La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bilan 2006/07 & Perspectives 2007/08 Bernard Huvé Président Directeur Général Réunion SFAF Palais de la Bourse - 16 mai 2007 -

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bilan 2006/07 & Perspectives 2007/08 Bernard Huvé Président Directeur Général Réunion SFAF Palais de la Bourse - 16 mai 2007 -"— Transcription de la présentation:

1 Bilan 2006/07 & Perspectives 2007/08 Bernard Huvé Président Directeur Général Réunion SFAF Palais de la Bourse - 16 mai

2 2 SII en bref Croissance et rentabilité 1879 salariés 28 ans dexpérience R&D externalisée, ingénierie et intégration de systèmes & télécoms CA 2006/07 127,3 M en hausse de 20,4% Une croissance moyenne annuelle de 24% du chiffre daffaires et du résultat opérationnel sur 10 ans 245 recrutements nets en 2006/07 Une forte culture dentreprise 80% dingénieurs ROCE 2006/2007 (après impôts) = 29% Trésorerie nette 11,6 M Fonds propres 38,5 M Création de valeur Solidité financière Spécialiste de lingénierie et du conseil en technologies

3 3 Les prestations de SII SII en bref Intégration de Systèmes, Réseaux &Télécoms Tierce maintenance 40% R&D externalisée Conseil en R&D Études et réalisation Process, industrialisation 60% Développement Conseil 92% Assistance à Maîtrise d'Ouvrage 3% Divers et non T.I. 5%

4 4 Répartition du chiffre daffaires / secteur client Quelques nouveaux clients 2006/07 Aldis, Dexia, ECA, Eco Emballages, Fortis, Lindt, RATP, Rio Tinto, SESAM Vitale, Smiths SII en bref Chiffre daffaires par secteur dactivité Banque, Assurance 7% Industrie 57% Télécom et Médias 17% Transport & Tourisme 6% Utilities 3% Services divers 6% Services publics 3% Commerce, distribution 1% Electronique 20% Aéronautique 25% Défense 14,3% Automobile 13,3% Divers 11% TV Numérique 7,8% Monétique 6,3% Ferroviaire 2,3% Ventilation Industrie

5 5 SII en bref Grands comptes 92%, PME 4%, divers 4% 20 premiers clients = 70% du chiffre d'affaires Alcatel IBM DCN Safran EADS Siemens France Telecom Thales Gemalto Thomson Dépendance faible (sauf au niveau du référencement) Client multi sociétés Société multi sites

6 6 SII et son environnement Logiciels & Services Progiciels, systèmes d'information, tierce maintenance Conseil en technologies Informatique embarquée dans le produit Systèmes de CAO, simulation Automatisation des lignes de production Secteur L&S (périmètre Syntec Informatique) 33 MM Conseil en technologies 5,5 MM Le Conseil en technologies « surperforme » le secteur L&S (+ 8% vs + 6,5% en 2006) Source : Conférence de presse – Syntec Informatique le 3 avril 2007

7 7 SII et son environnement 9 centres de profit en France, 1 en Pologne Structure légère Des managers « entrepreneurs » Service de proximité Enracinement local Reporting en temps (quasi) réel Les atouts d'un acteur de taille moyenne Décentralisation / Responsabilisation Dynamisme commercial Flexibilité & Réactivité locale SII « surperforme » son secteur (+ 20% vs + 8% en 2006)

8 8 Sommaire 2006/07 en bref Résultats 2006/07 Tendances 2007/08

9 Confirmation de la croissance sectorielle Toutes les activités sont en croissance Conseil + 7,5% (vs + 6%) Projet et intégration + 5,5% (vs + 4%) Conseil en technologies + 8% 3 fois la croissance du PIB (+ 2%) Investissements des entreprises restent faibles (3% du PIB) Automobile difficile Aéronautique moyen Télécom et défense dynamiques Source : Conférence de presse – Syntec Informatique le 3 avril Evolution du CA L&S

10 Quelques "tendances lourdes" Croissance du secteur dans un contexte atone Pression importante sur les prix Off shore – Near shore Atomisation du secteur Marché d'acheteur Demande soutenue sur le logiciel embarqué Reprise forte de l'externalisation Nécessité de l'innovation produit Technologies toujours plus performantes Référencements et engagements sur résultats Industrialisation des acteurs (clients et fournisseurs) « Plus fiable – Moins cher – Plus vite »

11 CMMi, outil de lindustrialisation L'assurance qualité, une démarche pionnière SII est lune des plus anciennes SSII certifiée ISO9001 (1992) Périmètre large (activité, géographique) Modèle CMMi, SII toujours à la pointe de l'assurance qualité CMMi un modèle de vérification daptitude au développement des systèmes informatiques Succès de l'utilisation du modèle CMMi depuis 2004 Evaluation niveau 3 pour l'agence d'Aix-en-Provence (déc. 2005) Evaluation niveau 2 pour 4 agences (Toulouse, Sophia, Nantes, Rennes) Plus de 50% de l'activité est évaluée CMMi (2 ou 3) Un investissement pour la notoriété et la rentabilité denviron 200K par an sur 2004/09 CMMi, des avantages pour les clients, les salariés et l'entreprise Clients : Gestion de la qualité, du planning et des exigences Salariés : travailler dans un univers dont les processus sont formalisés Entreprise : contrôle des engagements, suivi des aléas, maîtrise des risques

