La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Typologie de la Champagne-Ardenne Structuration et dynamique de la région Elodie Van Compernolle Direction Régionale de lÉquipement de Champagne-Ardenne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Typologie de la Champagne-Ardenne Structuration et dynamique de la région Elodie Van Compernolle Direction Régionale de lÉquipement de Champagne-Ardenne."— Transcription de la présentation:

1 Typologie de la Champagne-Ardenne Structuration et dynamique de la région Elodie Van Compernolle Direction Régionale de lÉquipement de Champagne-Ardenne DESS MSFI Étude 2004/2005 UFR Sciences de Reims – DESS MSFI 2004/2005Étude

2 Lorigine de létude : Étude sur lOrganisation territoriale du Bassin Parisien réalisée par SIMARIS en 2003 – 2004 dans le cadre du club des DRE du Bassin Parisien : - Construire une grille danalyse permettant une lecture unique de lensemble des territoires - Définir une typologie des bassins demploi du Bassin Parisien et analyser les spécificités et les dynamiques des évolutions constatées Appliquer une méthode similaire pour la Champagne-Ardenne

3 Répartition spatiale des classes de la typologie globale en 10 groupes en 1999 SIMARIS et 2b 2p - DRE Champagne-Ardenne

4 Composition des classes et changements de classes entre 1990 et 1999 SIMARIS et 2b 2p - DRE Champagne-Ardenne

5 Ventilation des centralités urbaines périphériques en 6 classes 1 Orléans, Troyes, Le Mans, Tours, Rouen, Caen et Reims La classe la plus dynamique, bénéficiant dun taux de croissance de la population plus élevé que la moyenne (0,48% contre 0,14%), grâce à un solde migratoire légèrement positif (0,03% contre –0,24%). Le taux demplois stratégiques, le niveau détudes et le poids des cadres supérieurs sont plus élevés quailleurs. 2 Chartres, Beauvais, Evreux Ce sous-groupe est très fortement marqué par lattraction quexerce le pôle parisien sur son marché du travail. Le taux dactivité est plus fort que la moyenne. 3 Nevers et Châteauroux SIMARIS et 2b 2p - DRE Champagne-Ardenne

6 4 Châlons-en-Champagne, Laon, Amiens, Le Havre Ce sous-groupe présente des caractéristiques moyennes plutôt négatives : stagnation de la population, faible croissance de lemploi, moins de cadres et revenus moyens plus faibes que dans les groupes précédents. 5 Chaumont, Vitry-le-François, Saint-Dizier, Saint-Quentin, Charleville-Mézières Ces bassins sont marqués par le poids des activités industrielles (le poids des industries intermédiaires est près du double du poids moyen -14,3% contre 7,9%),. Ils sont en dépression, forte décroissance des emplois (-0,34% contre +0,30%) et de la population (-0,33% contre 0,27%), solde migratoire très défavorable (-0,61%). Les niveaux détudes sont plus faibles que la moyenne, les catégories des cadres supérieurs, professions intermédiaires et employés sont moins bien représentées. 6 Cherbourg SIMARIS et 2b 2p - DRE Champagne-Ardenne

7 Première partie Présentation de la démarche 1.Choix des zonages 1.1. Présentation des différents zonages existants Zonage institutionnel Zonage d'études

8

9

10

11 Choix dun nouveau zonage respecter les limites régionales et départementales, aboutir à un découpage homogène : pôles urbains, couronnes périurbaines, pôles demplois ruraux… respecter, sauf impossibilité, les limites des pays

12 53 zones

13 2.Choix des variables 2.1.Les sources d'information Le recensement général de la population L'inventaire communal La base de données SIRENE La base de données de la Direction Générale des Impôts Lenquête PLS Description des indicateurs par thème population et richesse, activités et catégories socioprofessionnelles, emplois et établissements, logements, migrations domicile-travail, équipements.

14 3. Aspect méthodologique : la classification 3.1.La procédure d'agrégation 3.2.La détermination du nombre de classes à retenir 3.3.La méthode d'agrégation 3.4.Explication et validation des classes 4.Aspects pratiques : logiciel et programmation 4.1.Le logiciel SAS 4.2.Les macros d'analyse de données de l'INSEE

15 Deuxième partie Typologie de la Champagne-Ardenne

16

17 9 classes

18 Les caractéristiques marquantes des différentes classes : - Mourmelon-le-Grand – Suippes : population jeune - Vallée de la Meuse et Semoy : forte densité, très forte diminution des emplois, chômage élevé (21% des actifs), très fort taux demplois dans lindustrie - Pôles urbains Reims et Troyes : population et emplois en croissance, cadres supérieurs, diplômes élevés, croissance de lemploi (tertiaire marchand), logements collectifs locatifs - Pôles urbains hors Reims et Troyes : profil proche du précédent mais population et emplois en décroissance (déficit migratoire) - Périphéries dynamiques des pôles urbains (Reims, Troyes, Châlons) : population jeune, de cadres aisés, peu de chômeurs (8%) -

19 - Périphéries peu dynamiques des pôles urbains : profil proche du précédent mais mais population moins aisée, plus proche de la moyenne régionale - Agriculteurs et vignerons (Epernay, Bar-sur-Seine) : 8% dagriculteurs, revenus forts, chômage faible, - Rural industriel : ouvriers et retraités, - Rural profond et résidentiel : la plus faible densité, la plus forte proportion de personnes âgées et de retraités, les revenus les plus faibles mais aussi le plus fort % de résidences secondaires et un solde migratoire équilibré

20 Population et richesse

21

22

23

24 Activité et catégories socioprofessionnelles

25

26

27

28

29

30

31

32

33 Logements

34

35

36

37

38

39 Migrations domicile-travail

40

41

42


Télécharger ppt "Typologie de la Champagne-Ardenne Structuration et dynamique de la région Elodie Van Compernolle Direction Régionale de lÉquipement de Champagne-Ardenne."

Présentations similaires


Annonces Google