leur restructuration et participer a leur privatisation.

13 « Lorsque nous demandons a la BEI si elle va geler ses investissements dans ces pays, et évaluer son impact passe, elle répond uniquement quelle doit suivre les engagements de lUE, est consciente de la complexité de la situation, engagée a promouvoir la démocratie et les droits humains, quelle na jamais soutenu les régimes dictatoriaux en place et que les populations locales ont bénéficié des projets soutenus par la banque. » Xavier Sol, Bankwatch

14 Alternatives à lendettement Solutions proposées par ECESR: Stimulation du marché : augmentation du salaire minimum limitation du salaire maximum augmentation du budget pour léducation, santé, logement Réformes structurelles Recréer la capacité de production du pays (ouverture dusines) Mesure de régulation de lemprunt (transparence et responsabilité) Consolidation fiscale : augmentation des taxes sur les riches (et les entreprises totalement dispensées) taxation du capital Révision du système financier et de commerce international dans lintérêt public récupération des biens de Moubarak Toutes rejetées par le FMI !

15


Télécharger ppt "Cliquez pour ajouter un texte La dette tunisienne et égyptienne, outil de contre-révolution?!"

Présentations similaires


Annonces Google