La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Littérature et histoire du 16ème siècle Littérature du 16ème siècle La Renaissance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Littérature et histoire du 16ème siècle Littérature du 16ème siècle La Renaissance."— Transcription de la présentation:

1 Littérature et histoire du 16ème siècle Littérature du 16ème siècle La Renaissance

2 Introduction Un siècle de transition : La Renaissance Les découvertes L Humanisme : une nouvelle doctrine La Réforme protestante Les guerres dItalie Les guerres de religion

3 Plan du cours I. La première moitié du 16ème siècle Contexte historique et culturel La littérature du début du siècle II. Lâge dor : la seconde moitié du 16ème siècle création dune nouvelle esthétique La poésie lyonnaise La Pléiade

4 I. La première moitié du 16ème siècle « Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées [...]. Tout le monde est plein de gens savants, de précepteurs très doctes, de librairies très amples... » François Rabelais Gargantua

5 1.Le contexte historico- culturel a.Un contexte favorable à la richesse intellectuelle i. la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 lexode des lettrés grecs vers lOccident Manuscrits Connaissances du monde Antique Traductions italiennes dœuvres grecques et latines encore inconnues en Europe

6 ii. Les guerres dItalie : découverte et influences dune civilisation raffinée Des guerres longues (1483 à 1559) et coûteuses François Ier (Roi de France) contre Charles Quint (Espagne) Les nobles voyagent et découvrent de nouvelles richesses intellectuelles Théories politiques (Machiavel, ) Littérature et esthétique Eglogues de Sannazar ( ) Boccace Pétrarque

7 iii. Invention de limprimerie au XVe Gutenberg en Allemagne (1450) première presse française à la Sorbonne en 1470 Bouleversement de la transmission des savoirs lexpansion des idées nouvelles Une littérature païenne Une littérature qui nest plus réservée à lélite

8 iii. Le Nouveau Monde Exploration des côtes africaines (Portugal) Découvertes des Antilles et des Amériques (1492) Partage des terres entre Espagne et Portugal La Terre était plate Le Soleil tournait autour de la Terre Copernic LEurope était le centre du Monde

9

10 b.LHumanisme et la Renaissance Etude et analyse des Anciens (grecs, latins) Erasme, Le « Prince des Humanistes » ( ) Hollandais Fortement sollicité par les différentes cours dEurope Ami de Guillaume Budé et de Thomas More lhomme au centre des préoccupations Lhomme est bon et peut devenir meilleur Des connaissances universelles pour un épanouissement moral et intellectuel

11 LHumanisme invite à la création Développement de la langue française Création de la tragédie et de la comédie française Création de nouvelles formes poétiques Eglogues Elégies Odes Epîtres Sonnet

12 Mythes et thèmes de lHumanisme Amour et vertu Monde idéal (Utopia de Thomas More, inspiré de la République de Platon, le plus grand philosophe grec) La gloire apportée par la création littéraire Réflexions sur la religion, lHomme, la civilisation, la pensée, etc. Lespoir dun nouvel art de vivre Un ton nouveau : enthousiasme, humour, gravité et ferveur sont mêlés

13 La Réforme Apparition du protestantisme (protester) Bouleversement spirituel Calvin refuse son excommunication Seule la foi sauve Interprétation libre des textes sacrés Danger politique (1524 : révolte en Rhénanie) Calvin

14 Un siècle de contradictions LHumanisme nest pas le seul courant Paganisme et superstitions réapparaissent Chasses aux sorcières Guerres de religions

15 c. La littérature du début du siècle i.Les rhétoriqueurs des 14ème et 15ème siècles Cours de Bourgogne, de France et de Bretagne Poètes qui chantaient les louanges des rois Historiens (vie et mort des rois)

16 Clément Marot Fils du poète officiel de la Cour dAnne de Bretagne (Jean Marot) Forte critique et satire de la société Moines Femmes et hommes trompés La justice (lEnfer) Humaniste Traducteur dOvide et de Virgile

17 Clément Marot Inventeur de nouvelles formes Le blason italien (grand succès et concours) Eloge ou satire dun être ou dun objet Épîtres En forme de lettres Eglogues Poésies pastorales Sonnets Deux quatrains + deux tercets

