La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Armés de sagaies (lances), les hommes préhistoriques attaquent un mammouth. La chasse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Armés de sagaies (lances), les hommes préhistoriques attaquent un mammouth. La chasse."— Transcription de la présentation:

1

2 Armés de sagaies (lances), les hommes préhistoriques attaquent un mammouth. La chasse

3 La boue est parfois un piège pour le mammouth. Il ne peut pas en sortir et y reste prisonnier.

4 Très peu nombreux à cette époque, les premiers hommes pratiquaient la cueillette. Ils récoltaient des fruits sauvages, des glands et des racines. Ils cherchaient aussi des vers, des insectes et des lézards. La cueillette

5 Ils pêchaient dans les rivières à côté desquelles ils vivaient et ramassaient des coquillages sur les rivages. La pêche

6 Les tribus À cette époque, les premiers hommes vivaient dans des tribus composées de 20 à 50 personnes environ. La durée de vie était très courte: à 30 ans, lon était vieux.

7 Le feu Il y a ans environ, les hommes préhistoriques ont su domestiquer le feu. Grâce au feu, les hommes préhistoriques vont pouvoir faire plusieurs choses: cuire les aliments, se chauffer et séclairer. Mais aussi, ils vont pouvoir se protéger des bêtes sauvages. Ils se servent aussi du feu pour durcir les pointes des sagaies (lances) et tanner les peaux, en les étirant et en les faisant chauffer.

8 Mais comment faisaient-ils avant de savoir faire du feu? Les hommes préhistoriques découvrent quils peuvent ramasser du bois touché par la foudre. Mais ils doivent encore apprendre à le conserver.

9 Une fois quils ont réussi à le conserver, ils peuvent lentretenir pour se chauffer dans les grottes.

10 Un beau jour, ils ont réussi à faire du feu. Mais quelle était leur technique ? Ils faisaient tourner rapidement un bout de bois sur des brindilles sèches. Puis, ces brindilles chauffaient et senflammaient. À la fin, elles communiquaient le feu à des morceaux de bois plus importants.

11 Ils faisaient tourner le bois soit entre leurs mains, soit en saidant dune sorte darc, qui leur permettait de faire tourner encore plus vite le morceau de bois et donc, de le chauffer plus vite. Avec la découverte du « secret de la fabrication » du feu, les premiers hommes ont pu faire les premières cuisines: des soupes, des céréales grillées, des bouillies, des galettes…

12 Il vit dans un abri ou une grotte Il y a 3 millions dannées, les premiers Hommes étaient des nomades et ils devaient se déplacer sans cesse afin de pouvoir se nourrir. Ils utilisaient la nature pour se protéger: des abris, des grottes.

13 Exemples: Vue générale dun abri

14 Un autre abri

15 Lintérieur dune grotte

16 Grotte qui a servi au tournage du film : « La guerre du feu ».

17 Les premières cabanes Pour boire et pêcher, les premiers Hommes construisirent leurs huttes et leurs cabanes au bord des lacs et des rivières. Selon les régions, ils se servaient des branchages, des peaux des animaux tués à la chasse et même des os et des défenses de mammouths.

18 Exemples: Cabane de chasseurs paléolithiques en os de mammouths.

19 Tente en peau de renne construite par les chasseurs

20 Une autre tente

21 Cabane faite avec des os et des défenses de mammouth.

22 La fin du Paléolithique Le Paléolithique a été marqué par une succession de changements climatiques: des périodes froides (ou glaciaires) alternaient avec des périodes de réchauffement (ou interglaciaires). Lévolution du climat est ce qui a le plus affecté la vie des populations de lâge de la pierre. Il sest refroidi pendant des milliers dannées, puis est lentement redevenu plus tempéré. Cela sest produit à plusieurs reprises, modifiant chaque fois le paysage, la faune et la flore. Vers avant Jésus-Christ, la dernière grande période glaciaire prit fin. Le climat se réchauffa peu à peu durant les millénaires suivants. Il provoqua des transformations majeures dans lenvironnement de lHomo sapiens sapiens.