12 aussi dynamique que 2005 Poursuite du maillage hexagonal Strasbourg Vélizy Sannois 9 agences 12 Bureaux Toulouse Bordeaux Nantes Tours Le Mans Brest Rennes Caen 0-100Lille, Strasbourg, Pologne Nantes Aix, Rennes, Sannois, Sophia, Toulouse, Vélizy Répartition géographique du chiffre daffaires Lannion Niort Sophia La Ciotat Lacanau Aix Lyon Vitrolles Bruxelles Lille

13 aussi dynamique que 2005 Développement en Pologne Développement important sur le marché domestique En quinze mois : De zéro à 30 personnes 7 clients locaux en système d'informations (banque/assurance – Opérateurs et équipementier télécom) Pekao, Axa, Citibank, Société Générale, Allianz, Ericsson, FT Gemalto " client sponsor " en logiciel embarqué En cours d'un montage identique en Tchéquie avec Gemalto …

14 aussi dynamique que 2005 Croissance des effectifs Structure = 10% des effectifs Effectif moyen

15 aussi dynamique que 2005 Taux dintercontrat Taux dintercontrat (terminologie SII) = (Facturable-Facturé) / Facturable 2004/05 4,6% 2005/06 4,4% 2006/07 5,6%

16 16 Poursuite de la croissance rentable 2006/07 T1T2T3T4 Chiffre daffaires (M)29,6129,1333,3935,19 Par rapport à 2005/06 (en %) +21,3 +25,2+14,8 Marge opérationnelle (en % du CA) 6,210,310,79,6 Marge nette (en % du CA) 4,36,77,26,2 Variation du nombre de jours facturables par rapport à 2005/ Effectif moyen du trimestre En dépit dun effet calendaire défavorable Un effet calendaire négatif sur lexercice 2006/07 - Nombre de jours facturables en baisse de 2% sur lexercice (-5 jours) - Effet de base concentré sur le premier semestre de SII Un effet ponctuel important sur la rentabilité - Des collaborateurs avec 35 jours de congés fixes par an (25+10 jours RTT fixes) - Un impact direct sur la rentabilité

17 17 Résultats 2006/07 Structure de bilan SII en bourse

18 18 Des objectifs atteints Chiffre daffaires (M) +20% 2005/062006/07 Résultat opérationnel (M) Marge opérationnelle de 9,2% +10% 2005/062006/07 10,7 Résultat Net (M) +7% 2005/062006/07 11, ,3 7,8

19 19 3,9 Détails des charges dexploitation 11,8 M +9,9% CA Résultat opérationnel 127,3 M +20,4% En M Achats Ext. Autres produits dexploitation Salaires et charges Impôts Taxes 1,4 11,1 100,5 1,6 Dotations Résultat courant 12,1 M +8,4% Pdts financiers 0,3

20 20 C L Ô T U R E A U 31 M A R S Compte de résultats En M 2005/062006/07 Chiffre daffaires105,75127,32+20,4 Résultat opérationnel10,7011,76+9,9 en % du CA10,129,24- Résultat net (part du Groupe)7,297,84+7,5 en % du CA6,896,16- Effectif moyen ,0% Effectif fin de période Résultats 2006/07

21 21 Tableau des flux de trésorerie En M2005/062006/07 Capacité dautofinancement8,378,87 Variation de BFR- 5,53- 5,52 Cash flow2,843,35 Investissement (y.c. croissance externe) - 2,99- 2,31 Dividende - 0,79- 0,93 ° Trésorerie disponible - 0,940,11 Financement (y.c achat de titres) - 1,65- 2,94 ° Trésorerie nette - 2,59- 2,83 Résultats 2006/07 Variation de BFR = ¼ de laccroissement du CA

22 22 * Proposition soumise à lAGM du 20/09/2007 Dividende 0,37 * BNPA 2,61 Un dividende en progression constante BNPA et dividende 0 0,5 1 1,5 2 2, /032003/042004/052005/062006/07 0 0,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4

23 23 Une structure financière très saine En M Bilan 31/03/2007 Non courant 6,3 BFR 20,9 Trésorerie 11,6 Capitaux propres 38,5 Non courant 0,3 31/03/2006 Non courant 5,6 BFR 14,9 Trésorerie 14,4 Capitaux propres 34,2 Non courant 0,7

24 24 Structure de bilan Actif immobilisé faible DSO stable (93 jours – Créances clients = 54,6 M) Trésorerie de 11,6 M Endettement financier nul (gearing - 30%)

25 25 Tendances 2007/08 Situation début 2007 Perspectives du secteur Priorités 2007/08 Forces de SII Objectifs 2007/08