18 François Rabelais Un des plus grands auteurs français Moine défroqué Médecin brillant Juriste Erudit, ami dErasme et disciple de Budé

19 François Rabelais Né à Chinon en 1494 Moine, étudie le grec et lhébreu 1530 : Etudes de droit à Poitiers + mœurs populaires Etudes de médecine à Montpellier Médecin du cardinal Jean du Bellay, et de son frère Guillaume du Bellay

20 François Rabelais Ecrivain et médecin 1532 : Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel Roi des Dipsodes, fils du Grand Géant Gargantua : Les Grandes et inestimables chroniques du grand et énorme géant Gargantua 1546 : Le Tiers-Livre 1552 : Le Quart-Livre

21 François Rabelais La censure de la Sorbonne Université de Paris (Ecole de théologie) Fort pouvoir sur lEglise catholique Rabelais censuré Alcofribas Nasier, anagramme de François Rabelais

22 François Rabelais La vie de Pantagruel et de Gargantua son père Lenfance et léducation Les prouesses burlesques Fondation de labbaye de Thélème (contre lascétisme monastique) « Fais ce que tu voudras » Critique de la religion et de la justice

23 LŒuvre de Rabelais Une vaste parodie du monde Un humour gai et joyeux Un chant pour lHumanisme Un art de vivre = la dévoration des livres, de la vie, de la nourriture (pantagruélisme, gargantuesque) Invite le lecteur à « rompre los et à sucer la substantifique moelle » Préface de Gargantua Ne pas sarrêter aux apparences Chercher la signification cachée de ses livres

24 ii. Les prosateurs Calvin ( ) Langue vulgaire et débat théologique Didactique Marguerite de Navarre (dAngoulême) Sœur de François Premier Protectrice des écrivains persécutés Poésies (Le Miroir de lâme pécheresse) LHeptaméron Sous forme de discussion entre des hommes et des femmes nobles Recueil de nouvelles Amour, religion sur plusieurs tonalités

25 II. Lâge dor : la seconde moitié du 16ème siècle Une nouvelle esthétique Le français gagne du terrain 1530 : lHumanisme devient français Erudits parlent en latin Correspondent en latin Montaigne 1539 : Ordonnance royale Le français devient la langue administrative La langue judiciaire La langue diplomatique

26 La poésie lyonnaise

27 Lécole lyonnaise Poésie de Lyon Capitale intellectuelle de France jusquen 1562 Ville frontière (Italie, Suisse, Allemagne) Capitale de limprimerie Ville riche (échange commerçants = riches marchands)

28 Lécole lyonnaise Maurice Scève ( ?) Admirateur de Pétrarque (poète italien du 15ème siècle) Poésies de Scève (la Délie) Chante son amour pour Pernette du Guillet (poétesse) Multiples inspirations Médiévales Italiennes Gréco-latines Jeu sur les symboles et les allégories

29 Lécole lyonnaise Louise Labé ( ) La « belle cordière » Pétrarquiste « Immoraliste » Poèmes scandaleux Une femme qui chante son amour pour un homme Amour violent et sensuel

30 La Pléiade ( ) Ronsard Du Bellay Baïf Pontus de Tyard Jodelle Belleau Pelletier

31 La Pléiade ( ) Une constellation détoiles Les sept « stars » de la poésie Auteurs rassemblés autour de Ronsard Du Bellay, Ronsard, Jodelle, Baïf, Pontus de Tyard, Belleau, Pelletier 1549 : la Défense et illustration de la langue française (du Bellay) Grand succès La langue doit être enrichie par des emprunts Latin et grec Ancien français Langues des métiers et provinciales

32 La Pléiade ( ) Enrichissement lexical Métaphores Allégories Comparaisons Condamnation de la littérature médiévale Des sources uniquement antiques et italiennes Les thèmes abordés Les techniques (odes, sonnets, etc.) Surpasser les Anciens et les Italiens

33 La Pléiade ( ) Le mythe du poète renouvelé La Pléiade transforme limage du poète Lart « inspiré » La folie sacrée Conquérir la gloire comme les Anciens Triomphe à la Cour et en Europe

