La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude piscicole et astacicole du Garon et de ses affluents Phase I : État des lieux, diagnostique des populations Bilan de l évolution 1997-2006 J-P. FAURE,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude piscicole et astacicole du Garon et de ses affluents Phase I : État des lieux, diagnostique des populations Bilan de l évolution 1997-2006 J-P. FAURE,"— Transcription de la présentation:

1 Etude piscicole et astacicole du Garon et de ses affluents Phase I : État des lieux, diagnostique des populations Bilan de l évolution J-P. FAURE, Fédération du Rhône pour la Pêche et la protection du Milieu Aquatique Maître d ouvrage : SMAVG Présentation du 27/10/2006

2 Déroulement de la présentation n I - Objectifs et moyens mis en œuvre n II - Description des peuplements actuels u Répartition des espèces u Qualité des peuplements ( ) u Etude sur la truite fario u Etude sur l écrevisse à pieds blancs n III - Evolution n IV- Perspectives

3 I - Objectifs et moyens mis en œuvre n Obtenir un état des lieux le plus complet possible pour des actions de restauration pertinentes è pêches d inventaire sur 24 stations en 2006, avec description de l habitat (substrat, écoulements, …) è prospections nocturnes u Réalisation de 29 pêches électriques en 2006, analysées individuellement (atlas stations) u Données 2005 : 11 stations supplémentaires u prospection de 4km de ruisseau de nuit

4 I - Objectifs et moyens mis en œuvre n Rassembler toutes les données piscicoles existantes u alimenter une base de donnée facilement exploitable (SIG) u disposer de toutes les informations historiques pour mieux apprécier les tendances évolutives è 78 inventaires connus à ce jour sur le bassin

5

6 Études

7 II - Description des peuplements actuels ( ) n Les 15 espèces rencontrées en :

8

9

10 Analysée à l aide de l Indice Poisson Rivière méthode normalisée, outil statistique compare un peuplement théorique de référence (site d excellente qualité) aux résultats des pêches électriques intègre les notions de distance à la source, pente, altitude, températures hivernales et estivales,...

11

12 II - Description des peuplements actuels ( ) n Fort contraste entre le Garon et le Mornantet Biomasse moyenne 3 fois plus faible dans le Mornantet

13 Etude de la population de truite fario n Abondance / répartition n Croissance n Stock estimé

14

15 Etude de la population de truite fario n Croissance u étude des tailles des spécimens capturés (histogrammes) u en moyenne, une truite adulte fait 20 à 23 cm à l âge de trois ans

16 u scalimétrie = lecture des écailles Etude de la population de truite fario Stries de croissance : Zones de resserrement plus sombres = hivers

17 Résultats de scalimétrie: n Une croissance extêmement rapide Très lente Moyenne Assez lente Lente Très Rapide Rapide Assez rapide 139 mm

18 Résultat : n Une taille légale de capture inadaptée… u 3 ans = au minimum 30cm! ?

19 n D après Champigneulle et al. (2006) Etude de la population de truite fario Perte en cours de la diversité génétique car trop peu d individus = perte du potentiel adaptatif nécessaire à la survie des populations à long terme Etude du stock d adulte d après les données de terrain : = 840 individus Laugmentation de laire de répartition de la truite fario ainsi que la restauration de la continuité écologique au sein du bassin versant doivent être considérées comme des actions prioritaires.

20 Etude sur l écrevisse à pieds blancs n Historiquement : u répartition possible jusqu à Brignais (zone à barbeau de Huet) u Signalée en amont de Thurins dans les années 1950 sur le Garon, ainsi que sur le Furon u Signalée en amont du barrage de Thurins en 1999 (CSP)

21

22 Disparition de l espèce des sites prospectés. Typique de la dynamique dextinction actuelle de lécrevisse à pattes blanches en France.

23 III - Evolution n Suivi des 12 stations inventoriées en 1997 n Remarque préalable : u la faible fréquence des campagnes de pêches scientifiques, menées sur des saisons différentes, limite les possibilités d interprétation u Données manquantes sur les débits du bassin

24

25 n Sur la tête de bassin du Garon lévolution est variable ; rejets n Zone médiane : peu de changements n Zone aval : tendance à laugmentation des abondances despèces tolérantes, deau plus chaude, régression des individus plus sensibles, deau fraîche. Influence de lartificialisation du lit/ensablement/plans deau/réchauffement climatique n Mornantet amont et affluents : pas de changement n Aval de Mornant : amélioration timide. Retour du vairon, régression des espèces tolérantes (loches). Progrès en matière dassainissement, … III - Evolution

26

27

28 12.2cm… 6.5cm

29 IV- Perspectives - Secteurs prioritaires Vallières Zones de reproduction - Mornantet : Zones amont très cloisonnées : ex. : Fondagny

30 FIN DE LA PHASE I… …à suivre : Phase II = propositions daménagements


Télécharger ppt "Etude piscicole et astacicole du Garon et de ses affluents Phase I : État des lieux, diagnostique des populations Bilan de l évolution 1997-2006 J-P. FAURE,"

Présentations similaires


Annonces Google