26 26 Situation début 2007 Tarif de référencement stable (idem 2005 ; idem 2006 !) Pression sur les salaires (idem 2005 ; idem 2006 !) Difficultés de recrutement sur certains profils Stabilisation du turnover (22%) Une nouvelle forme contractuelle Le contrat de service ou work package

27 27 Perspectives du secteur L'obligation d'investissement dans les SI pour compétitivité et pour productivité Adaptation réglementaire – Optimisation Innovation L'impact des progrès technologiques qui ouvrent quotidiennement des nouveaux champs d'application L'externalisation – Une tendance de fond Taux dexternalisation L&S %32%42% Source : Conférence de presse – Syntec Informatique le 3 avril Des moteurs de croissance forts et pérennes " un doublement des "objets intelligents" tous les 2/3 ans "

28 28 Sources : SYNTEC informatique & SII Taux de croissance en % SIIPIB Syntec informatiqueInvestissement SII surperforme son secteur

29 29 Jours facturablesT2T3T4T1Total 2005/ / / Nombre de jours facturables en hausse pour 2007/08 Retour à un nombre de jours facturables « normal » sur lexercice 2007/08 Effet calendaire

30 30 Marché dacheteur Une équation contraignante « Tjm – profil – salaire » Indice Syntec (coût) sur un an = 4% (*1) Indice Insee (prix) sur un an = 1,4% (*2) Marché peu concentré avec dumping diversifié ("achat" de parts de marché, "prix bradés" pour tenir…) Le ratio charges de personnel/chiffre d'affaires continue de se dégrader (sur une année à 250 jours ouvrables la MSC dépasse 80 % du CA !) Sortie par le haut : le Work package Double pression prix/salaire (*1) Source Syntec (02/2006 = – 02/2007 = 218) (*2) Source Insee (4T05 = 93,6 – 4T06 = 94,9)

31 31 Work package AT Engagement de résultats Degré de spécification Work Package Forfait Engagement de moyens

32 32 Work package Définition Projet avec engagements de résultats sur un périmètre flexible et évolutif Formule entre le jour/homme et le forfait Synonyme : plateau, plateforme, SDC, implant, contrat de service, équipe dédiée, régie forfaitisée … Les risques/coûts supplémentaires (pour SII) Engagement de résultats - Equipe mixte Investissement (locaux, matériel, licence, liaison….) Suivi et management de projet Les opportunités (pour SII) Marges de liberté sur le niveau de compétence Marges de liberté sur l'affectation du personnel Gestion de projet permettant des gains de productivité

33 33 Montée en puissance des prestations en work package Engagement de résultats vs moyens Externalisation des fonctions Contrats globaux vs expertise ponctuelle Work package Work Package Forfait Assistance technique Divers 91% 84% 78%73% 68% 2002/032003/042004/052005/ /07 8% 13% 2% 14% 13% 6% 11% 16%

34 34 Work package Processus formalisés et gérés Développement planifié Prévisions et actions correctives Capitalisation des savoirs, méthodes, outils, métriques Exemple du projet remporté avec la DCN: « Nous avons constaté un bien meilleur reporting, une vraie consolidation du reste à faire, en bref, DCN a eu confiance dans les métriques présentées par SII » François Demoulin, Directeur industriel de la BU Combat Management System de DCN Les avantages liés au CMMi dans la maîtrise de projets

35 35 Priorités 2007/08 Recrutement En conservant nos critères techniques et humains En limitant les surenchères salariales Prix de vente Arbitrer entre croissance et rentabilité Sélectionner nos clients Industrialisation Poursuivre notre déploiement CMMi (2004/2009) Diminuer les prix de revient (work package) Développer l'international Après la Pologne, la Tchéquie…. Quatre défis

36 36 Forces de SII Capacité de recrutement 632 recrutements en 2006/ prévus en 2007/08 Structure de recrutement rodée Cooptation, Internet et sponsor écoles Flexibilité et réactivité Décentralisation, proximité, enracinement local Pas de big deal, multitudes de projets Culture d'entreprise orientée service Politique de prix Tenue des marges malgré l'environnement déflationniste Génération régulière de cash Industrialisation pour réduire le prix de revient Pour une croissance soutenue et rentable

37 37 Objectifs 2007/08 Hypothèses sur la conjoncture économique Demande soutenue 6 à 8% de croissance selon Syntec Informatique Marges sous pression Tarif 2007 = Tarif ε Objectifs de SII Chiffre d'affaires 145/150 M (croissance interne de 15%) Marge opérationnelle 10% (gain de 0,8 point)

38 38 SII en bourse Actionnariat au 31 mars 2007 Source : SII actions

39 39 Nos prochains rendez-vous Résultats T1 : 17 août 2007 AGM : 20 septembre 2007 Résultats et SFAF S1 : 14 novembre 2007 Résultats T3 : 14 février 2008 Résultats et SFAF annuels : 15 mai 2008


Télécharger ppt "Bilan 2006/07 & Perspectives 2007/08 Bernard Huvé Président Directeur Général Réunion SFAF Palais de la Bourse - 16 mai 2007 -"

Présentations similaires


Annonces Google