34 Joachim du Bellay ( ) Enfance délaissée et triste (orphelin) Etudes de droit Rencontre avec Ronsard (1547) Les Regrets et les Antiquités de Rome (1558) Recueils composés à Rome Utilise les métaphores des Anciens pour chanter Rome (Antiquités de Rome) Nostalgie du pays natal (Regrets) Mort triste à 37 ans Maladie grave Pauvreté

35 Pierre de Ronsard ( ) Fils de combattant (guerres dItalie) Inapte au combat (maladie) Devient clerc Odes (1547) Grands personnages Amour, vie, mort, fuite du temps Vif succès Gloire qui gagne lEurope Invente des mots et des expressions qui manquent (Défense et Illustration) Hymnes (1555) Thèmes humanistes : mort, éternité, etc. Poète officiel de la Cour (1564)

36 Pierre de Ronsard ( ) Les Amours Plus grande œuvre du poète Vaincre la mort par la gloire Chant de la nature et de sa valeur esthétique Développement du « Carpe Diem » Thème ronsardien Poèmes dédiés à des femmes Amour idéalisé (Amours à Cassandre) Amour imprégné de la mort (Amours à Hélène) Des Muses

37 II. Lâge dor : la seconde moitié du 16ème siècle Contexte historique Fin des guerres dItalie Mort dHenri II Début de la chasse aux hérétiques (protestants) Catherine de Médicis Forte personnalité politique Efforts pour pacifier la France Echec

38 Henri de Navarre (futur Henri IV) Roi protestant Marié à Marguerite de Valois (la Reine Margot) Mariage pour la paix (catholique + protestant) Huit guerres Massacres Le massacre de la Saint-Barthélemy (1572)

39 Le mouvement baroque Sciences détachées du savoir Les découvertes Désillusions de la guerre/ échec de lhumanisme? Une réalité trompeuse Art baroque de masques Illusions, trompe-lœil, métamorphoses

40 Le mouvement baroque

41 Agrippa dAubigné ( ) Education très soignée Protestant engagé contre les Catholiques Ami dHenri de Navarre jusquà son abjuration Dernier poète témoin des guerres et des massacres Printemps Disciple de Ronsard Les Tragiques (1616) Épopée lyrique et satirique Œuvre apocalyptique Dénonce Catherine de Médicis Chante les martyrs Œuvre extrêmement puissante et prophétique

42 Michel de Montaigne ( ) « Quun tel homme ait écrit, vraiment le plaisir de vivre sur cette terre en a été augmenté » Nietzche

43 Michel de Montaigne ( ) « Les abeilles pillotent de ça et de là les fleurs, mais elles en font après le miel, qui est tout leur; ce nest plus thym ni marjolaine; ainsi les pièces empruntées dautrui, il les transformera pour en faire un ouvrage tout sien, à savoir son jugement. » Essais

44 Michel de Montaigne ( ) Né dans la région de Bordeaux Langue maternelle : le latin Etudes de droit Devient magistrat Rencontre son ami de toujours, la Boétie 1571 Abandonne son travail Se retire dans sa bibliothèque Ecriture des Essais (1580) Voyage Cures (maladie) Villes culturelles

45 Michel de Montaigne ( ) Château et bibliothèque de Montaigne

46 Michel de Montaigne ( ) Maire de Bordeaux Protège la ville pendant les guerres de religions Convoité par la Cour de France Henri IV aura tout fait pour lattirer à la Cour Montaigne préfère ses livres et la solitude

47 Michel de Montaigne ( ) Les Essais Un genre nouveau Observation du monde et réflexions personnelles Condamne la torture et de la cruauté Condamne le colonialisme Hanté par la mort Mort de son ami la Boétie Obsession de la mort Réflexion religieuse Observation et description de soi Ironie, humour Critique sa mauvaise mémoire Maladie Bonheur et joie de vivre

48 Michel de Montaigne ( ) « Je nai pas plus fait mon livre qui mon livre ne ma fait » « Toutes les opinions du monde en sont là, que le plaisir est notre but, quoiquelles en prennent divers moyens »


Télécharger ppt "Littérature et histoire du 16ème siècle Littérature du 16ème siècle La Renaissance."

Présentations similaires


Annonces Google