La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 1 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 1 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre."— Transcription de la présentation:

1 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 1 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (1) Mécanisme daction et effets secondaires de labiratérone CYP17 : 17α-hydroxylase A 11-deoxycortisolCortisol17OH-Pregnenolone ACTH PregnenoloneDeoxycorticostéroneCorticostéroneAldostérone CY17 : C17,20-lyase Extradiol DHEA Testostérone Androstènedione

2 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 2 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (2) Mécanisme daction et effets secondaires de labiratérone (suite) B CYP17 : 17α-hydroxylase 11-deoxycortisolCortisol17OH-Pregnenolone ACTH PregnenoloneDeoxycorticostéroneCorticostéroneAldostérone CY17 : C17,20-lyase Extradiol DHEA Testostérone Androstènedione × 5 Fluid overload Suppression Hypokaliémie Hypertension × 1,5× 11× 10× 4× 2× 5× 2 ng/dl × 1 ng/dl × 90 pg/dl

3 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 3 C CYP17 : 17α-hydroxylase 11-deoxycortisolCortisol17OH-Pregnenolone ACTH PregnenoloneDeoxycorticostéroneCorticostéroneAldostérone CY17 : C17,20-lyase Extradiol DHEA Testostérone Androstènedione × 3× 2× 5 ng/dl× 2 × 2 ng/dl× 1 ng/dl× 90 pg/dl Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (3) Mécanisme daction et effets secondaires de labiratérone (suite)

4 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 4 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (4) Efficacité de labiratérone chez des patients CRPC non traités par docétaxel Daprès Attard et al., Changement PSA à 12 semaines (%) A 10 – 10 – 20 – 30 – 40 – 50 – 60 – 70 – 80 – 90 – 100 0

5 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 55 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (5) Efficacité de labiratérone chez des patients CRPC non traités par docétaxel (suite) Daprès Attard et al., Changement PSA (médiane) [%] B 10 – 10 – 20 – 30 – 40 – 50 – 60 – 70 – 80 – 90 – 100 0

6 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 6 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (6) Efficacité de labiratérone chez des patients CRPC non traités par docétaxel Daprès Ryan CJ et al. J Clin Oncol 2010;28: Changement PSA semaine 12 (%) – 50 – Abiratérone 250 mg 500 mg 750 mg mg Prior kétoconazole (n = 19)No kétoconazole (n = 14)

7 Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 7 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre dans le cancer de la prostate (7) Efficacité de labiratérone chez des patients CRPC non traités par docétaxel Daprès Reid AH et al. J Clin Oncol 2010;28: Réponse maximale (%) – 50 – Patient A 90 % 50 % 30 % Semaine 12 : PSA changement de réponse (%) – 50 – Patient B 90 % 50 % 30 % PSA value clipped


Télécharger ppt "Correspondances en Onco-Urologie Vol. I-n°1-avril-mai-juin 2010 PROSTATE 1 Abiratérone : une nouvelle hormonothérapie à suivre."

Présentations similaires


Annonces Google