La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas."— Transcription de la présentation:

1

2 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 1/14

3 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME SIGNES La victime est le plus souvent en train de manger, ou, sil sagit dun enfant, en train de jouer avec un objet porté à la bouche. PUIS BRUTALEMENT porte les mains à sa gorge ne peut plus parler garde la bouche ouverte fait des efforts pour respirer sans que lair nentre ni ne sorte ne peut plus tousser 2/14

4 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME RISQUES Les voies aériennes permettent le passage de lair de lextérieur vers les poumons et inversement. Si ce passage est interrompu, loxygène natteint pas les poumons et la vie de la victime est immédiatement menacée. Les voies aériennes cest là où passe lair…. 3/14

5 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME CAT Laisser la victime dans la position où elle se trouve (debout ou assis) Constater les signes de lobstruction totale des voies aériennes Désobstruer les voies aériennes en lui donnant 5 claques vigoureuses dans le dos Constater lefficacité ou non des claques /14

6 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 5/14

7 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME Donner 5 claques Soutenir son thorax Pencher la victime en avant 5/14

8 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME LEFFICACITE DE CETTE MANŒUVRE PEUT SEVALUER SUR : Si à lissue des 5 claques dans le dos je nai pas constaté lexpulsion du corps étranger, lapparition de toux ou la reprise de la respiration Lexpulsion du corps étranger Lapparition de toux La reprise de la respiration Je réalise des compressions abdominales Méthode de Heimlich 6/14

9 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 7/14

10 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME Poing à lhorizontale, dos de la main vers le haut En dessous du sternum Au dessus du nombril 7/14

11 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 8/14

12 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 8/14 Lautre main sur la première Les avants bras nappuyant pas sur les cotes

13 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 9/14 Le but de cette manœuvre est de comprimer lair contenu dans les poumons de la victime et dexpulser le corps étranger hors des voies aériennes par un effet de « piston ». Suivant limportance et la position du corps étranger, plusieurs pressions successives peuvent être nécessaires pour lexpulser.

14 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 10/14 si le corps étranger nest pas délogé, répéter cette manœuvre jusquà 5 fois si le corps étranger nest pas rejeté, il peut être resté dans la bouche de la victime ; dans ce cas, il faut le rechercher et le retirer prudemment avec les doigts. Une fois le corps étranger délogé mettre la victime en position de repos, la rassurer puis demandé un avis médical. Si lobstruction persiste malgré tout :

15 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 11/14 Réaliser à nouveau 5 claques vigoureuses dans le dos puis 5 compressions abdominales et ainsi de suite Arrêter les manœuvres dès que la désobstruction est obtenue ou si la victime perd connaissance Faire alerter les secours durgence.

16 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME Obstruction totale des voies aériennes chez le nourrisson 1- Réaliser 5 claques dans le dos 3- Le retourner sur le dos 2- Si le corps étranger na pas été rejeté Réaliser 5 compressions thoraciques 4- Effectuer 5 compressions avec 2 doigts sur la moitié inférieure du sternum 12/14

17 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME Obstruction totale des voies aériennes chez la femme enceinte 13/14

18 AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas La victime se plaint dun malaise La victime se plaint dun traumatisme La victime sétouffe AccueilGNR PSBDAE diaporama GNR PSME 14/14 Si lobstruction des voies aériennes nest pas totale, la victime a du mal à respirer, fait des efforts de toux et parfois présente un sifflement respiratoire. Bien souvent, elle est capable dexpulser elle-même le corps étranger. En aucun cas le sauveteur ne doit pratiquer les techniques de désobstruction, car elles risqueraient de mobiliser le corps étranger et de provoquer une obstruction totale des voies aériennes et un arrêt de la respiration. Il doit alors : - la laisser dans la position dans laquelle elle se sent le mieux, le plus souvent assise; - demander un avis médical en appelant le 190. Obstruction partielle des voies aériennes


Télécharger ppt "AlerteProtection La victime sétouffe La victime saigne abondamment La victime est inconsciente et respire La victime est inconsciente et ne respire pas."

Présentations similaires


Annonces Google