23 Effets de la fonte des neiges : - monter le niveau des mers - de vastes plaines côtières furent submergées - formation des rivières, des lacs et des marécages - les forêts sétendirent vers le nord - le gibier augmenta et se diversifia - les sources de viande ne se limitaient plus aux grands troupeaux danimaux migrateurs - des céréales sauvages poussaient en abondance

24 - La pêche, la capture doiseaux aquatiques et de petit gibier ainsi que le stockage des grains permettaient de vivre sur place jusquau retour saisonnier des grands troupeaux. - Plusieurs communautés humaines réduisirent donc leurs déplacements. Le nomadisme était en régression. - Donc, vers 8000 avant J.-C., la population avait augmenté. Elle est passée de 6 millions (vers avant J.-C.) à 80 millions dindividus.

25 Carte des sites de fossiles humains

26 Nos ancêtres préhistoriques: Le néolithique - Constitue la dernière partie de la préhistoire. - A été marqué surtout par la transformation de sociétés de cueilleurs-chasseurs en sociétés dagriculteurs-éleveurs - De nombreuses communautés dHomo sapiens sapiens devinrent sédentaires. - Lagriculture et lélevage changea les habitudes alimentaires. Le néolithique: - Il commence avec le polissage de la pierre vers 8000 avant J.- C. et il finit en 3500 avant J.-C., avec linvention de lécriture.

27 - Le mot néolithique est dorigine grecque et signifie « nouvelle » (neos) « pierre » (lithos). À cette époque, nos ancêtres découvrirent une nouvelle technique pour fabriquer des outils, des ustensiles et des parures. Après avoir taillé la pierre, on pouvait la polir pour améliorer sa forme et son efficacité.

28

29 Il vit dans un village En devenant sédentaire, lHomme du néolithique se transforme en constructeur: cest la naissance des premiers villages. À proximité de leurs champs, ils installent de vastes maisons de bois. Les habitations sont souvent bâties selon un plan carré ou rectangulaire. À la pièce unique sajoute des pièces spécialisées comme les chambres. Bâties avec les matériaux locaux, ces maisons étaient en bois, en pierre: les murs étaient enduits dargile, de plâtre ou de chaux, et les toits étaient recouverts de paille ou de chaume. La plupart étaient assis sur le sol mais dautres étaient montées sur pilotis.

30 Reconstitution dun village néolithique. Souvent situé près dun cours deau, un village regroupait une dizaine de maisons. Autour sétendaient les champs et les pâturages.

31 Maisons de la fin du néolithique

32 Village néolithique de Charavines (maquette)

33 Détail dune maison en brique crue (maquette)

34 Travail de construction dune maison

35 Les Hommes du néolithique faisaient aussi des villages sur leau

36

37 Il fait de lélevage De prédateur, collecteur et chasseur-pêcheur, lhomme devient désormais éleveur. Il domestique les animaux. (des chèvres, des moutons, des porcs, des bœufs …) Lélevage changea les animaux. La traite des femelles augmenta la production laitière, la tonte des moutons diversifia la texture de la laine…

38

39 Il découvre lagriculture LHomme du néolithique devient un défricheur, avec ses nouveaux outils. Il défriche les forêts pour en faire des terres cultivables, il élève du bétail et cultive des céréales.

40 Avant de semer, les paysans du Néolithique durent nettoyer les champs, puis retourner la terre. Pour le nettoyage, ils avaient recours à la technique du brûlis. Pour retourner la terre, tout en y mêlant les cendres fertilisantes, ils inventèrent la houe. houe

41 Le brûlis épuisait le sol au bout de quelques récoltes. Les paysans laissaient alors leurs champs en jachère. Cette technique agricole primitive consistait à accorder à la terre un repos de plusieurs années. Technique du brûlis

42 Pour moissonner les céréales, les paysans utilisaient la faucille, outil inventé par les cueilleurs-chasseurs de la fin du Paléolithique. La faucille était munie de petites « dents » ou lames de silex fichées dans un manche de bois ou dos souvent recourbé. Récolte de céréales sauvages à la faucille

43 Faucille datant de ans avant notre ère.

44 La pierre polie a été inventée en même temps que lagriculture, vers 8000 avant J.-C. Cette technique fut appliquée pour améliorer les outils. Aussi, le polissage a permis lemploi de pierres qui se taillaient mal. Polissage de la pierre. Cette technique de fabrication consistait à frotter une pierre tendre sur une pierre dure qui servait de meule.

45 Au Néolithique, lêtre humain décida de sélectionner des plantes et des animaux qui comblaient au mieux ses besoins. Il modifia leur nature sauvage en les domestiquant.

46 Lêtre humain devint ainsi un producteur: il créa des variétés de plantes et danimaux.

47 Les premiers grains cultivés sont connus dès avant notre ère. Devant sa tente, la femme écrase les grains sur une meule pour obtenir de la farine. Un gros galet broie, par un mouvement de va- et-vient, le grain déposé sur une meule, grosse pierre plate sur le dessus, souvent en granit.

48 Au Néolithique, pour la première fois depuis les origines de la planète, la nature fut peu à peu transformée par lintelligence et laction humaine.

49 Les autres outils agricoles: Deux bœufs tirent un araire.

50 Un araire datant de ans avant notre ère

51 Bois de cerf servant à creuser le sol

52 Il améliore les techniques de pêche Les hommes du néolithique fabriquent des barrages et des hameçons.

53 Les barrages: Des claies disposées en chicane, barrent le cours deau. Une dernière claie ferme le piège. Les poissons seront facilement pris.

54

55 Grâce à des arcs, ils peuvent aussi attraper le poisson

56 Les hameçons en os sont de bonnes fabrications. On retrouve très souvent des arêtes de poissons sur les sites bordant les lacs, ce qui indique que les poissons étaient une source de nourriture importante pour leurs habitants.

57 Il chasse toujours Les forêts accueillent de nombreux animaux. Les cerfs sont très nombreux et remplacent les rennes, partis vers le Nord. Les sangliers sont aussi nombreux et sont traqués et tués. Au filet, un trappeur capture un marcassin (le petit du sanglier). Sil peut lélever, il aura dans quelques mois un bon gibier.

58 Finalement, le Néolithique fait aussi de la poterie,

59 du filage, du tissage

60 et de la teinture.

61 Il fait aussi des paniers en tressant des fibres végétales,

62 et la métallurgie (art de fondre les pierres) leur permet de faire des pendentifs en cuivre …..

63 Lan 3500 avant J.-C. marque, au Proche-Orient, la fin du Néolithique en même temps que celle de la préhistoire. Toutefois, dans laventure humaine, les dates sont surtout des repères pour situer des événements; elles indiquent rarement des coupures nettes entre les périodes. Pour terminer Lhumanité ne recommençait pas à zéro en passant dun mode de vie à un autre, dune invention à une autre ou dune période à une autre. Les différentes sociétés ont suivi des routes parfois parallèles, parfois croisées ou confondues.

64 Les changements qui ont marqué le Néolithique nont pas touché également toutes les populations du globe. De nombreuses communautés restèrent fidèles au nomadisme et à ses pratiques de subsistance. À la fin de la préhistoire, leur nombre avait diminué, mais encore aujourdhui quelques rares populations dépendent toujours des ressources de la cueillette et de la chasse. Pendant que des sociétés dagriculteurs-éleveurs se développaient au Néolithique, des sociétés de cueilleurs- chasseurs continuèrent de prospérer sans rien changer à leur mode de vie. Plus tard, des sociétés agricoles ont évolué vers la civilisation, tandis que dautres communautés bien établies sont restées simples, sans villes ni écriture.

65


Télécharger ppt "Armés de sagaies (lances), les hommes préhistoriques attaquent un mammouth. La chasse."

Présentations similaires


Annonces Google